Forum RPG Fairy Tail - 20 Lignes ( soit 360 mots ) Minimum demandées - Bon Roleplayers exigés
 

Partagez | 
 

 Nouveau monde [PV Andrew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
☁--Muzai Ryuuketsu--☁




Masculin
Messages : 640
Jewels : 107719
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 26

Localisation : Dans un coin de démence



Tuer ? C'est bien beau, mais autant le faire avec style.
Click ♥
MessageSujet: Nouveau monde [PV Andrew]   Lun 7 Nov - 4:27

Tout commençait par la naissance, lorsque le fruit de l'union de deux être s'aimant voyait le jour, du moins dans l'image habituelle de l'acte. Se suivant ensuite l'enfance, moment de découverte du nouveau né, ce moment précis qui faisait que l'individu se forgerait avec le temps, étape vitale et importante de chaque personne, moment de tous les traumatismes. La préadolescence, cet instant où le caractère commençait vraiment à se montrer et sans doute le début de la fin pour passablement de parents, suivit bien évidemment l'adolescence, le pire moment pour les géniteurs de l'enfant cela va de soi. Venait enfin l'âge adulte et si tout se passait bien, une longue vie en suivant les différents stades de la progression de l'âge sur le corps et enfin la mort...Mourir alors qu'une autre personne naissait, c'était ainsi qu'était le cycle de la vie...et pourtant...Muzai Ryuuketsu n'avait absolument pas suivit cette logique. Né dans le but de servir d'arme dans la sinistre guilde Shadow's Circle, l'enfant avait été un mort né dés la naissance, afin de se faire implanter une magie perdue qui le maintiendrait en vie, mais finirait par le tuer petit à petit. Ce fut sa première mort, puis il avait passé toute son enfance à baigner dans le sang, subissant les pires atrocités qui soient, afin de "l'endurcir" selon leur vision, une enfance de souffrance, de torture, d'abus en tout genre...le genre de moment qui feraient qu'un être aurait envie de se suicider plutôt que d'avoir à continuer de vivre ainsi. La préadolescence et le début de l'adolescence était pire que tout, Muzai n'était plus qu'un objet, un outil, une machine à tuer, rien d'autre...Il ne méritait rien, aucune vie, aucune mort, c'était l'esprit qu'ils avaient créés. Par chance, le conseil des mages était intervenu et le jeune homme avait échappé a la guilde...même si son père avait tenté de le tuer, de lui arracher le coeur...à sa propre chair, son propre sang...Trouvant ensuite le maître de Black Panther, il avait suivit sa formation et avait prit sa place, un nouveau départ, même si il savait qu'il était condamné à mourir...

Le but du jeune mage noir ou plutôt du mage gris aux tendances extrêmes, avait été d'éviter que d'autres mages noirs, simplement par leur magie ou leur vécu ne se considèrent comme des monstres, des simples machines à tuer. La guilde était donc devenue une guilde noire, mais faisant bouger les choses. Personne ne touchait d'innocents, ils ne tuaient que les personnes le méritant. Là où le conseil n'osait pas agir pour juger les coupables a cause de leur position politique ou autre, Black Panther les éliminait sans le moindre remord, jugeant que leurs existences n'étaient plus nécessaires au monde, élimant le pus d'Acarya. Une vision radicale, mais des plus efficaces et qui faisait que toutes les panthères actives étaient recherchées au final. Une tache dont Muzai avait passé son peu de vie a effectuer, jusqu'à ce qu'il trouve un autre but à son existence...une certaine femme et prenne enfin du bon temps pour lui et pour elle, même si ce n'était pas du gout de tout le monde. Malheureusement le temps ne tarda bien évidemment pas à le rattraper et il fut peu de temps après confronté à la réalité...il allait bientôt mourir. Il choisit soigneusement son départ cependant, se sacrifiant pour sauver celle qu'il aimait et ses frères de guilde, le jeune homme fut aspiré par un portail l'emmenant dans un monde démoniaque. Son corps trouva la mort comme convenu, mais son esprit ne l'acceptait pas, il voulait revenir et cela par tous les prix, afin de la revoir elle...et continuer au passage sa tâche. Ce fut un réel succès, revenir d'entre les morts par la simple force de sa volonté, ce n'était pas donné à tout le monde. C'est ainsi qu'il y a quelques jours, Muzai Ryuuketsu avait réapparu aux côtés de celle qu'il aimait, cependant...cela ne voulait pas dire qu'il était revenu à la vie...Il avait du devenir...un nouveau né, un démon...il découvrait maintenant un tout nouveau monde, tout en gardant un esprit humain au maximum...c'était ce qu'il avait promis.

Le petit désavantage de renaître en démon était les changements physiques et la fragilité émotionnelle provisoire, le jeune mage devait apprendre à se contrôler et ce n'était vraiment pas gagné. Qu'est ce qui avait changé ? Et bien sa main griffue avec son bras noir avait disparue, dissimulée sous une apparence quasi normale. Le changement physique du bras ne venait que lorsque le sceau démoniaque, le pentacle sur sa main gauche était activé. Tous ses ongles étaient par ailleurs devenus noirs, tout comme le comte Hakairyoku, sans doute une marque de fabrique des démons à part entière. Ses yeux passaient régulièrement de leur forme habituelle aux yeux rouge flamme avec une forme reptilienne, normalement il devait les dissimuler par plus de sécurité, mais tout comme sa stabilité émotionnelle, c'était très aléatoire pour le moment. Ses dents avaient également changées, des canines un peu plus longues, pas excessivement non plus et affûtées comme de véritables lames et le reste des dents tout aussi tranchantes visiblement. Le dernier détail physique était bien entendu le fait que sa peau était devenu également beaucoup plus pâle, ce qui était déjà le cas avant, mais là on se rapprochait dangereusement du blanc. Concernant l'aura, inutile de dire qu'elle avait totalement changée, corrompue, démoniaque, une puissance effrayante que la technique de dissimulation d'aura de Shadow's Circle avait des difficultés à retenir...comme quoi, Le Maudit n'avait jamais réussi à toucher au vrai domaine démoniaque.

Tous ces changements avaient bien entendu beaucoup perturbés le jeune homme...enfin il faudrait commencer à s'habituer à dire plutôt le jeune démon, il devait réfléchir...tenter de prendre un peu de temps pour lui et comprendre sa nouvelle nature. Mais on ne peut pas se reposer réellement quand on se nomme Muzai Ryuuketsu, après tout...il s'agissait de l'un des plus recherchés des jeunes mages d'Acarya, voir le plus recherché tout simplement. Alors vous imaginez bien évidemment que le mage noir avait beau vouloir pour une fois un peu de tranquillité, il n'avait pas grand espoir. Sa destination fut donc très stratégique, Mulfass, en temps que fils adopté du duc Shitennou De Bachia, chef de la famille ducale de Mulfass justement, il était certain que personne n'oserait tenter quoi que ce soit contre lui, du moins pas par les voies officielles. Arrivant dans ce pays glacial, il séjourna plusieurs jours dans le manoir ducal, dont la présence morbide suffisait à éloigner les éventuels gêneurs, son père adoptif n'était pas présent et cela l'arrangeait grandement...Il voulait à tout prix éviter la discussion sur sa nouvelle nature, après tout pour le peu qu'il voyait le vieux...il n'avait pas à le savoir. Un séjour agréable, il rencontra même les divers responsables militaires au palais des généraux, comme quoi dans ce pays, il était un membre de la haute noblesse et non un criminel.

Mine de rien, son meilleur moment fut avec l'un des généraux, l'invitant parler des différentes stratégies militaires du pays, quant on pense que son lieutenant voulait détruire Mulfass...c'était risible, mais malheureusement pour ce cher Waya, Muzai n'avait nullement l'intention de détruire ce pays, il voulait au contraire s'y implanter. Ainsi, le jeune démon vit en cet endroit glacial une terre accueillante pour se reposer, immunité diplomatique oblige, l'attaquer serait illégal et ferait intervenir l'armée, ce qui devait énerver plus d'un chasseur de prime. Ainsi, le mage discuta avec les généraux et réussit même à leur proposer une trêve le temps d'une heure, histoire de faire...une partie de poker. Le but était simple, chaque personne misait des informations qu'il notait sur un bout de papier et le gagnant empochait les gains bien entendu. Ce qui permit au joueur de cartes d'obtenir strictement tout ce qu'il désirait savoir sur le pays, après tout il était un tricheur professionnel à ce jeu...Amusant les généraux par des triches subtiles variées, ils savaient d'avance qu'ils allaient perdre, mais voir l'implantation de Black Panther ne les dérangeaient absolument pas. Ils savaient qu'il suffisait qu'un des deux camps militaire fasse une bavure, pour qu'avec un peu d'argent, les assassins de la guilde s'en occupe. Ainsi les deux camps auraient un allié de poids, qui plus est ennemi de Shadow's Circle, désirant aussi s'implanter dans le pays depuis longtemps...et il vaut mieux avoir des justiciers criminels anarchiques, plutôt que des terroristes voulant détruire tout ce qui était faible selon eux dans ce monde.

Bonne journée en perspective donc, ce nouveau monde, cette nouvelle vie, tout semblait sourire au démon et il comptait bien profiter de tout ce qu'il pouvait, pouvant enfin penser à lui. Allant dans un bar militaire par sécurité, Muzai discuta, offrit des verres aux autres militaires et apprit les bases du poker à quelques recrues. Bien que ce ne soit pas au goût des recruteurs, on ne va pas discuter les actes d'un membre de la famille dirigeante de Mulfass...et puis le poker leur permettrait de plumer ces recrues en les faisant bosser dix fois plus, astucieux. Cependant, les choses peuvent vite changer et en se dirigeant vers le bar, le démon s'installa à côté d'un homme qui semblait faire presque partie des ombres.

Vous compter me suivre encore longtemps chasseur de prime ?

Prendre Ryuuketsu en filature ? Impossible...après tout, c'était un télépathe...







Thème of Muzai

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Andrew Bradford--☁

Bloody Hunter
Bloody Hunter
Masculin
Messages : 46
Jewels : 54536
Date d'inscription : 18/10/2011
Age : 24

Click ♥
MessageSujet: Re: Nouveau monde [PV Andrew]   Jeu 10 Nov - 16:52

L’épais brouillard si commun à la région de Mulfass enrobait de son voile les demeures sombres qui trônaient sur l’île, donnant à cet endroit un aspect mystique et effrayant. L’ambiance morbide qui régnait en ces lieux se mariait totalement avec la véritable atmosphère de ce pays lugubre où le sang était le tribut le plus banal qu’un homme puisse payer. Cette ambiance froide plaisait à Andrew, ayant un effet apaisant sur sa personne. Debout en haut d’une jetée donnant sur l’océan que le vent battait violemment, créant des vagues énormes qui venaient mourir au pied des falaises du royaume, le chasseur de primes contemplait le chaos que lui offrait la nature. Les nuages noirs crachaient des éclairs à l’horizon, l’eau se déchaînait en une danse mortelle et frénétique… Le concert assourdissant des éléments en furie rendait majestueux ce spectacle dévastateur, créant un frisson d’excitation chez le jeune mage quoi pourtant restait droit et impassible, humant l’iode de la mer et l’odeur de la boue qui stagnait un peu partout suite aux pluies qui avaient martelé le pays ces derniers jours.

Voilà deux semaines qu’Andrew était à Mulfass, raisons professionnelles obligent. Il avait vu en cet endroit une potentielle source de contrats à cause des conflits qui déchiraient le royaume et avait trouvé l’ambiance si charmante qu’il avait élu domicile dans une auberge du coin. Bien qu’il fasse partie de ces personnes sillonnant sans arrêt les routes, c’était l’une des premières fois qu’il s’aventurait dans cette contrée. C’était le genre d’endroit où il se serait bien vu vivre à la fin de sa carrière –si toutefois il y mettait un terme-. Calme et lugubre, malsain et mystérieux, froid et à première vue inhospitalier… Le paradis des sociopathes ! Mais comme précisé un peu plus tôt, le chasseur de primes n’était pas là pour se chercher un petit nid douillet, mais bel et bien pour traquer des mages primés et accomplir des missions. N’ayant que peu de connaissances du terrain et encore un peu handicapé par la brume perpétuelle qui rendaient la visibilité très réduite pour ceux n’étant pas habitués, le jeune homme avait décidé de jouer la carte de la prudence en visant petit, quitte à gravir les échelons par la suite. Ses deux premières semaines s’étaient donc soldées par de la traque de criminels notoires recherchés par les autorités en faction et des missions idiotes qu’un amateur pouvait accomplir. Cela n’enchantait absolument pas Andrew de se rabaisser à ce niveau, mais permettait de financer la chambre dans laquelle il séjournait et surtout lui permettait d’effectuer des repérages et de s’habituer au style de traque qu’il fallait aborder en ces lieux. Quittant la jetée pour retourner à son logement provisoire, Andrew laissa l’océan à ses occupations… Après quinze jours sevré de tout challenge, le mage de sang allait avoir besoin d’un peu de danger. Mais il ne se doutait pas une seule seconde que le monde allait le mettre face à un challenge de taille…

Il ne prit pas conscience du temps qu’il mit pour rejoindre le petit village côtier dans lequel il séjournait : ici, le temps ne semblait pas s’écouler normalement… Peut-être parce que l’absence de soleil faisait perdre la notion de temps, ou peut-être parce que la brume donnait l’impression étrange de toujours être dans un rêve. Quoi qu’il en soit, la marche parut d’une très courte durée pour un Andrew perdu dans ses pensées. Son regard vide fixait les traces de pas qu’il avait laissé derrière lui à l’aller. La terre liquide souillait ses chaussures à moitié rongées par toutes sortes de choses rencontrées durant ses missions et il sentait brise gelée qui allait se perdre dans le col de son manteau, le faisant de temps à autre tressaillir comme si le souffle glacial d’un mort venait effleurer sa peau dans une caresse morbide. Malgré un visage impassible, les quelques plis qui se formaient sur son front trahissaient une intense réflexion de la part du jeune homme : de nombreuses questions se bousculaient dans sa tête et alors qu’il repassait en revue ses souvenirs concernant les primes affichées sur les murs, des voix d’adolescents le sortirent de ses songes :

- … T’es sûr de ce que t’avances ? Je croyais que c’était une rumeur !

- Je t’assure, mon père est dans l’armée et il l’a vu au bar militaire !

- Quand même… Le maître de guilde des Black Panthers ici, c’est une opportunité en or pour nous ! T’imagines on nous accepte malgré notre âge ? On deviendrait des légendes !

Black Panthers… Guilde noire renommée et qui faisait baver beaucoup de mages n’aimant pas se plier à la loi. Leur nom faisait trembler énormément de monde et n’importe quel chasseur de primes digne de ce nom savait reconnaître le potentiel financier que représentait ce groupe. Avec le nombre de lois violées par leurs membres, les Black Panthers représentaient un des plus grands rassemblements de mages primés d’Acarya, mais dans lequel chaque individu était intouchable. Dans le monde de la chasse, on voyait la guilde des panthères comme une immense tirelire qu’on ne pouvait toucher que si on acceptait de vivre pourchassé jusqu’à la mort. A dire vrai, les rares chasseurs ayant réussi à toucher une prime mise sur la tête d’une panthère vivaient à présent reclus aux confins du monde ou dans un cimetière… Aussi, l’évocation de ce nom titilla grandement la curiosité d’Andrew, surtout que ce n’était pas n’importe quel mage qui se trouvait ici, mais bel et bien le maître de guilde !

Bifurquant au détour d’une rue pour se fondre dans les ruelles sombres du village, le jeune Bradford s’engouffra dans les ténèbres pour rejoindre ledit bar. Il y avait déjà mis les pieds une fois, pour un boulot quelconque il y avait trois jours de cela, et il s’était lié d’amitié avec quelques militaires qui l’accueillaient à bras ouverts quand il passait boire un verre. Arrivant par la porte de derrière, le chasseur de primes pénétra discrètement dans l’établissement. L’odeur d’alcool s’insinua dans ses narines avec tellement de force qu’il se sentit presque faiblir : la salle était pleine à craquer, preuve que les forces de l’ordre n’avaient pas grand-chose à faire de leurs journées… Mais bon ça faisait plus de travail pour Andrew, il n’allait pas s’en plaindre. Au loin, un homme charismatique et pourtant intimidant jouait aux cartes avec les recrues : Muzai Ryuuketsu, leader des Black Panthers et homme activement recherché, s’amusait paisiblement comme s’il était quelqu’un d’on ne pouvait plus normal. Restant des heures à la surveiller, Andrew se fondit dans l’ombre en attendant calmement que quelque chose se passe…

… Et ce fut le cas. Muzai se dirigea vers lui, s’asseyant à ses côtés alors que le chasseur de primes buvait un verre de lait. Le maître des panthères montra d’ailleurs qu’il avait grillé la couverture du jeune homme, ce qui amusa intérieurement le mage de sang. D’une voix totalement dénuée d’émotions, Andrew lâcha :

- Ca dépend de combien de temps vous comptez encore rester et si d’ici là j’aurais fini mon verre…

Portant la boisson à ses lèvres, le chasseur de primes but une gorgée avant de se tourner vers son interlocuteur. Il émanait de l’homme une aura malsaine mais qui forçait le respect. Cependant, l’attitude d’Andrew ne trahissait ni crainte ni admiration, juste un peu d’amusement mélé à la froideur naturelle de son visage :

- Alors voilà la convoitise de tous les chasseurs de primes, le maître de la guilde noire Black Panthers… Je n’imaginais pas vous rencontrer ici, avec le commun des mortels.

Son ton était posé et son regard plongé dans celui du mage noir. Un sourire s’afficha aux coins de ses lèvres, comme si la situation l’amusait.

- Que puis-je faire pour vous… Muzai !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Nouveau monde [PV Andrew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres lieux de Mulfass-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit