Forum RPG Fairy Tail - 20 Lignes ( soit 360 mots ) Minimum demandées - Bon Roleplayers exigés
 

Partagez | 
 

 Encore une recrue ? FUCK ! [PV Hiryuu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
☁--Kazuma Kannagi--☁

Yume no Kaze
Yume no Kaze
Masculin
Messages : 135
Jewels : 55708
Date d'inscription : 14/09/2011
Age : 24

Localisation : Dans les nuages


Click ♥
MessageSujet: Encore une recrue ? FUCK ! [PV Hiryuu]   Ven 16 Sep - 0:33

On dit que tout à un début, et une fin. Ici, je commence mon histoire, qui j’espère sera longue. En effet, c’est aujourd’hui que je rejoins ma première guilde, celle de Silver Dragon. On en dit parfois du bien, et parfois du mal. Je ne sais pas quoi en penser de mon coté, mais deux choses m’ont fait choisir cette guilde, et pas une autre. Ce qui fait que pour moi, cette guilde est celle que je voulais, celle que j’aurais.

Tout d’abord, il s’agit d’une guilde légale. J’ai promit à Yamano de ne pas m’engager dans des voies trop sombres. Cette promesse et ma magie sont les deux uniques attaches qu’il me reste la concernant. Je ne l’ai pas revu depuis deux ans. Es-ce qu’elle me manque ? Non, cela fait bien longtemps que je n’espère plus la voir au coin d’une rue. Cependant, avoir des nouvelles, lui demander conseils, apprendre plus encore comment utiliser mon talent … Tout cela me manque. Cette promesse me tient à cœur car j’ai l’impression qu’en la tenant, Yamano est proche de moi, qu’elle me soutiendra tant que je ne fait rien de trop sombre. C’est ainsi.

Reparlons de cette guilde, et du second critère qui me fit choisir celle-ci parmi tant d’autres. Elle vole. Ni plus ni moins, c’est une aubaine pour un mage de l’air tel que moi de tomber sur une guilde qui vogue dans les cieux. L’idée même me réjouit d’avance, j’ai hâte de pouvoir sentir le sol bouger, sans que cela ne soit de ma propre volonté. Pouvoir regarder les nuages, les étoiles, sans fins dans cette infinie atmosphère, et m’endormir sans en détourner le regard. Songer au vent qui me caressera le visage, et cela durant temps que je n’aurais pas décidé de m’en lasser et de trouver une autre occupation. Ce doux rêve que je ne pensais jamais réaliser m’ouvrais aujourd’hui les bras, il était normal que je m’y engage sans rien demander en retour. Me donner corps et âme pour un futur meilleur, mon propre futur.

Je remets rapidement mes vêtements dans mon sac à dos, et je lève mon postérieur du lit complètement défait dans lequel j’avais passé la nuit. Je ferme la porte à clef derrière moi, et j’entame la descente aux enfers ! Si la chambre était silencieuse, l’arrivé en bas de cette auberge me ramena à la réalité : rien ne dure éternellement. Et c’est ainsi qu’à peine une heure après le levé du soleil, tous les soudards du monde étaient déjà ici et là, chope en main, braillant des chansons paillardes. J’avais profondément pitié pour eux. Si leur vie leur convenait, qu’il en soit ainsi, mais je ne pouvais pas rester impassible, ils me faisaient pitiés, c’était ainsi.

Je m’approche du comptoir du tavernier, où je rends au tavernier la clé de la chambre. Il me demande rapidement si la nuit c’était bien passé, mais je ne lui répondis pas, loin de vouloir être méchant, ma seule préoccupation était de fuir brouhaha horrifiant qui allait finir par me faire péter un plomb. Le son clair d’une jolie musique, j’aimais beaucoup cela, mais du bruit pour faire du bruit, je hais non seulement l’idée, mais aussi l’action. Il n’y a aucune mélodie, aucun chant, aucun sentiment. Une musique devrait raconter la vie, comme le font les oiseaux chaque jour. En parlant de chant, j’entendis un bruit familier derrière moi, un appel à l’aide … mais cette voie, je la connaissais … aigue et frêle, il n’y avait aucun doute.



-KAZUMA !!!

Comment expliquer la suite plus simplement que « SPLACH ! » La petite fée s’écrasa contre mon nez, ses bras brassant l’air juste sous mes yeux. A la fois intrigué et exaspéré, je l’attrapai par l’arrière du col pour la séparer de mon visage et la mettre à portée de vue. Cette fée s’appelait Tiana. Elle me suit souvent parce qu’elle-même bien. Mais je n’ai rien contre elle, ses farces sont très marrantes, surtout quand je suis là pour regarder, il faut avouer. De plus, elle est trop mignonne avec ces cheveux bleutés et ses ailes. Mais si je la considère comme une amie, il s’agit aussi de mon jouet préféré. Il ne faut pas lui dire hein, mais j’aime la taquiner, lui faire peur, ou encore, me jouer d’elle. Faire des farces à une fée, ce n’est pas donné à tout le monde.

-Que t’arrive-t-il l’insecte ?

-Je suis pas un insecte, je suis une pixie !

Encore une fois, elle brassait l’air de ses bras pour montrer son désaccord. L’appeler « insecte » était une forme peu conventionnel de lui montrer que je tiens à elle. Cela peut paraitre bizarre, mais nous avons tous des façons différentes d’aimer une personne, il en va de même ici. Mais nous reparlerons de tout ça plus tard, pour le moment, je veux écouter ce qu’elle a à me dire.

-Je veux pas te laisser partir, je viens avec toi !

-Bein voyons … Qui pourrais-je bien maltraiter si tu ne m’accompagnez pas hein ?

-Comment ç… YAHHHH !

Là, je la prends à pleine main et me dirige vers le lieu de rendez-vous. Non loin d’ici, il y a une place avec une belle fontaine, je dois y attendre un mage de Silver Dragon qui m’emmènera jusqu’à la forteresse de mes rêves. Sur le chemin, je pris malgré tout la peine de relâcher Tiana qui vint se poser sur mon épaule invisible. En effet, les pixies se rendre invisibles la journée. La nuit, à la place d’être invisible, elles produisent de la lumière, cette dernière dépendant de la couleur des cheveux de la fée. Vous l’aurez compris, Tiana produit une lueur bleu la nuit. Et j’aime cette faible lumière, comme s’il s’agissait d’un mirage apparaissant dans les sombres recoins d’une nuit.

Enfin, j’arrivai à la fontaine, mais personne n’était là. J’avais un peu d’avance, et je décide donc de m’asseoir sur le rebord en attendant mon guide. Le ciel est dégagé aujourd’hui, et je regrette quelque peu l’absence de nuage. Ces petits coussins blancs qui voyagent dans le ciel sans avoir rien demandé, je les envies. Heureusement, un vent portuaire est là pour m’aider à garder mon calme, et le temps passa vite. Voici mon guide qui arrive, enfin je vais pouvoir vivre ma vie à fond. Bientôt, je serais un mage de guilde.


Kazuma Kannagi, Protecteur des Esprits du Vent

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang D
Rang D
Masculin
Messages : 22
Jewels : 58500
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 27

Click ♥
MessageSujet: Re: Encore une recrue ? FUCK ! [PV Hiryuu]   Ven 16 Sep - 11:29

Deep Blue Palace, plus tôt dans la journée...

Paix, tranquillité, sérénité ? Serait ce votre vision des guildes légales ou aussi surnommées blanches pour faire plus simplement ? Tout ceci n'est qu'une illusion bien entendu, vous imaginez un humain tranquille ? Mais c'est de l'ennui à gogo et surtout dans cette guilde. Cette si célèbre guilde, autant pour son Quartier Général, son Maître de guilde ou simplement ses membres, n'était autre que Silver Dragon. Sans doute la guilde blanche la plus populaire d'Acarya, mais aussi la plus problématique, hormis sa tendance à tout détruire elle était terriblement bruyante et bagarreuse, ainsi il n'était pas rare de voir ce qui servait de bar finir totalement en miettes. Ce qui était par contre plus étrange était de voir la montagne de mage s'affrontant et en plein milieu, juste devant, assit tranquillement à un table, un mage calme. Soupirant et buvant son thé tranquillement, il se baissait ou bougeait la tête de temps à autre pour éviter un projectile, voir glissait à l'autre bout de la table pour éviter tout simplement un membre de la guilde, un dragon si l'on peut dire ainsi, qui apprenait à voler dans sa direction. Les cours de vols étaient gratuits dés qu'il y avait cette agitation chez les dragons, cela ne voulait par contre pas dire que l'atterrissage "en douceur" était compris dans l'offre exclusive de la guilde.

Pas particulièrement grand, mais si vous ne tenez pas à briser cette sérénité...vaut mieux pas aborder ne serait ce que le sujet des petites tailles, la peau particulièrement pâle, malgré le fait que la guilde profitait énormément du soleil, cheveux plus blancs que jamais, des yeux bleu glace, ce jeune homme avait tout de l'apparence froide. Katana accroché dans le dos, veste blanche représentant un symbole visiblement noble sur un kimono noir, le dragon semblait être un peu l'exception qui confirmait la règle de la guilde. Pourquoi donc ?

Premièrement, Silver Dragon était réputée pour être la guilde la plus chaleureuse qui soit, surtout dans l'accueil, tout le monde prenait un malin plaisir à accueillir chaque nouvelle recrue ou chaque retour d'un membre revenant de mission, ce n'était bien entendu pas le cas de ce petit...heu de cet individu ! Alors que toute la guilde était semblable à un incendie bienveillant tellement leur chaleur humaine était importante, le mage en question faisait plus penser à un glaçon qu'autre chose, que ce soit pour sa mentalité, son apparence, sa façon de parler et bien entendu, ses pouvoirs. Il ne participait même pas aux bagarres de la guilde, préférant tranquillement savourer son thé, du moins quand on abordait pas les sujets qui fâchent.

Deuxièmement, la guilde était réputée blanche et le jeune homme, tout comme le maître de guilde, bien que cela ne soit pas mentionné officiellement étaient plutôt de type "mage gris", n'hésitant pas à se débarrasser de ce qui gênait si besoin était. Pas qu'il prenne plaisir à tuer, mais le glaçon sur pattes avait moyennement confiance dans la justice du conseil, on avait beau être des mages légaux, certaines missions laissaient songeurs sur le travail du conseil et dans le mauvais sens. C'est ainsi que dans le comportement, le jeune homme pouvait avoir des réactions que l'on qualifierait de malsaines ou noires. Très proche du Maître de guilde ? Un peu normal, c'est carrément elle qui l'a élevé, sa grande soeur en somme, normal donc que la façon de penser soit si proche.

Et pour finir, que pouvait bien clocher dans le décor, hormis une personne assise tranquillement en buvant du thé alors que l'on avait quelques molaires qui risquaient d’atterrir dans le délicat breuvage ? Et bien, en dans le vaste monde qu'est Acarya, croiser une figure importante politiquement dans une guilde pareille, donc politiquement incorrecte, était une chose qui était en théorie absurde et impossible. Quand on parle de la politique, on pense directement au conseil des mages, mais bien que représentant la loi, il existait de véritables petites ordures contrôlant des pays entiers, la noblesse et plus exactement, les famille ducales. Le jeune homme en faisant malheureusement parti et cela malgré son plus profond désintérêt, qui plus est...il était obligé d'assumer la fonction d'héritier. Tant de choses qui faisaient que l'iceberg cassait immédiatement l'image de la guilde, mais l'image n'est qu'une apparence n'est ce pas ? Il ne faut pas toujours s'y fier, après tout, ce n'est pas car on possède un coeur de glace, qu'il ne bat pas forcément. Il faut simplement apprendre à le connaître pour comprendre parfaitement son fonctionnement. Prenez la bagarre par exemple, aucun membre ne s'est soucié du jeune Hiryuu Hyouketsu et ce n'est pas car ils le rejettent ou car ils sont trop concentrés pour éviter des poings...quoique pour la deuxième option, c'est encore à voir. Mais uniquement car la plupart du temps, ils laissent le jeune mage des glaces finir tranquillement son thé, avant de le provoquer pour le faire venir dans cette sympathique activité de guilde qui est de se cogner dessus. Cependant cela n'arriva pas cette fois ci, un membre de la guilde se téléporta, couvert de blessures, mettant fin à ce charmant défouloir et "Iceberg" ne tarda pas à se faire appeler par sa grande soeur ou aussi nommée Maître de guilde.

Place de la fontaine, actuellement...


Nous y voila, c'était typique de Silver Dragon ce genre de choses, jamais connaître les limites, mais bon, le glaçon n'échappait bien entendu pas à la règle. Aujourd'hui, un nouveau membre devait rejoindre la guilde et un des collègues d'Hiryuu aurait du s'en charger, hors comme vous devez vous en douter, ce collègue...c'était celui qui était couvert de blessures. Il avait fallu que ce cher dragon fasse une mission trop dangereuse pour lui juste avant d'y aller bien entendu, donc Loo avait chargé le mage des glaces d'aller attendre la nouvelle recrue à sa place. Une corvée ? Pas vraiment, il s'en fichait un peu à vrai dire, la guilde était sa famille, mais il avait un don énorme pour être désintéressé sur quasiment tout, mais on ne discute pas une demande de grande soeur. Par contre, si son contact s'imaginait qu'il serait des plus chaleureux, il s'était trompé de personne. Le dragon givré n'était pas des plus en avance dans ses rendez vous, ni en retard d'ailleurs, il arrivait précisément à l'heure prévue, bien que quand il sentait un changement de situation, le jeune homme faisait exprès d'arriver soit en avance, soit en retard, être prévisible pouvait être d'une dangerosité extrême dans le milieu. Arrivé un peu en dehors du lieu de rendez vous, il marcha lentement jusqu'à la fontaine, observant la personne qui l'attendait de ses yeux froids. Rejetant sa veste ducale, il ouvrit légèrement son kimono au niveau du haut et le fit glisser, histoire que son torse nu soit à l'air libre. Le froid ? Et bien quand on est un mage des glaces, c'est pas une chose qui risque de déranger. Non il n'allait pas faire des avances, merci aux fanatiques de Yaoi de ne rien imaginer...non j'ai dis on n'y pense même pas ! Il se retourna pour lui montrer le symbole de la guilde un peu plus grand que d'habitude certes, mais bien en évidence sur son dos, puis il remit son kimono et sa veste en place. Ce n'était pas qu'il adorait se déshabiller, mais c'était dans les usages de la guilde de montrer les tatouages quand on rencontrait un membre pour une première fois. Parlant d'une voix aussi froide que son apparence, il fit les présentations, question de politesse élémentaire.

Hiryuu Hyouketsu, mage de Silver Dragon, on m'a chargé de venir te rencontrer.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Kazuma Kannagi--☁

Yume no Kaze
Yume no Kaze
Masculin
Messages : 135
Jewels : 55708
Date d'inscription : 14/09/2011
Age : 24

Localisation : Dans les nuages


Click ♥
MessageSujet: Re: Encore une recrue ? FUCK ! [PV Hiryuu]   Sam 17 Sep - 1:47

Voici donc celui qui doit m’emmener auprès des cieux ? Etrange malgré tout ce gars là. Quel âge avait-il ? Il était petit, mais il se dégageait de lui une telle puissance que moi-même je ne me risquai pas à une blague déplacé. Et c’était bien dommage, parce que la petite fée, elle, n’allait pas se priver. Alors qu’il retirait son kimono pour me montrer sa marque, Tiana ne rata pas l’occasion.

-Ah ! C’est ça un mage de ta guilde ? Ah ah ah ! J’espère qu’ils ne sont pas tous aussi petit, tu vas te sentir à l’étroit ah ah ah !

Je ne pouvais pas répliquer, je passerais juste pour un con à parler seul. Car oui, la pixie étant petite, ses cordes vocales aussi, et à moins de le faire exprès, les humains n’entendent pas une fée parler. Là, elle parlait juste à coté de mon oreille, ce qui expliquait mon sourire approbateur difficile à cacher. Elle se marrait en frappant mes épaules, tout en gémissant un fou rire perceptible, même de Hiryuu. Une goute de sueur commença à longer l’arrière de ma tête. Se retrouver face à ce gars, aussi petit que puissant, avec cette folle de Tiana qui vous rit à tout va dans les orifices, ce n’était pas non plus la situation la plus intéressante que j’ai connu. J’espère qu’il ne le prendra pas mal.

Cependant, il ne fallait pas faire comme si cette chipie existait, et faire semblant de ne pas entendre le gloussement de l’esprit du vent. Esprit du vent est une autre appellation pour les fées. D’ailleurs, elles aiment beaucoup qu’on les appelle ainsi. Bref, je me penchai en avant pour saluer mon « guide », manquant de peu de faire tomber ma camarade. Elle arrêta de suite de rire, comprenant que ce n’était pas le moment. Le jeune homme s’était présenté, et je me disais bien qu’il fallait en faire de même. Allais-je faire ça simplement ou entrer dans les détails ? Bonne question … Présentons nous simplement, je gèrerais la suite …

-Bonjour Hiryuu, je suis Kazuma Kannagi, mage de pression et recrue de Silver Dragon. J’espère qu’on ne t’a pas trop parlé de moi, ça gâcherais le plaisir de te connaitre.

Loin d’être cérémonieux et tout, j’avais quand même envie de connaitre un peu la personne avec qui je parlais. Et cela n’aurais pas été marrant s’il en savait déjà long sur moi, ça me gâcherais le plaisir comme je disais. Et là ! L’idée du siècle me vint à l’esprit ! Ou plutôt, la blague la plus foireuse du moment, mais bon, pour moi, ce serait très marrant. Alors je m’empresse de mettre mes pensées en action, et de ma main, je décolle la petite fée de mon épaule pour la tendre vers Hiryuu. Sans rien dire, je lui montrai la petite bestiole.



-Kazuma ? Qu’es-ce que tu fais ? Je suis pas une poupée …

-Nous sommes deux à rejoindre Silver Dragon, alors présentes-toi, allez …

Je la lâchais pour qu’elle soit plus à l’aise, et elle se mit à voler devant le gamin, sans disparaitre grâce à ses capacités. Non, elle resta visible. Inutile de dire que j’étais fier d’elle, après tout, une fée n’aime pas trop être visible. Ce sont des êtres espiègles qui aiment frapper dans l’ombre, sans que personne ne sache qui a fait le coup. Et puis, presque naturellement, elle se présenta, tout comme je l’avais fait, prenant exemple sur moi.

-Et bien, je suis Tiana, Esprit du vent, pixie et nouvelle recrue de Silver Dragon. Enchanté de te connaitre petit humain.

Et là, j’éclate de rire ! Mais tellement fort que toute la place en tourna la tête vers nous, s’en serait presque gênant. Lentement, très lentement, l’air déprimé et incompréhensive, la fée se retourne vers moi, me questionnant du regard. Mais il me faut un petit temps pour reprendre mon souffle et lui expliquer. Après encore quelques rires, je me reprends juste le temps de lui expliquer.

-Que toi tu parles de petites choses, il n’y a rien de plus marrant !

Et je repars de suite dans mon délire, à rire en me tenant les côtes. Tiana rougit sur le coup et sauta sur la tête et commençant à me marteler de petit coup de poing, en me traitant d’idiot à chacun d’eux. La scène devait être particulière pour notre mage qui vit s’enchainer les discutions des deux acolytes sans rien pouvoir y faire. D’un certain point, je le plains. S’occuper de moi et de ma folle préféré, il n’était pas gâté le pauvre. Je me repris après un moment, me redressa, et j’essuyai les quelques larmes qui longeaient encore mes joues roses. Pour une entré en matière, on pouvait dire que c’était réussit.

-Excuses-moi, je suis d’humeur assez joueur, et cette insecte est mon jouet préféré.

-JE SUIS PAS UN INSECTE !

Tout sourire, je ne prêtai pas attention à la réplique de cette chamailleuse de Tiana. Il fallait que je me concentre sur cet Hiryuu et à ce qu’il voulait faire. Allait-il me laisser ici avec Tiana me prenant pour un fou, ou serait-il au contraire intrigué et m’inviterait-il à la guilde de suite ? Mais ce ne sont que deux options possibles dans une infinité de choix, et ne connaissant pas encore ce gars là, je n’avait aucune idée de ce qu’il allait faire. J’allais bientôt le savoir.


Kazuma Kannagi, Protecteur des Esprits du Vent

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang D
Rang D
Masculin
Messages : 22
Jewels : 58500
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 27

Click ♥
MessageSujet: Re: Encore une recrue ? FUCK ! [PV Hiryuu]   Sam 17 Sep - 17:56

Il y a certaines personnes qui rient facilement des sous entendus, remarques ou blagues des autres, certaines souriant en donnant une petite pichenette sur le front, d'autre s'énervant...mais le pire des cas étaient ceux qui avaient une réaction effrayante et un regard qui en disait long, c'était le cas d'Hiryuu. Le jeune homme se fichait d'énormément de choses, mais dés que l'on touchait certains domaines, il fallait apprendre à courir vite, très vite même. Enfin il fallait surtout assumer et éviter de redire ce genre de choses, car personne n'arrivait à rivaliser avec la vitesse monstrueuse du dragon des glaces, que ce soit dans sa guilde où il n'avait plus rien à prouver ou à l'extérieur, personne n'avait encore réussi à rivaliser avec lui. Le problème justement dans cette histoire...était que la petite fée venait de dire la principale chose à ne JAMAIS aborder avec le mage, elle venait de l'appeler PETIT humain ! Les choses risquaient de changer brutalement...

Le visage du jeune homme changea radicalement et un air furieux se dessina sur ses yeux, les gardes passant par là avaient entendus la discussion, mais restèrent paralysés, sueur froide coulant le long de leur front. Bien entendu, les membres de la guilde étaient plus que connus dans les endroits où ils posaient les pieds, peut être même plus que les mages noirs les plus recherchés d'Acarya. Enfin il était vraiment difficile d'ignorer quelqu'un qui détruisait ou dans le cas d'Hiryuu, un bâtiment entier. Dans le cas d'Hiryuu, il était connu pour être le plus calme des membres de cette guilde, le plus solitaire...mais aussi le plus susceptible. La dernière fois qu'un garde avait oser prononcer le mot petit en regardant Hiryuu, il avait fallu que tous les dragons qui accompagnaient le jeune homme se mette à le retenir pour éviter qu'il le congèle ou le décapite. Ce genre de situation amusait n'importe quel dragon, ils prenaient un malin plaisir à calmer Hiryuu sous les regards terrorisés des mages qui avaient le malheur de le rendre hors de lui, faut dire qu'il était flippant quand il s'y mettait, mais pour la guilde c'était normal et même amusant. Bien qu'il ait reçu l'ordre de le ramener ENTIER à la guilde, le dragon allait tout de même faire passer le message, même si Kazuma venait d'appeler la pixie des vents, l'insecte...

La couleur blanche que possédait ses cheveux, ce blanc glace vint entourer le jeune homme en une simple fraction de secondes, sa main se posant sur la tsuka de son katana, l'air se refroidit brutalement, la fontaine gelant instantanément, tout comme le sol. La glace s'était formée sous les pieds de tout le monde, sans les prendre dans leur élan, montrant bien que ce n'était pas du tout hors de contrôle, mais bel et bien l'inverse. Bruit lourd de gardes tombant sur le sol, décidément...dans cette ville, ils étaient pas du genre agiles. Que venait il de se passer en réalité ? Et bien, le jeune homme avait sorti son katana à une vitesse phénoménale, touchant de la pointe de la lame, la fontaine se trouvant derrière lui et le sol, avant de le ranger en gardant la main sur la tsuka. C'était au final le seul mouvement que Kazuma avait pu vraiment voir, l'image de l'avertissement était donné, à présent il ne manquait plus que les mots. Posant sa lame sur la glace, tout redevint normal, comme si la lame avait tout aspirée, ce qui ne serait pas surprenant vu la blancheur du katana. Même l'air glacé avait disparu, tout comme la couleur qui avait entouré Hiryuu juste avant. Il s'approcha de la fée stoppa la lame à tout juste un millimètre de son visage avec le même air furieux.

Appelles moi encore une fois petit l'insecte et je m'arrange pour que tu ne voles plus jamais !

Rangeant son katana dans un mouvement tout aussi rapide, il toussa légèrement, comme pour exprimer son désolé, sans pour autant faire la moindre excuse et se retourna. Personne n'allait réagir pour son "coup de froid" de tout à l'heure, pour une fois qu'il n'y avait pas eu le moindre dégât. Soupirant un bon coup, il s'assit devant le jeune homme en sortant un verre de thé d'on ne sait où et juste après une gorgée, observa d'un autre oeil les deux nouvelles recrues. Parlant d'une voix un peu moins froide, mais tout aussi je-m’en-foutiste, Hiryuu s'adressait déjà à lui comme si c'était un membre de la guilde. Mais encore fallait connaitre un peu le mage des glaces pour comprendre ce petit détail qui avait une importance majeur pour chaque membre de la guilde Silver Dragon.

Au moins t'es pas dénué de caractère, tout comme cette pixie.

Finissant son verre de thé en un coup, ne risquant pas grand chose, vu qu'il pouvait le refroidir à volonté, il entoura le jeune homme de la chaîne qui était accrochée à son katana, puis attrapa la fée de son autre main, avant de le traîner à un endroit un peu plus loin, allant à toute vitesse bien entendu, pas question d'aller gentiment avec quelqu'un possédant une amie qui venait de l’insulter, la leçon ne s'arrêtait pas là. Une fois sur place, il ne laissa pas le temps au jeune homme de souffler, mais reposa la pixie sur l'épaule de Kazuma, sortant une rune qui illumina le groupe de blanc. Bien entendu, ils étaient dans une ruelle déserte, comme le veut l'usage de la guilde...Quelques secondes après, Kazuma se retrouva sur une immense plateforme, tandis qu'Hiryuu le libérait de sa chaîne et rangeait une fois de plus son katana. Souriant d'un air sadique, sa leçon de morale était terminée, mais ce n'était que pour mieux faire suivre le choc qui en suivait.

Te reposes pas trop, c'est pas fini.

Faisant un bon toujours aussi rapide, Hiryuu dérapa sur le sol, arrivant un peu plus loin sur l'un des rares sièges de la plateforme, buvant un autre verre de thé...c'était à se demander d'où il sortait les verres et surtout...d'où venait son mythique thé vert ? Ce n'était en tout cas pas le mage utilisant la pression qui allait pouvoir se poser la question, vu qu'un énorme troupeau d'éléphants semblaient foncer sur lui, enfin au bruit. Enfin au final ce n'était que les autres membres qui venaient saluer le nouveau membre, lui hurlant des bienvenues. Pour une fois c'était eux qui étaient venus du bar jusque vers une nouvelle recrue et pas l'inverse. Intéressés par ses pouvoirs, la fée aussi au passage, ils proposèrent même de venir immédiatement boire un verre, mais le soupire d'Hiryuu les calma immédiatement, parlant d'un air encore plus désintéressé que d'habitude, mais provoquant l'hilarité des autres le connaissant que trop bien.

Faudrait ptetre lui faire visiter et le tatouer avant.

La foule salua donc encore une fois Kazuma et la pixie en leur disant qu'ils attendaient leur passage au bar, tandis qu'Hiryuu buvait toujours aussi tranquillement son thé. Passant sa main dans ses cheveux, il fit mine d'être plus que saoulé de lui servir de guide ou autre, mais Kazuma devait petit à petit commencer à comprendre comment fonctionnait le personnage qu'était ce glaçon ambulant.

Avant de commencer t'as des questions ?

Bien entendu, il pouvait poser des questions durant toute la visite, mais il était persuadé que le jeune homme semblait avoir quelques questions qui brûlaient sa langue actuellement.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Kazuma Kannagi--☁

Yume no Kaze
Yume no Kaze
Masculin
Messages : 135
Jewels : 55708
Date d'inscription : 14/09/2011
Age : 24

Localisation : Dans les nuages


Click ♥
MessageSujet: Re: Encore une recrue ? FUCK ! [PV Hiryuu]   Mer 21 Sep - 6:16



Qui auraient cru que ce blanc bec pouvait sembler plus démoniaque qu’angélique ? Pas moi en tout les cas. En quelques secondes, ce jeune gamin s’était transformé en dieu de la mort, avant de redevenir un simple mage, faisant comme si de rien n’était. Pauvre Tiana. Non seulement elle eut la peur de sa vie, mais en plus, elle détestait la fraicheur. Le froid lui cristallise les ailes et elle devient incapable de voler correctement. Elle était impatiente de retourné sur mon épaule et de se fondre dans la lumière, devenant invisible, comme à l’accoutumé. Mais cela devait attendre.

Il me sembla pendant un instant voir Hiryuu s’excuser … Ce mouvement … Le jeune mage s’en voulait certainement un peu, mais devait considérer qu’on l’avait cherché, et donc, pas besoin de se faire pardonner. Un peu comme lorsqu’on fait une bêtise, mais qu’on a une bonne raison. On s’en veut de l’avoir fait, mais on ne s’excuse pas car on considère notre action comme légitime.

Puis, d’un seul coup, le mage de glace m’attrapa et me traina à toute vitesse dans la ville. J’ai l’habitude de la vitesse et du vent fouettant mon visage, mais je dois avouer que c’était surprenant et pas humain. Même moi, j’ai eut du mal à tenir. Ce vent qui n’est pas naturel, il ne m’insupporte pas, mais je n’aime pas ça. Un vrai vent, balayant les arbres et faisant du bruit en secouant le feuillage printanier de ses derniers, c’est ça que j’aime. Et puis, toujours sans avertir, il stoppa net sa course folle dans une rue sombre.

-Si tu comptes abuser de moi, saches que je ne suis pas de ce bord-là.

Oui je sais, c’était pourris, mais il fallait que je me détende, et sortir des vannes à trois francs reste mon moyen préféré. Au moins, il lâcha ma petite Tiana, qui comme je l’avais expliqué, ne se fit pas prier pour prendre sa place de reine et devenir invisible. La suite est un peu flou. Une leur blanchâtre, un vide instantané, puis, je me retrouvais sur une sorte de plate-forme. Sur ce nouveau lieu qui m’était inconnu, j’assistais à quelque chose d’unique … Mais de pas vraiment recommandable. Une horde de barbare me sautais dessus, me questionnant toujours plus, et cherchant surtout à connaitre la petite fée. J’avais entendu parlé que certains mages étaient accompagné par des chats volants, mais un mage voyageant avec une fée, c’était une première.

-Doucement les gars, on n’est pas en sucre, mais quand même.

Ca, c’est ma capacité préférée : dire de la merde pour atténuer les problèmes. Mais ce n’est pas ça qui me sauva, mais bien le gamin de glace. En effet, il proposa de me faire visiter la guilde, et tout le monde se mit peu à peu à me lâcher la grappe. Pas que je les aime pas, mais je préfère une discussion sereine à un brouhaha indécent. Au moins, je pouvais à nouveau respirer correctement. Es-ce que j’avais des questions ? Et bien, pas mal me tourmentais, mais une en particulier me tenait à cœur, tout de suite, maintenant.

-J’ai cru comprendre que tu étais complexé, je peux savoir pourquoi ? On nait tel qu’on est aujourd’hui, je ne vois pas pourquoi on devrait s’énerver parce que d’autres nous jugent mal. Je pense qu’on devrait juste vivre comme on l’entend, sans faire attention à ses brimades.

Je ne savais pas s’il allait mal le prendre, mais c’est ce qu’on m’avait dit à moi lorsque je me faisais maltraiter et que je voulais me venger. Yamano m’empêchait toujours de faire des bêtises, et un jour, quelqu’un s’était moquait de moi, parce que mes yeux étaient d’un bleu trop prononcé. C’était quand je me poussais à bout, et que ma magie se voyait à travers mes yeux. Ce jour là, je m’étais retourné pour frapper cette insolent. Yamano me retint, disant que si je répondais, je ne ferais que lui donner raison. Elle avait raison, et j’essayais de faire comprendre ça à ce jeune homme.

HEEEE ???? Pourquoi j’essais d’apprendre ce genre de chose à un inconnu moi ? Pfff … Je crois que Yamano a déteint un peu trop sur moi, voilà que je fais du bénévolat, c’est n’importe quoi. Bon, revenons vite à nos moutons, je vais finir par me faire peur si je joue les babysitter.

-Sinon, j’aimerai savoir comment on utilise ses runes de téléportassions, ça pourrait m’être utile.

Bah, fallait bien commencer par quelque part, et c’est en m’approchant de ce jeune mage, prêt à le suivre, que ma véritable intégration à la guilde commençait.


Kazuma Kannagi, Protecteur des Esprits du Vent

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang D
Rang D
Masculin
Messages : 22
Jewels : 58500
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 27

Click ♥
MessageSujet: Re: Encore une recrue ? FUCK ! [PV Hiryuu]   Mer 12 Oct - 7:42

Jetant un regard froid en direction de Kazuma, il leva les pieds avant qu'un tabouret en glace vienne se loger sous ces derniers, à peine arrivé chez les dragons et il pensait déjà a aider un membre ? Bonne attitude, mais inutile. Parler d'accepter ce que l'on est car nous sommes nés ainsi était une pure stupidité pour l'iceberg et si il était aussi enflammé que les autres membres de la guilde, le dragon aurait saisit Kazuma par le col pour lui apprendre certaines choses sur lui, mais ce n'était pas son genre. Il ne se contenta que de boire tranquillement son thé vert, fixant en permanence le jeune homme de son regard glacial et perçant, sensation purement désagréable vu qu'on avait l'impression d'être transpercé par ses yeux, comme si il lisait en nous comme dans un livre ouvert, ce qui n'était bien entendu, absolument pas le cas. Jetant la fameuse rune de Silver Dragon dans les mains de son interlocuteur, il lui expliqua très brièvement le fonctionnement de la chose. Un ton toujours aussi glacial, ne laissant pas transparaître la moindre sympathie ou haine dans sa voix, le genre de type en clair qui ne laissent jamais entrevoir leurs émotions, hormis quand ils s'énervent un bon coup. Solitaire, froid, réservé, oui c'était bien Hiryuu...

Pas dur, tu visualises le symbole de la guilde dans ton esprit, tu concentres ta magie dans la rune et tu te téléportes. Une dose infime de magie suffit, pratique quand t'es sur le point de crever.

C'était évident que cela changeait brutalement de l'accueil ultra chaleureux des autres membres, mais comme l'avait si bien dit Kazuma, on est comme on est, faut pas chercher à changer totalement notre manière d'être. N'attendant aucune réponse de la part du jeune homme ou plutôt d'autre question, il rangea le verre de thé dans sa veste, puis en posant la lame de son katana, aspira simplement le tabouret de glace, avant de se lever. Marchant sans dire un mot, il forçait plus ou moins Kazuma à le suivre si il ne voulait pas se perdre, faut dire que l'endroit était assez grand et sans guide, tous se perdent le premier jour. L'emmenant vers le bar où tout le monde était tranquillement assit à discuter, rire, boire ou se provoquer afin de déclencher une bagarre, c'était le genre de lieu typique de la guilde...bonne ambiance, sociabilité, le genre de choses qui ne collaient absolument pas avec le guide de la jeune recrue. Passant devant le comptoir, il tendit la main sans rien dire et sans s'arrêter, recevant un objet qui lui serait très utile, malgré son silence, la guilde semblait connaître toutes ses intentions sur le bout des doigts.

Kazuma pu voir les moindres recoins du château, étant bien entendu forcé d'aller au même rythme qu'Hiryuu, habitué à marcher rapidement, c'était presque de la course que de le suivre, ce qui semblait énormément amuser les autres membres. La recrue pu voir la salle de billard, la fameuse piscine et heureusement pour le jeune homme qui semblait ne plus sentir ses jambes, les chambres. Ouvrant la porte de la chambre tout aussi rapidement, Hiryuu se jeta d'un bond sur le petit bureau qui avait été fourni et fixa Kazuma de ce même regard, toujours aussi désagréable. Lit confortable, étagère pour les affaires avec miroir, bureau, siège confortable également, mais ne semblant pas convenir à l'iceberg, c'était assez soft, mais au moins on n'avait pas négligé le jeune homme. Brisant finalement le silence, notre ami gelé pointa Kazuma avec le fameux objet qui lui avait été donné, histoire de faire la fameuse décalcomanie magique, le tatouage des dragons.

Toujours décidé ? Bon je te le met où ton tatouage à toi et à ta pixie ? T'inquiète, sa taille s'adaptera à ton amie.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Kazuma Kannagi--☁

Yume no Kaze
Yume no Kaze
Masculin
Messages : 135
Jewels : 55708
Date d'inscription : 14/09/2011
Age : 24

Localisation : Dans les nuages


Click ♥
MessageSujet: Re: Encore une recrue ? FUCK ! [PV Hiryuu]   Jeu 13 Oct - 4:00

Il est dur n’es-ce pas de garder la tête froide en toute circonstance. Je vous avouerai qu’aujourd’hui, je vais affirmer ce putain de dicton : aux cotés d’Hiryuu, c’est impossible de ne pas rester au frais. Loin d’utiliser une quelconque magie, sa simple présence refroidissait instantanément. Et lorsque ses lèvres se séparaient pour laisser sortir quelques mots, les poils de ma nuque s’hérissaient. C’est comme si le vent d’une nuit brumeuse venait me caresser tendrement. Ce n’est pas que j’aime pas cette sensation, au contraire, j’adore ça. C’est juste que là, il faisait crissement très froid. Un froid similaire à un mur de glace entourant Hiryuu et le séparant du reste du monde. Là où toute la guilde semblait aimer se battre ou boire, être bruyant dans son ensemble, ce mec se démarquait du reste, et j’aimais bizarrement ça. Une nouvelle amitié ? Je le connais pas assez pour l’affirmer, mais quoi qu’il en soit, son attitude distante et sereine me plait.

Je remarquai ce trait de lui en parcourant tous les couloirs de la guilde en courant pour le suivre, mais bien que je m’essouffle, je ne transpirais pas, je n‘avais pas chaud, et j’étais prêt à repartir aussitôt qu’on s’arrêtait devant tel ou tel salle. C’était assez étrange mais pas désagréable. Il fit donc visiter en long et en large la guilde qui était finalement et décidément bien plus grande que je ne le pensais. Piscine et salle de jeux étaient même installées dans les locaux. Et puis, ce nombre incalculable de chambre, ça me prendra des années de tout retenir. M’enfin, après un bout de temps, il m’annonce ma chambre, et j’y entre un sourire non caché en y entrant.

C’était une belle pièce, qui allait devoir être un petit peu customisé pour que je puisse y vivre, mais elle me ressemblait bien. Mes pensées commençaient déjà à imaginer ma chambre dans un futur proche. Heureusement, L’Iceman m’extirpa de mon rêve éveillé pour me marquer du sceau de la guilde. Cette petite cérémonie de rien du tout qui marquerait le début de ma vie dans une guilde, et qui scellerait mon recrutement. Après ça, je serais officiellement devenu membre des Silver Dragons. Cette idée me fit bizarre, mais bon, il fallait bien faire sa vie quelque part. Et pour moi, rien n’était mieux que de vivre dans le vent, comme il m’était donné possibilité ici, dans ce château qui vogue sur les nuages.

Hiryuu m’expliqua que la petite peste allait elle aussi se faire tatouer. Et si la fée rejoignit rapidement le garçonnet car elle savait déjà ce qu’elle désirait, moi, je me demandais encore où je pourrais mettre cette marque. Tiana présenta donc son aile gauche et son aile droite. En fait, elle désirait que le symbole se scinde sur les deux ailes afin de donner un motif unique mais qui la désignait toujours comme membre de la guilde, puisqu’il n’y aurait aucun moyen de rater ce genre de chose. Si « Ryry » ne semblait pas trop savoir si c’était faisable, et qu’il y réfléchissait un instant, je m’avançai à mon tour.

-Serait-il possible mon cher guide, de m’implanter la marque de la guilde dans les yeux, et de façon à ce qu’elle ne soit visible que lorsque j’utilise ma magie. Voire même uniquement lorsque j’en ai envie. Sinon, le dos de ma main droite ira très bien.

Je retirai alors ma mitaine prêt à me faire tatouer si jamais ma première demande n’aboutissait pas. J’étais là, prêt à subir le châtiment divin.


Kazuma Kannagi, Protecteur des Esprits du Vent

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Rang D
Rang D
Masculin
Messages : 22
Jewels : 58500
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 27

Click ♥
MessageSujet: Re: Encore une recrue ? FUCK ! [PV Hiryuu]   Jeu 13 Oct - 8:44

La solitude l'avait toujours suivit dans chacun de ses pas, creusant peu à peu une distance titanesque envers les autres membres de Silver Dragon et lui, un fossé d'une taille inimaginable, le tout protégé par des remparts gelés, une fois traversé. Comprendre Hiryuu était une chose extrêmement difficile, beaucoup le regardaient comme une bête de foire lors de leur première rencontre, mais ce garçon, Kazuma Kannagi...ce jeune homme ne semblait pas faire partie de cette généralité que le dragon des glaces ne pouvait supporter. Un certain humour dans les situations qui le dépassait, ne se plaignant pas de la distance ou du froid que créait l'attitude du mage au tempérament glacial, mine de rien...l'iceberg commençait à l'apprécier et ça se lisait dans ses yeux. Ce n'était pas grand chose, un simple léger relâchement dans le regard, toujours une sensation glaciale énorme, mais qui ne semblait plus être en permanence sur la défensive et croyez moi...avec Hiryuu Hyouketsu ce n'est pas rien, ça tient carrément de l'exploit. Toujours aussi calme, toujours aussi distant, néanmoins la considération commençait petit à petit à germer dans son esprit. Croire qu'il pouvait être amical ou chaleureux était une pure folie, mais qu'il prenne conscience d'un potentiel ou simplement qu'il respecte une personne comme le considérant comme son égal était une chose rarissime dans la guilde, à vrai dire ce serait peut être le premier. Loo était bien entendu un cran au dessus, le jeune homme la voyant comme sa grande soeur, il la plaçait dans ce sens au dessus de sa propre condition, ce qui n'avait aucun rapport avec le fait qu'elle soit maître de guilde, mais plutôt dans le sens où elle s'était occupée de lui comme une mère ou une grande soeur attentive et l'avait endurcit. Ainsi, Kazuma attirerait donc sa curiosité petit à petit, bien qu'il ne montrerait nullement le moindre signe d’intérêt pour le jeune homme, ce sera juste un comportement plus confiant dans le jeune homme, sans pour autant baisser sa barrière.

Voyant la petite fée s'avancer vers lui pour expliquer comment elle désirait son tatouage, le jeune homme ne pu que rester songeur. La pixie serait sans doute représentative de l'ancien nom de la guilde, Fairy Tail. Connaissant ces abrutis de journalistes, ils feraient le lien immédiatement et Kazuma aurait ce rôle médiatique dont Hiryuu s'était vite débarrassé par son froid légendaire. Ce peut être futur et seul véritable ami qu'aurait le dragon des glaces aurait besoin de certains conseils pour ne pas finir son temps à passer dans le Weekly Sorcerer, le plus simple étant de toujours partir en mission au bon moment. Restant plongé dans ses pensées, cela n'empêcha pas Hiryuu de faire à la perfection le travail qu'on lui demandait et pour l'instant, il s'improvisait tatoueur, bien que ce n'était pas la première fois. Concentrant son aura glaciale dans sa main, se gelant instantanément pour transformer ses doigts en griffes d'un genre dragon, l'objet qu'il tenait émit un minuscule petit rayon bleuté, d'une beauté polaire, créant un léger froid dans la pièce. Appliquer un tatouage de ce genre sur un si petit être demandait un certain talent et surtout un excellent contrôle de ses pouvoirs. Cela ne dura pas longtemps, se dépêchant sans le montrer pour autant, ayant compris que la pixie ne supportait que très peu le froid que son aura créait. Une inquiétude absente de son visage, de ses actes qui ne semblaient pas pressés mais totalement habituels et pourtant...Malgré la protection de glace recouvrant son coeur et son esprit, il avait été aux petits soins pour la fée.

Une fois son travail accompli, ce fut au tour de Kazuma d'y passer, une demande originale et demandant encore plus de contrôle pour un tel "marquage". Cependant, ce n'était pas irréalisable et cela fit rétrécir encore un peu le fossé qui séparait les deux êtres, si le jeune homme était comme Hiryuu le pensait, il franchirait toute la distance, malgré la barrière de glace qu'il ne pourrait jamais traverser. Vu son attitude jusqu'à présent, il s'en contenterait largement et Kazuma ne semblait pas être du genre à vouloir absolument les contacts ultra chaleureux, chose fort plaisante aux yeux de l'iceberg. Sans lui dire quoi que ce soit, le jeune homme concentra encore plus on aura, le froid devenant de plus en plus important, mais pas invivable. Cela prit par contre un temps beaucoup plus étendu que pour la fée, une concentration extrême se lisant dans le regard du jeune homme, le moindre échec pourrait rendre le nouveau dragon aveugle. Généralement on appliquait juste le mode tampon sur la peau et c'était terminé, mais suivant la taille de la zone voulue ou l'endroit, il fallait utiliser l'objet d'une manière...différente dirons nous. Le noble dissimulé parmi les dragons prit cinq minutes par oeil, ne laissant pas la moindre inquiétude s'afficher sur son visage, Hiryuu ne semblait pas sûr de lui ou peu confiant, comme à son habitude, rien ne transparaissait. On pouvait par contre remarquer son implication dans ce que lui avait demandé Kazuma, peu de mages auraient acceptés, sans compter le fait que si le dragon des glaces avait trouvé que le jeune homme était un moins que rien, il n'aurait même pas levé le petit doigt. Récupérant en son corps le peu d'aura qui restait dans la pièce, lui redonnant une chaleur standard, le jeune homme rangea l'objet dans sa poche, un travail accompli sans bavures, efficacement et rapidement, ses trois mots d'ordre pour une mission.

Sortant un verre noir d'un excellent ouvrage de thé vert, comportant le même symbole que celui inscrit sur le dos de sa veste dans une fine gravure en or, le jeune homme tendit ce dernier à Kazuma, tout en sortant le sien habituel. Comment pouvait il avoir en permanence du thé à la bonne température dans ses poches, c'était un mystère que même Loo n'avait jamais réussi à élucider en huit ans de vie commune avec ce mage. Ce jeune homme, chez qui tout représentait le froid ou la glace, avait un don pour sortir cette mixture suffisamment réchauffée, mais jamais brûlante non plus. Par contre, personne dans cette guilde, pas même sa grande soeur, n'avait encore eu l'honneur de se faire proposer le thé maison d'Hiryuu dans un verre entier. Certes Loo l'avait déjà goûtée dans le verre du jeune homme, mais il n'avait jamais partagé sa mixture équitablement et encore moins proposé cela dans le verre créé et comportant le sceau de la famille Hyouketsu, clan ducal d'Arcadya et dont le jeune homme en était l'héritier malgré lui. Ce geste était sans doute symbolique d'une amitié naissante entre les deux, mais surtout que Kazuma ne semblait pas être un petit minable aux yeux du jeune homme. Posant son propre verre sur la table, il ferma les yeux et fit apparaître un petit verre de glace, lui aussi rempli de thé, pour la pixie. Visiblement, il fallait une chaleur beaucoup plus importante pour n'imaginer que faire frémir ce qu'il façonnait.

Du thé ? Et avant que je te dises bienvenue, si tu me parlais de tes objectifs et rêves ? Enfin vos objectifs et rêves. Vous n'êtes sans doute pas sans savoir que la devise de Silver Dragon est ne rêves pas ta vie, vis tes rêves. Quels sont les vôtres ?




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Kazuma Kannagi--☁

Yume no Kaze
Yume no Kaze
Masculin
Messages : 135
Jewels : 55708
Date d'inscription : 14/09/2011
Age : 24

Localisation : Dans les nuages


Click ♥
MessageSujet: Re: Encore une recrue ? FUCK ! [PV Hiryuu]   Jeu 13 Oct - 22:53



-Froid …

Après s’être fait marquer, la petite demoiselle s’éloigna vivement et se mit à battre des ailes pour se réchauffer. Après quelques instants, elle s’approcha de l’armoire dans la chambre, où un miroir reflétait désormais la petite fée. Tiana sourit en voyant l’excellent travail, elle adorait c’est nouvelles ailes, et l’effet lorsqu’elle volait donnait une expression bizarre mais qui lui ressemblait bien, moi-même je pouvais l’affirmer. Comme si deux yeux malicieux vous regardez, cachait dans l’air. Elle se mit alors à briller pour devenir invisible, et fut contente de voir que la marque ne gênait en rien sa capacité de camouflage. Tout était parfait pour elle, elle ne pouvait pas être plus heureuse. Elle se regardait encore dans le miroir lorsque la température descendit d’un cran dans toute la pièce. Se retournant, elle m’aperçut en passer par le point qu’elle. Mais cette fraicheur était trop importante pour elle, et sentant ses ailes devenir lourdes, commençant à se cristalliser, elle décida de venir plonger dans la poche de veste.

Parlons donc de mon marquage. Je regardais fixement le mage de glace dans les yeux, malgré cette chute soudaine de la température. Avec Yamano, j’avais vécu pire, mais ce genre de chose faisait toujours bizarre, même à des habitués. Il ne fallait pas que je cligne des yeux, et je me retins un bon moment ainsi. Le froid ne me dérangea rapidement plus, mais autre chose attisa ma curiosité. Petit à petit, je sentais quelque chose se lier à moi. Dans mon œil, un pouvoir inconnu se matérialisait et recherchait à joindre ma force spirituelle, ma propre magie. Je ne vis pas le temps passer, mais lorsque je sentit se lien fort et solide créé, Hiryuu passa à mon second œil. J’étais à la fois abasourdi et excité. Il allait vraiment le faire, il allait réussir à me donner les yeux de la guilde, si je puis dire. Après cinq minutes, il se stoppa, et je savais que c’était fini. Moi aussi je sentais ce lien nouveau qui parcourait mes yeux. Même sans utiliser la magie, je savais ce qui arriverait lorsque je le ferais.

Après ça, voilà que le mage de glace sort à nouveau du thé, et qui contrairement à mes attentes, étaient à une température acceptable, parfaite. Difficile de croire que cette aura froide pouvait renfermer un thé aussi doux. Tiana fut elle aussi invitée à boire, et c’est toute joyeuse qu’elle sortit de ma poche. Elle s’approcha d’une tasse miniature et commença à siroter à nos cotés son dût. Quant à moi, je ne pouvais m’empêcher de regarder la tasse. Cette marque me disait quelque chose, j’étais persuader de l’avoir déjà vu … Malheureusement cela ne me revenait pas. Yamano m’avait dit que certain souvenir de mon passé se caractériserait par des images, et je pense qu’ici il est question de cela. Ce symbole, j’avais dût le voir dans mon enfance dont les souvenirs ne sont plus. Peut-être qu’un jour, j’en saurais plus. Mais quoi qu’il en soit, je m’installais non loin de la fenêtre, et j’entamai aussi la descente lente de ce met. Il faut savoir que le thé et l’une de mes boissons préférés. Cela me faisait plaisir que l’on m’en offre ainsi. Je me devais aussi et par ailleurs répondre aux questions de mon guide, ainsi que le remercier. Ce n’est pas tous les jours qu’on se fait marquer.

-Avant de te répondre, je veux te remercier d’avoir pris soin de moi et de Tiana. Je ne sais pas si vous êtes tous aussi doué dans cette guilde, mais c’est quelque chose dont tu peux être fier. Pour le reste, je te laisse répondre en prem…

-Kazuma doit me protéger ! Et moi je le suis parce que c’est marrant !

Encore une fois, je me faisais couper la parole par cette naine ailée. Un jour, je l’attacherais à un arbre et je m’en irais en dansant la java. En attendant, cette petite personne, aussi chiante fusse-t-elle, j’y tenais. Mais bon, il était temps de répondre à Hiryuu. Qu’es-ce que je veux faire, quels sont mes rêves …

-C’est bizarre, quelqu’un me disait souvent « Tes rêves sont dans le vent, alors rêve du vent et le vent sera ton rêve ». Cela mis à part, je ne sais pas trop ce que je veux faire plus tard. Pour le moment, je veux juste vivre. Tant que je vis, j’ai un avenir, alors j’ai le temps de penser à plus tard. Sans vouloir être indiscret, quels sont tes rêves à toi ?

Je regardais par la fenêtre, non pas par désintéressement, mais par envie. Cela faisait un moment que j’avais envie de m’évader de ma vie terrestre, et voila que je pouvais contempler les nuages du dessus. Le silence de cette pièce était étrangement agréable. Et pourtant, je savais que non loin de là, il y avait une tonne de mage plus déjanté les uns que les autres qui se massacraient, buvaient et beuglaient à tout va. Mes ses sons là, je ne les entendais pas. C’était tellement agréable de trouver un endroit silencieux que je me mis à sourire, mon regard se perdant dans les nuages. J’écoutais attentivement Hiryuu, espérant un peu mieux comprendre comment il est, qui il est.


Kazuma Kannagi, Protecteur des Esprits du Vent

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☁--Contenu sponsorisé--☁


Click ♥
MessageSujet: Re: Encore une recrue ? FUCK ! [PV Hiryuu]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Encore une recrue ? FUCK ! [PV Hiryuu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Deep Blue Palace-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit