Forum RPG Fairy Tail - 20 Lignes ( soit 360 mots ) Minimum demandées - Bon Roleplayers exigés
 

Partagez | 
 

 Un nouveau membre pour la guilde [Akiro, Natsuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
☁--Ren Miryu--☁

Rang C
Rang C
Masculin
Messages : 161
Jewels : 95797
Date d'inscription : 18/08/2011
Age : 25

Click ♥
MessageSujet: Un nouveau membre pour la guilde [Akiro, Natsuki]   Dim 30 Oct - 21:00

Que d’aventures depuis mon arrivée dans cette guilde ! J’avais appris à connaître les anciens, j’avais vu de nouveaux membres intégrer la guilde, j’étais devenu un général de division et je m’étais forgé une réputation de gars solitaire et complètement dans ses pensées. Cela dit, ce n’était pas loin de la vérité, même si j’aimais faire connaissance avec d’autres personnes, je devais bien avouer que je n’avais pas vraiment été très ouvert aux autres. Les rares fois où j’étais allé dans la salle commune, c’était pour m’installer dans un coin et observer le ciel tout en pensant à divers sujets ou à détailler les autres membres sans jamais croiser leurs regards. Ils m’avaient pris pour une personne qui préférait s’isoler que de partager et seuls les membres qui étaient venus avec moi en mission savaient qui j’étais réellement.

Comme une bulle que l’on éclatait, je venais de sortir de mes pensées, j’étais accoudé à la fenêtre de ma chambre en regardant les nuages passer pendant que le Deep Blue Palace volait à travers les cieux. En me penchant un peu plus, je pus voir le continent et je reconnus Ettinsmoor, plus précisément, le continent sur lequel j’avais rencontré Alaël et Akiro et que j’avais vécu mes premières aventures depuis que Grandine m’avait quitté. Je n’avais qu’une envie, c’était d’aller y faire un tour, après tout, je ne connaissais pas vraiment la géographie de ce monde, il me fallait mes propres expériences pour le découvrir alors autant le faire dès que possible.

Je me dirigeai vers la salle prévue pour la téléportation afin de partir sur le continent et, sur le chemin, je passai devant la salle commune où je finis par entendre mon nom. Mon ouïe avait toujours été plus développée que la moyenne, mais par moments, j’aurais préféré de rien entendre, un peu comme en ce moment puisqu’ils parlaient de moi. Ils déploraient le fait que mes relations avec les autres membres de la guilde se faisaient uniquement avec des privilégiés, Akiro le premier, bien entendu… D’ailleurs, je savais que ce dernier était rentré et présent à Deep Blue, mais je ne l’avais pas encore vu, tant pis, après ce que je venais d’entendre, je n’avais pas vraiment envie de le croiser. Je terminai mon chemin avec des pas plus pressés, mais plus lourds et c’était avec plaisir que je partis pour le continent où tout avait commencé pour moi.

Sans m’en rendre compte, j’étais retourné au laboratoire de Gyaku, enfin, pas exactement à cet endroit, mais dans ses environs. Je marchai tranquillement, perdu dans mes pensées et mes souvenirs et bien évidemment, l’image que j’avais eu de la dragonne des cieux refit surface. Je levai les yeux au ciel comme pour y trouver un quelconque réconfort et je sentis une brise douce et calme dont j’étais certain de la provenance, Grandine veillait toujours sur moi et tentait de me remonter le moral. Tout en soupirant, je laissais mes pas me guider là où ils le voulaient et je finis par entendre beaucoup de bruit, ce qui me fit relever la tête, j’étais presque arrivé à une ville sans même m’en rendre compte et vu la foule, je pensais être tombé dans la capitale: Coast City. L’air ambiant est empli d’odeurs marines, aussi bien par la proximité de la mer que par les marchés qu’ils devaient y avoir. Ne voulant pas être mêlé à la foule, je fis demi-tour sans trop savoir où je voulais aller et je subis un choc qui me fit tomber au sol, j’étais rentré dans une personne parce que j’avais été trop brusque. Les yeux baissés et l’esprit occupé, je ne vis pas spécialement qui était l’inconnu que je venais de bousculer, ce qui ne m’empêcha pas de m’excuser, toutefois, cela n’allait pas se terminer comme cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
L'émissaire de l'au-delà...
 L'émissaire de l'au-delà...
Masculin
Messages : 135
Jewels : 74046
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 23

Click ♥
MessageSujet: Re: Un nouveau membre pour la guilde [Akiro, Natsuki]   Lun 31 Oct - 20:33

Mission, Deep Blue, mission, Deep Blue, mission, Deep Blue, etc. La routine est peut-être l'arme la plus dévastatrice qui soit : à force de toujours faire la même chose, la vigilance s'épuise, l'esprit s'endort, l'ennui s'installe. A ce moment-là, un ennemi peut très facilement attaquer la guilde qui se repose trop sur ses lauriers et gagner avec l'avantage de la surprise... Quand donc allait-il se passer à nouveau quelque chose d'intéressant?! Vous l'aurez compris, je suppose, Akiro s'ennuyait, et il y avait de quoi... En ce moment, les missions étaient d'une banalité affligeante et il ne se passait rien de nouveau. Quelques temps plus tôt, les missions bizarres et trépidantes s'enchaînaient. Maintenant, plus rien. Akiro rentrait justement d'une mission, toute aussi banale que les autres, mais il préférait encore faire des missions inintéressantes que ne rien faire du tout. Entre la peste et le choléra, après tout... Après, laquelle des deux possibilités équivalait à la peste, laquelle au choléra, bonne question...

Enfin, bref, toujours est-il qu'Akiro avait terminé une énième mission et était à nouveau rentré à la guilde, bien qu'il se doutait qu'il en repartirait bientôt. Avec cynisme, il se dit que si les rangs s'obtenaient au nombre de mission, il serait sans doute déjà au moins rang SS, voire plus, vu le nombre de missions inutiles qu'il effectuait... Quant à pourquoi il se doutait qu'il en repartirait bientôt... N'ai-je pas déjà mentionné qu'il déteste l'inactivité? Faut suivre un peu, les gars! Bon, bien sûr, il allait rester quelques heures à la guilde, le temps de se reposer un peu, puis il repartirait pour refaire encore une mission. C'était un cercle vicieux...

Alors qu'il se rendait dans la salle commune, histoire de se mêler un peu à la foule, bien que cela ne l'intéressât pas plus que ça mais bon, fallait quand même être un peu sociable des fois, hein!, Kasai, un membre de la guilde et, accessoirement, de la cinquième division, la division d'embuscade, celle dont Akiro était le général, s'exclama en voyant passer l'ange :

-Hey, Akiro! Justement, on parlait de toi!

Intrigué par l'interpellation de son subordonnée, l'ange s'avança vers lui, se demandant ce qu'il lui voulait.

-On se disait... T'es un général de division, donc t'es un haut gradé, alors pourquoi tu te ballades tout le temps? Les haut-gradés sont pas censés toujours rester à la guilde au cas où on aurait besoin d'eux? Parce que bon, à force, on va finir par croire que tu n'es qu'un visiteur de passage, vu le peu de temps que tu passes à la guilde.
-C'est simple, répondit l'ange après avoir éclaté de rire suite à la dernière remarque de Kasai, je déteste rester trop longtemps inactif si ce n'est pas pour tendre une embuscade. Après, je peux toujours me téléporter à la guilde dès que je veux, même au milieu d'une des missions que j'enchaîne pour ne pas m'ennuyer et me maintenir à mon niveau. Et si la plupart des membres croient que je suis un visiteur de passage, pourquoi pas? Le principal, c'est que Loo, Hiryuu, mes amis et les membres de ma division sachent qui je suis, pas vrai?

Il termina sa phrase en lançant un regard amusé à son subordonné, qui répliqua en marmonnant deux trois mots inintelligibles. L'assurance d'Akiro en déstabilisait bien plus d'un... L'ange reprit son chemin et décida de partir en mission tout de suite, finalement. Il se rendit donc au panneau d'affichage des missions. Une attira son regard parce qu'elle promettait d'être un peu plus intéressante que la plupart des autres. La récompense n'attirait même pas Akiro, juste la perspective de se divertir un peu. Cette mission parlait d'appréhender un voleur à la tire qui avait égorgé plusieurs innocents pour se remplir les poches. Il sévissait du côté d'Ettinsmoor. Akiro arracha aussitôt l'affiche et se rendit sur le lieu de la mission.

Coast City, capitale d'Ettinsmoor. Ettinsmoor, patrie d'Akiro, là où il avait grandi et, plus récemment, là où il avait rencontré Gyaku. Evidemment, il connaissait Coast City : les résidents de l'orphelinat Wayfinder l'avaient visitée deux ou trois fois, ce qui était plus que suffisant pour le Pathfinder qu'était Akiro. Cependant, jamais ils n'avaient visité les quartiers un peu plus mal famés comme celui ou Akiro était censé localiser sa cible. Mais ce n'était pas grave, puisqu'Akiro était le Pathfinder... Il se rendit donc dans une taverne où le commanditaire avait indiqué qu'il était possible de trouver la cible, dont une photo était jointe à la fiche de mission. Et bingo, le type était assis là, tranquille, à siroter sa bière. L'ange ne remarqua même pas que son arrivée avait attiré l'attention générale et il ne détailla pas plus les occupants du lieu. Cependant, il repéra tout de même quelques occupants qui attirait directement l'attention. Un type à l'air assez sombre avec le visage barré par une cicatrice, ainsi qu'une jeune femme aux cheveux rouges notamment. Mais l'ange les ignora, il s'avança vers la table où buvait, seul, celui qu'il devait appréhender. Il s'y assit sans demander quelqu'un autorisation que ce soit, sous le regard taciturne du mec, et déclara ironiquement :

-Quel dommage qu'en prison, la bière ne soit pas aussi bonne qu'ici, pas vrai? Sinon, je suis sûr que tu y serais déjà, t'as l'air coupable de quelque chose, je ne sais pas quoi...

Bien sûr, l'ange avait sorti ces phrases en souriant à moitié dans l'unique but de provoquer la réaction de sa cible : la chasse était un peu plus amusante quand le gibier luttait! Réaction, qui, je dois le dire, fut instantanée. Le criminel se leva et courut vers la porte, bousculant tout sur son passage. Notamment la table de la jeune femme aux cheveux rouges et celle du mec taciturne qu'Akiro avait vu tout à l'heure. Cependant, l'ange n'y prêta aucune attention puisqu'il était parti à la poursuite de sa cible, se levant à peu près aussi vite que l'autre. Il sortit de la taverne sur ses talons.

Dès qu'il fut dehors, il le vit se diriger vers la gauche, mais ce type allait vraiment très vite. Il avait bouffé du lièvre au petit-déjeuner ou quoi, ce type? Il était déjà arrivé au bout de la rue. L'ange le suivit. Cependant, il s'aperçut rapidement que quelque chose clochait. Il pensait "gauche" et il allait à droite. Il s'arrêta aussitôt et regarda son bras. Bingo! Un sceau de désorientation posé sur son bras, au moment où les deux s'étaient croisés dans la taverne, quand la cible fuyait. Ce type était un mage qui, vraisemblablement, utilisait des sceaux... Akiro retira le sceau de son bras et repartit dans la bonne direction. Maintenant, restait plus qu'à rattraper ce mec qui avait un peu d'avance mais pas assez pour embêter Akiro.

Pour preuve, ce type allait tellement vite en surveillant l'avancée d'Akiro qu'il ne regardait pas devant lui. Il percuta quelqu'un qui passait par là et qui ne faisait pas très attention. Akiro en profita pour rattraper son retard. Il allait arriver sur le mec lorsqu'il vit que celui-ci avait sorti une dague et s'apprêtait à poignarder celui qui lui avait bloqué la route. Akiro accéléra et dégaina son épée. Finalement, alors que l'autre était vraiment sur le point de poignarder son obstacle, Akiro intervint juste à temps et plaça son épée sous la gorge de sa cible, lui déclarant en même temps d'un ton froid :

-Encore un geste et ça sera le dernier de ta misérable vie. La mission ne précise pas que je doive te ramener en vie, mais je suis du genre compatissant... Après, si tu fais ce geste que tu as tant envie de faire, il se peut que je perde en compassion... Perso, je te conseillerai de ne plus bouger. Mais bon, c'est toi qui voit...

Puis il s'aperçut que "l'obstacle" était loin d'être un inconnu pour Akiro. Son visage s'éclaira, et il déclara :

-Yo Ren! Heureusement que t'étais là, sinon ma mission tombait à l'eau, merci! Décidément, même quand on fait pas de mission en équipe, on forme un sacré duo, non?

Puis, du tranchant de la main, il frappa un coup sec dans la nuque de sa cible, l'assommant pour le compte pour mieux pouvoir le transporter. Encore une mission complétée à l'actif d'Akiro!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
The red Devil
The red Devil
Féminin
Messages : 42
Jewels : 53746
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 22


Click ♥
MessageSujet: Re: Un nouveau membre pour la guilde [Akiro, Natsuki]   Lun 31 Oct - 23:13

J'avais fait un long voyage depuis mon village, cela faisait déjà 2 ans que j'étais partie autour du monde.
J'étais finalement arrivée dans un beau pays appelé Ettsinmoor, et vu l'animation, je devais être dans la capitale.
En passant dans les rues, toutes les personnes se retournaient, ce qui était très génant... enfin, en même temps,on ne croise pas tous les jours une femme avec une grosse lame dans le dos...
Le soleil était a son zénith, il faisait très chaud, j'avais beau attacher mes cheveux, nouer mon pull sur mes hanches, j'avais toujours aussi chaud.
Je décidai donc de boire un petit coup et sorti ma gourde, en plein milieu de la rue.
J'adore boire de l'alcool, le goût de quelque peu amer de la bière fraiche me procure toujours une sorte de plaisir, surement car on m'a habituée a en boire depuis le début de mon adolescence.
J'appréciais ma boisson quand d'un coup,je ne sentis plus rien,ni sur ma langue,ni dans ma main. Je me retournai et vu un homme partir en courant, buvant dans MA gourde.
Mon sang ne fit qu'un tour, je me mis à sa poursuite, en disant tous les jurons de mon répertoire, dans la fraction de seconde qui le poursuivait, bien décidée à reprendre mes affaires.
Le voleur était rapide, mais j'arrivai parfaitement à le suivre sans me fatiguer, ni me faire remarquer.
Il s'était arrêté dans une taverne, il avait toujours ma gourde le bougre...
Je m'asseyais discrètement à une table,en face d'un homme ayant l'air plutôt froid, le visage barré par une cicatrice.
"Bonjour"
dis je gentiment.Aucune réaction.Même pas un "Hm".Bon.
Quelques secondes après que je me sois assise, un jeune homme entra dans la salle. À peine plus grand que moi, l'air d'un prétentieux, trop sur de lui, le genre que je ne pourrai pas supporter.Il s'avanca vers le voleur, lui murmura une phrase inaudible mais qui fit son effet, un coup de pression et qui attisa sûrement une certaine culpabilité, il parti au quart de tour et se mit a courir, après m'avoir bousculée.
Le jeune prétentieux parti dans la mauvaise direction, moi je suivais le voleur,bien décidée a le rattraper.
Après un bon quart d'heure de cavale, essouflée, encore plus énervée et encore plus affammée, je retrouvai les 2 hommes de la taverne, plus un autre ; un brun assez grand, l'air déprimé.
Le jeune prétentieux de la taverne tenait le voleur, l'air endormi.
J'avançais dans leur direction, craquant mes poings assez fort.
"Excusez moi messieurs
déclarai-je d'une voix digne d'une fille entretenue et mielleuse,
"Cet homme m'a pris quelque chose de très important,il faut que je le fouille"
dis je en les regardant dans les yeux tous les 2. Le jeune prétentieux était, en effet, a peine plus grand que moi.C'était un rouquin, aux yeux noirs, avec des traits androgynes, il devait plaire aux femmes celui ci.
L'autre était un géant, assez impressionnant, mais son visage jeune trahissait sa grande taille.
Premièrement, il avait les traits d'un jeune homme, entre 17 et 20 ans, ses yeux déprimés étaient à moitié cachés par une frange brune.
Ils étaient là tous les 2 à me regarder avec un air qui veut dire "mais elle veut quoi elle?",ce qui eu le don de m'enerver.

"Bon, je peux l'avoir mon voleur?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Ren Miryu--☁

Rang C
Rang C
Masculin
Messages : 161
Jewels : 95797
Date d'inscription : 18/08/2011
Age : 25

Click ♥
MessageSujet: Re: Un nouveau membre pour la guilde [Akiro, Natsuki]   Mar 1 Nov - 15:02

Alors que j’allai partir pour poursuivre mon chemin sans trop savoir où j’allais aller, j’entendis un bruit de chute derrière moi et je me retournai, pris de curiosité, pour me rendre compte de la présence d’un nouveau venu qui ne m’était pas inconnu. Akiro venait d’arriver et il tenait son épée sur la gorge de la personne que j’avais bousculé qui tenait un poignard à la main. Même en état de déprime, je me rendis compte que la personne n’était pas innocente, elle devait être recherchée et la mission d’Akiro était certainement de le retrouver, il finit par me reconnaître.

_ Yo Ren! Heureusement que t'étais là, sinon ma mission tombait à l'eau, merci! Décidément, même quand on fait pas de mission en équipe, on forme un sacré duo, non?

Puis, il assomma proprement le fuyard qui devait me maudire d’avoir été sur son chemin, encore une personne qui m’en voulait, ce n’était pas trop le moment pour le faire et cela eut le don de m’enfoncer un peu plus dans la déprime. Pourquoi Akiro était présent sur ma route ? Certes, il était ici pour une mission, mais je n’avais pas envie de le voir, vu que, d’après ceux de la guilde, je ne trainais uniquement qu’avec certains privilégiés. Le destin me jouait encore un tour et je le détestais une fois de plus. Néanmoins, Akiro était mon ami, alors par pure habitude, je lui offris un visage souriant qui cachait plus ou moins ma déprime, quoique, nous nous connaissions tellement bien qu’il n’aurait sûrement aucun mal à s’apercevoir que j’étais mal.

Je n’eus pas le temps de lui répondre qu’une nouvelle arrivante débarqua, ses cheveux rouges étaient remarquables de loin et je me disais que ses amis ne devaient pas la perdre dans une foule. Elle craqua ses doigts d’une manière explicite et s’excusa, elle affirma que l’homme arrêté par Akiro lui avait pris quelque chose de très important et qu’elle voulait le récupérer. Vu le ton qu’elle employait, elle devait tenir à cet objet, comme je tenais à Grandine; à cette pensée, la déprime revint sur mon visage pendant qu’elle nous détaillait. Malheureusement, même en penchant la tête en avant, ma frange de cheveux bruns ne pouvaient pas me cacher vu j’étais plus grand qu’elle, elle était donc largement capable de lire sur mon visage, aussi clairement que si je lui avais montré en face.

_ Bon, je peux l'avoir mon voleur?

Et bien, une chose était sûre, elle était très probablement de nature impulsive et ne devait pas garder souvent sa langue dans sa poche. Un caractère comme celui-là pouvait être aussi bien une qualité qu’un défaut, elle devait être très franche, mais devait s’attirer les foudres de plusieurs personnes qui n’appréciaient pas spécialement que l’on leur lance la vérité en face. Toutefois, il fallait bien répondre à sa question, elle ne semblait pas être de mèche avec lui et vu qu’Akiro ne semblait pas lui répondre, je me lançais:

_ Bien sûr que tu peux ! Je m’appelle Ren Miryu, mage de la guilde Silver Dragon, enchanté de te connaître.

Et voilà que je jouais encore le gentleman, un poil trop poli avec les demoiselles, comme je le faisais toujours. Sans savoir pourquoi d’ailleurs, mais quelque chose me poussait à le faire, comme une sorte d’instinct ou de sixième sens. Pourtant, j’avais passé toute mon adolescence en compagnie d’une dragonne, je ne connaissais pas grand-chose aux relations qu’entretenait les jeunes entre eux. Tant pis, je devais apprendre par moi-même, alors il fallait que je multiplie mes relations avec les autres et que je me jette à l’eau de temps en temps.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
L'émissaire de l'au-delà...
 L'émissaire de l'au-delà...
Masculin
Messages : 135
Jewels : 74046
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 23

Click ♥
MessageSujet: Re: Un nouveau membre pour la guilde [Akiro, Natsuki]   Mar 1 Nov - 22:46

En fait, en y réfléchissant bien, cette mission n'avait guère été plus palpitante que les autres qu'Akiro avait faites, puisqu'il avait déjà appréhendé sa cible sans que celui-ci n'oppose véritablement de résistance... Bon, encore une mission nulle torchée. Le seul point positif de cette mission, c'est qu'il avait rencontré Ren. Son ami lui adressa d'ailleurs un sourire suite à la remarque d'Akiro, mais ce sourire ne suffisait pas pour tromper l'ange. Il connaissait bien le Dragon Slayer du Ciel. Et là, même s'il paraissait sourire, le stratège devinait qu'en réalité, son ami n'allait pas très bien. Il avait l'air un peu déprimé... Pourquoi donc? Cela, Akiro n'en avait aucune idée. Il était certes un stratège et un illusionniste, mais certainement pas un comportementaliste. Fallait pas non plus trop en espérer de la même personne, quand même! Bref, toujours est-il qu'Akiro se demandait ce qui pouvait avoir mis Ren dans cet état, et qu'il était sur le point de lui demander, quand quelqu'un fit craquer ses poings derrière lui et les interpella. L'ange se retourna et vit que la personne qui les avait interpellés n'était autre que la fille aux cheveux rouges qu'il avait vu dans la taverne. La jeune femme déclara que l'assommé qu'Akiro tenait toujours lui avait dérobé un objet précieux et qu'elle tenait à le récupérer. L'ange se demanda de quoi il s'agissait... Mais bon, en même temps, ce type était un voleur, logique qu'il ait encore volé un truc... Alors que Ren et Akiro la regardaient, pensant sans doute qu'ils mettaient trop de temps à répondre, elle commença à s'énerver :

-Bon, je peux l'avoir mon voleur?

Bon, apparemment, elle était quelqu'un d'impulsif et sans doute aussi de très explosif. Elle semblait franche et directe, ce qui pouvait à la fois être une qualité et un défaut... Elle s'était vite énervée alors que les deux amis tardaient à répondre, elle devait donc être assez impatiente. Comment ça "je croyais qu'il était pas comportementaliste"? Akiro ne l'est pas, ce n'étaient bien entendu que des suppositions, des extrapolations basées sur les faits qu'il avait pu constater jusqu'à présent... Elle semblait n'avoir aucun lien avec la cible d'Akiro -à part celui d'avoir été sa dernière victime- mais intriguait tout de même l'ange, qui décida de la tester un peu pour mieux réussir à cerner son caractère. Aussi, quand Ren déclara qu'elle pouvait l'avoir, et se présenta, Akiro sourit, à moitié amusé. Il attendit que Ren eut terminé, puis il déclara :

-Désolé, chasse gardée! Il faut que je l'amène quelque part, après, tu pourras peut-être l'avoir... Mais quand on demande un service, le mieux n'est-il pas de se présenter d'abord? Bon, d'accord, celui qui demande les présentations se doit de les commencer... Je suis Akiro Pathfinder, et, comme mon ami Ren, je suis un mage de la guilde Silver Dragon. Et toi? Qui es-tu?

Il n'avait été ni chaleureux, ni cynique, ni particulièrement ironique, ni plaisantin, ni provocateur, ni rien du tout, pas même un soupçon d'orgueil. Il était simplement resté froid. Bon, OK, il avait mis un peu de distance dans ses paroles, et s'était montré légèrement hautain, mais de façon si superficielle qu'il pouvait aisément faire croire que c'était sa façon naturelle de se comporter. Le but était bien évidemment de provoquer une éventuelle "riposte" de la jeune femme. C'était après tout un moyen comme un autre de faire connaissance avec quelqu'un... Puis, comme prit d'une inspiration soudaine, il déclara, comme s'il lui accordait une immense faveur :

-Par contre, tu peux le fouiller, si tu veux, tant que tu me le rends après!

Puis il lâcha le voleur, le laissa s'affaler au sol comme une bouse de vache, bien que ce fut tout de même un peu plus propre. La jeune femme pouvait bien entendu le fouiller tout à loisir, tant qu'elle lui permettait de terminer sa mission après...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
The red Devil
The red Devil
Féminin
Messages : 42
Jewels : 53746
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 22


Click ♥
MessageSujet: le   Mer 2 Nov - 11:15

Les 2 hommes attendèrent avant de me répondre quand le colosse se décida et lança
"Bien sûr que tu peux ! Je m’appelle Ren Miryu, mage de la guilde Silver Dragon, enchanté de te connaître"
j'allais débuter une phrase quand le jeune rouquin me coupa
"Désolé, chasse gardée! Il faut que je l'amène quelque part, après, tu pourras peut-être l'avoir... Mais quand on demande un service, le mieux n'est-il pas de se présenter d'abord? Bon, d'accord, celui qui demande les présentations se doit de les commencer... Je suis Akiro Pathfinder, et, comme mon ami Ren, je suis un mage de la guilde Silver Dragon. Et toi? Qui es-tu?"
Contrairement a ce que je pensais,il ne m'avait pas insulté. Mais sa voix était hautaine, assez énervante..
Je le regardais avec un air à moitié énervé moitié blasée sans rien dire, je n'allais même pas prendre la peine de me disputer avec lui.
"Par contre, tu peux le fouiller, si tu veux, tant que tu me le rends après"
J'attrapais le voleur,et commençais a le fouiller sans vergogne.
Quelque chose de rond tomba sur ma main, j'avais retrouvé ma gourde! Je sentais mon visage s'illuminer, un sourire se dessiner sur mon visage.
J'ouvrai ma gourde et la baissait pour voir si il en restait...Rien.même pas une gouttelette.
Un énorme juron que je ne pus retenir sortit de ma bouche, sous le regarde étonné des 2 jeunes hommes.
"Oups, excusez moi, je me suis laissée emporter"
dis je en retrouvant ma jovialité habituelle.
Je relevais le voleur par le cou, le donnais au prétentieux et me retournait vers le colosse avec mon habituel sourire.
"Ren c'est ça?Je n'ai pas eu le temps de me présenter. Je m'appelle Natsuki Llewella Fireblot, enchantée"
dis je en lui serrant la main. je tournais la tête vers le prétentieux
"Enchantée aussi"
dis je avec ce sourire narquois que j'affectionne tant.
Le grand esquissa un espèce de petit sourire mais ses yeux étaient encore empli de tristesse, ce qui me fit un peu de peine. Il avait l'air très gentil.
Ses paroles me revirent en mémoire,il était membre de Silver Dragon,Bingo!J'ai de la chance on dirait..
En rendant le voleur a Akiro, Un homme passa derrière, le bouscula, faisant tomber des objets des poches du voleur.
J'eus un rapide regard vers ces objets, qui ressemblaient étrangement a des grenades...dégoupillées!
Heureusement que les 3 hurluberlus étaient côte à côte: j'eus à peine le temps de sauter pour les mettre à terre, et moi aussi par la même occasion, que la grenade explosa.

je rouvris les yeux quelques secondes plus tard, et m'assurai que personne n'était blessé quand des grands cris retentirent derrière moi: certains me traitaient de terroriste, d'autres d'héroïne..rien a faire..
Je tendais les mains au 2 membres de Silver Dragon
"Rien de cassé..?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Ren Miryu--☁

Rang C
Rang C
Masculin
Messages : 161
Jewels : 95797
Date d'inscription : 18/08/2011
Age : 25

Click ♥
MessageSujet: Re: Un nouveau membre pour la guilde [Akiro, Natsuki]   Mer 2 Nov - 22:24

Alors que j’attendais qu’Akiro se présente à son tour et qu’il accepte d’accéder à la requête de la jeune demoiselle, il refusa de lui donner le voleur. Il ajouta que lorsque l’on demandait un service à quelqu’un, on se présentait dans un premier lieu, puis seulement, il se présenta. Je trouvais qu’il était bien froid avec elle, elle n’avait pourtant rien fait qui nécessitait un tel comportement, pourquoi mon ami ailé se comportait ainsi ? Voulait-il d’abord la cerner avant de s’ouvrir à elle ? Non, je ne pensais pas que cette hypothèse était la bonne, moi-même j’avais pu me rendre compte qu’elle avait un caractère plutôt impulsif, voire même explosif. Mais s’il continuait son manège, elle finirait par le prendre mal et je me retrouverais entre l’ange au caractère glacial et la jeune femme au caractère et l’allure flamboyante. Le feu et la glace n’avaient jamais fait bon mélange et la rivalité entre ces deux éléments se répercutaient souvent sur ceux qui agissaient de même. Soupirant, je préférai observer la suite et ne pas y prendre part, le seul avantage qu’il y avait pour moi, c’était qu’Akiro oublierait sûrement mon état, pendant une courte période certes, mais suffisamment longtemps pour que je sois de meilleure humeur. Enfin, j’espérais…

Akiro ajouta finalement qu’il acceptait qu’elle le fouille, du moment qu’il pouvait le récupérer une fois qu’elle en aurait terminée pour accomplir sa mission. Elle le fit avec plaisir et elle retrouva l’objet qui lui tenait tant à cœur… une simple gourde. Elle l’avait suivi pour une simple gourde, quoique, son contenu pouvait être bien plus précieux, le proverbe le disait bien: L’habit ne fait pas le moine. Elle se rendit compte que la gourde était vide et poussa un juron qui cassa l’image que j’avais des jeunes femmes. J’avais encore beaucoup à apprendre avant de pouvoir deviner ce que pensait les autres sans qu’ils le montrent, pourtant, j’y arrivais assez bien avec Akiro et ce, dès le début, alors pourquoi pas les autres ? Bon sang, c’était pénible de ne pas savoir des choses aussi simples que les relations humaines et leurs différentes façons de vivre, j’avais été tenu éloigné trop longtemps de la civilisation pour m’y retrouver et le fait de m’en rendre compte ne faisait qu’accentuer ma déprime.

_ Ren c'est ça? Je n'ai pas eu le temps de me présenter. Je m'appelle Natsuki Llewella Fireblot, enchantée.

Je sentis qu’elle me prenait la main me sortant brutalement de mes pensées et je lui souris par réflexe. Natsuki, il s’agissait d’un très joli prénom et elle le portait bien. Elle tourna la tête vers Akiro et lui affirma qu’elle était enchantée elle aussi, mais son sourire narquois montrait qu’elle pensait autrement. Finalement, les pensées que j’avais eues plus tôt se trouvèrent exactes, il semblerait que Natsuki et Akiro ne s’entendraient pas au premier abord. Je sentis un poids me renverser, puis une explosion retentit et l’explosion fit voler ma frange hors de mon front, ce qui me déplut fortement sur le moment. Natsuki se releva et proposa ses mains pour nous aider à nous relever tout en nous demandant si nous n’avions rien de cassé.

_ Je te remercie, je n’ai rien, la rassurai-je en prenant sa main pour me remettre sur mes deux pieds.

Je jetai un œil vers les restes de l’explosion, je ne pouvais pas identifier l’arme, ou plutôt les armes, en question, mais je me sentais stupide de n’avoir rien entendu ou senti. Mon esprit était tellement occupé que je n’avais pas dû entendre les cliquetis que les armes faisaient entre elles ou le son qu’elles avaient produit en touchant le sol, je n’avais pas dû sentir leur odeur si différente et si perceptible. Oui, je n’avais rien pu faire parce que j’étais dans un état second et que même si mes sens fonctionnaient parfaitement, je restais incapable d’identifier ce qu’ils m’envoyaient. Pourtant, un malaise me prit, mon sixième sens s’activa et je sentais comme si quelqu’un nous observait. Était-ce mon imagination ou alors un dérèglement dû à la déprime ? La sensation avait disparue, ce qui me faisait penser à la seconde option et la mélancolie et ses habituels refrains reprirent leur place dans mon esprit. Je pensais subitement que j’aurais mieux de rester dans mon lit ce matin, en plus de cela, je ne suivais même pas les actes des deux autres, ils avaient peut-être commencé une conversation, je décidai donc de revenir parmi eux et de me montrer plus attentif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
L'émissaire de l'au-delà...
 L'émissaire de l'au-delà...
Masculin
Messages : 135
Jewels : 74046
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 23

Click ♥
MessageSujet: Re: Un nouveau membre pour la guilde [Akiro, Natsuki]   Sam 5 Nov - 21:56

Alors qu'Akiro avait déclaré à la jeune fille qu'elle pouvait, si elle le désirait, fouiller le voleur que l'ange avait appréhendé pour sa mission et qu'il lui lançait, la jeune fille en question le prit et le fouilla sans vergogne. Finalement, elle récupéra ce qu'elle recherchait avec tant d'application : une gourde! Une simple gourde! Et c'était ça, l'objet précieux qu'elle voulait récupérer? Bon, certes, cette gourde pouvait très bien contenir quelque chose de précieux, mais bon, c'était peut-être un peu abusé, non? En tout cas, elle s'en empara avec un plaisir évident. Elle pencha la gourde pour boire, mais apparemment, elle était vide. La fille laissa échapper un juron retentissant qui surpris aussi bien Ren -c'était évident- qu'Akiro -ce qui ne fut bien évidemment pas montré. C'est à peine si l'ange esquissa un sourire amusé. Hé bé, cette fille avait vraiment l'air spontanée. Pas que l'air, en fait. Elle en avait aussi la chanson... Rapidement, elle repris un air enjoué et s'excusa en déclarant s'être laissée emporter. Akiro garda un sourire mi-amusé mi-narquois plaqué sur ses lèvres. Oui, en effet, elle s'était laissée emporter, et pas qu'un peu! Enfin bref...

La jeune fille se tourna vers Ren et se présenta. Elle s'appelait donc Natsuki Llewella Fireblot. L'arbre de l'été, la fille du feu, hein? Elle portait bien son nom, puisqu'elle semblait s'enflammer très rapidement, comme un arbre au cœur de l'été... Puis elle se tourna vers l'ange en déclarant qu'elle était enchantée de le rencontrer aussi. Mais son sourire narquois disait clairement qu'Akiro n'aurait pas existé, cela aurait été exactement pareil pour elle... L'illusionniste sourit intérieurement, amusé.

Tout à coup, alors que l'ange récupérait sa cible, un type bouscula la cible en question. L'histoire aurait pu s'arrêter là, mais la bousculade fit choir quelques objets des poches du voleur notoire qu'Akiro avait arrêté. Des grenades! Qui se dégoupillèrent sous le choc lorsqu'elles heurtèrent le sol. La suite se déroula en à peine dix secondes, soit l'espérance de vie d'une grenade dégoupillée. Un : les yeux de l'ange s'écarquillèrent. Deux : son cerveau résolut l'équation évidente "grenade - goupille =?", = explosion, bien sûr. Trois : Shooter dedans? Débile, inutile et dangereux. Quatre : Courir? Cela ne vaut rien, il ne reste plus que six secondes. Cinq : Bon, il suffisait qu'ils soient juste un peu éloignés de l'explosion. Six : L'ange vit Natsuki se jeter sur lui et Ren. Sept : Akiro heurte violemment le sol, propulsé par Natsuki. Huit : L'ange aperçoit une silhouette sur un toit alors que son regard suit bien évidemment le trajet qu'il a suivi une seconde plus tôt. Neuf : Akiro se dit qu'heureusement que Natsuki a réagi plus vite. Dix : BOUM. Fin du décompte. Akiro fut pendant deux ou trois micro-secondes complétement assourdi, puis il récupéra progressivement son ouïe, mais il était quand même un peu sonné. Natsuki tendit une main pour Ren et une main pour lui, qu'il saisit pour se relever. La jeune femme demanda en même temps s'ils n'avaient rien de cassé. Ren répondit que tout allait bien. De son côté, Akiro déclara :

-Je n'ai rien non plus, et toi? Merci, je crois bien que tu nous as sauvé la vie, là. Puis, en plaisantant à moitié, Il semblerait donc que j'aie une dette à ton égard, maintenant...

Puis il se tut, bien qu'une lueur malicieuse pétillât encore dans ses yeux. Ensuite, il se souvint du type qu'il avait vu sur un toit un peu plus tôt. Pourquoi son regard s'était-il attardé précisément sur ce type alors qu'il se trouvait au sol? L'ange tourna son regard vers le fameux toit, mais il ne vit personne... Alors quoi?! Hallucinations? Non. Plutôt quelqu'un qui les observait. Sans doute encore un chasseur de primes qui en avait après les 100 000 Jewels sur la tête d'Akiro et ceux sur celle de Ren. Tiens, à propos de chasseurs de primes... Est-ce que Ren était aussi ennuyé par ces parasites que l'était Akiro? Chaque mission que l'ange faisait était toujours ponctuée par la rencontre avec deux ou trois chasseurs de primes au moins. D'ailleurs, c'était étrange qu'il n'en ait pas encore affronté, là... Tout à coup, le tirant de ses pensées, un inconnu recouvert d'un couvre-chef qui lui cachait le visage s'avança vers le quatuor -ben quoi, "ils sont que trois!"? Vous avez oublié la cible d'Akiro, ou quoi?- et demanda s'ils allaient bien. Il avait vu cette explosion et s'était demandé ce qu'il se passait. L'ange répondit qu'ils allaient tous bien. Alors, après un soupir, l'inconnu demanda à Akiro s'il ne pouvait pas lui indiquer la direction des cascades de l'Après-Vie. Akiro se tourna vers l'est en répondant que c'était par là. Ce faisant, il tourna le dos à l'inconnu, qui sortit une épée et commença à l'abattre sur l'ange...

... qui s'en était douté! Il venait de penser à des chasseurs de primes, il était donc logique qu'il soit sur ses gardes... Aussi dégaina-t-il rapidement sa lame et l'abattit, dans un demi-mouvement de rotation, sur la lame de l'autre. Terminant sa rotation, l'ange abattit le plat de sa lame sur la main de son "adversaire", le désarmant, puis cingla l'air, envoyant valdinguer le couvre-chef du type. Devant lui se tenait un jeune homme d'environ vingt-cinq ans, blond, pas très grand, le teint pâle. Akiro haussa un sourcil surpris :

-On se connaît, non? T'es pas le chasseur de primes qui a tenté de m'avoir hier? Tu crois vraiment que me suivre à la trace pour retenter ta chance le lendemain est le meilleur moyen? C'est un peu idiot, tu crois pas?
-Mais j'ai appris la leçon, cette fois, je ne suis pas seul!

L'ange ne put s'empêcher de pousser un soupir déçu. Et c'était reparti, il allait devoir se coltiner un groupe de chasseurs de primes tous aussi nuls les uns que les autres... Généralement, dans ce genre de combat, il évitait la magie : le combat durait un peu plus longtemps et donc divertissait un peu plus l'ange, bien que cela ne fut que très peu divertissant. Rapidement, ils furent entourés d'une bande de bras cassés. L'un d'eux s'avança et Akiro eut une sourire cynique : c'était le type taciturne au visage barré d'une cicatrice qu'il avait vu tout à l'heure dans la taverne... Le type en question s'éclaircit la gorge et déclara :

-Akiro Pathfinder, mage des Silver Dragon, vous êtes recherché par la Triade Perdue pour coups et blessures, meurtre, agression, usurpation d'identité et effraction dans une propriété privé pour la somme de 100 000 Jewels. Ren Miryu, mage des Silver Dragon, vous êtes recherché par la Triade Perdue pour coups et blessures, complicité de meurtre, agression, usurpation d'identité et effraction dans une propriété privé pour la somme de 100 000 Jewels. Veuillez tous deux vous rendre sans faire d'histoire et vous aurez la vie sauve!
*soupir*... Je hais la Triade... Alors... Coups et blessures... rendre les coups est un crime selon la Triade, c'est vrai! Meurtre : Faux! Il est toujours vivant, bien que son corps précédent ait été détruit. Agression : sans commentaires! Usurpation d'identité : Hein? Ah! Kairo. Certes, je ne le nie pas. Effraction : Je ne le nie pas non plus, bien que techniquement, il n'y a effraction que lorsqu'il y a destruction. Ici, nul entrée n'a été fracturée, il n'y a donc techniquement pas eu effraction... Enfin bref... Vous autres chasseurs de primes êtes d'un classique! Vous avez jamais essayé d'être un peu plus original dans vos interventions? Peut-être que ça serait efficace, parce que là, franchement, vous êtes à mourir d'ennui...
-Je suppose que vous n'avez pas l'intention de vous rendre sans faire de résistance?...
-Tout juste Auguste! Enfin un chasseur de primes un peu plus intelligent que ses congénères! Je commençais à croire que ça n'existait pas! Bon, alors... Si on s'amusait un peu?

Pas une once de peur ou de remords. Pas un gramme d'inquiétude. Juste de l'ennui, de l'arrogance, de la provocation et de l'ironie. L'ennui, c'était la seule chose que ressentait Akiro avec un très léger amusement. L'arrogance, la provocation et l'ironie, dans les paroles de l'ange et dans sa posture, bien entendu. Il ne craignait pas ces chasseurs de primes, puisqu'ils semblaient être à peu près du même niveau que tous les autres. Son seul regret après son intervention choc dans le labo de Gyaku avait été que la plupart des chasseurs de primes soient incapables de le divertir ne serait-ce qu'un peu... Et ce regret était évidemment toujours là! Un sourire carnassier étira les lèvres de l'ange, qui attendit calmement que les chasseurs de primes attaquent. Le seul moment où Akiro était entièrement calme était toujours le moment précédent l'attaque ou le combat. En cela, il était fait pour le poste qu'il occupait à la guilde... Mais tiens, à propos d'avant-combat, comment réagissaient les deux autres? Bonne question...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
The red Devil
The red Devil
Féminin
Messages : 42
Jewels : 53746
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 22


Click ♥
MessageSujet: Re: Un nouveau membre pour la guilde [Akiro, Natsuki]   Dim 13 Nov - 18:06

Après avoir relevé les 2 zigotos, je partais dans mes pensées quelques minutes, un peu sonnée par tout ce qui était arrivé.
Quelques minutes d'inattention, 5 ou 10 sûrement, assez pour laisser plein de choses se passer.
Quand je reprenais mes esprits je voyais une épée s'abattre sur Akiro, ce qui me fit faire un bond en arrière, cognant mon dos au buste de Ren.

"Oups,Pardon"

m'excusai je, un peu génée.
J'observai les personnes qui étaient devant Akiro, je reconnaissait l'homme a la cicatrice, qui énonçait tous les crimes commis par Akiro, ce dernier lui répondant tranquillement, sans aucune once de peur dans sa voix, de l'ennui même...quel prétentieux!
le type me regardait d'un air étrange,dédaigneux,froid,sous estimateur, si il fallait me battre je le ferai volontiers.C'est une forme de provocation ce regard!
Mais avant de me jeter sur ces hommes comme une furie, je devrais les évaluer.
C'est tout moi ça, évaluer les gens par un simple regard, mais attention, pas des préjugés, j'essaie juste d'évaluer les capacités. NUANCE!
Je commencais donc mon analyse.
Ils étaient 3, et avaient l'air plus bêtes les uns que les autres.
Commençons par celui qui a l'air le moins intelligent: assez petit, enrobé, chauve ou rasé, je n'arrivais pas évaluer du fait de la distance qui nous séparait, il n'avait pas l'air très fort. Sa peau était grasse et brillait, comme si il avait couru après avoir mangé un truc très gras. Il avait l'air carrément exténué.Des grosses lunettes noires cachaient ses yeux et étaient posées sur son gros nez.L'archétype du larbin lourd et maladroit.
Le 2e avait une tête d'homme perfide.En fait c'est surtout son sourire...comme si il se moquait de vous en permanence, et qu'il allait vous tuer si vous bougiez une narine.
Il était grand et mince, très grand..Et très très mince, une véritable asperge, a tous les coups même un gamin de 15 ans a plus de muscles que lui.Ses cheveux étaient noirs, et ses yeux verts, d'un vert plus clair que le mien.Son visage était vachement allongé, d'ailleurs c'était sûrement ses sourcils hyper arqués, en forme de triangle même ce qui fait un peu peur,Ses joues étaient rentrées et son nez était pointu, ce qui le rendait encore plus flippant.Il ne semblait pas avoir d'armes sur lui..Si il veut se battre à mains nues il est très mal barré.
Et enfin le 3e, l'homme a la cicatrice.
Il avait l'air d'être un plus gros morceau, plus intelligent et plus musclé.Niveau armes, il avait déjà un attirail plus étendu, des grenades, des bombes, des dagues...
En regardant son visage, on peut observer que ce dernier a du vivre des choses, ses traits étaient tirés, l'âge avait creusé des rides sur son visage, Son regard était froid et fatigué.
Il avait l'air un peu plus dur a battre.
Je tournais la tête vers Ren

"Ces crimes....Ils sont tous vrais?"

En même temps je sortait mon épée, au cas où un combat s'engage..


HRP
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Ren Miryu--☁

Rang C
Rang C
Masculin
Messages : 161
Jewels : 95797
Date d'inscription : 18/08/2011
Age : 25

Click ♥
MessageSujet: Re: Un nouveau membre pour la guilde [Akiro, Natsuki]   Lun 14 Nov - 17:53

En réussissant à m’extraire de mes pensées, plutôt sombres à l’heure qu’il était - mais que voulez-vous ? Lorsque l’on est déprimé, on n’a pas des pensées très joyeuses et il est plutôt complexe de s’en tirer. Bref, je fus tiré de mes pensées par un choc, Natsuki venait vraisemblablement reculer d’un bond et elle n’avait pas remarqué que la distance entre nous était trop petite, ce qui faisait qu’elle m’avait bousculé. Elle s’excusa aussitôt et je lui répondis d’un sourire que ce n’était rien avant de m’intéresser à ce qui l’avait fait reculer. Si bien que la première chose que je remarquais était que nous étions entourés par trois personnes, sûrement des chasseurs de primes à leur façon de nous regarder. Ce regard qui jaugeait la personne ciblée pour voir si elle était accessible à ses propres compétences et qui, en même temps, louchait sur la prime qu’ils allaient récupérés s’ils parvenaient à capturer la cible. Pff… Quelle plaie ! J’en avais déjà croisé plusieurs, mais ils n’avaient pas le temps de se dévoiler que je les sentais déjà. Et si ce n’était pas la nature sauvage de ma magie de Dragon Slayer qui les faisait fuir, c’était moi qui devais les assommer en utilisant ma vitesse pour les surprendre et m‘en débarrasser rapidement. Néanmoins, aujourd’hui n’était pas le meilleur jour pour cet incident, enfin… ça dépendait du point de vue, évidemment pour eux, c’était une aubaine; décidemment, j’avais l’impression que le destin me jouait plus d’un tour ces derniers temps. Tout en soupirant, je finis par entendre l’un des hommes parler:

_ Akiro Pathfinder, mage des Silver Dragon, vous êtes recherché par la Triade Perdue pour coups et blessures, meurtre, agression, usurpation d'identité et effraction dans une propriété privé pour la somme de 100 000 Jewels. Ren Miryu, mage des Silver Dragon, vous êtes recherché par la Triade Perdue pour coups et blessures, complicité de meurtre, agression, usurpation d'identité et effraction dans une propriété privé pour la somme de 100 000 Jewels. Veuillez tous deux vous rendre sans faire d'histoire et vous aurez la vie sauve!

Génial… À présent, je savais toutes les charges qui étaient retenues contre moi et je devais avouer que la différence de point de vue était des plus flagrantes. Premièrement, il était vrai que nous étions entrés dans le laboratoire sans autorisations, néanmoins, nous l’avions fait dans la normalité la plus totale, nous n’avions pas forcé l’entrée donc une charge en moins. Usurpation d’identité: c’était faux, je ne mettais jamais fait passer pour quelqu’un d’autre que moi-même, sauf si l’on considérait que vu qu’Akiro jouait le rôle de Kaïro et que j’étais son bras droit… Bon ok, je devais avouer que je n’étais pas resté totalement moi-même, mais je n’avais usurpé l’identité de personne, donc la charge ne tenait pas non plus. Ensuite pour les coups, blessures et agressions, je ne les aurais jamais donnés si nos adversaires n’avaient pas fait le premier pas… nous étions pas à notre place et ils défendaient l’endroit ? Ce qui faisait que je n’étais pas totalement blanc dans l’histoire, mais je n’étais pas noir pour autant, disons, juste gris. Pour finir, la complicité de meurtre n’avait aucun sens, vu que le soi-disant mort possédait déjà un autre corps avec lequel il s’était enfui, abandonnant le premier. Natsuki me demanda si tout était vrai pendant qu’elle se préparait à une possible, et fortement probable, offensive.

_ Disons que tout dépend du point de vue… La Triade est une organisation des plus noires, alors ce que nous avons fait n’est pas si mal, bien qu’il n’y ait pas eu de réels morts.

En effet, si Akiro avait détruit l’enveloppe charnelle de Gyaku, la personne qui avait détruit son esprit, c’était moi, j’étais donc le véritable meurtrier si l’on considérait la magie de l’ennemi, bien qu‘il soit toujours vivant et en sécurité. Dans tous les cas, pour eux, j’étais un ennemi qu’il fallait abattre pour l’appât du gain et pour la sécurité de ceux qui tiraient les ficelles de cette histoire: la Triade. Le pire dans cette histoire, c’était que Gyaku s’était introduit dans mon esprit en voulant prendre possession de mon corps pour le retourner contre Akiro et posséder le corps d’un enfant de Dragon dont l’espèce s’était, d’après lui, éteinte. Rien que de l’entendre évoquer son nom, me replongeait dans mes souvenirs au moment de cette rencontre avec le savant fou. J’avais été totalement privé de mes mouvements, mes pensées étaient embrumées par les siennes si bien que j’avais été à deux doigts de le croire à propos des Dragons. La peur, la solitude, la perte de ma mère adoptive Grandine, toutes ces émotions négatives que j’avais tenté de refluer en moi étaient revenues d’un coup me submerger telle une vague puissante. J’aurais été sans doute noyé par tout cela si Alaël, Akiro et surtout Grandine n’avaient pas été présents pour m’aider.

Ces souvenirs, ces pensées, mes émotions revenaient encore et je n’arrivais pas à les combattre puisque j’étais, à la base, dans une mauvaise pente. Je sentis le vent se lever et tournoyer autour de moi, se faisant de plus en plus puissant en fonction de l’intensité des émotions qui voulaient s’emparer de moi. Ce n’était pas si mal si mon état pouvait permettre de renvoyer ces gêneurs d’où ils venaient, toutefois Akiro et Natsuki étaient à mes côtés, ils ne devaient pas être victimes de tout ceci; en inspirant à fond, je réussis à me calmer et à reprendre le dessus sur mon choc émotionnel passager. Pourquoi devais-je croiser la route de personnes voulant ma tête le jour où je n’étais pas dans mon assiette ? Franchement, j’aurais mieux fait de rester couché dans mon lit ce matin et de passer la journée dans ma chambre, je n’aurais pas été entrainé dans cette histoire. Akiro et Natsuki avaient sorti leur arme, quant à nos ennemis ils avaient fait de même et le combat semblait s’être déclenché tout seul.

L‘homme à la cicatrice provoqua Akiro en duel, épée contre épée, Natsuki fut attaqué par l’homme élancé qui fonça sur elle à l’aide de ses poings, il semblerait que la force de ses bras soit liée à sa magie puisqu’il parvenait à bloquer un coup d’épée rien qu’avec son poing. Je n’eus pas le temps d’admirer ce que faisaient mes compagnons que le dernier, le gros lard m’observa d’un regard satisfait, il était vrai que je ne dégageais pas beaucoup d’aura magique. J’étais incapable de la réguler, d’où la serrure sur mes pouvoirs, et il devait se dire qu’il avait tiré le bon numéro en tombant face à moi. Il sortit un objet de sa poche que j’identifiais comme une étoile de métal dont le tranchant semblait bien affiné et il la lança droit sur moi, avant que je la vois se multiplier par cinq. Armé de ma vitesse, je les esquivais tous et je les entendis partir au loin derrière moi, jusqu’au moment où le bruit s’intensifiait ce qui signifiait que les projectiles revenaient dans ma direction. Je me tournai juste à temps pour esquiver une nouvelle fois pendant qu’il les récupérait tranquillement.

_ Je vois… Ta magie te permet de contrôler le mouvement de ton arme qui peut se dédoubler, mais ton niveau t’oblige à en utiliser cinq en même temps seulement.

J’avais entendu parler de ces objets qui circulaient en ce moment en vente sur les marchés, il ressemblait à de simples bijoux ou ornements, mais en eux résidaient une magie interne qui faisait gagner à l’objet des propriétés magiques. Ajouté à cela, la magie du manieur, certaines combinaisons pouvaient se révéler très dangereuses, tout comme celle que j’affrontais en ce moment. Bon sang… pourquoi m’étais-je levé aujourd’hui ?

_ Ton raisonnement est exact et je n’aurais aucun mal à t’avoir.
_ Tu me pourris encore plus ma journée…

Sur ces mots, je vis de nouveau les projectiles foncer dans ma direction mais je les esquivais sans problèmes, toutefois, je n’avais pas l’occasion de me rapprocher pour une contre-attaque puisqu’il n’y avait pas de faille visible dans ses mouvements. Il les maniait de telle sorte que son attaque servait également de défense, c’était une sorte d’offensive-bouclier. Qu’est-ce qu’ils pouvaient m’énerver ces chasseurs de primes ? Yen avait pas un pour rattraper l’autre, ils ne pouvaient pas comprendre qu’ils n’étaient pas de taille face à la cible qu’ils s’étaient choisis, bien évidemment que non et en plus, il fallait qu’ils viennent m’emmer… m’embêter alors que je voulais rester seul. Non, décidemment, je n’étais plus dans un état de déprime, mais plutôt d’irascibilité, de colère envers ces êtres qui croyaient bien faire du moment qu’ils avaient de l’argent en retour.

Si je n’avais pas l’occasion de riposter, j’avais tout de même le temps d’observer les mouvements qu’il faisait avec ses projectiles et je trouvais même le temps de jeter à un coup d’œil à mes compagnons pour voir comment ils se débrouillaient. Aucun d’eux ne semblait vouloir utiliser la magie, tout comme je le faisais d’ailleurs, et ils combattaient vraiment bien tous les deux, mais ils ne semblaient pas faire attention à l’autre. Je vis Natsuki prendre son élan pour frapper et je remarquai que son épée était passée très proche de la tête d’Akiro qui semblait l’avoir remarqué, quoique… comment savoir ce que pensait l’ange avec une visage qui n’exprimait pas grand-chose en ce moment ? Toutefois les chasseurs de primes avaient décidé d’attaquer en commun, voyant que leurs deux adversaires n’étaient pas coordonnés et n’ayant pas des yeux derrière la tête, Akiro avait failli renverser Natsuki en esquivant un coup qui lui était destiné. Il fallait qu’ils travaillent en équipe, sinon ils allaient finir par se retourner l’un contre l’autre, déjà qu’ils ne semblaient pas s’entendre…

Revenons sur mon cas, je passais mon temps à fuir et esquiver, mais j’allais finir par m’épuiser à force, je devais donc trouver un moyen de bloquer ses projectiles suffisamment longtemps pour répliquer et ce, sans utiliser la magie. Un véritable défi, mais je pensais y arriver, à moi de me montrer suffisamment efficace, de plus, je remarquai qu’il m’avait tellement motivé que ma déprime n’était plus. Je reculai sous ses attaques incessantes, mais ce n’était pas de la fuite, je prévoyais chacun de mes mouvements pour me rapprocher le plus d’obstacles qui l’empêcheront de manier convenablement ses projectiles. D’ailleurs, le moment était enfin venu, les cinq projectiles se dirigèrent vers moi et j’esquivai au dernier moment pour qu’ils se plantent dans l’arbre situé derrière moi. En entendant les cinq chocs sourds, je compris qu’ils était tous bloqués et je fonçai sur mon adversaire qui ne bougeait toujours pas. Son sourire s’étira lorsqu’il me vit arriver et c’était à ce moment-là que je compris pourquoi: un sifflement aigu me parvint aux oreilles et je me jetai à terre par réflexe, j’avais bien fait, les cinq projectiles étaient de nouveau en piste.

_ Tu ne croyais quand même pas qu’un simple obstacle allait gêner mes traqueurs, je suis un chasseur de primes, ne l’oublie pas.
_ Décidemment, tu me fais bien ch…

Je n’eus pas le temps de finir ma phrase puisqu’il relança ses traqueurs comme il les appelait avant de rire comme le gros lard qu’il était. Bon sang… je ne voulais pas utiliser la magie puisque j’étais plus rapide, mais j’allais bien finir par m’y employer. Alors que j’étais toujours concentré sur mes mouvements, je sentis une vive douleur au bras, un des projectiles m’avait coupé heureusement pas profondément, mais comment était-ce possible ? Je l’avais vu arriver, j’étais plus rapide qu’eux, je l’avais esquivé !

_ Tu ne m’amuses plus, je veux ta tête et ta prime, alors je vais accélérer les choses.

Impossible ! La vitesse que j’avais jusqu’à présent observée ne serait pas la vitesse maximale de ses projectiles ? Comme pour me montrer que je venais de comprendre, un deuxième projectile m’atteignit à l’autre bras, lançant une autre douleur flagrante qui me fit grincer des dents. Tant pis pour ma résolution, si je n’utilisais pas ma magie, j’allais finir par être tailladé de toutes parts, je pris appui sur mes jambes, un cercle de magie apparut à mes pieds et j’enclenchai mon sort kaze no subayai. Bien plus rapide qu’il y avait quelques instants, je parvins à surprendre mon adversaire qui n’eut pas le temps d’accroître la vitesse de ses armes et qui se prit un crochet du droit bien placé de ma part. Une fois à terre, je sortis mon katana pour le menacer et il ne fit plus le moindre mouvement, louchant sur la lame dont la pointe était à deux doigts de son cœur. Je lui ordonnai de se relever et de se retourner, ce qu’il fit sans broncher, je ne voulais pas le tuer, juste l’assommer et m’en débarrasser de manière à être tranquille pour la suite. Néanmoins, le chasseur ne le vit pas de cet œil et utilisa sa magie pour reprendre le contrôle d’un de traqueur pour qu’il me fonce dessus par l’arrière. Encore une fois, mon ouïe me sauva et je me décalai juste à temps pour éviter de mourir mais le projectile continua sa course pour finir par traverser le corps de son manieur.

Interdit, je vis son corps s’affaisser au sol, se vidant de son sang petit à petit. J’eus une vision qui était plus un souvenir qu’autre chose: mes parents transpercés par un rayon argenté tombant à terre, vide de toute vie. Je me précipitai vers mon assaillant inconscient et tentait de le guérir pour le ramener à la vie, je ne voulais plus voir de morts, je ne voulais pas tuer des êtres vivants en échange dma survie, je ne voulais pas cela. C’était sans doute pour cela que Grandine m’avait choisi et que j’étais plus doué dans les soins que l’attaque, mon cœur avait trop souffert de voir la vie quitter un corps, je devais faire tout ce qui était en mon pouvoir pour le sauver, même s’il était mon ennemi. Mes deux mains sur sa plaie, je priai pour le sauver, mais aucune lumière n’arrivait, comment était-ce possible ? Pourquoi ma magie ne répondait-elle pas ? J’en compris rapidement la raison lorsque je me rappelais que je ne pouvais agir que sur les êtres vivants, ce qui signifiait qu’il était… déjà… mort.

Je reculai trop effrayé par cette pensée, mes mains étaient pleines de sang, je ne voyais plus le corps du chasseur de primes, mais les corps de mes parents l’un à côté de l’autre. Pourquoi ? Pourquoi n’étais-je pas capable de sauver quelqu’un lorsqu’il était sur le point de mourir ? Ma tristesse et ma colère envers moi-même ne faisaient qu’empirer la situation, mes émotions dues à la déprime revenaient me hanter et le vent se déclencha une nouvelle fois autour de moi, mais cette fois-ci, je n’avais aucun contrôle dessus. Tout ce que je pouvais remarquer, ou plutôt, la seule chose que je pouvais voir était mes mains en sang devant la vision de mes parents morts sous mes yeux; vision floutée par les larmes qui s’écoulaient de mes joues sans que je les remarque…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
L'émissaire de l'au-delà...
 L'émissaire de l'au-delà...
Masculin
Messages : 135
Jewels : 74046
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 23

Click ♥
MessageSujet: Re: Un nouveau membre pour la guilde [Akiro, Natsuki]   Dim 4 Déc - 19:33

Récapitulons. Akiro s'ennuyait et, comme d'habitude, il était parti en mission. Sa cible était un voleur notoire. Il l'avait attrapé en quelques secondes, avec la complicité involontaire de Ren, son ami Dragon Slayer. Par la suite, ils avaient rencontré Natsuki, qui leur avait déjà sauvé la vie une fois lors de l'explosion d'une grenade. Ensuite, un chasseur de primes, qu'Akiro avait déjà affronté la veille, avait fait son apparition pour espérer toucher les 100 000 Jewels que la Triade avait posée sur la tête d'Akiro. Sauf que cette fois, il était venu accompagné, puisque deux autres firent leur apparition. L'un d'eux était, surprise!, l'homme au visage balafré par une cicatrice que l'ange avait vu un peu avant dans la taverne où il avait trouvé sa cible. L'autre était l'archétype même des larbins lourdauds et de bas étage : chauve, gros, gras, et tout le tintouin. Le balafré, qui semblait être le chef de la bande, énonça alors les "crimes" des deux Dragon's. Effraction, coups et blessures, usurpation d'identité, agression et meurtre et complicité de meurtre. Mais il ne faut pas oublier que ces chefs d'accusation étaient ceux définis par la Triade, leader incontestée du crime organisé. D'autant plus que Gyaku n'était pas réellement mort, mais cela, seules quelques personnes le savaient... La seule réaction d'Akiro avait été l'ennui : ces chasseurs de primes semblaient incapable de la moindre originalité, et ils ne lui promettaient pas un divertissement énorme.

L'ange s'était cependant mis en garde. Il ne savait pas qui allait l'attaquer, mais il était prêt à parier sur le balafré. C'était logique. Akiro avait été, techniquement, le meneur du "groupe d'intervention anti Gyaku". Il était donc logique que le chef de la bande s'oppose au meneur de ce groupe susnommé. Après, qui attaquerait Ren, qui attaquerait Natsuki, ça, il ne pouvait le prévoir. Mais il était paré à toute éventualité. Stratège et combattant, il sentait à la fois la tension présente dans l'atmosphère et toutes les possibilités qui pouvaient très bien converger au début de l'affrontement physique. Oui, physique, car l'affrontement mental avait commencé au moment où le balafré avait fait son apparition. Et pour Akiro, bientôt, ces deux affrontements allaient se réunir en un seul.

Et bingo! Le balafré s'élança sur Akiro, donnant le signal de l'assaut. Les deux autres, le gros lard et le grand, se dirigèrent respectivement vers Ren et Natsuki. Le gros lard arborait un sourire satisfait. L'ange ne put se retenir de sourire à son tour, amusé. Le gros croyait peut-être tomber sur le plus faible du lot, mais Ren avait sans conteste une puissance brute bien supérieure à celle d'Akiro. Le gros allait avoir une mauvaise surprise... Bon, maintenant, se concentrer sur son combat! Alors que le chasseur de primes s'élançait vers lui, Akiro décida de foncer. C'est à dire qui s'avança pour réduire la distance, épée en avant, prêt à la confrontation...

Les lames tintèrent lorsqu'elles s'entrechoquèrent, portées par la vitesse de leurs propriétaires. Leurs propriétaires étant bien entendu Akiro et le chasseur de primes balafré. Pendant quelques secondes, les deux antagonistes confrontèrent leur force brute puis Akiro fut obligé de rompre l'assaut : la force physique n'était pas son principal atout. Il s'éloigna d'un bond de la lame de son adversaire. Finalement, peut-être que son adversaire le divertirait un peu. Il semblait déjà le surclasser sur le plan physique. Le défi allait donc être intéressant. Un sourire carnassier étira ses lèvres et il déclara, cynique :

-Viens, viens m'amuser un peu!

Puis il se relança à l'assaut de son adversaire, échangeant avec lui des coups rapides et puissants. Le combat ne durerait certainement pas longtemps s'ils continuaient tous deux à frapper à leur maximum. A un moment, sans doute faudrait-il se résoudre à utiliser la magie... Mais pour l'instant, ils n'y étaient pas encore là. Ils continuaient donc à frapper et à se parer mutuellement. Aucun des deux ne cédait de terrain à l'autre. Le combat était acharné. Très acharné, même. Tout à coup, Natsuki, qui combattait son adversaire avec l'aide de son épée, asséna un coup qui passa très près de la tête de l'ange. Il tiqua intérieurement, sans toutefois en laisser rien paraître. C'était mauvais si Natsuki et lui se trouvaient dans la même zone : ils n'avaient absolument pas l'habitude de combattre ensemble. Ils risquaient de se blesser mutuellement. Avec des alliés comme ça, plus besoin d'ennemis! Il n'avait pas ce problème avec Ren : les deux amis avaient fait tellement de combats côte à côte qu'ils étaient presque devenus télépathes : ils devinaient instinctivement la position et les prochains mouvements de l'autre. Mais là, ce n'était pas Ren, c'était Natsuki, qui n'avait jamais combattu à ses côtés. Aussi lâcha-t-il, toujours aussi calme en apparence :

-Fais un peu attention, Natsuki!

Puis il se reconcentra sur son combat. Mais apparemment, leurs deux adversaires s'étaient aperçus -en même temps c'est pas difficile- qu'ils n'étaient absolument pas synchrones. Ils décidèrent d'attaquer en même temps. Alors qu'il esquivait une attaque du balafré, l'ange faillit percuter Natsuki. Il s'arrêta juste à temps car son aura s'était dangereusement rapprochée. A nouveau, il lui déclara, cette fois visiblement agacé :

-Tu peux pas faire un peu plus attention, non?

Puis, la plantant là, il s'élança sur le balafré, avec la ferme intention de s'éloigner de cette zone. Il lui bondit dessus et redoubla de fougue dans ses assauts. L'autre fut obligé de reculer sous la violence des assauts. Tout à coup, il se figea, regardant en direction de Ren. L'ange s'arrêta lui aussi, craignant un coup bas, puis regarda Ren. Le Dragon Slayer était immobile. A ses côtés se tenait le gros lard, allongé. Apparemment, Ren l'avait tué. Le balafré s'adressa à Akiro, d'un ton étonnamment bouleversé :

-Ton ami a tué Han... Il va le payer.
-Ton camarade avait parié sur le mauvais cheval, c'est dommage pour lui.

Il avait répliqué d'un ton froid, en haussant les épaules, comme si ça ne le regardait pas. Mais intérieurement, il était bouleversé. Pas pour le chasseur de primes : il n'avait eu que ce qu'il méritait. Mais pour Ren : il était le Dragon Slayer des Cieux. Même s'il possédait le fort pouvoir offensif des dragons, il était avant tout un mage de soutien, un guérisseur. Et s'il combattait quand ils n'avaient pas le choix, sans doute n'avait-il toujours que légèrement blessé ses adversaires. Et voilà qu'il avait tué. Il devait être brisé. L'ange avait le devoir d'être aux côtés de son ami, il devait lui offrir tout le soutien possible. Mais pour l'instant, c'était impossible. Il avait ce foutu chasseur de primes à affronter. Foutu chasseur de primes qui, tout à coup, décida de se frotter plutôt à Ren Miryu qu'à Akiro Pathfinder. Murmurant Hoto cho! en tendant le bras vers Akiro, il s'élança vers le Dragon Slayer. Akiro, quant à lui, faillit être renversé par une rafale subite : il était donc un mage de vent. Cependant, l'ange pouvait aussi être considéré comme étant "le fils du vent". Malgré ses résolutions (ne jamais dévoiler ses ailes en public s'il n'était pas obligé), il devait agir. Alors il s'élança dans les airs et déploya ses ailes, repoussant les pans de son manteau. Il avait ainsi une bien meilleure vitesse qu'à pied. Il réussit à intercepter le balafré alors que celui-ci était encore loin de Ren. Il atterrit devant lui et agita le doigt en déclarant :

-Tttt... C'est moi ton adversaire.

Le chasseur de primes, qui avait changé de priorité, voulut repousser Akiro, mais celui-ci voulait maintenant en finir vite. Il devait soutenir Ren, et surtout, il devait veiller à ce que son esprit ne se soit pas brisé par ce qu'il avait du faire. Alors, l'ange passa à la vitesse supérieure : puisque l'autre avait déjà utilisé sa magie, il n'allait pas se gêner, cette fois. Il plongea son regard dans celui de son adversaire, porta sa main droite à son cœur et canalisa sa magie : il créa une explosion ultra réaliste pour les seuls sens du chasseur de primes, qui fut tout à coup brulé. Mais ce n'était pas suffisant, il se relança à l'assaut de l'illusionniste. Celui-ci l'attendait à l'épée et échangea avec lui encore une dizaine de coups. Puis, esquivant le dernier coup que lui assénait le chasseur de primes, il lui donna un coup du plat de la lame sur la main qui tenait l'épée, un coup classique pour désarmer son adversaire. A la suite de quoi, il plaça la pointe de sa lame sur la pomme d'Adam de son adversaire, qui se figea. Le regard d'Akiro brillait d'une lueur meurtrière. Ce regard était encore plus inquiétant que la froideur habituelle de l'ange. Il disait clairement qu'il n'hésiterait pas. Plongeant son regard dans celui de l'autre, il déclara, en appuyant chaque mot :

-Je vais te laisser la vie sauve pour que tu puisses offrir à ton camarade un endroit digne où reposer. Cependant, si tu croises à nouveau mon chemin, même si ce n'est ni moi ni Ren que tu recherches, je n'hésiterais pas : je te tuerais si rapidement que tu ne t'en rendras compte que plus tard. C'est bien compris?
-Ce n'est pas fini!

L'ange le regarda quelques instants et murmura :

-Si. C'est fini. Il faut savoir abandonner quand une cause s'avère perdue d'avance.

En prononçant ces mots, une partie de son inquiétude pour Ren perça dans sa voix. Il n'était pas invulnérable ou insensible, loin de là. Puis, sans plus s'inquiéter de son adversaire, il lui tourna le dos en rengainant sa lame. Puis il s'élança vers Ren. Celui-ci était planté, debout, à côté du corps du dénommé Han. Il fixait ses mains ensanglantée d'un air hagard. Tout à coup, alors qu'il s'avançait vers le Dragon Slayer, il sentit que le vent s'amplifiait de seconde en seconde. Jusqu'alors, il ne l'avait pas remarqué, trop concentré sur Ren pour percevoir le monde qui l'entourait. Et il vit aussi que Natsuki semblait en avoir fini avec son adversaire, elle aussi, puisqu'elle arrivait, de son côté, vers Ren. Arrivé à une certaine distance, l'ange s'arrêta. Le vent était de plus en plus fort. Au point que même courbé en deux, il ne pouvait plus avancer. Le vent déployait à la fois les pans de sa veste et ses ailes, qui risquaient de ne pas supporter ce vent très longtemps. Alors que Natsuki s'avançait vers Ren en semblant peiner encore plus que lui, l'ange lui hurla :

-NOOON! N'AVANCE PLUS!

Il sentait que si elle luttait plus contre le vent, elle risquait de souffrir. Puis, il se tourna à nouveau vers Ren et murmura simplement :

-Ren...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☁--Contenu sponsorisé--☁


Click ♥
MessageSujet: Re: Un nouveau membre pour la guilde [Akiro, Natsuki]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouveau membre pour la guilde [Akiro, Natsuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Coast City-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit