Forum RPG Fairy Tail - 20 Lignes ( soit 360 mots ) Minimum demandées - Bon Roleplayers exigés
 

Partagez | 
 

 Retrouvaille au millieu de nulle part

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
☁--Kelik Blye--☁

˜Master of the Wind˜
˜Master of the Wind˜
Masculin
Messages : 78
Jewels : 76402
Date d'inscription : 10/08/2011
Age : 22

Localisation : Ici et là...

Click ♥
MessageSujet: Retrouvaille au millieu de nulle part   Mer 24 Aoû - 14:05

Ce n'est qu'une simple foret... Ce n'est rien d'autre qu'un simple foret... C'est ce que je me suis répété et encore répété, mais rien à faire, ça ne rentrait pas. En même temps, en regardant le décor cauchemardesque qui s'offrait à moi, des arbres tordus, aux formes effrayantes dans l'obscurité, remplis d'insectes et d'un tas d'autres bestioles peu ragoutantes. Brrr... Rien que d'y penser faisait froid dans le dos. Je marchais lentement, esquivant les racines et autres débris qui traînaient au sol. Une ou deux fois, j'avais même aperçu des squelettes d'animaux inconnus, mais apparemment énormes. Je tenais mon sabre dressé devant moi, prêt à frapper à la moindre occasion. Seulement, si quelque chose était capable de dévorer d'énormes créatures, au moins un mètre plus grand que moi, j'allais avoir toute les peines du monde à m'en débarrasser.

Mais non de dieu ! Qu'est-ce que j'avais pu faire pour mériter ça ? D'accord, j'avais voulu de moi-même aller m’entraîner, mais franchement, si j'avais su, je serais plutôt aller dans un endroit plus éclairé et un peu moins lugubre. Cependant, c'était la seule manière que j'avais trouvé pour combattre cette phobie des insectes que j'avais depuis tout petit, vous savez, celle qui vous arrache un hurlement de terreur à chaque fois que vous voyez une araignée dans un endroit ou elle n'aurait pas du être, à chaque fois qu'un abeille ou une guêpe vient se poser sur vous, lorsque vous trouvez une tique dans un endroit douteux... Bref, ce genre de truc qui vous arrache des hurlements. Bah chez moi, c'était pire que ça, mais je ne préfère pas en dire plus.

Un craquement venant derrière-moi attira mon attention. Ni une, ni deux, je concentra le vent dans ma main avant de donner un grand coup dans l'arbre derrière-moi. La sphère perça un trou de la taille d'un ballon de Basketball dans le tronc, si bien que l'arbre s'affaissa sur lui même, privé de soutiens. Je vis alors une étrange bestiole sortir des branchages. C'était une espèce de gros lézard, vert et bleu qui faisait claquer sa petite mâchoire dans ma direction. Apparemment, il n'étais pas content que j'aie abattu son arbre. J'aurais parié, vu la couleur, que ce truc était venimeux. Il fallait donc m'en débarrasser avant qu'il me touche. J'eu alors une idée pour le faire dégager. Sans faire de mouvement brusque, je détacha mon blouson aux insignes de Crescent Wolf, me mettant presque à torse-nu, vu que la seule chose qui recouvrait mon haut était une de multiples bandages. Je frappa d'un seul coup. Je laissa tomber mon blouson qui recouvrit mon pied droit. Aussitôt, en me servant de la magie vent, je généra une mini-tornade autour de ma jambe. Celle-ci aurait pour effet d'augmenter la puissance de mon coup. Au moment même ou la tornade apparu, j'expédia à violent coup de pied au lézard. Protégé de la morsure par ma chaussure et par le blouson, je ne risquais rien. Il fut heurté de plein fouet par mon coup et, poussé par la rafale de vent, il décola et passa à travers le feuillage des autres arbres, puis disparu de mon champ de vision. Je ne pu m'empêcher de lâcher :

"Au lit, tête de noeud ! 1 à 0 pour Kelik !"


J'entendis alors un autre craquement derrière moi. Instinctivement, je saisi mon sabre dans la main droite. Sans prévenir, je le détacha de ma ceinture et je me retourna pour frapper ce qui était derrière moi. Je m'arrêta au dernier moment. Je connaissais cette personne, enfin, seulement de vue.

"Hey ! Mais tu es..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Invité--☁

Invité
Click ♥
MessageSujet: Re: Retrouvaille au millieu de nulle part   Mer 24 Aoû - 18:57

    ARISUJ'ai faim.
Silence. En même temps, il n'y avait pas grand monde pour lui répondre. Entre les arbres, le feuillage, les petits bestiaux étranges qui la regardait avec délectation et les grandes ombres glauques, ce n'était pas vraiment le meilleur endroit pour attendre quelconque compassion ou empathie. Super. Non, vraiment. Amer, la jeune demoiselle se rappela la raison de sa présence. Va t'entrainer, gamine, tu nous le revaudras plus tard. La magicienne grimaça. Certes, elle était jeune, peut être plus facilement sous estimable, mais elle savait quand même se défendre. Lorsqu'elle avait répondu ça, on lui avait éclaté de rire au nez. C'était assez humiliant d'être sans cesse rabaisser de tous, en raison de son âge. Et bien, il suffisait de leur montrer. Et elle leur montrerait. Alors que Airisu grommelait dans son coin, un hurlement lui parvient. Et puis plus rien. Un silence total. Eh ? Si notre demoiselle n'était pas trouillarde, cela suffit à lui glacer le sang. Et plutôt deux fois qu'une. Qui pourrait lui en vouloir ? Perdue, là, dans cette forêt sombre et paumée au milieu de nul part, avec comme seule arme sa pauvre petite voix et sa lance de presque deux mètres à la main. Oui, bon, d'accord. Elle était peut être armée, mais il n'empêche qui ce décor restait assez sinistre. Les sons, qui parvenaient décuplée à la petite magicienne, ne lui disaient rien qui valent non plus. Des craquements, des bourdonnements, des grognements. Cela faisait plus de deux heures que Airisu trainait dans cette forêt. Pourquoi si longtemps ? Allez savoir. Perdue ? Bien sûr que non, le sens de l'orientation de la magicienne était sans failles. C'est ce qu'elle ne cessait de se dire depuis trente minutes, tout en tournant désespérément en rond.

La jeune fille marchait prudemment, tout en prenant soin d'éviter les buissons de ronces et d’orties, ce qui ne lui épargnait nullement les diverses morsures de plantes urticaires en tout genre et les piqures d’insectes. Oui, car cette forêt en grouillait. Des petits, des gros, des rampants, des volants. Airisu n'avait rien contre les insectes, ne vous méprenez pas. Mais trop, c'était trop. Ça bourdonnait dans tout les sens, provoquant une sorte de brouhaha tout à fait irritant qui agaça la magicienne du son. Elle abattit un grand coup sa lance devant elle en hurlant de sa voix cristalline emplie de magie un « SILENCE. » qui résonna pendant quelques secondes. Et le silence fut. Airisu appréciait particulièrement sa magie pour les avantages qu'elle lui procurait. Sa magie n'imposait pas le silence d'elle même, mais elle sonnait assez fort ceux qui l'entendait pour les faire taire. Satisfaite, elle reprit sa route. Une rafale secoua sa longue chevelure et la força à fermer les yeux. Douce au touché, sifflante à ses oreilles. Et bien, un mage n'était pas loin. Il n'y avait pas un souffle, pas une brise, dans cette forêt étrange. Cela ne pouvait donc être que magie. Restait à savoir si le mage en question était noir ou blanc. La main d'Airisu se resserra un peu plus fort sur sa grande lance. Avec le boucan qu'elle venait de faire, si c'était un ennemi attentif, elle était repérée. La jeune fille grimaça avant de reprendre sa marche, sa méfiance montée d'un cran.

Repris donc une marche silencieuse -Airisu y veillait. La magicienne se dirigeait prudemment vers la source du courant d'air qui effleurait ses oreilles, lui permettant de remonter à son utilisateur. Elle ne mit pas longtemps à le trouver. Dos tourné, aux prises avec un lézard d'une couleur singulière, le mage du vent ne la vie pas approcher. Il avait une chevelure d'une étrange couleur pâle, grand, couvert de bandage. La magicienne du son s'arrêta prudemment, l’observa quelques instants. Son regard s'arrêta sur le blouson au symbole des Crescent Wolf dont le mage se servait pour repousser la créature. Et bien, n'était-ce pas un camarade ? Prudente tout de même, Airisu entreprit de signaler sa présence avant de se faire décapiter en le surprenant. Elle se loupa lamentablement en se prenant les pieds dans une racine. C'était du joli, tiens. Airisu se redressa presque immédiatement, mais le mal était déjà fait. Le mage du vent se retourna instantanément vers elle, brandissant son arme par réflexe. Réflexe vite imité par la demoiselle qui tenta de lever sa lance pour intercepter le coup. Plaçant sa Yari à l'horizontal devant elle, ses yeux se fermèrent. Et elle se dit qu'elle avait encore à beaucoup s'entrainer. Le coup ne vient pas. Airisu ouvrit un œil méfiant. Le mage aux cheveux blanc s'était arrêté, reconnaissant la demoiselle comme une de ses alliées. La magicienne poussa un soupire de soulagement mentalement. Se faire découper par un camarade, ce n'est pas une fin très belle en soit. Alors que le mage du vent s'interrogeait sur la jeune fille, cette dernière s'empressa de mettre fin à ses réflexions.
    ARISUJe suis Arisu Kohaku. Des Crescent Wolf.
Autant préciser, au point où elle en était...
    ARISUTu es Kelik, je crois ?
Si les souvenirs d'Airisu étaient bons, ce jeune magicien du vent avait rejoins les Crescent Wolf depuis peu. Ce qui expliquait pourquoi elle le connaissait. Elle ne l'avait jamais rencontrer à proprement parler, juste croiser au détour d'un couloir ou quelque chose comme ça. La magicienne du son se détendit un peu et adressa finalement un sourire qui se voulait chaleureux à son interlocuteur. S'il avait rejoint les Crescent, et bien, c'était forcément quelqu'un de bien.
    ARISUEn passant. Joli lancé.
Airisu désigna l'endroit où s'était "envolé" l'espèce de lézard aux couleurs vives. Si sur le moment, la jeune fille ne s'était pas trop attardée sur la question, elle se demandait à présent ce que le dénommé Kelik faisait dans cette forêt paumée. Elle ne posa néanmoins pas la question et attendit patiemment que sont interlocuteur se remette de ses émotions (il avait quand même faillit couper en deux une pauvre enfant presque inoffensive).

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☁--Mitsu Hikaru--☁

Rang D
Rang D
Masculin
Messages : 31
Jewels : 72521
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 22

Click ♥
MessageSujet: Re: Retrouvaille au millieu de nulle part   Jeu 25 Aoû - 0:12

-Mitsu, Mitsu réveilles toi, réveilles toi, j'entends du bruit ! Mitsu réveilles toi, te plait !

- Hein, quoi ? Mais qu’est ce qu’il se passe ? Aiko c’est toi mais pourquoi est-ce-que tu viens de me réveiller ?!

-J’ai entendu du bruit ! J’ai entendu maman et papa aussi, alors j’ai eu peur…

-Ok bah viens lèves toi et mets tes pantoufles, on va aller voir.

-J’ai peur, j’ai vraiment très, très peur

-Ne t’inquiètes pas maman et papa sont là !

-Oui tu as raison, Aiko pas peur !

-Je pars, je m’en excuse.

-PAPA C’EST TOI MAIS OU EST-CE QUE TU VAS ?! TU REVIENDRAS PAPA ?! DIS TU REVIENDRAS ???

-Tu vas où papa ? Et pourquoi tu pleures Mitsu.

-Papaaaaaaaaaaaa !!!!!


-Papa !

Ce n’était qu’un rêve, enfin je le savais, mais chaque soir je me fais avoir. J’étais en sueur, la peur, le stress ou bien le souvenir, pourquoi suis-je en sueur ? Enfin, c’est du passé et de plus je n’ai pas de pitié à avoir pour mon père, cette espèce de co- . Non ce n’est pas en balançant des insultes que j’avancerais d’ailleurs la prochaine fois que je verrais sa face je lui écraserais mon poing sur son visage. Mais à coté de ça j’ai pu revoir mon frère et ma mère, ce n’est pas plus mal même si cela me fait ressortir de vieux souvenirs.

Je regardais l’heure, l’horloge indiquait six heures du matin, c’est bien tôt. Pas la peine de dire que tout le monde dormait du moins c’est ce que je conclus en ne voyant personne. Je m’avançais devant la douche serviette à la main, j’enlevais donc les choses qui me servaient à cacher ma nudité et je rentrais dans cette boite. L’eau coulait, la chaleur était là, tout mon corps était mouillé. J’étais dessous ce jet, mes cheveux gâchait ma vue, mais qui a-t-il à voir dans une douche ? Rien, on pense dans une douche ou alors on chante, mais je ne suis pas trop chant je suis plutôt le mec qui pense. Enfin penser à quoi à part à mes missions, à mes journées vide à la guilde et à mon passé… Aujourd’hui je penserais donc à la guilde, c’est un choix et de plus je n’ai pas envie de penser à ma jeunesse.

Bon la guilde, il a Hatsume, notre meneur d'ailleurs en parlant de lui je ne l'ai plus vu depuis mon arrivée, ni vu ni aperçu, je me demande bien ce qu'il fait. Après, il y a Kelik, il a l'air assez sympa, mais je n'ai pas encore eu l'occasion de lui lancer plus de trois mots, j'espère juste que cela changera. Il y a aussi Ulstone, mais il est dans la guilde depuis encore moins peu de temps que moi donc bon je n'ai pas encore une réelle opinion sur lui. Et enfin il y a Airisu c'est une fille qui doit avoir à peu prêt le même âge que moi voir moins. Je n'ai pas eu location de lui parler, j'ai juste pu l'apercevoir plusieurs fois dans la guilde sans plus. Je ne pense pas que la guilde soit mauvaise non, je pense même qu'elle a la possibilité de devenir une grande guilde, mais avant il faut faire connaissance pour créer un vrai groupe et pour faire peur aux autres guildes. Et à ce moment-là, nous serons une très bonne guilde, les loups feront peur, nos adversaires craindront la meute... J'espère juste que ce futur tel que je le vois sera vérité sous peu, parce que c'est bien beau d'avoir des rêves, mais c'est bien plus difficile de les réaliser et je sais de quoi je parle.

Enfin, ce n'est pas tout, mais je n'ai pas le temps devant moi et je me vois bien partir pour une mission aujourd'hui. Et «hop, hop, hop » deux/trois coups de serviette et j'étais sec, j'enfilais mes affaires et je me dirigeais donc vers le tableau des missions. Je descendais les marches deux par deux pressé de repartir, j'adore le principe même de faire un job, qui n'est pas toujours le même, qui est bien payé et en plus de ça on aide quelqu'un, voir plusieurs personnes. « Vide ? Mais pourquoi ce tableau est vide ?» Ouais je sais je parle tout seul, mais je suis excusé je suis seul, mais cela n'explique pas pourquoi le tableau est vide. Personne ne recherche de l'aide chez les CresentWolf ou bien que simplement personne n'a besoin de mage ? Bref je me sens bête j'étais tellement partit dans mon trip que du coup je ne sais quoi faire de ma journée, allais-je passer une journée à ne strictement rien faire ? Ou bien allais-je tourner dans la ville, voir dans la forêt ? La question n'était pas aussi facile que ça parce que si j'allais encore passer une journée à rien faire j'allais rouiller, alors que si je bouge dans la forêt je pourrais trouver quelques monstres pour m'entraîner. Exploser des monstres c'est quand même une façon d'aider des gens, pour tous ceux qui se perdent et ceux qui essayent de s'aventurer sans rien connaitre des dangers.

Mon choix était fait et cela n'étonnera personne, du moins personne ne connaissant ma mentalité, ma veste sur le dos, mes chaussures enfilé j'étais prêt pour partir. Au fait toujours rien dans la guilde je me demande bien s'il y a du monde, bref aller moi j'dois y aller. J'étais sorti, l'immensité du bâtiment et les montagnes derrières moi, je partais donc en direction de la forêt. Bien sûr je devais passer la capitale, GreenWood pour rejoindre cette forêt et son passage pour en sortir. J'étais donc au sain de la capitale, les gamins couraient de partout, ça sentait la vie, c'est même assez bizarre quand on voit tout le contraire plus haut au pied des montagnes, enfin...

« Au voleur, on m’a volé mon sac »

Est-ce que je dois rire ou pleurer ? Le gars a vraiment une poisse monstre, je parle du voleur, je suis dans la ville le jour de son vole, c'est triste. J'avançais prêt de la sortie de GreenWood il était caché derrière une maison fière de sa trouvaille.

« Bon bin je crois que c’est lui »

-Hey mon gars ! Pourquoi tu as volé ce sac hein ? Rends lui tout de suite, sinon tu risques de mouiller ton pantalon ou alors d'avoir la mâchoire de travers.

Quoi ? Moi malade ? Mais non j’essaye juste de prendre le sac pour le rendre à la madame et oui je sais je peux me montrer menaçant, du moins avec un gars de cette trempe. Je ne risquerais pas de me pavaner comme ça devant un mage.

-Tu es haut comme trois pommes et tu crois me faire peur, arrête de me faire rire

Ni une ni deux il me fonça dessus, dommage pour lui je suis bien trop rapide, le temps pour moi de toucher une roche et « ARM FUSION » ça faisait longtemps que je ne l'avais pas utilisé. Même si je l'utilise que rarement sur des personnes non mage j'avais fait la promesse qu'il aurait la mâchoire déformée.

Bah alors ? On fanfaronne plus ? Aller, donne-moi ce sac et va voir un médecin je pense que ta mâchoire est cassée.

Sur ces mots je me dirigeais donc vers la jeune femme pour lui rendre son sac, à bah tiens la voilà accompagnée de son gamin.

Merci, merci je ne serais comment vous remerciez !

Bah, pas la peine je suis mage c’est mon devoir. Aller à plus j’ai un deux/trois trucs à faire.

Et hop une bonne action de faite ce n’est pas pour me vanter mais j’dois avoir la cote maintenant et de plus avec mes cheveux rouges je suis facilement reconnaissable. Ouais je sais je ne me prends pas pour n’importe qui, mais pour être le plus grand mage il faut être connu alors bon si je commence à me faire une notoriété dans la capital qu’est GreenWood c’est déjà un début. Bon il faut juste que j’explose la face à de mages de renom parce que bon explose un petit voleur ce n’est pas un super exploit, n’importe quel mage serait se débrouiller… Bon trêve de blabla, je prends la sortie et je me dirige vers la forêt, en espérant trouver une infinité de monstre à exploser.

Après être sorti du sentier pour me diriger dans ces bois où personne de sensé ne s'aventure je me retrouvais nez à nez avec une araignée géante, en supposant que je suis contre son nez et quelle en possède un. Bon il faut arrêter de chipoter ! « Un », elle me fonce dessus, « deux », je l'esquive, « trois. », je frappe. Je suis quelqu'un d'assez rapide, mais vaincre un ennemi en trois temps c'est toujours gratifiant. Je reprenais ma route en quête de monstre en tout genre quand je me retrouvais devant une rivière infesté d'araignée géante. Il me fallut une bonne minute pour comprendre que devant moi se trouvait un nid de ces bestioles, il devait en avoir une bonne vingtaine et encore je ne parle que des visibles, sachant qu'il doit s'en trouver un petit nombre sur le haut des arbres.

« Graaaaaa ! »

Je venais à l'instant même d'être repéré, toutes les araignées me fixaient quand une seule d'elle me fonça dessus. J'esquive donc sa charge et je lui plante un coup de griffe dans son ventre, ma griffe était recouverte d'un liquide visqueux de couleur verte « Bah, sûrement son sang ». Bon ce n'est pas que, mais ce n'est pas avec une simple griffe que j'allais en exploser une vingtaine, que dis-je une trentaine, les araignées viennent de tomber de leurs arbres. Je dépliais mon bras droit en direction de la droite, ma main ouverte, la paume la première. Je touche l'arbre et d'un simple "TOTAL FUSION" mon corps devenait de bois, j'avais maintenant une lourde protection et une forte attaque ! "BANZAAAAAIIIII !!!", je fonçais dans le tas griffe à la main comme toujours et je griffais, plantais quiconque s'approchant de moi. Les araignées elles assignaient coups sur coups, mais malheureusement pour elle et heureusement pour moi j'avais ma Total Fusion et mon bouclier de bois. Bien sur le bois n'est pas un matériel bien solide je commençais à ressentir de la douleur, mais moins, bien moins qu'avec un simple corps fait de peau recouvrant la chair. Je venais de mettre fin à mon Total Fusion, toutes les araignées au tour de moi était morte. Le terrain ressemblait à un « No man's Land », je pataugeais dans le liquide visqueux qu'est le sang de ces monstres géants, les corps de ces bêtes étaient inerte, quelques troncs étaient tombés, mais rien de grave. Je venais de créer quelque chose de monstrueux, mais ces bêtes posent trop de tort au passant en les tuant et en anéantissant tout rêve d'une famille de revoir leur père, leur mère, ou leur grand-père revenir à la maison. Bon ce n'est pas tout, mais je suis fatigué je vais me poser non loin d'ici le temps de récupérer. Je pensais ça met avec les bruits et tous les insectes qui rodent je suis juste un petit peu taré enfin ce n'est pas grave je suis fatigué et je dois récupérer, alors j'attends de pied ferme celui qui me réveillera !

« Tiens cet arbre m’a l’air pas mal » Suivi de ces quelques mots je m’allongeais, là, contre ce tronc et je rêvais.

Enfin je croyais rêver, mais le vent soufflait fort et cela m’étonnait, en pleine forêt et d’un simple coup c’est étrange ! J’hésitais à me lever, mon corps était remplis de feuille, « Super, si je ne peux pas dormir en paix ! » Quelque chose venait de taper contre mon arbre, cette fois s’en est décidé je me lève et je vais résoudre ce mystère ! Je faisais donc le tour de l’arbre quand je vis le corps d’un lézard, j’avais pu apercevoir deux ombres au loin, je me cachais donc.

« Je suis Arisu Kohaku. Des Crescent Wolf. »

Airisu des Cresent Wolf sympa, au moins c’était un membre dans notre guilde, c’est assez cool d’en trouver un ici en plein milieu d’un trou paumé…

«Tu es Kelik, je crois ?»

En plus Kelik était là lui aussi ce n’est que mieux, enfin des retrouvailles chez les loups ! Enfin nous allons pouvoir parler, discuter et avancer ensemble !

«En passant. Joli lancé.»

Parfait je n’avais donc aucun soucis à me faire sur le sujet c’était bien Kelik qui avait lancé ce truc.

Bon bah à moi de faire mon entré ! De plus je suis assez excité sur ce qui m’attendra ! Je n’attendais pas plus je sortis de derrière mon tronc et je criais haut et fort, remplis de fierté :

-Alors qu’est ce qu’on fait un plein milieu d’un trou paumé les loups ?

En fait je parlais comme ça mais je n’étais chez les loups que depuis peu alors que je pense que c’est le cas contraire pour Airisu, enfin j’explose quand même ma joie !

-C’est moi Mitsu, mais j’espère que vous le saviez déjà. Dis-je d’un ton gêné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Kelik Blye--☁

˜Master of the Wind˜
˜Master of the Wind˜
Masculin
Messages : 78
Jewels : 76402
Date d'inscription : 10/08/2011
Age : 22

Localisation : Ici et là...

Click ♥
MessageSujet: Re: Retrouvaille au millieu de nulle part   Jeu 25 Aoû - 19:35

Mon sabre s'était arrêté à quelque centimètres de la gorge d'une fille, apparemment un peu plus jeune que moi. J'avais reconnu sa chevelure, son arme, mais surtout, les ailes qui lui ornaient le dos. Ma mémoire ne m'avait pas trompé, c'était bien Airisu , une des membres de Crescent Wolf. Elle était déjà dans la guilde lorsque j'étais arrivé, mais on ne s'était jamais vraiment adressé la parole. Je baissa mon arme et la regarda d'un air béant... J'avais failli la couper en deux. Quelques centimètres de plus et...

"Désolé, vraiment désolé. Je t'ai pris pour une de ces grandes bestioles qui se baladent dans cette foret. C'était juste un réflexe."


C'était vraiment embarassant, mais bon... J'avais eu la présence d'esprit d'arrêter mon coup de sabre juste avant de frapper. Au moins, je n'avais pas perdu mes reflexes et ça, c'était plutôt une bonne nouvelle.

"Tu es Kelik, je crois ?"


"C'est bien moi..."


Elle c'était souvenu de mon nom, malgré le fait que nous nous étions vu qu'une seule fois. Pour moi, retenir des noms n'avait jamais été une difficulté. Après tout, avoir la mémoire absolue, ça aidait beaucoup pour ça. Airisu me complimenta alors sur mon lancé de lézard. Je me demandais d'ailleurs ou avait bien pu atterrir cette sale bête. Vu la puissance de la rafale que j'avais utilisé, je ne pensais pas qu'il ait pu survivre. Je me baissa alors pour ramasser mon blouson, que j'avais utilisé pour contrer une éventuelle morsure de la bête. Je vis alors un trou de la taille d'un poing en bas à gauche, juste à côté de l'insigne de Crescent Wolf.

"Et crotte... Je suis bon pour quelques heures de couture, maintenant..."


Je noua mon blouson autour de ma taille. Troué, il ne me servirait plus à rien. J'entendis alors une voix venir de derrière nous. Une voix familière.

"Alors qu’est ce qu’on fait un plein milieu d’un trou paumé les loups ?"


Mitsu ! Je reconnaîtrais sa voie entre mille. Décidément, cette foret était le point de rencontre de tout les Crescent Wolf. Après tout, c'était dans cette foret que nous venions nous entraîner. Elle était, d'après notre maître de guilde, le meilleur endroit pour endurcir notre corps et notre esprit. Mais quand même, quelle hasard de tous nous rencontrer ici. Et tout ça à cause de quoi ? D'un lézard que j'ai mis sur orbite.

"Salut mon vieux !"


Ok, on ne s'était presque jamais adressé la parole, Ok, on ne s'était rencontré que quelque fois, mais on est dans la même guilde ! Il n'y a pas de raison de se parler comme à des étrangers.

"Qu'est ce que je fais ici ? C'est simple, je rembourse une dette. J'ai explosé le buggy d'un des habitants de Greenwood pendant ma dernière mission et pour le rembourser, il m'a demandé de faire une autre mission pour lui. Apparemment, il y a un grand monstre qui sème la panique dans le coin et il m'a demandé de le mettre hors d'état de nuire."


Je regarda tour à tour Airisu et Mitsu. Je me demandais quand même à quoi ils devaient penser. Après tout, il n'y avait que moi pour exploser un buggy. Mais apparemment, ça, ils ne s'en doutaient pas. Effectivement, la véritable raison de ma venue ici, en plus de l'entrainement, était de mettre hors d'état de nuire cette saleté de monstre. Cependant, je doutais un peu de mes chances, seul. Par contre, si j'avais un peu d'aide...

"Dites, j'aimerai que vous me donniez un petit coup de main. Je pense qu'à trois, nous aurions plus de chance de vaincre ce monstre, quel qu'il soit. En plus, ça nous ferait un bon entrainement, à tout les trois."


En espérant qu'ils acceptent... Cette "mission" était sans doute un excellent moyen pour apprendre à nous connaître. Nous ferrons sans doute de nombreuses missions, plus tard, alors pourquoi ne pas commencer maintenant ?


-------------------------------------------------------


HRP : C'est moi, maintenant, qui écrit des messages court ^^'. J'essaierais d'écrire plus la prochaine fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Invité--☁

Invité
Click ♥
MessageSujet: Re: Retrouvaille au millieu de nulle part   Ven 26 Aoû - 1:05

    KELIKEt crotte... Je suis bon pour quelques heures de couture, maintenant....
Airisu, un sourire flottant sur les lèvres, essaya d'imaginer le mage du vent essayer de rafistoler son blouson, apparentement mal en point. La demoiselle notant dans un coin de son esprit que les lézards aux couleurs vives ne devaient pas être comestibles. Méfiance. Par contre, sa vitesse de pénétration dans l'air était plutôt bonne. Envisager un sport de lancer de lézard aurait pu être une bonne idée. Ça aussi, elle le nota. La magicienne observa Kelik quelques instants. C'était quand même plus pratique que lorsqu'on nous menace de nous couper en deux d'un coup de sabre. Plus vieux qu'elle de quelques années, sûrement, il abordait un visage fier, une chevelure pâle et une grande taille. En même temps, lorsqu'on ne dépasse pas les un mètre cinquante six, tout nous parait plus grand. La magicienne du son dû mettre fin à sa réflexion philosophique en entendant, plus qu'elle ne vit, l'arrivée d'un autre joyeux luron -elle n'en doutait pas. En même temps, difficile de ne pas l'entendre, avec le hurlement qu'il poussa et qui transperça par la même occasion les tympans fragile de la magicienne du son.
    MITSUAlors qu’est ce qu’on fait un plein milieu d’un trou paumé les loups ?
Airisu y reconnu un de ses camarades Wolf. Lui non plus, elle ne lui avait jamais parlé. Juste vu de loin, observé son air enjoué et sa joie manifeste. Le titre de joyeux luron lui était vraisemblablement et splendidement attribué. La jeune magicienne posa son regard sur lui. De longs cheveux ardents, un regard plein d'entrain. Lui aussi semblait plus vieux qu'Airisu. En même temps, ça ne l'aurait pas étonnée d'être la plus jeune de la guilde. Quoiqu'il en soit, elle comprit vite que lui et Kelik se connaissaient déjà (à quel point, elle ne pouvait le dire, néanmoins).
    KELIKSalut mon vieux ! Qu'est ce que je fais ici ? C'est simple, je rembourse une dette. J'ai explosé le buggy d'un des habitants de Greenwood pendant ma dernière mission et pour le rembourser, il m'a demandé de faire une autre mission pour lui. Apparemment, il y a un grand monstre qui sème la panique dans le coin et il m'a demandé de le mettre hors d'état de nuire.
La magicienne du son pencha légèrement la tête sur le côté, pensive. Elle savait la magie du vent dévastatrice, mais quelque chose lui disait que son possesseur devait sûrement y être pour quelque chose. Airisu se sentit obliger de répondre aussi.
    AIRISUC'est étrange, tout le monde qu'on trouve dans une forêt prétendue déserte. Ça doit être une caractéristique des loups de chercher les endroits les plus mal accueillants du pays et de s'y retrouver. J'étais venue ici pour m'entrainer. C’est mauvais pour une magicienne du son et surtout pour son entourage si elle s'entraine à de nouvelles techniques... Avec des gens autour.
La jeune fille adressa à ses interlocuteurs un de ses sourires mi-figue mi-raisin entre la grimace et la moquerie. C'est clair que la magie du son n'était pas bien pratique pour ses nombreux défauts, mais elle compensait bien pour son éventail de possibilités. Kelik portant son regard tour à tour sur Mitsu et Airisu, l'air de réfléchir. Un mauvais pressentiment s'empara de la demoiselle. Comme s'il allait tout d'un coup sortir « j'ai trouvé un lézard géant, j'ai la mission de le tuer, vous m'accompagnez ? ».
    KELIKDites, j'aimerai que vous me donniez un petit coup de main. Je pense qu'à trois, nous aurions plus de chance de vaincre ce monstre, quel qu'il soit. En plus, ça nous ferait un bon entrainement, à tout les trois.
Gagné. Airsu était extrêmement tentée de dire « ah oui, mais non. C’est que en fait, j'ai mon cactus à arroser. Il va mourir sans moi ». Mais ça n'aurait pas été très sympathique pour ses camarades. Et puis, surtout. Elle ne retrouverait jamais la sortie seule. En plus, elle n'avait pas de cactus. Mais elle n'aimait pas les gros monstres. Trop de bruit, trop de force, trop de... Trop. Devinant d'avance une réponse affirmative du joyeux luron aux cheveux roux, Airisu secoua un grand coup ses ailes ankylosées. Une multitude de feuilles en tomba, accompagner de quelques branchages et insectes bizarres. Elles étaient trop à l'étroit, ici. C'était extrêmement désagréable. La magicienne ne supporterait sûrement pas de rester encore quelques heures dans cette forêt. Et malgré toute sa mauvaise foi, elle mettrait moins longtemps à battre ce gros monstre accompagnée de ses deux compagnons qu'à essayer de retrouver la sortie seule. Son choix fut donc vite fait. Un sourire enjoué accroché au visage, Airisu prisa le silence.
    AIRISUJe suis de la partie. Sinon, tu as des renseignements, sur ce fameux monstre ?

Revenir en haut Aller en bas

avatar
☁--Mitsu Hikaru--☁

Rang D
Rang D
Masculin
Messages : 31
Jewels : 72521
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 22

Click ♥
MessageSujet: Re: Retrouvaille au millieu de nulle part   Ven 26 Aoû - 13:58

"Salut mon vieux !"

Hum, j’eus un sourire aux lèvres, ce gars là est comme je le voyais c'est-à-dire un gars cool qui se prend pas la tête. Et le « mon vieux » le montre très bien. J’eus à peine le temps d’enlever ce sourire niais qu’il continua.

"Qu'est ce que je fais ici ? C'est simple, je rembourse une dette. J'ai explosé le buggy d'un des habitants de Greenwood pendant ma dernière mission et pour le rembourser, il m'a demandé de faire une autre mission pour lui. Apparemment, il y a un grand monstre qui sème la panique dans le coin et il m'a demandé de le mettre hors d'état de nuire."

Il répondu à ma question et je ne laissais rien paraitre sur mon visage, rien, mais je pensais tout le contraire ! Non, mais sans déconner exploser un buggy qu’on lui avait prêté il craint. Enfin, heureusement pour lui que je ne laissai rien percevoir sur mon visage ou que je ne sors pas le moindre son parce que sinon j’aurais explosé de rire. Enfin il allait avoir de l’action, il faut croire que mon idée de partir en foret pour faire le trie sur les monstres n’était pas si mauvaise, d’une part parce que bon on est tous réuni ici et de l’autre parce qu’on va exploser du grand monstre ! Du moins je ne le vois pas nous dire « Bon j’vous laisse ici, vous rentrez à la guilde et moi je vais passer pour un héros ou alors mourir, mais pas grave hein. »

C'est étrange, tout le monde qu'on trouve dans une forêt prétendue déserte. Ça doit être une caractéristique des loups de chercher les endroits les plus mal accueillants du pays et de s'y retrouver. J'étais venue ici pour m'entrainer. C’est mauvais pour une magicienne du son et surtout pour son entourage si elle s'entraine à de nouvelles techniques... Avec des gens autour.

Airisu prit la parole et que dire à part heureusement qu'on ce soit rencontré ! Parce qu'entre Airisu et Kelik on est servi ce sont des gens simples et cool. Ca fait toujours plaisir de savoir qu'on a des alliés qui ne sont pas des monstres au contraire, après pour ce qu'il est de leurs forces je sais que Kelik maîtrise le vent et je viens d'apprendre à l'instant qu'Airisu utilisait la magie du son. Bon bah place au chant et même si cela à la possibilité de nous énerver ou de nous faire mal aux tympans ce n'est pas grave puisqu'on est entre nous. De plus j'en connaîtrais plus sur leur pouvoir parce que bon comme c'est parti on ne va pas être là pour boire le thé ou partir dès que 17h sonne. J'ouvris ma bouche pour faire savoir que j'étais là parce qu'hormis mon entré je ne parle pas beaucoup depuis je vais donc lancer deux mots pour faire genre.

Faut croire.

Et hop de mots ni vu ni connu, je suis trop fort, enfin… hum… voilà quoi.

Dites, j'aimerai que vous me donniez un petit coup de main. Je pense qu'à trois, nous aurions plus de chance de vaincre ce monstre, quel qu'il soit. En plus, ça nous ferait un bon entrainement, à tout les trois.

Il rigole là ? Il nous pose la question comme si nous n'étions pas obligés, mais il nous prend pour qui sans déconner ? On est une guilde et il peut compter sur nous, il aurait pu ne me donner aucunes explications sur le pourquoi du comment que je l'aurai quand même suivi. Enfin du moins c'est un « oui » sans aucune réflexion de ma part, je ne vais pas lui lancer un « désolé j'ai des pattes sur le feu et si je n'y vais pas la guilde va prendre feu ». Non je n'oserais pas, quoique c'est quand même classe comme excuse, même si trop connu. Je regardais Airsu, elle souriait, soit elle devait se raconter des conneries dans sa tête, soit elle accepte la mission, soit les deux. Dans tous les cas je suis de la partie et ce n'est pas les araignées de tout à l'heure qui vont me mettre hors d'état de nuire je suis à cent pourcent au top.

Je suis de la partie. Sinon, tu as des renseignements, sur ce fameux monstre ?

Devancé, mais ce n'était pas vraiment bête ce qu'elle demandait. Bon personnellement je foncerais tête baissée dans le tas, mais avoir quelqu'un qui se pose des questions n'est pas mauvais. Et puis ça m'évite de faire n'importe quoi. Bon aller ils n'attendent plus que moi pour partir à l'aventure, j'ai juste à balancer des mots avec un minimum de signification et hop on reprend la route pour manger du monstre.

Bon c’est une blague, je suis là pour ça moi, pour exploser du monstre pour multiple raisons, donc je te suis Kelik. De plus on est de la même guilde donc d’aucune manière je me vois refuser. A part ça je me suis échauffé avant, donc c’est partit.

Sur ces mots je leur montrais le carnage que j'avais fait derrière l'arbre. Ce n'est pas beau à voir, mais au moins ça montre que je suis chaud. Je suis content, pour une fois j'avais fait un bon choix, en partant de la guilde j'ai déjà fait de bonnes actions en comptant les araignées, alors aider un ami ça compte aussi non ? Aller que notre mission commence !


Dernière édition par Mitsu Hikaru le Ven 26 Aoû - 22:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Kelik Blye--☁

˜Master of the Wind˜
˜Master of the Wind˜
Masculin
Messages : 78
Jewels : 76402
Date d'inscription : 10/08/2011
Age : 22

Localisation : Ici et là...

Click ♥
MessageSujet: Re: Retrouvaille au millieu de nulle part   Ven 26 Aoû - 21:59

Bon... J'avoue que pour engager une discutions, demander de l'aide pour éliminer un gros monstre, c'était pas la meilleur idée que j'aie eue. Bon... A vrai dire, ce n'était pas entièrement de ma faute si le buggy avait fini presque coupé en deux. (Quand on le regardait de face, on avait l'impression qu'il y avait deux buggys l'une derrière l'autre, mais quand on regardait de côté, on voyait clairement qu'il manquait un morceau ^^) Je ne vais pas être de mauvaise foi en disant que cet arbre n'avait qu'à ne pas se trouver sur mon chemin, mais quand même ! Ce buggy avait les pneus les moins adhérant que j'avais jamais vu ! D'habitude, quand on fait un virage serré, on ne dérape pas sur 20 mètres pour se prendre l'arbre qui est pile à l'extrémité de la boucle. Et en plus , quand on saute du buggy à pleine vitesse, la chute fait un peu mal... Mais bon, C'est moi qui avait dépassé les 100 km/h sur une petite route de campagne, alors... Cependant, Airisu n'hésita pas longtemps. Elle me dit :

"Je suis de la partie. Sinon, tu as des renseignements, sur ce fameux monstre ?"

Elle fut quasi-immédiatement suivie par Mitsu :

Bon c’est une blague, je suis là pour ça moi, pour exploser du monstre pour multiple raison, donc je te suis Kelik. De plus on est de la même guilde donc d’aucune manière je me vois refuser. A part ça je me suis échauffé avant, donc c’est partit.

Il nous montra alors le véritable carnage qu'il avait fait. Je regarda le désastre, les yeux écarquillés. Cela ressemblait à la "table mortuaire" ou, quand j'étais petit, j'écrabouillais des petits insectes et je faisais du Baseball avec des escargots (HRP : Tiré de faits réels ^^).
J'avais fait un carnage très semblable, la dernière fois que j'étais allé m'entrainé. La seul différence était que là, les araignées étaient éventrées, transpercées et autres joyeusetés, alors que pour moi, elles étaient carrément réduite en bouillie. Le pire avait été la grosse que j'avais perforé avec mes lames de vent. Mes vêtements ont gardés l'odeur pendant des jours...

"Joli carnage... Je crois qu'effectivement, tu es chaud."


Cependant, bien que je connaissais d'après les descriptions de nombreux témoins, le look de l'énorme monstre qui avait saccagés plusieurs maisons à proximité de Greenwood. Cependant, ses capacités m'étaient inconnues. Cependant, d'après sa description, je me doutais que ça n'allait pas être une partie de plaisir.

"Apparemment, d'après les témoignages, ce serait une espèce de géant. Je sais qu'il a une force herculéenne, mais pour le moment, je n'en sais pas beaucoup plus... d'après ce que je sais, il se trouverait près de grotte, un peu au nord d'ici. C'est par là."


Je désigna la direction de la grotte. C'était, quelques centaines de mètres plus loin. J'étais un peu inquiet quant à l'issue du combat, mais à trois contre un , peu importe les pouvoirs ou la force qu'il avait, il allait se faire écraser. De plus, je trouvais leurs magies plutôt utiles, combinée à la mienne. Mitsu se servait de techniques de fusion, ce qui lui permettait de transformer son bras ou son corps tout entier en la matière qu'il touche. C'était comme un Take Over amélioré, quand on y pensait. Airisu, elle était une mage du son. J'ignorai tout de ses techniques, mais sûrement des techniques du genre amplifier sa voix ou réduire les ennemis au silence. J'en étais sûr, à nous trois, nous défonceront ce géant et je pourrais ainsi rembourser cette foutue dette !

"Merci beaucoup d'accepter de m'aider. Vous me rendez un fier service.On devrait se dépêcher un peu, il devrait bientôt se réveiller."


J'ai attaché mon sabre à lame trouée à ma ceinture, puis nous nous sommes mis en route, prêts à casser du géant.

"Lorsqu'on le combattera, il ne faudra surtout pas rester immobile. J'espère que vous savez vous déplacer vite, parce que contre un ennemi aussi bourrin, c'est la meilleur stratégie à adopter."


Personnellement, j'avais déjà ma propre idée pour désinguer ce monstre. Cependant, impossible de dire si ma stratégie serait bonne avant d'avoir vu notre cible. Nous avons traversé la foret sur quelques centaines de mètres, jusqu'à arriver devant l'entrée d'une grotte. Bon... Par une grotte, j'entendais plutot une sorte de terrier géant. Des arbres avaient meme été déracinés lors de sa construction. Notre cible était là. Je regarda autour de moi, analysant tout ce qui se présentait, mémorisant toutes les cachettes, les plans en hauteurs, voir meme les rochers qui pouvaient nous servir de protection. Je me tourna alors vers Mitsu et Airisu avant de leur dire :

Faites bien attention, il arrive !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Muzai Ryuuketsu--☁




Masculin
Messages : 640
Jewels : 107719
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 26

Localisation : Dans un coin de démence



Tuer ? C'est bien beau, mais autant le faire avec style.
Click ♥
MessageSujet: Re: Retrouvaille au millieu de nulle part   Mer 28 Sep - 11:00

HS : Si vous attendez la réponse d'Airisu cela risque de prendre du temps vu qu'elle est supprimée à cause du recensement. Vous continuez ou on ferme ?







Thème of Muzai

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Mitsu Hikaru--☁

Rang D
Rang D
Masculin
Messages : 31
Jewels : 72521
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 22

Click ♥
MessageSujet: Re: Retrouvaille au millieu de nulle part   Ven 30 Sep - 19:27

Hs: On continue je vais RP ce soir, mais je serais pas vraiment présent à coté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Mitsu Hikaru--☁

Rang D
Rang D
Masculin
Messages : 31
Jewels : 72521
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 22

Click ♥
MessageSujet: Re: Retrouvaille au millieu de nulle part   Ven 30 Sep - 21:40

« Joli carnage... Je crois qu'effectivement, tu es chaud. »

Ca pour l’être ça l’étais, ce matin je m’étais levé avec une seule et simple envie : exploser du monstre. Cette journée a bien commencé et je la prenais tranquillement, mais plus le temps passe et plus je me sens mal… Et j’ai donc envie de me défouler sur n’importe qui, n’importe quoi, n’importe quand, aujourd’hui ça sera un gros géant pas beau à l’intérieur d’une grotte. Aujourd’hui on est le 30, et quatre ans jour pour jour, à la même date… A la même date… Tout pleins de souvenirs se bousculaient dans ma tête, je ne devrais plus y repenser c’est fini, enfin c’est ce que je me disais, mais une blessure ne se referme jamais entièrement. *clac* Aller ça ne sert à rien et puis si Kelik me voit changer en quelques secondes à peine il me prendrait pour un fou, j’vais continuer à être le joyeux Mitsu, le luron qui ne laisse personne de marbre.
J’observais ainsi mes compagnons, Kelik était prêt à nous montrer le chemin quand à Airisu, elle, même si elle avait accepté de venir, semblait, je ne sais pas, je dirais qu’elle n’avait pas l’air dans ces baskets… C’est bizarre, parce que bon le peu que je l’ai vu, c'est-à-dire 30 minutes maximum à l’instant plus les 30s à la guilde, ça ne me semble pas être quelqu’un de peureuse, elle à l’air de ne pas foncer tête baissé et c’est bien, mais il y a une différence entre être bourrin, genre moi, et être une personne réfléchi. Enfin on me dira qu’elle cache simplement moi bien ce qu’elle pense, et pour faire la comparaison on pourrait parler de moi, je suis une personne qui vu de l’extérieur et majoritairement à l’intérieur de calme, fanfaronne, gueularde, joyeuse, enfin ce que je veux dire c’est qu’on ne peut penser que je suis triste intérieurement. J’espère simplement qu’elle ne va pas nous lâcher Kelik et moi, ça serait quand même super bête pour pas dire autre chose de perdre une personne avec, j’ai l’impression, un pouvoir immense !

« Merci beaucoup d'accepter de m'aider. Vous me rendez un fier service. On devrait se dépêcher un peu, il devrait bientôt se réveiller. »


Un peu de respect dans ce monde de brut ça fait plaisir. Avant de sortir ces mots il nous montra l’emplacement de la grotte, c’était donc là que se cachait ce monstre, monstre qui au passage n’a aucune chance puisqu’il va se faire, jouons sur les mots, monstrueusement défoncer la face, voilà c’est dit dommage que personne ne puisse entendre mes pensés, enfin c’est peut être mieux ainsi… On était donc en route vers cette roche creuse qu’on pouvait voir à des kilomètres, d’ailleurs je pensais aller là-bas après exploser des araignées. Heureusement qu’on est en groupe maintenant parce que bon, même si je n’ai pas peur, comme le raconte Kelik il fait assez peur et à l’air assez costaud. Bien qu’il ne puisse me dépasser c’est pas un géant qui va être supérieur à Mitsu Hikaru le gamin à la chevelure rouge !

« Lorsqu'on le combattra, il ne faudra surtout pas rester immobile. J'espère que vous savez vous déplacer vite, parce que contre un ennemi aussi bourrin, c'est la meilleur stratégie à adopter. »

Il est marrant quand même Kelik, il croit vraiment m’apprendre quelque chose, je suis le plus bourrin ! Non mais, j’ai un titre à honorer moi.

«Sur ce coups tu ne m’apprends rien, enfin c’est toujours bon de poser clairement le schéma tactique et technique avant un combat, mais on ne sait rien de lui, à part aujourd’hui j’ai jamais entendu parlé de cette bestiole, si ça ce trouve on va arriver et y aura rien pour jouer. Bref, ne parlons pas de malheur, je veux faire chuter ce soit disant géant. »

Je crois que j’avais parlé pour rien comme d’habitude, plus on avançait et plus le paysage changeait, les arbres n’étaient plus, tous déraciné on aurait dit que le gars, ou géant, avait joué au mikado. Non mais sérieux, dans quel merde est ce qu’on s’est mis… Y a des jours comme ça où il ne faut pas se réveiller.

« Un géant. »

Me voilà que je pense tout haut, mais c’est vrai que le mot « géant » me rappelle bien des choses, encore plus le 30.
SOUVENIRS DE M**** ! ARRETEZ DE ME HANTER, ARRETEZ, ARRETEZ !!!!

« Faites bien attention, il arrive ! »

Aller, le devoir, ou Kelik, m’appelle. Même si je reste perplexe sur le « il arrive » j’entends rien.

« Enfin il arrive, il arrive, il est où ? »

S’il vous plait pas derrière moi sinon c’est vraiment une journée de MERDE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Kelik Blye--☁

˜Master of the Wind˜
˜Master of the Wind˜
Masculin
Messages : 78
Jewels : 76402
Date d'inscription : 10/08/2011
Age : 22

Localisation : Ici et là...

Click ♥
MessageSujet: Re: Retrouvaille au millieu de nulle part   Jeu 13 Oct - 16:33

A peine avais-je fini ma phrase que j'entendis un puissant mugissement juste derrière nous. Moi et Mitsu nous sommes lentement retourné pour faire face à l'imposante créature. C'était effectivement un géant qui nous faisait face. Un homme de six-sept mètres de haut, chauve, à la peau un peu brunâtre, vêtu de peaux de bêtes fraîchement arrachées, brandissant un arbre déraciné en guise de massue. Je ne porta même pas la main à mon arme. A côté de celle de notre adversaire, mon sabre n'était qu'un simple cure-dent. Cependant, nous étions des mages, contrairement à l'imposante créature et ça, c'était un atout non négligeable. J'ai écarté les bras, faisant apparaître deux rafales concentrées dans mes mains. Un violent affrontement allait commencer. Ce fut le géant qui donna le premier coup. Il frappa violemment le sol, juste entre Mitsu et moi avec son tronc d'arbre. Le coup ne nous toucha pas, mais la violente onde de choc nous propulsa sur le coté. Ses coups étaient drôlement puissants ! Tendant les bras, j'ai foncé vers lui pour le frapper d'une rafale de vent dans les pieds, mais je reçu une violente gifle qui m'envoya rouler dans la poussière.

"Ouille !"


J'avais peut-être fait une bêtise en engageant le combat avec ce truc gigantesque. Je ne savais même pas si il était sensible à la magie et apparemment, j'étais incapable de l'atteindre au corps à corps. De plus, je n'avais aucune attaque à distance assez puissante pour le faire bouger et d'après ce que je connaissais de Mitsu, il combattait également au corps à corps. Je ferma les yeux, réfléchissant à un moyen de le vaincre. Il était pratiquement impossible de lui infliger des dommages sans y perdre des plumes. Dans ce cas, il n'y avait qu'un seul et unique moyen de lui infliger des dommages : Le faire chuter. A vrai dire, c'était Mitsu qui en avait parlé un peu plus tôt et j'avais gardé l'idée dans un coin de ma tête. C'était la seule façon de lui infliger des dommages conséquent : Le déséquilibrer, le mettre au sol et le frapper jusqu'à ce que mort s'ensuive. Je me chargerai de le déséquilibrer en le frappant à la tête pendant que Mitsu lui fauchera les jambes pour le faire tomber.

Me relevant d'un coup, je suis passé à l'assaut. J'ai à nouveau créé deux rafales, mais uniquement pour attirer l'attention sur moi. Comme prévu, l'immense monstre s'est tourné vers moi et a commencé à enchaîner des assauts avec sa massue improvisée. Profitant de ma vitesse , j'esquiva agilement ses assauts, enfin, seulement les deux premiers. Je reçu un violent coup de genou dans le ventre qui me projeta à cinq mètres du sol avant de recevoir un coup avec le tranchant de la main en plein milieu du dos qui me cloua au sol. Si je n'avais pas amorti un peu le choc, le géant m'aurait sans doute brisé en deux. Les coups que j'avais reçu avaient été si violents que je peinais à reprendre mon souffle. Heureusement pour moi, le géant, attiré par les assauts de Mitsu, se retourna et commença à l'assaillirent. J'avais dit que le faire chuter était la technique la plus efficace, mais pas forcément la plus simple. En levant la tête, je vis Mitsu, utilisant son bras transformé pour essayer de parer et de dévier les puissants coups de massues du géant. C'est à ce moment qu'une nouvelle idée m'est venue. Je me demandais d'ailleurs comment je n'avais pas pu me souvenir de ce détail plus tôt. Je me suis relevé d'un saut avant de courir vers Mitsu pour lui faire part de mon idée.

"Hey Mitsu ! Ton idée de le faire tomber était pas mal du tout. Je me charge de le déséquilibrer et pendant ce temps, tu lui faucheras les jambes pour le mettre à terre."

Je sorti alors de mon fourreau mon sabre à lame percée, celui avec lequel j'avais failli couper la tête d'Airisu quelques minutes plus tôt.

"Tu utilises une magie de transformation, si j'ai bien compris. Essaie de transformer ton bras en ça. C'est du bon acier. Tu devrais pouvoir bloquer plus facilement ses attaques et infliger plus de dommages."

Je lui ai donné mon sabre et je me suis tourné à nouveau vers le géant. Formant de nouvelles sphères de vent, je me suis mis à courir vers lui, agitant mes bras pour capter son attention une nouvelle fois. Il nous fallait vraiment travailler en équipe pour l'emporter, sinon, c'était fichu d'avance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☁--Contenu sponsorisé--☁


Click ♥
MessageSujet: Re: Retrouvaille au millieu de nulle part   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvaille au millieu de nulle part

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La foret des morts-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit