Forum RPG Fairy Tail - 20 Lignes ( soit 360 mots ) Minimum demandées - Bon Roleplayers exigés
 

Partagez | 
 

 Contrainte par la magie. [pv Kelik & Alael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
☁--Joker--☁

Entité hasardeuse contrôlant votre destinée

Entité hasardeuse contrôlant votre destinée
Masculin
Messages : 38
Jewels : 46221
Date d'inscription : 19/08/2011
Age : 67

Click ♥
MessageSujet: Re: Contrainte par la magie. [pv Kelik & Alael]   Sam 12 Nov - 18:14

C'est dans ce bruit telle spécifique à Valua, qu'un second conseiller partit aider notre cher Akuryou dans son investigation particulière si l'on peut dire ainsi. Conseiller ? Il aurait peut être mieux valut préciser, c'était plutôt une conseillère, la seule du conseil pour être précis. Dirigeante de la milice, la belle Evy se jeta comme à son habitude du haut du palais du conseil et s'envola à une vitesse phénoménale, c'était cela qui créait ce fameux bruit si caractéristique de Valua. Lorsque les ailes roses ou blanches suivant la situation, de la conseillère se déployaient, elle pouvait atteindre des vitesses qu'aucun appareil de la technologie actuelle d'Acarya ne pouvait accéder. Dépassant sans problème le mur du son, la belle ange arriva rapidement au pied du bâtiment où se trouvait Akuryou, planant tranquillement jusqu'à l'entrée, afin d'éviter bien entendu que tous les habitants de la zone soient soufflés par la vitesse de son arrivée. Repliant ensuite ses fameuses ailes dans son dos, leur donnant une couleur rose, la conseillère monta rapidement les marches de l'habitation et observa le petit groupe, s'inclinant respectueusement chaque personne, puis les observant en détail...même si en vérité elle scannait la moindre chose qui soit exploitable.

Aucune émotion, même pas quand elle comprit selon elle les "désirs" d'Alaël, c'était son gros handicap, elle ne montrait strictement rien, hormis quelques réactions physiques qui n'étaient pas bloquées bien évidemment. Se rapprochant de Yuma, elle ne fit que la regarder droit dans les yeux, ces derniers changeant de couleur, passant au vert et possédant une étrange pupille, ressemblant plus à un viseur au final que des yeux standards. Les faisant ensuite redevenir normaux, elle décrivit rapidement et distinctement le moindre détail des souvenirs de cette journée de la féline, puis confirma sa version avec l'interrogatoire des mages noirs capturés.

Mademoiselle Yuma a été contrôlée par le chef d'un groupe de mages noirs, elle n'était donc plus maître de ses actes. Je les ai soignés dés leur arrivée, ils vont bien maître Iya. Ils sont pour le moment dans les salles d'attentes et vont sans doute être transférés dans le monde prison. Maitre Jikan veut votre rapport dans son bureau très rapidement. Monsieur Blye, vous ête pour l'instant libre, mais votre procès aura lieu très prochainement. Quant à vous mademoiselle Von Yurik...

L'ange se rapprocha de la jeune fille et déploya ses ailes, devant soudainement blanches, pour attirer Alaël vers elle et la tenir bien au chaud au passage. Puis l'embrassa doucement en fermant les yeux, avant de s'éloigner d'elle en saluant Akuryou à nouveau, avant de prendre son envol par le trou qu'avait créé Kelik. Le conseiller aux cheveux rouges se massa le crane et éclata de rire en voyant la surprise de la jeune fille qui venait simplement de se faire embrasser par Evy sans trop comprendre visiblement pourquoi elle avait fait cela subitement.

Hum, il semblerait que tu désirais quelque chose d'Evy, elle a imaginée sans doute que si tu n'avait pas vraiment ce que tu recherchais, tu en souffrirais et elle déteste la souffrance des autres. Bien...si j'allais faire mon rapport, Blye après ton procès j'espère ne plus te revoir dans ces conditions. Yuma, j'ai hâte de te revoir par contre...Et Alaël, Evy n'est pas humaine si tu te posais la question.

Mettant une dernière claque derrière la tête de Kelik, histoire de lui indiquer qu'il ne voulait plus entendre parler de lui dans le genre délits, surtout que vu sa réaction de tout à l'heure, il ne savait même pas lui même si il était capable de s'arrêter si il y avait une prochaine fois. Le conseiller salua respectueusement Alaël, montrant une fois de plus la différence de respect qu'il éprouvait entre les hommes et les femmes, Kelik une claque et Alaël un salut respectueux, top différence non ? Puis se dirigea enfin vers Yuma et se baissa pour arriver à légèrement plus bas que la féline, souriant et lui promettant de la revoir très vite. Ajoutant à cela, que faire des promesses qu'on est incapable de tenir ne servait bien évidemment à rien. Soupirant, il jeta pour terminer et cela, sans même regarder, une étrange carte en direction du mur détruit, qui se répara de lui même, comme si le temps était revenu en arrière.

Bon, trois rapports pour le prix d'un !

Fixant son chapeau noir et or sur sa tête, il reprit une cigarette et l'alluma avec un...coup de feu de la part de son revolver et disparut soudainement dans un dernier salut et dans un portail rouge qu'il venait de créer en ne faisant que claquer des doigts. Ce fut ainsi que le groupe rencontra deux des plus craints mages du conseil, Evy et Akuryou Iya, deux conseillers très spéciaux qui marqueraient les existences de chacun et qui n'en seraient certainement pas à leur dernière rencontre.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Kelik Blye--☁

˜Master of the Wind˜
˜Master of the Wind˜
Masculin
Messages : 78
Jewels : 76902
Date d'inscription : 10/08/2011
Age : 22

Localisation : Ici et là...

Click ♥
MessageSujet: Re: Contrainte par la magie. [pv Kelik & Alael]   Jeu 17 Nov - 15:43

Je me suis retenu de toutes mes forces pour ne pas expédier un coup de pied à la petite teigne qui passait son temps à m'envoyer des taquets à chaque fois que j'ouvrais la bouche. A vrai dire, j'ignorai si mon explication avait satisfait le mage du conseil, mais rien qu'avec le peux que je connaissais de lui, je pouvais en déduire qu'il l'avait sans doute noté, mais que visiblement, il n'en avait rien à cirer. Je suis donc retourné dans la salle dévastée, regardant Alaël et Yuma. Elles attendaient apparemment la fameuse conseillère Evy, la responsable de la milice du conseil. Comme l'avait dit le conseillé Iya, Evy se pointa à peine 5 minutes après en volant, entrant par le trou que j'avais créé dans le mur du fond. C'était une sorte d'ange, mais sans auréole et avec des ailes d'une couleur oscillant entre le rose et le blanc. Elle les replia lorsqu'elle se posa à l'intérieur avant de saluer respectueusement tout ceux qui étaient présent dans la pièce.

D'après ce qu'avait dit le conseillé, elle était là pour fouiller l'esprit de Yuma, histoire de confirmer qu'elle n'était personnellement pour rien dans cet accident. Elle fouilla dans ses pensées simplement en regardant ses yeux. Plutôt flippant, non ? Une personne qui peut lire dans vos pensées rien qu'en vous regardant. Bref, une fois qu'elle eu fini son inspection, elle confirma que Yuma n'était pas responsable de ses actes. Apparemment, les mages noir sur lesquels nous étions tombés avaient confirmé, volontairement ou pas, je n'en savais rien, qu'ils avaient bel et bien tenté de tester une sorte de flûte qui permettait de posséder les Exceeds, celle dont j'avais fait les frais. Elle me dit aussi, à mon grand soulagement, que j'étais libre, mais que je serais prochainement convoqué pour un procès. En fait, la seule chose que je devais craindre actuellement était les foudres de mon maître de guilde, mais vu qu'il détestait les mages noirs quels qu'ils soient, je ne pensais pas avoir trop de problème pour ça.

C'est alors que je vis Evy déployer ses ailes qui prirent une couleur blanche ,puis d'attirer av d'Alaël avant de... L'embrasser ?!? Comme ça, sans même la connaître. Il faut croire qu'il s'était passé un truc entre elle et la conseillère, peut-être lorsqu'elle a lu dans ses pensées, je ne sais pas. C'était pas normal, quoi ! Tout les conseillers étaient-ils tous aussi... Bizarre ?

Hum, il semblerait que tu désirais quelque chose d'Evy, elle a imaginée sans doute que si tu n'avait pas vraiment ce que tu recherchais, tu en souffrirais et elle déteste la souffrance des autres. Bien...si j'allais faire mon rapport, Blye après ton procès j'espère ne plus te revoir dans ces conditions. Yuma, j'ai hâte de te revoir par contre...Et Alaël, Evy n'est pas humaine si tu te posais la question.

Oh ça, vous pouvez compter sur moi, conseiller. Ce type m'avait donné une assez bonne leçon pour que jamais plus, je ne fasse le con dans le coin. C'est alors qu'il m'envoya une claque derrière la tête, comme pour punir un gamin. Hé ! Mais qu'est-ce que j'avais encore fait ?!? Apparemment Iya salua respectueusement les deux autres filles, sans leur infliger le même traitement qu'à moi. Dites Conseiller , l'égalité des sexes, c'est dans les deux sens ! C'est alors qu'il jeta, sans même regarder, une sorte de carte vers le trou que j'avais fait dans le mur. A peine la carte avait-elle touché le mur qu'il se reconstruit instantanément. Même la brique que j'avais shootée en bas de la rue revint se mettre en place. C'est là que je compris que ce que j'avais dit à propos de réparer le mur moi-même était complètement idiot. Un petit moment de honte est si vite passé...
Une fois la carte jetée, le conseillé remis son chapeau noir et doré sur la tête avant de sortir une cigarette de sa poche et de l'allumer d'un coup de feu. Même si c'était plutôt bruyant, ça ne manquait pas de classe. Cela me donna même envie d'en griller une. J'attrapa mon paquet de cigarette à moitié vide dans ma poche avant d'en sortir une et de l'allumer avec mon briquet métallique un peu cabossé. Il fallait sérieusement un jour que je songe à le changer.

En fait, je me demandais qu'est ce que je faisais encore dans cet appartement miteux. Les deux conseillés étaient partis, le mur était réparé et ils m'avaient dit que j'étais libre de partir. Pourtant, il y avait encore quelque chose que je devais faire, avant d'y aller. Je me suis approché de Yuma et Alaël, l'air un peu... Comment dire... gêné. Il y avait encore quelque chose que je devais leur dire avant de partir. Je m'adressa en premier à Yuma.

"Je... je voulais juste m'excuser de t'avoir blessé alors que tu étais possédée. Mais ne considère pas notre petit combat comme ta victoire. Un jour, on se fera une revanche et cette fois, que tu sois possédée ou non, je te mettrai au tapis. Tu peux y compter."


Je me tourna alors vers Alaël. J'avais vraiment une dette envers elle. Elle m'avait apporté les premiers soins alors qu'elle ne me connaissais pas. En fait, je lui devais la vie.

"Et, Alaël, merci beaucoup pour m'avoir soigné. Je te suis redevable."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Contrainte par la magie. [pv Kelik & Alael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Capitale : Valua-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit