Forum RPG Fairy Tail - 20 Lignes ( soit 360 mots ) Minimum demandées - Bon Roleplayers exigés
 

Partagez | 
 

 Entrainement intensif [Hiryuu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
☁--Ren Miryu--☁

Rang C
Rang C
Masculin
Messages : 161
Jewels : 96297
Date d'inscription : 18/08/2011
Age : 25

Click ♥
MessageSujet: Entrainement intensif [Hiryuu]   Mar 8 Nov - 17:59

Au terme d’une mission où j’avais dû affronter des chasseurs de prime de plus en plus intéressés par la somme que leur rapporterait ma tête, je m’étais blessé assez méchamment lorsque j’avais utilisé la nouvelle arme que j’avais en ma possession. Depuis la mission au palais du Conseil, j’avais remarqué que je disposais de facilités dans l’art de manier une arme blanche, dû à un effet secondaire de la magie de Gyaku, ce qui m’avait poussé à acheter un katana. Il était tout simple dans son fourreau blanc, je le trouvais léger et maniable, mais je n’avais aucune expérience dans ce domaine et je m’en étais mordu les doigts. Lors de mon affrontement, j’avais remarqué que mes poursuivants n’étaient pas très puissants, je pouvais donc me permettre de ne pas utiliser la magie, pourtant, je fus blessé d’une manière tellement idiote que je n’avais pas envie d’y penser. Un des mouvements s’était retourné contre moi et cette bande d’idiots s’étaient jetés sur moi, usant de mon kaze shibayai, je les avais assommés proprement avant de rentrer en utilisant la rune de téléportation de la guilde, le bras en sang. D’un pas rageur, je pris la direction de ma chambre pour nettoyer la plaie avant qu’elle ne s’infecte et, au moment où je montais les escaliers, je tombai sur Mélodie.

C’était une mage de la guilde qui était dans ma division et qui possédait une magie de soins bien plus développée que la mienne, puisqu’elle pouvait guérir les maux internes alors que j’avais besoin d’un contact visuel pour mes soins. Elle était très douée et également très demandée par l’infirmerie où elle passait le clair de son temps afin de développer ses pouvoirs. Au départ, elle préférait être sur le terrain pour être utile, mais lorsque les divisions s’étaient créées, elle était immédiatement entrée dans celle dont j’étais le général pour finalement être à la place qui lui convenait le mieux. Elle posa sur moi ses yeux d’un gris qui rappelaient un ciel en pleine tempête et sourit avant de me rejoindre, je chassai ma mauvaise humeur pour éviter qu’elle en soit victime.

_ Bonjour chef, comment ça va ?
_ Salut Mélodie, arrêtes de m’appeler comme ça je vous l’ai déjà dit pourtant… Comment ça se passe à l’infirmerie ?

Après l’intercale avec Loo, maître de la guilde, qui m’avait repris sur mon trop grand respect et vouvoiement sur sa personne, j’avais décidé de suivre son conseil. Je pouvais me montrer respectueux tout en évitant de vouvoyer les membres de la guilde aussi important soient-ils, après tout, la guilde était une grande famille. Famille, un concept que j’avais oublié depuis longtemps, les souvenirs que j’avais de la mienne étaient enfermés dans un coin de ma mémoire et ne ressortaient que lorsque je me sentais vraiment mal. À présent, je devais plus m’ouvrir aux autres et les considérer comme proches de moi, même si j’aurais un peu de mal au début…

_ Plutôt bien, mais qu’est-ce que tu as au bras ?, s’enquit-elle en le prenant sans me demander mon avis.
_ J’ai fait une mauvaise rencontre avec des chasseurs de prime. Ils sont de plus en plus nombreux à nous courir après…, répondis-je pendant qu’elle me prodiguait ses soins tout en pensant qu‘Akiro et Alaël devaient vivre le même cauchemar.
_ Je suis étonnée, tu es pourtant rapide comme mage.
_ C’est de ma faute, je m’en prends qu’à moi-même, j’ai voulu me servir de mon katana et… enfin bref, je n’aurais pas dû.
_ Je vois, il y a une salle d’entrainement si tu veux au deuxième étage, elle est rarement utilisée.
_ OK, merci !

Je la quittai tout en remarquant qu’elle avait bien cerné mon caractère et ma personnalité. Elle avait deviné facilement que je m’en voulais d’avoir été aussi inconscient d’utiliser une arme que je ne connaissais pas pour un affrontement aussi dangereux malgré le faible niveau de mes adversaires. Elle avait aussi remarqué que malgré mon enthousiasme à rencontrer les autres membres, j’avais gardé l’habitude de m’entrainer seul et isolé des autres, m’avait-elle déjà vu lors de mes précédents entrainements ? Probablement, ce genre de choses ne se voyait pas autrement, ou alors j’étais aveugle. J’arrivais dans la dite-salle et je pouvais, en effet, remarquer qu’il n’y avait personne, pourtant, la salle était spacieuse et contenait des outils fort intéressants pour divers entrainements. Je finis par trouver mon bonheur, des mannequins faits d’une matière qui semblait, à première vue, résistante, j’allais pouvoir tester des enchainements sur eux.

Néanmoins, je me disais que j’aurais pu demander à Akiro de m’entrainer, il savait manier une épée et il me connaissait, il aurait pu faire le parfait entraineur. Non, j’en avais décidé autrement, je voulais apprendre par moi-même et l’ange avait sûrement mieux à faire que de donner des leçons, surtout depuis que Natsuki était arrivée à la guilde. J’avais été l’auteur de cette idée puisqu’elle le voulait et qu’elle nous avait sauvés lors de notre rencontre quelque peu mouvementée. Toutefois, il semblerait que Natsuki et Akiro ne se supportaient pas, ils étaient de véritables rivaux et se bataillaient dès que l’occasion se présentait, enfin… elle était plutôt celle qui démarrait et l’ange avait du mal à ne pas contre-attaquer.

Bref, je devais chasser ses pensées de mon esprit, j’avais un entrainement à faire quand même, je devais donc me concentrer sur le sujet. Mais, au moment où j’allais commencer, je sentis mes poils se hérisser et mon sixième sens s’activer, je me tournai vers l’entrée pour voir un des plus anciens membres de la guilde, facilement reconnaissable à son style vestimentaire et ses cheveux argentés: Hiryuu Hyouketsu. Que me voulait-il ? Et pourquoi restait-il dans l’encadrement de la porte ? Voulait-il me parler ? En tout cas, je restai figé avec mon katana pendant le long de mon corps au bout de mon bras en attendant de voir la suite des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Entrainement intensif [Hiryuu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Deep Blue Palace-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit