Forum RPG Fairy Tail - 20 Lignes ( soit 360 mots ) Minimum demandées - Bon Roleplayers exigés
 

Partagez | 
 

 Vague à l'âme... Hé, fais attention, je suis blessé![Hiryuu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
L'émissaire de l'au-delà...
 L'émissaire de l'au-delà...
Masculin
Messages : 135
Jewels : 74546
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 23

Click ♥
MessageSujet: Vague à l'âme... Hé, fais attention, je suis blessé![Hiryuu]   Ven 11 Nov - 21:40

Quelques heures plus tôt...

Akiro ne tenait plus beaucoup. Il était blessé. Très grièvement blessé. Explosion rendue tranchante plus pas mal de blessures à l'épée égalent un Akiro presque mort. Il n'avait pas eu de chance... Sa mission à Nightown avait certes été d'une facilité affligeante, mais bon, quand quelque chose tourne bien, forcément, ce cher Murphy intervient et fait tourner la suite à la catastrophe. La preuve! Il avait rencontré ce foutu clown dans l'hôtel, là, et sur la foulée, il avait retrouvé la piste de Kairo! En un contre un, c'était déjà chaud pour Akiro, alors si vous rajoutez un psychotique magnat des explosions, on comprendra mieux le résultat de l'opération de tout à l'heure! L'ange tentait d'esquiver les assauts méthodiques de son double et ceux mécaniques et imprévisibles du clown qui, malgré le fait qu'il ait été confronté à son pire cauchemar, était toujours "là", bien qu'il fût évident que son esprit était réellement passé en "off". Mais finalement, l'épée du deuxième ange entama une fois encore la chair de l'illusionniste. Là, c'était fini. C'était la blessure de trop. D'un bond, l'ange s'éloigna de la portée de ses deux adversaires. Il lança une ultime provocation -tout est dans le panache quand on quitte le terrain! Enfin, il utilisa la minuscule quantité de magie qu'il lui restait pour activer la glyphe. Bon, OK, il avait controversé la règle voulant que la téléportation se fasse sans témoin, mais bon, il était plus qu'à moitié mort! Il avait une excuse!

Il s'était donc téléporté à la guilde. Malheureusement, la téléportation n'est rien de plus qu'un déplacement ultra-rapide. Le corps d'Akiro, déjà bien amoché, ne résista évidemment pas à la vitesse du déplacement, et il était arrivé dans la guilde plus qu'à moitié inconscient et ayant perdu plus de la moitié de son sang... Quelques minutes plus tard, un Silver Dragon qui partait en mission pénétra dans la pièce et trouva le presque-cadavre d'Akiro. Il prévint les autres, et Akiro put ainsi être soigné. Juste à temps, d'ailleurs, car il est une limite à la quantité de sang qu'un humain peut perdre en une fois... L'ange fut conduit en urgence à l'infirmerie. Il était tombé dans une sorte de coma étrange. Il savait ce qu'il se passait sans être conscient...

Et maintenant...

L'ange était assailli par la fièvre, étape normale lorsqu'on a une blessure aussi grave. Il délirait. Non, pas un délire genre bad trip de Kefka, mais un vrai délire due à la fièvre. Il voyait des ombres. et des silhouettes, mais ne distinguait rien de net. Tout était flou. Il ne savait pas où il était. Etait-il ici ou là-bas? Il ne savait pas qui il était. Etait-il un ange ou un humain? Il ne savait plus rien. Il avait l'impression d'être devenu fou. Ou de devenir fou, selon l'angle selon lequel on observe la situation... Il ne reconnaissait plus rien. Il n'entendait rien. Il ne voyait rien de net. Il ne sentait rien, ni odeur, ni sensation tactile. Il n'avait plus aucun goût. Surdité, cécité, anosmie, insensibilité, agueusie. Lui qui jouait sur les sens pour pénétrer en partie l'esprit de ses adversaires, il n'en avait plus aucun, quelle ironie! Enfin, c'est ce qu'il aurait pensé s'il avait pu émettre ne serait-ce qu'une unique pensée consciente. Là, ne pouvant rien réellement penser, il n'était que douleur -ah ben finalement, il n'était pas entièrement insensible tactilement, puisqu'il sentait encore la douleur- la seule chose qu'il pouvait émettre était un vulgaire "aïe"... Enfin, façon de parler...

Tout à coup, il eut l'impression que les ombres disparaissaient... Enfin... Tout était devenu entièrement noir, mais c'était presque plus rassurant que ce kaléidoscope d'ombres... L'obscurité totale est-elle vraiment pire qu'un théâtre d'ombres? Sans doute pas. Mais voilà que l'obscurité se dissipait un peu. De la lumière arrivait. L'obscurité avait chassé les ombres de la folie. La lumière chassait l'obscurité inquiétante, c'était naturel. Bizarrement, ce nouveau phénomène, qui aurait du au moins intriguer l'ange, ne donnait aucun résultat sur la curiosité d'Akiro. Au contraire, au fur et à mesure que cette lumière s'approchait, il se sentait de plus en plus... apaisé. Comme si cette lumière aspirait ses peurs et ses inquiétudes. Mais même à cette pensée, l'ange n'arrivait pas à s'inquiéter. Cette lumière avait pour unique but de le protéger, il le savait. Il le sentait. Et il en était rassuré. Tout à coup, une voix retentit et déclara, le plus calmement du monde :

-J'ai enfin pu accéder à ton esprit. Tes barrières sont dressées en permanence, même contre toi-même. Mais j'ai réussi à les franchir. Je peux assurer la paix à ton esprit pendant que ton corps récupère. Je préserve ton esprit pour que tu ne sombres pas dans la folie... Repose-toi, tu en as besoin...
-Qu'est-ce que...

L'ange ne put terminer sa question. Dans la lumière se dessina une silhouette, qui agita la main. L'esprit d'Akiro se déconnecta alors de cette phase étrange qu'est le coma pour sombrer dans un simple profond sommeil. La lumière berçait son esprit, mais l'ange l'avait bizarrement oubliée dès qu'il avait sombré dans son sommeil sans rêve... Il dormit ainsi pendant plus de six heures, récupérant toute l'énergie qu'il avait perdue lors de son affrontement, commençant à guérir lentement mais sûrement de sa blessure qui aurait sans doute pu lui être fatale sans l'intervention de cette lumière sur son esprit...

Quand il se réveilla, par contre, tous ses sentiments, ceux qui avaient disparu quand la lumière était passé par là, revinrent en force. Il était en train de se relever. Il retomba instantanément dans le lit. Hein? Mais ce lit n'était pas le sien! Ah ben non, il se trouvait à l'infirmerie. Logique, d'ailleurs, quand on voyait ce qu'il avait ramené de son passage à Nightown. Son mouvement amorcé pour se lever avait attiré l'attention du surveillant de l'infirmerie. Celui-ci vint rapidement au lit d'Akiro, lui déclarant de ne pas bouger. Mais l'ange l'ignora. Il avait décrété qu'il était suffisamment resté alité. Il ne comptait certes pas quitter Deep Blue, du moins pour l'instant, mais il avait besoin de bouger un peu. Il laissa cependant son épée et sa veste dans l'infirmerie. Il y reviendrait tout à l'heure, puisqu'il n'était pas guéri, c'était évident. Mais pour l'instant, il valait mieux penser à autre chose.

Chancelant et titubant, il sortit de l'infirmerie, s'attirant les cris paniqués de l'infirmier qui lui intimait de revenir, ce qui attirait l'attention de la plupart des Dragons présents. Mais ce n'était pas ça qui allait faire changer d'avis l'ange. Il n'avait pas pour habitude d'obéir à n'importe qui, il n'allait pas changer pour ça, non plus! Alors que tout le monde tentait de convaincre Akiro de retourner se coucher -autant parler à un mur, soit dit en passant- celui-ci se dirigea vers la salle commune. Il s'appuya contre la fenêtre et, observant les nuages passer, se perdit dans ses pensées...

Il avait beau faire, il revoyait sans cesse le combat qu'il avait livré un peu plus tôt. Il avait enchaîné les erreurs. En étant lui, il avait mis sa vie en danger. S'il avait été dans une équipe, il aurait sans doute mis du même coup ses coéquipiers en danger. Il n'était pas assez fort. Non, ce n'était pas ça. Il était nul. Il aurait mérité de mourir. Pourquoi avait-il survécu? Il avait accumulé les erreurs dès le début. Première erreur : venir à Nightown. Deuxième erreur : avoir accepté de passer la nuit dans cet hôtel. Troisième erreur : s'être lancé à la recherche de Kairo sans tenir compte de l'importance du papier de Kefka. Quatrième erreur : avoir tenté de passer en force Kefka, ce qui avait permis à Kairo de les rejoindre. Cinquième erreur : avoir été suffisamment idiot pour tenter de s'attaquer aux deux d'un seul coup. Et ainsi de suite, et ainsi de suite. Non content d'avoir été dangereux, il avait mésestimé la situation, n'avait pas réfléchi, avait simplement foncé. Il avait simplement été nul. Il poussa un soupir.

-Plus de deux ans que je suis dans cette guilde... Et en quelques minutes... Je l'ai entièrement déshonorée... Je ne mérite pas de rester ici...

Sa remarque avait été complétement audible à une bonne distance à la ronde. Bien entendu, suite à ce commentaire plana un silence assourdissant. Akiro renonçait à quelque chose! Il ne devait vraiment pas aller bien! Et en effet, il n'allait pas bien. Dès qu'il repensait au combat qu'il avait mené, il s'enfonçait davantage dans la dépression. Autrement dit, à chaque seconde son moral chutait de plus en plus... Tout à coup, il déclara, sans se retourner :

-Bonjour Hiryuu...

Hiryuu Hyouketsu, second des Silver Dragon, mage de glace et iceberg renommé. Nul besoin de savoir percevoir les auras à fond pour être frigorifié dès qu'il était dans le coin... Bien sûr, Akiro sentait grandement le froid d'Hiryuu, mais il n'y réagissait presque pas, trop déprimé pour penser à avoir froid...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Vague à l'âme... Hé, fais attention, je suis blessé![Hiryuu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Deep Blue Palace-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit