Forum RPG Fairy Tail - 20 Lignes ( soit 360 mots ) Minimum demandées - Bon Roleplayers exigés
 

Partagez | 
 

 Blanc comme neige... Ou pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
☁--Kelik Blye--☁

˜Master of the Wind˜
˜Master of the Wind˜
Masculin
Messages : 78
Jewels : 83562
Date d'inscription : 10/08/2011
Age : 23

Localisation : Ici et là...

Click ♥
MessageSujet: Blanc comme neige... Ou pas.   Mer 19 Oct - 10:55

"Allez, j'y suis presque !"


Ok... Vous vous demandez sûrement qu'est ce que je fais seul dans un endroit pareille, à me les geler dans un endroit totalement isolé du reste du monde. En effet, les montagnes de Gelidus Spiritus était l'un des endroits les plus inhospitalié du continent pour plusieurs raisons. La première était la neige qui les recouvraient pendant toute l'année, la deuxième était les vent très puissants qui soufflaient sur certaines montagnes. C'est la raison pour laquelle je venais de temps en temps m'y entraîner. Ma magie réagissait principalement avec le vent environnant. Plus ce dernier était fort, et plus mes techniques étaient puissantes. C'était donc l'endroit idéal pour en développer de nouvelles. Cependant, la température était si basse que j'avais été obligé de mettre des vêtements chauds, histoire de ne pas me retrouver transformé en glaçon. J'avais donc emprunté un manteau et une paire de moufles à la guilde.

Là, j'essayais de maîtriser une nouvelle technique que j'avais baptisée Kaze no Shiji (Soutien de vent), une technique me permettant d'augmenter la puissance d'impact de mes coups en les entourant de sphères de vent. Seul problème, les rafales que je créait explosaient au moindre contact. Il fallait donc que je trouve la juste limite de vent pour qu'elles n'explosent pas et que je puisse ainsi porter des coups répétés.

Je recommença donc une nouvelle fois. En tendant les bras, je tenta de concentrer le vent alentour en sphères autour de mes bras, mais une nouvelle fois, je ne réussi pas à les maintenir. Les sphères explosèrent d'elles même, endommageant une nouvelle fois mes gants. En voyant la grosse entaille sanglante que cette attaque m'avait fait dans la paume de la main, je poussa un cri de rage. Mais pourquoi est-ce que j'étais obligé de me blesser à chaque fois que je me servais de ma magie ! Je retenta une nouvelle fois de maintenir la sphère, mais elle explosa, achevant ma moufle qui tomba en lambeau dans la neige. Je senti alors une violente douleur dans la main droite, à l'endroit ou je m'étais entaillé. Ma blessure s'était infectée à cause du froid. Et puis merde, j'en avais ras le bol ! Rageur, je suis parti me réfugié dans une petite grotte non loin de là. En fait, cette grotte datait de l'époque ou je venais avec mon père et mon frère pour apprendre la magie. Pour nous tenir chaud, il avait lui-même créé cette grotte en se servant de la magie. 10 années avaient passées et la grotte était toujours là. J'avais déjà installé des affaires à l'intérieur, à savoir un sac rempli de nourriture, des vêtements de rechange, un sac de couchage et une trousse de soin. J'avais également fait un petit feu au centre de la grotte, histoire de pouvoir me réchauffer après une journée d'entrainement au grand froid. J'avais également disposé mes armes dans un coin, à savoir mon long sabre à la lame perforée et une paire de grands gants noirs agrémentés de plaques métallique et d'une sorte de boitier sur le dessus ; mes griffes métalliques rangées. A vrai dire, depuis que j'étais arrivé, il y a deux jours, je n'avais même pas eu besoin de m'en servir. Les monstres n'étaient pas très nombreux dans la région. Cependant, on trouvait quand même parfois des créatures pas très sympathique.

Bref, je me suis assis au coin du feu, toujours vêtu de mon manteau couvert de neige aux insignes de Crescent Wolf. Là, j'ai pris la trousse de soin d'ou j'ai sorti une bouteille de désinfectant et un rouleau de bandage. Lorsque je commença à ouvrir la bouteille de désinfectant, je serrait déjà les dents, pensant la douleur que j'allais ressentir dans les secondes à venir. Comme je m'y attendais, la douleur fut fulgurante. Je ne pu m'empêcher de pousser un hurlement lorsque le désinfectant entra en contact avec ma plaie. Un truc bestial du genre :

"UUUUUUUAAAAAARRRRRGGGGGGHHHHH !!!!!!!! "


Même le géant de Foreslate n'avait pas fait mieux ! Heureusement que ce truc était plutôt efficace, sinon, je l'aurais fracassé contre la paroi. C'était l'un des membres de la guilde qui me l'avait donné. Un truc artisanal, à vous faire hurler de douleur, mais qui désinfectait plutôt efficacement. En effet, la douleur avait complètement disparu, malgré le fait que la plaie était toujours bien ouverte. Je l'ai donc entouré de bandages bien serrés en attendant qu'elle guérisse. Et une énième blessure... Il faudrait vraiment un jour que j'ai demander à un spécialiste si il existait un moyen de faire disparaître toutes ces cicatrices, parce que là, je ressemblait vraiment à un blessé de guerre.

C'est alors qu'en regardant à l'extérieur de la grotte, j'aperçu une silhouette. Apparemment un homme, d'assez grande taille, vêtu de blanc, ce qui le rendait presque invisible dans la neige. Il me semblait pas qu'il n'avait vu la grotte. C'était quand même étonnant de voir d'autres personnes dans cette région. En fait, je devais faire partie des rares qui y venaient régulièrement. Mais qui donc était ce type ? Poussé par la curiosité, je suis sorti de la grotte pour l'appeler.

"Hey ! Oui, toi, avec le manteau blanc ! Qu'est ce que tu viens faire là ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Sesshu Hotaru--☁

The Silver Dragon
The Silver Dragon
Masculin
Messages : 16
Jewels : 56883
Date d'inscription : 07/10/2011
Age : 27


Click ♥
MessageSujet: Re: Blanc comme neige... Ou pas.   Mer 19 Oct - 13:52

    Mais quelle connerie ! Sesshu s'était encore fait avoir par un marchand. Il avait dû travaillé plusieurs mois pour cette vergogne afin qu'il lui donne cette carte gratuitement. Il y a un trésor ! Qu'il lui disait ... Mes fesses !!! Il n'y avait rien dans cet igloo. Foutue montagne et foutue neige !!!!!!!!! Hotaru était au point de rupture, cela faisait déjà plusieurs jours qu'il cherchait désespérément à s'orienter dans cette contrée glaciale. Les montagnes de gelidus spiritus, rien que le nom sa donne pas envie de s'y aventurer. Pfff !!!! même pas un village dans les alentours ou une simple cabane pour se mettre à l'abri du vent. après ce voyage, il risquerait encore de tomber malade. Il avait demandé la permission d'inspecter les alentours, bas il aurait mieux dû prendre une mission et gagné quelques jewels. Perdu en pleine montagne ! Que dire de plus ... quasiment plus de nourriture et la chaleur qui commence à quitter l'extrémité de ses membres et pas que seulement ses doigts. Il lui fallait trouver du bois sec et essayer d'allumer un feu. Mais s'était quasiment mission impossible dans un tel lieu. Il opta alors pour la concentration de l'esprit et la méditation. Il s'enfonça dans un petit coin de forêt avec quelques arbres autour de lui.

    Il ôta ses vêtements ne gardant plus que son bas. Le manche de son katana fermement maintenu par sa main droite, les yeux clos et le souffle court. Le vent frais souffle sur son torse, un frisson émerge dans le bas de son dos. Son bras débuta une drôle de danse, tel un combat virtuel face à un ennemi imaginaire. Hélas le problème avec un tel adversaire, c'est que l'on gagne à chaque fois. Il continua ainsi durant plusieurs minutes tranchant par accoue un tronc d'arbre. Le geste était rapide et précis. Dans ce genre de mouvement la puissance n'est pas nécessaire, il suffit de viser les points sensibles. Ayant de grandes connaissances dans le domaine de la médecine, il connait le moindre point vitaux de l'organisme humain. Mais ça plus grande force réside dans les points de kyuusho permettant de créer une grande douleur ou une ouverture de quelques secondes, sur un être humain. Cette connaissance, cet art ne demande quasiment aucune puissance, il suffit de toucher le point d'un doigter précis. Tout réside dans la pression et l'activation des points. Hélas pour utiliser cet art, il est nécessaire d'être au contacte de son ennemi. Cela peut donc s'avérer très dangereux, car on n'est pas à l'abri d'un contre attaque de son adversaire.

    La chaleur dégagée par le corps de notre jeune mage commençait à s'évaporer tout autour de lui. Cela donnait l'impression que l'individu était en train de brûler de l'intérieur. Mais cela n'était qu'un simple effet climatique entre l'air chaud et l'air froid environnent. Son corps était réchauffé, mais cela ne tiendra pas éternellement. Il lui fallait rapidement trouver une alternative à la fraîcheur de cette journée. Soudainement il remarqua en ouvrant les yeux que les arbres coupés lui offrait une légère protection face au vent. Parfais ! Il activa sa technique des écailles du dragon et joua aux micados avec les troncs d'arbres. Il se fit un petit mur, rien de très grand. Il avoisinait dans les trois mètres et Sesshu put s'adosser contre tranquillement. Avec le reste des branchages, il fit un petit feu pour réchauffer son petit corps. Il avait réussi à survivre jusqu'à présent, mais il risquerait d'attraper froid avec le changement de température.

    Le vent soufflait encore violemment, il décida alors de rester à l'abri durant quelques heures, histoire de voir si le temps serait plus clément par la suite. Pendant ce laps de temps, il prit l'un de ses livres et le feuilleta. Cet ouvrage parlait des stratégies militaires et des grandes batailles des siècles passés. Sesshu aimait lire et surtout s'instruire. Il disait toujours que chaque jour est une nouvelle opportunité d'apprendre un peu plus et d'augmenter son capitale culturelle. A mainte reprise, il dût sauter sur son livre au risque de le voir s'envoler au loin par de grosses bourrasques de vent. Il en avait marre de ce temps ... Il espérait vraiment que cette nuit serait dégagée. Il lui faudrait observer les étoiles pour repartir en direction du Nord. Il retournerait à Cost City histoire de remettre la main sur ce marchand et lui dire ses quatre vérités. Son feu s'était éteint, il fallait donc se remettre en route pour réchauffer son petit corps d'humain. Il avait déjà le nez qui coule ... une grippe serait donc en chemin. Quelle galère cette neige !!! A chaque pas il s'enfonçait de plusieurs centimètres de celle-ci. Arborant à nouveau tout ses vêtements, il avançait droit devant vers l'inconnu. Soudainement un voix l'interpella, il se retourna rapidement un main sur son fourreau. On ne savait pas à qui s'attendre dans un tel lieu.

    C'était un jeune homme, aux cheveux gris et sortant tout droit d'une cavité. Il avait trouvé le bon coin pour s'abriter celui-là. Celui-ci questionnait Sesshu sur sa présence dans ces lieux. Quelle question !!!


    Je vous demande pardon !!! A ce que je sache ses montagnes ne vous appartiennent point ... Je suis donc en droit de me promener où bon me semble.

    Lui répondit Hotaru d'un ton sec. Il n'aimait pas que l'on l'interpelle de cette manière, surtout dans un tel lieu qui commençait fortement à lui taper sur le système. Restait plus qu'à attendre ce qui allait ressortir de cette subite rencontre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Kelik Blye--☁

˜Master of the Wind˜
˜Master of the Wind˜
Masculin
Messages : 78
Jewels : 83562
Date d'inscription : 10/08/2011
Age : 23

Localisation : Ici et là...

Click ♥
MessageSujet: Re: Blanc comme neige... Ou pas.   Lun 31 Oct - 16:38

"Je vous demande pardon !!! A ce que je sache ses montagnes ne vous appartiennent point ... Je suis donc en droit de me promener où bon me semble. "


Tel était la réponse que lui avait donné cet inconnu en blanc qui venait de mettre la main sur la garde d'un katana attaché à sa ceinture. Un homme dans la trentaine avec cheveux bruns Apparemment, il n'avait pas très bien pris la façon dont je lui avais posé la question. Ok, des fois, j'avais une façon un peu désagréable de parler aux gens, mais quand même ! C'est pas comme si j'étais la personne la plus odieuse au monde, non ?

"ça va... Prenez-le pas comme ça. Je n'ai jamais... Attendez deux secondes !"


Je m’interrompis. A cause du puissant vent qui soufflait sur cette montagne, j'étais obligé de crier pour me faire entendre et, vu que j'étais épuisé par cette journée d'entrainement, je n'avais plus vraiment envie de crier. Levant les bras, j'ai fait apparaître deux sphères de vent qui ont commencé à grossir sous l'effet du puissant vent. Les deux sphères doublèrent, puis triplèrent de volume, jusqu'à englober moi et l'homme en blanc. A l'intérieur de ces sphères, le vent ne soufflait plus. Au moins, je n'aurais plus besoin de hurler pour me faire comprendre.

"Voilà. Je disais : Prenez-le pas comme ça, je n'ai jamais dit que vous me dérangiez. D'ailleurs, vous pouvez venir vous abriter dans ma grotte, si vous voulez. J'ai du feu et de quoi manger."


Pourquoi tant de générosité ? Ce type avait l'air complètement gelé malgré son manteau blanc. De plus, je connaissais plutôt bien le coin et je savais qu'à moins qu'il parvienne à se creuser un abri à même la roche, il ne trouverait rien pour s’abriter, pas une maison à plusieurs kilomètres et, sans équipement adéquat, dont faisait parti le feu et la nourriture, il était quasiment impossible de dormir sans mourir de froid. De plus, je n'étais pas un grand sadique et je voulais quand même lui éviter de marcher quelques heures de plus pour qu'il trouve un endroit ou dormir. Je voulu m'approcher de lui, mais je vis qu'il avait toujours la main sur son arme. Mieux valait me présenter et lui faire comprendre que je ne voulais que l'aider.

"Si c'est à ça que tu penses, je ne suis pas un mage noir. Je m'appelle Kelik Blye et je fais partie de la guilde de Crescent Wolf."


En guise de preuve, je leva la manche de ma veste pour lui montrer mon tatouage de couleur mauve représentant une tête de loup accompagné d'un croissant de lune. Peut-être lui aussi faisait il partie d'une guilde ?

"Je viens ici depuis tout petit et je connais bien les environs. Il y a pas la moindre habitation à des kilomètres à la ronde et cette tempête est pas prête de s'arrêter. A moins que tu veuilles fabriquer des abris tout les 100 mètres, je te conseille de venir t'abriter un moment."


A peine ma phrase je me suis approché de lui et j'ai pu l'apercevoir d'un peu plus près. Il était vêtu d'un manteau blanc et or, semblable à un uniforme officiel. Il arborait un katana rangé dans son fourreau, attaché à sa ceinture. Ses cheveux bruns étaient coiffés vers l'arrière à l'exception de quelques mèches rebelles. Cependant, ce qui m'étonna le plus était ses deux iris, colorés d'un jaune vif. C'était sans doute dû à une malformation ou quelque chose dans ce style. J'étais bien né avec les cheveux blancs, moi.

"Allez, viens. Je pourrais pas maintenir cette bulle très longtemps. Je suis un mage de vent alors dans cette montagne, je suis dans mon élément."


Je me suis alors retourné, lui faisant signe de me suivre. Je me demandais quand même quel genre de type c'était. Bah... Je le découvrirais sans doute bien assez tôt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☁--Contenu sponsorisé--☁


Click ♥
MessageSujet: Re: Blanc comme neige... Ou pas.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Blanc comme neige... Ou pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Montagnes gelidus spiritus-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Autres Mangas (RPG)