Forum RPG Fairy Tail - 20 Lignes ( soit 360 mots ) Minimum demandées - Bon Roleplayers exigés
 

Partagez | 
 

 Une nuit pas comme les autres...[MISSION]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
☁--Joker--☁

Entité hasardeuse contrôlant votre destinée

Entité hasardeuse contrôlant votre destinée
Masculin
Messages : 38
Jewels : 50001
Date d'inscription : 19/08/2011
Age : 67

Click ♥
MessageSujet: Une nuit pas comme les autres...[MISSION]   Ven 19 Aoû - 16:04

Une nuit pas comme les autres...

Certains lieux sont connus d'un grand nombre de personnes en Acarya, plus particulièrement dans le pays d'Arcadya, le rare endroit qui ne posant pas de problème de climats. La capitale du pays, Valua est connue pour sa culture avec sa bibliothèque, sans compter le fait qu'elle abrite, enfin est à proximité du très impressionnant et imposant Palais du Conseil, lieu de résidence et de travail du Conseil des mages. Mais il existe un autre endroit, non pas célèbre pour sa culture, mais pour son bien être. Située à la frontière d'Arcadya, se trouve l'agréable Auberge du Sommeil Blanc, surnommée ainsi à cause des nuits paisibles que l'on y passe, même les insomniaques pouvaient y dormir en toute sérénité. Le succès de cette auberge ? Sa magie et son confort. Si l'on excepte le service exceptionnel de l'établissement, le lieu est construit sur d'anciennes ruines d'un temple ancien, pratiquant une magie liée au sommeil. Bien qu'avec le temps, les adeptes diminuèrent et le temple tomba en ruine, il y eut toujours un grand prêtre qui formait des disciples. Le temple n'avait jamais rien demandé et ne faisait qu'offrir le repos à toutes personnes le méritant, mais ce n'est pas avec ce genre de choses que l'on peut vivre aujourd'hui. C'est pourquoi le dernier descendant de cette famille de prêtres, fonda avec les quelques rares adeptes, l'Auberge du Sommeil Blanc. Puisant dans l'aura que dégageait le temple et posant quelques runes aux bons endroits, dés que le visiteur ou à notre époque, client, fermait les yeux en se mettant dans son lit, il trouvait immédiatement le sommeil et le repos, sans le moindre cauchemar. Les prêtres n'avaient plus qu'à se former pour être les meilleurs en qualité et rapidité de service, faisant venir de partout des marchandises de qualité et à des prix raisonnables. Ce fut ainsi que l'auberge devint célèbre et gagna d'énormes sommes d'argent, du moins...c'était avant...

Il y a un mois, les clients se mirent à disparaître, les uns après les autres, les prêtres ou plutôt maintenant...le personnel de l'auberge, trouvèrent leur chambre vide, ni rangée, comme si leurs clients étaient parti en hâte. Leurs affaires n'étaient plus présentes, il n'y avait guère que des Jewels en guise de pourboire qui restaient dans la chambre. Au début cela ne surprit que légèrement le personnel, après tout, ils avaient souvent des gens importants qui venaient, enfin ceux que le commun des mortels considéraient comme importants, vu que pour eux ce n'étaient simplement...que des simples mortels ou plutôt bon clients. Mais cela devint de plus en plus fréquent, ils imaginèrent alors que c'était l’œuvre d'un criminel, enlevant des personnalités pour obtenir une rançon par la suite, mais cette hypothèse s'effaça brutalement lorsque les clients les plus bas au niveau budget, subirent la même chose. De plus, plus le temps passait, plus les pourboires devenaient importants. Si l'Auberge du Sommeil Blanc avait été dirigée par des mages noirs ou des personnes bien cupides, ils n'auraient jamais contactés de guildes, vu qu'à 100.000 Jewels la disparition au début et se décuplant à chaque semaine...bien des personnes auraient été tentées de faire rouler l'affaire encore longtemps, mais ce ne fut pas le cas des prêtres. La situation était critique, personne n'était au courant, mais la dernière nuit fut un enlèvement de masse, il ne restait plus que cet étrange individu, un homme qui donnait des sueurs froides rien qu'en le regardant, c'était le seul qui n'avait pas été enlevé, un client régulier de l'auberge, disant être mage, mais personne ne savait dans quelle guilde il était, ni quel était son pouvoir. Il ne libérait pas une seule trace de son aura, mais rien qu'en croisant son regard, on avait l'impression de mourir subitement. Vu ses habits, comme par exemple son haut de forme, il était inutile de se demander si cet homme avait des problèmes d'argent, il n'était guère bavard cependant et c'était le seul indice qui pouvait mener aux disparitions.

Le personnel accueillit chaleureusement membre après membre de la guilde qu'ils avaient contactés, leur offrant leurs meilleures chambres et ne les faisant même pas payer. Seulement...il n'y avait plus personne pour les accueillir quand ils furent réveillés par une douce et mielleuse voix, mais leur glaçant le sang à tous, même ceux qui se croyaient les plus insensibles. << C'est l'heure...>> Il n'y avait vraiment pas une âme qui vivait hormis eux, même pas le personnel de l'auberge et encore moins le mystérieux individu. Un silence macabre les attendaient...même à l'extérieur il n'y avait pas un seul bruit, mais l'odeur flottante dans les environs du sang...quand à sortir, il semblerait qu'il n'y a rien de destructible dans l'Auberge du Sommeil Blanc, magiquement protégé. En ce qui concerne les accès et sorties...toutes les chambres non occupées étaient fermées et la porte ne s'ouvrait pas...tout comme les sorties de l'auberge, il n'y avait que les accès aux différents étages et à la cave qui n'étaient pas verrouillés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Invité--☁

Invité
Click ♥
MessageSujet: Re: Une nuit pas comme les autres...[MISSION]   Ven 19 Aoû - 21:06

L’ennui….Oui c’est ça l’ennui. Je m'ennui ! C’est grave à dire, d’habitude je suis toujours entrain de faire un truc, mais là…Rien, je tourne dans ma chambre comme un lion en cage. Bref je supporte pas ça m’énerve. Doucement je finis par m’habiller plus ou moins décemment, jean et chemise, que je laisse ouverte, la flemme de la fermer ! Tenu décontracté c’est pas comme ci je sortais aussi, je vais simplement chercher un truc à faire dans la guilde, peut être une vioc ou deux à allez foutre dans le lit de mon cher Waya. Quoi ? Vous imaginiez quoi ? Que j’allais me radoucir ? Vous avez vu le string de la vierge vous...Il est de quel couleur ? Hum…Faut arrêter de fumé la moquette des chambres, c’est pas bon pour la santé, hein !

J’ouvre la porte, sans oublier de prendre mes gants, mon paquet de cigarette et une ou deux lames, sait on jamais. Les couloirs sont déserts et la morsure du froid ne fait que me faire frémir, vous vous attendiez à quoi ? Je suis pas frileux, j’ai grandi dans un pays enneigé, comment voulez vous que j’ai froid…Il fait frisquet tout de même, mais chute je ne l’avouerais jamais ! Je travers donc les couloirs mort et entre dans le grand salon de la guilde. Vivant, il y a de tous, mais vraiment de tous, des groupies qui cherche Waya, mes chéries si vous saviez vous seriez vertes, elles me font rires avec leur Waya-Sama par ci Waya-Sama par la. Je les étranglerais juste pour qu’elle se taise, oui tranché leur jolie gorge, planter une lame dans leur charmante poitrine rebondie. Je lève les yeux au ciel et soupire avant de sortir, il y fait trop chaud !

Je passe dans le couloir ou Waya et moi refaisons la décoration, l’un des seules choses qu’on a librement le droit de faire à la guilde, hormis les parties chaudes de la cité volante. Dommage il n’est pas là, je passe donc mon chemin vers les salles d’entrainements, malheureusement blindée… Bordel, mais ils peuvent pas allez s’entrainer dans les couloirs ceux là ? Franchement qu’est ce qu’ils font là ? Ils vont mourir à la première mission, ou premier faux pas dans la guilde. On n’est pas dans la maison du bonheur de bisounours arc en ciel! Bref je souffle plus ou moins bruyamment et m’en vais de la salle sous les chuchotements de ces petits jeunes, ils ont quoi…16 ans ? 17 peut être ? Peut importe, se sont des faibles, leur quantités magiques est médiocres, vraiment…médiocres. Et ça ose parler dans mon dos ! ‘’ Oh regarde c’est Kakuu Atsuya ‘’, ‘’On dit qu’il est psychopathe ‘’, ‘’A se qu’il parait sa magie est gore ‘’, ‘’Il aurait assassiné son père de sang froid’’. La ferme les noobs, je suis pas d’humeur, mais vraiment, vraiment, vraiment PAS d’humeur. Je claque la porte et déambule dans les couloirs avant de me rendre au panneau d’affichage. Peut être y-a-t-il une mission plus ou moins excitante à faire.

La encore des jacassements incessant. Un rictus nerveux apparait sur mon visage et je me retiens de ne pas sortir mes lames…Non a la place je sors mon paquet de cigarette et en tire un jolie petit tube que j’affectionne tant. Briquet en main, cloque aux lèvres, je l’allume et tire une latte salvatrice que je recrache par le nez. Ahhh je me sens revivre, doucement je m’approche du tableau ou deux femmes caquettent.

T’as vu la mission de l’auberge elle est encore là.
Oui personne ne la prend apparemment quand on y va on disparait !


M’approchant doucement je regarde les différentes annonce et tombe sur cette fameuse annonce d’auberge, vu la récompense je vais pas cracher dessus, mais autant lire le résumé de la mission avant quoi que se soit. Je prends donc le papier et le lis attentivement. Le but du jeu ? Trouver le grand méchant qui sévit dans cette auberge. Si ça me permet du tuer du méchant j’ai rien à redire je prends. Je regarde à nouveaux le panneau et remarque qu’il y a une autre affiche. J’hausse les épaules, Bah on sait pas de quoi demain sera fait autant jouer la sécurité. Je laisse donc l’autre annonce bien en vue et retire sur ma cigarette alors que je me fais interpeler par les deux jacasses.

Atsuya-San !
Quoi ?
Tu veux pas partir en Mission avec nous ? On en a trouvé une ou un homme grand et fort serait pas de trop et…
Non !
Mais….

Je soupire bruyamment et me tourne pour le regarder de haut. Elle m’énerve ! C’est pas possible d’être aussi chiante, j’aime bien la compagnie féminine, mais quand elles agissent pas comme des autruches ou des oies. Bref nouvelle latte tiré et je lève la tête pour recracher la fumé, le suis pas un rustre tout de même. Je vais pas les faire fumé pour mon seul plaisir, surtout que…Bon ok c’est pas l’envie qui m’en manque, mais tout de même. Je la regarde ensuite avec un sourcil haussé, oui c’est une habitude chez moi. Ainsi qu’un regard dédaigneux.

Et pourquoi tu demanderais pas à Wa…Tokito ?
Il ne veut même pas nous regarder…Puis tu es bien plus beau toi et les rumeurs cours comme quoi tu es plus puissant.
Trouve un autre pigeon l’autruche. Je marche pas au compliment moi.
Mais…

Je tourne les talons en regardant l’annonce que j’ai pu pêcher. L’autruche ? Bah quoi ? Désolé je parle pas aux oies moi ! Et encore moins quand elles font un mauvais remake d’Aglaé et cydonie ! Bref je retraverse le couloir menant au salon, moins plein, je respire enfin. Discute un peu et finalement remonte vers ma chambre sans presser le pas, c’est une mission de nuit et nous sommes…en milieux d’après midi, j’ai le temps. Devant ma chambre, je soupire et entre, écrase mon mégot dans le cendrier prévue a cet effet et passe sous la douche. Une fois propre je m’habille d’un jean noir, une chemise plus ou moins jaune…Ouai c’est bizarre mais ça me va bien et passe une cravate que je ne sers pas. J’enfile des chaussures de cuire, prépare un sac et redescend dans le salon de la guilde. J’avance et m’arrête pour laisser passer Aglae et Cydonie je comprends maintenant pourquoi la Paon ne les aimes pas !

Je traverse le salon et papotant un peu, les questions normal, ‘’salut comment ça va ‘’ ou encore ‘’Tu pars en mission ?’’. Non sans blague je vais faire du camping avec les scoot des Crescent Wolf, non mais je vous jure y’en a certain qui tiennent une sacré couche. Bref je me rends dans le hall en lançant un ‘’Salut ! J’ai pris la Mission de l’auberge’’ et utilise la rune pour sortir de la guilde. Forte heureusement on survole les environs en se moment…Chose rare d’ailleurs, mais bon je m’en fiche le plus important pour l’instant c’est trouver cet auberge.

J’arpente donc les chemins à la recherche de l’établissement. Fort heureusement il n’était pas bien loin. Jolie petite auberge bien placé. J’entre et regarde ma montre : dix neuf heures. Et dire qu’en qu’il était à peine Seize heure quand j’ai pris la mission. Vraiment le temps passe trop vite. Doucement je sortais l’exemplaire de la mission et m’approchais du comptoir de réception. Me raclant la gorge, une jeune femme m’adressa un chaleureux sourire.

Bienvenue à l’auberge du Sommeil Blanc.
Bonjour, je viens pour la Mission.
Oh c’est vrai ? Attendez je vais vous donner la clef de votre chambre !

Elle se tourna vers un tableau avec plusieurs clef alors que pendant se temps je regardais un peu partout. Tentant de trouver ne serais-ce qu’un indice sur les lieux. Faux espoirs, c’est pas dans un hall d’accueil que je trouverais quoi que se soit, à mon grand malheur. La réceptionniste se retourne et me donne la clef de ma chambre en m’indiquant que j’ai pas à payer le moindre frais. Yes et des Jewels d’économiser pour Kakuu ! Au passage elle me souhaite bon courage. J’hausse un sourcil, oui encore une fois ! Et monte à ma chambre. Luxueuse la chambre, j’en reste quoi, puis entre sans vraiment me poser de question. J’y dépose mes affaires et ressort pour allez manger quelque chose. Mon ventre commence à crier famine.

Une heure plus tard je remonte et…Me stop dans ma marche, Alors que je croise le regard d’un homme, il m’en glace presque le sang. Lui continue alors que je me tourne vers la direction de ma chambre. Une fois entrée et mis à l’aise je me couche et m’endors presque immédiatement. Quelques heures plus tard, je me fais réveiller par le son d’une voix mielleuse, à vous glacé le sang.

-C’est l’heure.

Waya me jouerait-il un tour ? Non, il n’est pas là et je ne l’ai pas vu de la journée. J’inspire et sors de mon lit, repasse mon jean et ma chemise dont je referme les deux derniers boutons, histoire de cacher mon appartenance à une guilde noir. Et sors de la chambre. Tout est silencieux et sombre…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☁--Invité--☁

Invité
Click ♥
MessageSujet: Re: Une nuit pas comme les autres...[MISSION]   Ven 23 Sep - 18:51

Sorry pour le retard...

    J’en ai ras le bol…Je m’ennui, ces dindes et ces cruches m’ennuient…Je les connais par cœur les donzelles, et aucunes d’elles n’est digne de ma personne. Bon, il y a bien ce petit jouvenceau tout mimi…Mais je me le réserve en dessert pour une prochaine fois.
    Alala…C’est rare que je m’ennui au sein de la guilde. Généralement, je trouve toujours une occupation, des personnes pour m’admirer, des crétins à zigouiller, des ennemis à me faire, Mulfass à pourrir et que sais-je encore ? Je trouve même le moyen pour faire mon flambeur à NighTown !
    Assis en « bonne compagnie » dans le salon de la guilde…mon regard capte la présence du tableau de mission. Et si ? Oui…Pourquoi pas ?
    Depuis quelque temps, j’ai glandé ou me suis seulement entraîné. Pas de véritables situations…Bon, allez Dieu Fait homme, lève-toi et fait un joli sourire à ces charmantes personnes que tu vas abandonner.

    Je regarde le tableau et une note attire mon attention. Cette demande de mission est alléchante…Oh que oui, parfaite pour une beauté telle que moi. Je serai client vedette, et gratuitement en plus, tout ça pour découvrir ce qui se cache sous de jolis petites disparitions ? miam, je me lèche les babines alors que je frisonne de plaisir à l’idée du job.
    Après un passage au niveau de ma chambre, un coup de brosse, un arc sur l’épaule, j’active la rune de déplacement de la guilde pour rejoindre la ville la plus proche de l’auberge si peu connu.
    Vêtu d’une chemise en satin noire, et d’un pantalon noir cintré en cuir…Je me dévorerai moi-même pour l’occasion. Ma gorge est bien en vue, mon col étant légèrement déboutonné. Je respire le charme fou, le charme divin.

    Les regards se tournent sur mon passage, et une fois dans l’auberge je glisse un mot ou deux au gérant avant de prendre mes aises : comme tout bon client.
    Je dois jouer le jeu de la clientèle : je le joue. Je drague cette clientèle aisée et si charmante, joue de sourires et de charme. Petites démonstration de l’habilité de mes mains, ils sont conquis. La soirée arrive, ils vont dormir et je monte aussi dans ma chambre. Je crois apercevoir une chevelure connue, mais je n’en ai cure. Une erreur de ma part.
    Enfin, une fois dans le lit les sortilèges reconnus de l’endroit passe en action, et le sommeil me prend. Mais je suis brutalement réveillé par une étrange sensation, un froid…des envis de meurtre. Le regard alerte, je regarde autour de moi. Qu’étais-ce que ce bruit, que cette voix d’outre-tombe ?

    Ni une, ni deux, j’ai mon arc en main et je sors de la pièce. Mes cheveux sont débraillés à cause de l’oreiller : mince alors ! Je donne l’impression d’avoir été dérangé en pleine action avec ma chemise froissée et ouverte, sans oublier mon pantalon en cuir dont le premier bouton est défait. Appel à la luxure ? Que voulez-vous, je suis un apollon !
    Mais en sortant, je tombe né à né avec une personne connue. Les yeux ronds, je lâche un :


    « Kakuu ?! »

    Je suis assez surpris de le voir là celui-là…mais je ne dis rien, pour l’heure. J’ai encore cette impression de danger dans la peau, je frisonne et dit d’une voix blanche et sérieuse : j’ai pas vraiment envi de me disputer avec lui…Surtout qu’on n’a pas encore tout éclaircit tous les deux.

    « C’était quoi cette voix ? » que je lui demande, la voix sérieuse et le regard tout aussi emprunt de sérieux.

    On a déjà travaillé ensemble…il sait que je sais me montrer responsable, et que je ne suis pas qu’un chien fou prêts à tout pour de la beauté, et du sang. Bon, d’accord, je pète un plomb en cas de laideur extrême. Mais, aux-dernières nouvelles, l’endroit est très mignon, et à mon goût. Je veux le conserver comme tel.
    Enfin, qui vivra verra pour la suite : mais le travail débute maintenant. Je me demande si de chasseurs, nous ne sommes pas devenus « proies » …Impossible, je suis bien trop parfait pour ça ! On ne chasse Dieu, mais Dieu vous chasse. Gare à toi, petite merde qui gêne mon sommeil et me met face au nain Jaune : je t’aurais et la prime avec !
    On ne dérange pas Tokito Waya quant il s’amuse enfin mon chou…Tu l’apprendras à tes dépends.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
☁--Kazuma Kannagi--☁

Yume no Kaze
Yume no Kaze
Masculin
Messages : 135
Jewels : 59488
Date d'inscription : 14/09/2011
Age : 25

Localisation : Dans les nuages


Click ♥
MessageSujet: Re: Une nuit pas comme les autres...[MISSION]   Mar 4 Oct - 20:32

-Aujourd’hui, c’est le grand nettoyage ! Que ceux qui ne sont pas en mission donnent un coup de main !

Mon cul ouais ! Que dalle je vais aider à nettoyer, je suis pas venus pour faire femme de ménage moi. Alors que Tiana sur mon épaule se marre déjà de me voir en tenue de soubrette – Oui oui, elle délire totale là – je me démerde pour aller prendre une mission. La première qui vient, je l’arrache, demande confirmation et je me CASSE ! Je reste pas une seconde de plus dans cette ambiance de faux sérieux. Je téléporte dans le village le plus proche de mon point de rendez-vous, c’est marqué sur la petite fiche. Puis, je prends la route d’une auberge. Sur le chemin, je prends bien le temps de lire attentivement la mission, histoire de ne pas avoir de surprise. Des disparitions, des prêtres qui endorment, une auberge luxueuse … On se croirait dans une scène d’Hercule Poirot …

Il fait beau aujourd’hui, et je peux presque apprécier les sons que la nature m’offre. Presque seulement car j’ai une espèce de fée bavarde qui casse le silence. Elle me parle de ses frères et sœurs, et je la laisse faire. C’est pas comme si elle parlait dans le vide depuis bientôt trois heures, mais totalement. Je souris en voyant enfin un bâtiment au loin, bientôt, mon calvaire se terminera. De loin, le bâtiment parait plutôt basique, une auberge rustique mais très bien entretenu, rien de plus que je n’en espérais. j'entrai à l’intérieur et commandai ma chambre, précisant bien que c'était la mission qui m'amenait. On me mena jusqu’à une suite très intéressante, plus que belle. Rien à redire, cette chambre m'allait parfaitement. je m’approchai de la fenêtre, l’ouvrit, et respira un bon de cet air si bon. j'étais aux anges.

Je redescendis dans le hall pour prendre le souper, puis je suis cette masse de gens qui va dormir. Je m’étire, me couche, et je songe au sommeil réparateur qui m’attends. Ah, le bonheur. Aussitôt couché, aussitôt endormis. Je trouve rien à redire sur ce moment privilégié. Du moins, jusqu’à ce que je me réveille en sursaut, comme si je venais de faire un cauchemar. Et pourtant, ce n’est pas le cas. Seule une voix m’a réveillée, inquiétante, froide, et même mon corps en a la chair de poule. Je me lève, prends le temps de m’habiller, et je cherche des yeux Tiana. La petite fée est en train de dormir sur mon oreiller, on dirait qu’elle n’a rien entendu. Mais je suis ici pour une mission, il faut que je découvre d’où provient cette voix qui me siffle encore la mort. J’attrape la pixie, la mets dans ma poche et sors dans le couloir.

Là, il y a deux personnes qui papotent. Je sais pas trop de quoi elles parlent, mais ça à l’air sérieux. Ont-ils tout autant que moi ressentit ce froid ? Entendu cette voix ? Probablement. Bizarrement, malgré la présence de ces deux là, l’auberge est très calme. Pas un ronflement ne vient me titiller l’oreille, et cela me dérange. Je m’approche des deux gaillards s’aperçoivent de ma présence. Ces deux là sont des mages aussi, leur aura ne fait aucun doute. Sûrement engagé aussi pour la mission.

-Serait-ce vous concernant aussi une voix pas très commode qui vous a alerté ? Y’a pas idée de réveiller les gens à cet heure, je vais lui faire bouffer sa langue à ce gaillard.

Bien sûr, je garde une attitude à moitié je m’en foutiste, ce qui rend mes paroles presque ironique. Cependant, je suis sérieux concernant cette affaire, et ce n’est pas parce que deux mages plus puissants que moi sont dessus que je vais me laisser faire. Après tout, moi aussi je veux devenir puissant, et cela commence par avoir confiance en soi.


Kazuma Kannagi, Protecteur des Esprits du Vent

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Ryuu Kurohiryuu--☁


Féminin
Messages : 916
Jewels : 104608
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 24


Look Me ♥️
Clique ici
Clique ici aussi
Je suis belle ♥️
Clique ici (:
Clique ici
Click ♥
MessageSujet: Re: Une nuit pas comme les autres...[MISSION]   Sam 8 Oct - 14:38

« Aujourd'hui, c'est le grand nettoyage ! Que ceux qui ne sont pas en mission donnent un coup de main ! » C'Est-ce que venait d'hurler, en coeur, quelques membres de Silver Dragon au beau milieu du Q.G, ce qui raisonna dans tous les bâtiments de la guilde. Alors qu'elle était allongée, tranquillement sur son lit à observait le plafond ou encore tourner en rond en cherchant une occupation, Loo se redressa en entendant ces quelques phrases, affichant une légèrement grimace. Elle s'imaginait déjà les quelques membres masculins du groupe lui approcher une tenue légère, tenu de soubrette avec un plumeau... Sautant du lit, elle ouvrit rapidement l'armoire et s'habilla avec les premières fringues qui lui venait. C'est-à-dire, un Jean noir, une ceinture rouge sang et un débardeur noir...Oui, il y a des jours où Loo s'habille de façon assez sombre. Il ne faut pas oublier que pendant des années, piques et maquillage noir pour accentuer son coté solitaire, asociale, avaient été ses amis. Elle enfila une veste à manche courte, laissant ses épaules dénudées et attacha sa ceinture à lame autour de sa fine taille avant de glisser ses pieds dans ses chaussures.

Quelle idée aussi d'avoir établie un jour de grand nettoyage... Elle était en train de se maudire. Ils lui avaient tous déjà fait le coup pour la tenu de soubrette, hors de questions que cela recommence. Elle ouvrit la porte discrètement et sortie de la chambre, traversant d'un pas léger et silencieux le couloir avant de descendre les escaliers tout aussi discrètement. Hors de question qu'elle se fasse remarquer...Vous devez vous dire, bizarre pour un maitre de guilde de fuir les membres de sa propre guilde, mais là, c'était un cas d'extrême urgence.

Ceux qui n'ont pas de mission doivent faire le ménage ? Très bien, alors il lui suffisait simplement de trouver une mission à faire et partir sur le champ. Entendant quelques membres de la guilde l'appeler, la chercher dans le Q.g, elle se crispa et alla rapidement devant le tableau des missions.

« Elle est là ! Loo ! » Tournant lentement la tête vers les trois membres de la guilde qui tenaient une tenu peu...catholique... Elle fit une nouvelle grimace, une goutte tombant sur le coté de son visage, un peu comme dans les animes quand un personnage est blasé ou stresser... Elle retourna la tête vers le tableau et arracha au pif une des missions avant de partir en courant vers la salle des téléporteurs. Il était , de 1 - hors de question qu'elle touche à un ballet ou tous ce qui y ressemble et de 2 - d'enfiler ce genre de tenu dégradant... Elle sauta dans le téléporteur d'Arcadya et si téléporta sans plus attendre, lisant ensuite l'offre de mission...

Il était indiqué qu'elle devait se rendre dans une auberge du nom de « Sommeil blanc », une bâtisse située à la frontière d'Arcadya...Ça tombe bien puisqu'elle se trouve à un ou deux kilomètres de cette même frontière...C'est quelques minutes plus tard, Loo se retrouva au pied du bâtiment. Pliant le morceau de papier sur lequel est rédigé l'ordre de mission, elle le rangea dans une de ses poches et poussa les portes de l'auberge, y entrant alors qu'un calme remarquable troubla la demoiselle. Généralement, dans les auberges, il y a toujours un petit peu de bruit, mais là, non. Un endroit agréable et où il fait surement bon de s'y reposer. Elle s'avança d'un pas lent et silencieux vers le guichet et posant ses mains sur celui-ci en fixant la femme présente derrière le comptoir.

« Loo Kurohiryuu... Je viens pour la mission. » Dit-elle en fixant la femme dans les yeux. Celle-ci afficha un sourire et se tourna avant de lui tendre une clé, une clé qui visiblement ouvrait une chambre si on s'en fit au chiffre inscrit dessus. 21. La rose prit la clé entre deux doigts et remercier la femme en hochant la tête. « C'est moi qui vous remercie madame. Vous trouverez trois autres personnes venu pour la mission. Ils sont arrivés aujourd'hui. ».

La gratifiant d'un sourire. Loo monta enfin à l'étage, cherchant du regard la chambre 21 avant de l'ouvrir et de refermer la porte derrière elle. Elle retira sa veste et se laissa tomber sur le lit, en fermant les yeux avant de finalement s'endormir, se laissant enlacer par Morphée. Malheureusement pour elle, elle ne pu dormir que quelques heures puisqu'une voix froidement douce la tira de son sommeil :

« C'est l'heure. » Se redressant rapidement en dégainant une de ses dagues, la rose sortie du lit, déjà chausser puisqu'elle n'avait pas retiré ses chaussures avant de s'endormit. Faisant un tour sur elle-même, la dague entre ses doigts, devant le visage en observant la chambre...Personne... Alors, qui l'avait réveillé ? Elle baissa la main qui tenait la dague en gardant le silence, écoutant, ou plutôt essayant de distinguer le moindre bruit dans l'auberge... Les dragons slayers ayant l'ouïe et l'odorat légèrement plus développé que les humains, mais rien. Aucun son, ni le chant d'un oiseau, ni lesronflement d'un voisin de chambre et encore moins le chariot des déjeunés du personnel dans le couloir...Attrapant sa veste pour l'enfiler, la rose remua le nez. Elle avait un mauvais pressentiment. Le fait qu'il n'y est pas le moindre bruit était mauvais signe...Signe qu'un prédateur dangereux était dans le coin... C'est comme si elle se trouvait dans une forêt habituellement peuplé d'oiseaux chanteur et autres animaux et que d'un coup, tous disparaissent, laissant un calme lourd s'installer, alors qu'un prédateur affamé vous tourne autour sans que vous ne le remarquiez et que finalement, au moment où vous vous y attendez le moins, il vous saute dessus, vous saisissant à la gorge.

Loo sortie de la chambre en restant calme. Ce n'est pas en paniquant que les choses redeviendront comme avant. Alors, autant rester calme, comme elle en a l'habitude, et discrète. Malheureusement pour la discrétion c'est loupé puisqu'elle tomba nez à nez avec trois personnes. Kazuma Kannagi, membre de sa guilde... Il a du partir en courant lorsqu'il a apprit que c'était jour de ménage au Q.G. Kakuu Atsuya et enfin Waya Tokito... Elle les regarda chacun leurs tours, les détaillants. Elle les connaissant tous les trois.

«Yo... » Se contenta-t-elle de dire sur un ton des plus stoïque, ne laissant rien percevoir sur son visage. Elle leur tourna lentement le dos et descendit les marches menant à l'accueil, là où normalement devait se trouvait la femme qu'elle avait vu hier, mais rien, personne...pas même un chat... Elle s'avança lentement vers la porte d'entré et appuya sur la poigné de celle-ci et contre toutes attentes, elle ne s'ouvrir pas...Fronçant finalement les sourcils, Loo remonta à l'étage où se trouve les trois autres mages, revenant auprès d'eux...

«Hm...Dites, avez-vous été réveiller par une voix ? Quelque chose comme « C'est l'heure. ». » Leurs demanda-t-elle en les fixant chacun leur tour de nouveau... « Il n'y a personne à l'accueil, c'est désert et la porte d'entré et verrouiller.. »





Thème Song Of Loo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell-heaven.forumgratuit.org/

avatar
☁--Muzai Ryuuketsu--☁




Masculin
Messages : 640
Jewels : 111999
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 27

Localisation : Dans un coin de démence



Tuer ? C'est bien beau, mais autant le faire avec style.
Click ♥
MessageSujet: Re: Une nuit pas comme les autres...[MISSION]   Dim 9 Oct - 18:03

Le sablier explosa contre le mur du geste rageur de la main sombre du maître de guilde, comment pouvait il lui rester si peu de temps alors qu'il avait enfin trouvé autre chose que la haine et la vengeance pour exister. Fixant un regard assassin à ce qui ne semblait être qu'un simple objet, Muzai Ryuuketsu observa le sablier se reconstituer de lui même, comme si le temps avait été inversé un court instant sur cet objet dans le but de le réparer. Mettant en soupirant l'objet sur la table, il regarda avec dégoût l'énorme quantité de sable rouge sang se trouvant au bas du sablier et l'infime quantité du haut, c'était bien joli mais ça indiquait toujours pas pour autant combien de temps il lui restait exactement. Vous l'aurez compris, cet objet aux allures étrangement démoniaques, mesurait la durée de vie restante de celui qui le possédait. Afin de l'obtenir, le "démon" avait du appeler une personne peu fréquentable, un chat hideux sortit tout droit d'un lointain cauchemar, répondant à une question vide de sens mais demandant simplement d'éliminer plusieurs réponses pour trouver la bonne, le mage avait du faire un pacte avec le félin, lui donner quelque chose en échange de ce sablier, c'était les règles habituelles. Cependant, le chat démoniaque ne lui demanda nullement de sacrifice, il semblait curieux, comme si quelque chose lui échappait, étrange venant d'un être tel que lui non ? La seule chose que le félin demanda, fut de pouvoir observer de plus près le bras de nature démoniaque du jeune homme, ce qu'il accepta bien entendu. Fortement intéressé, Gesenai, le nom de cet horrible matou, observa chaque détail, sans oser y toucher, avant de disparaître subitement en laissant ce fameux sablier sur la table. Ce dernier lévita immédiatement et fut parcouru d'éclairs rouge sang, avant de montrer le temps qu'il restait à notre ami...aussi mort que vivant...à vivre.

Rangeant son épée dans son dos, plaçant ses dagues à leurs emplacements respectifs, mettant un gant sur sa main démoniaque, le jeune homme sortit du coeur d'Hell Frost pour aller chercher une mission, histoire de se changer les idées. Il aurait pu aussi tenter de rencontrer Loo discrétement, vu qu'ils s'étaient étonnamment rapprochés, mais elle était souvent à la guilde des Silver Dragon ces jours ci, donc il n'avait guère d'espoir de pouvoir lui proposer de se voir. Bien qu'ils étaient devenus beaucoup plus proches, aux yeux des personnes indignes de confiance ils restaient des ennemis ou plutôt rivaux et se montrer devant eux n'allaient pas arranger les choses. Muzai avait découvert avec le temps que Black Panther semblait totalement se ficher de l'image de leur chef, il était assez flippant comme ça, malgré ses états en pensant à la jeune femme, chose qu'il n'arrivait pas à cacher totalement. Enfin, pour le moment, concentrons nous sur la mission ! Auberge, personnes qui disparaissent, argent sur la table...et bien ça lui rappelait à l'époque du maudit ça. Mais le connaissant, il ne risquerait pas de refaire un coup pareil, pas son genre. Mais quel imbécile se mettrait à imiter les méthodes du Maître de Shadow's Circle ? Ou alors voulait il reproduire les recherches de ce dernier...dans tous les cas ça sentait pas bon mais...Kakuu et Waya étaient déjà partis là bas d'après les hurlements des oies sauvages de la guilde, alias les groupies. Sourire amusé, Muzai semblait commencer à apprécier la vie, chose inhabituelle, il ne faisait pas cette mission a cause des deux panthères qui allaient se mettre dans des situations pas possible, ni par curiosité, mais car ça tuait le temps et que ça l'amuserait sûrement, changement de comportement, une lueur dans l'obscurité ? Qui sait...

Téléportation juste devant la porte de l'auberge, il ne se souvenait plus d'avoir autant élargi la zone de transfert dans cet endroit, une précaution inutile jusqu'à présent mais qui se trouvait finalement être payante. Entrant dans l'auberge en faisant un sourire accueillant, diminuant l'aspect effrayant de ses yeux rouges, il se présenta en temps que Ryuku, inutile de donner son vrai nom étant donné sa...popularité auprès des chasseurs de primes. En retirant simplement le "ets" de Ryuketsu, Muzai se créait un prénom sur mesure. Utile ? Non pas vraiment vu la gentillesse de la prêtresse aubergiste, mais on était jamais trop prudent, c'est souvent dans les endroits les plus calmes que les pires catastrophes arrivent. Prenant sa clé et saluant un homme avec un haut de forme dans un sourire qu'il ne connaissait que trop bien, il grimpa lentement les escaliers et ouvrit la porte de sa chambre. Sortant une bouteille de verre de sa poche, il la plaça en équilibre sur la porte et ouvrit très légèrement la fenêtre, s'assurant qu'elle donne l'illusion qu'elle soit fermée de l'extérieur. Sourire en coin, il sortit son épée, se jeta sur le lit et posa son arme sur son torse, avant de mettre le drap sur son corps, camouflant à merveille la lame. Il était temps de dormir, si tout se passait comme il le pensait, il serait le premier a être enlevé.

Les heures passèrent et alors que le jeune homme dormait paisiblement, une violente brûlure au torse le réveilla, son sceau représentant le symbole de son ancienne guilde était rouge vif, provoquant une douleur insoutenable...comme à chaque fois qu'il était en danger. Se jetant hors du lit d'un seul bond, l'enfant des ténèbres entendit la bouteille tomber et bien entendu se briser. Plaçant son épée entre les deux parties de la fenêtre qu'il avait laissé exprès ouverte, il l'ouvrit brutalement et se jeta à l'extérieur, se rattrapant au rebord alors qu'une ombre se jeta à son tour par cette même fenêtre, se faisant immédiatement détruire par la lumière de la lune. Bien ce qu'il pensait, un sympathique petit démon, tactique habituelle du maudit à l'époque, bien que ne faisant pas de dégâts, c'était de véritables prisons mobiles. Un homme intelligent était derrière tout ça, même si il ne faisait que plagier le dirigeant de son ancienne guilde...quelque chose lui disait que d'autres sympathiques embuscades étaient prévues. Voyons le bon côté des choses, premièrement il n'avait pas foiré son coup en se rétamant la gueule par terre sur le pavé de l'auberge en sautant par la fenêtre sans s'y accrocher, bon point. Deuxièmement, il n'avait pas été attrapé, se faire emprisonner par des ténèbres, quel comble pour lui. Troisièmement, sa manie de prévoir la moindre action avait une fois de plus payée et pour finir...le ciel était beau et bien étoilé ce soir...par contre il sentait la crampe venir et son épée était quand même lourde. Jetant son arme à travers la pièce et via la fenêtre, il se hissa à nouveau dans sa chambre et vit un autre point positif dans cette affaire, la porte était ouverte grâce à ce démon, un effort à faire en moins !

Sortant tranquillement de sa chambre, Muzai fit attention de ne pas marcher dans l'ombre et arriva vers un groupe d'autres mages, sans doute pour la mission. Le premier étant un jeune qu'il ne connaissait pas, mais vu son aura il devait pas vraiment être un ennemi. Les deux autres étaient bien entendu les deux zouaves, qui servaient à la fois de second et de lieutenant au mage noir. Quant à la dernière, c'était bien entendu Loo...le simple fait de croiser son regard suffit à faire rougir Muzai, même si il le cacha en grande partie. Lui adressant un sourire, puis un soupire pour les deux zigotos, la panthère expliqua en bref ce qui venait de lui arriver.

Yo ! Je sais pas si c'est moi, mais généralement les ombres sont pas sensées rester tranquillement à vous suivre ? J'ai failli me faire limite bouffer tout à l'heure, des chances que je sois un peu parano...Plus sérieusement, ça ressemble aux méthodes de notre bonne vieille guilde foutant le bordel depuis des années, sauf que je peux pas vraiment vous guider sur ce coup, je ne suis au courant que du fait qu'ils utilisaient des démons dissimulés dans l'ombre et sensibles à la lumière pour faire des enlèvements. C'est peut être pour cette info que j'y suis passé le premier...

Souriant d'un air sadique, chose tout à fait naturel chez lui, le jeune homme dit avec un certain plaisir quelques mots particulièrement rassurants...

Qui est le prochain ?







Thème of Muzai

Spoiler:
 




Dernière édition par Muzai Ryuuketsu le Mer 2 Nov - 18:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Dimitri Wood--☁


Masculin
Messages : 27
Jewels : 53414
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 21

Localisation : Un endroit perdu de ma tête


Click ♥
MessageSujet: Re: Une nuit pas comme les autres...[MISSION]   Lun 14 Nov - 21:58

"Aujourd'hui, c'est le grand nettoyage ! Que ceux qui ne sont pas en mission donnent un coup de main !"
Dimitri venait juste de sortir d'un entrainement harassant lorsqu'il a entendu cela. Il venait à peine d'entrer dans la guilde qu'il devait faire le ménage, surtout que lui et le ménage et lui ça faisait pas cent mais dix milles fois plus, désordonné comme il est. Et puis qui avait inventé ça, le grand nettoyage, encore une idée bien trouvé pour embêter les gens, une drôle d'idée d'ailleurs.
Des gouttes de sueur perlaient le visage de Dimitri en tenue de sport avec une serviette blanche autour du coups, il marchait dans les couloirs de la guilde pour rejoindre sa chambre et prendre une longue et bonne douche bien chaude, sa chambre qui était d'ailleurs à l'autre bout de la guilde. Pendant sa promenade il eut le temps de voir les autres mages de la gente masculine préparer leur plan machiavélique contre Ryuu qu'il voulait faire atterrir en tenue de soubrette peu décente à nettoyer la guilde, la pauvre. Il eut aussi le temps de réfléchir à une esquive pour ne pas faire ménage et la seule qu'il trouva fut qu'il devait partir en mission. Juste avant de rejoindre sa chambre il passa donc par le tableau des missions regarder ce qu'il proposait. Il y avait bon nombre de missions sans réel intérêt et d'autre qui en valait la peine, Dimitri choisit celle qui lui plaisait le plus, c'était une histoire de kidnappeur dans une auberge, il devait donc allé y dormir et découvrir le kidnappeur, une bonne nuit dans cette auberge fondé sur des ancienne ruine d'un lieu consacré à la magie du sommeil ne ferait aucun mal à Dimitri. Il monta donc dans sa chambre prit une douche rapide, lui qui la voulait longue..., ouvrit son armoire, sortit un chemise d'un blanc impeccable qu'il enfila suivit d'un pantalon de tissu noir ainsi qu'une veste de barman, un nœud papillon, ses lunettes et des chaussures. Il était prêt à partir.
Il descendit discrètement de sa chambre, passant dans les couloirs, les escaliers, essayant de ne pas faire trop de bruit et de ne pas se faire repéré, il se pressa vers le téléporteur et atterrit à quelques kilomètres de l'auberge qu'il parcourut en peu de temps puisqu'il était déjà tard et que la nuit commençait à devenir sombre et que le route n'était pas éclairé. Il arriva juste pour prendre le dernier soupé, l'employé à qui il s'était adressé en arrivant lui avait donné la clé d'une chambre, lui disant qu'il n'avait rien à payer puisqu'il venait pour la mission. Après avoir mangé son assiette en quelques bouchées et chercher quelques détails qui auraient pu l'aider dans sa chasse au kidnappeur, quelques détails qu'il ne trouva pas d'ailleurs, Dimitri était allé voir le lieu de repos que l'on lui avait attribué, une chambre plutôt bourgeoise et luxueuse. Dimitri épuisé par l'entrainement qu'il avait fait quelques heures plus tôt ne s'en plaint pas. Il était exténué, il se déshabilla donc, posa sa chemise sur un cintre, elle était toujours impeccable sans un pli, et son pantalon sur le dossier d'une chaise. Il se mit sous la couette avec seuelment un caleçon à cœur et des chaussettes vertes et s'endormit presque immédiatement.
"C'est l'heure !"
Dimitri se réveilla en sursaut comme si il venait de faire un mauvais rêve, cette voix qu'il avait entendu et qui l'avait réveillé était bien réel il en était sûr, preuve en plus, la porte de la chambre était ouverte. Mais la chambre était déserte, il n'y avait personne, même pas une ombre, comment avait bien pu s'enfuir la personne qui l'avait réveillé ? Il sauta de son lit et sortit de sa chambre en caleçon où il tomba nez à nez avec Ryuu, le maitre des Silver Dragon avec qui il avait discuté quelques temps avant, après son intégration. Elle était en train de discuter avec un jeune homme sombre en tous points, son aura était noir, ses cheveux étaient noirs, tout en lui semblait si noir. Il y avait avec ces deux personnages Kazuma Kannagi membre de la guilde de Dimitri lui aussi et deux autres personnes inconnues à la mémoire de Dimitri. Il réfléchit quelque seconde sans rien dire, Ryuu avait donc échappé à la tenue de soubrette en partant en mission elle aussi, elle avait échappé au ménage par la même occasion et voilà que Dimitri la retrouve la avec ce jeune homme étrange et les trois accompagnateurs. Si c'était elle qui avait mis en place la grand nettoyage elle n'y participait pas beaucoup et pourtant c'est le maitre de la guilde, elle devrait donner l'exemple au lieu de partir comme une voleuse, bien que l'idée de mettre une tenue de soubrette ne devait pas l'enchanter...
"Vous avez entendu la même chose que moi ?"
Se souvenant qu'il n'avait pas pris le temps de mettre quelque chose sur son dos il ajouta un peu gêné et rougit:
"Je reviens dans deux secondes, juste le temps de mettre quelque chose de plus décent."
Il retourna dans la chambre où il n'y avait toujours personne il enfila sa chemise son pantalon et le reste de sa tenue le plus rapidement possible puis ressortit retrouver les cinq personnes dans le couloir.


Dernière édition par Dimitri Wood le Jeu 1 Déc - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
L'émissaire de l'au-delà...
 L'émissaire de l'au-delà...
Masculin
Messages : 135
Jewels : 78326
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 23

Click ♥
MessageSujet: Re: Une nuit pas comme les autres...[MISSION]   Sam 26 Nov - 18:58

-Aujourd'hui, c'est le grand nettoyage! Que ceux qui ne sont pas en mission donnent un coup de main!

Hein? Et puis quoi encore?! Akiro Pathfinder, mage de la guilde des Silver Dragon, illusionniste, aussi appelé par lui-même l'émissaire de l'au-delà (que voulez-vous, un rôle se joue en permanence, contrairement à ce qu'on croit!), général de la division en charge des embuscades dans la guilde susnommée et détenteur du record de missions nulles effectuées dans la guilde se figea un instant. Bizarrement, ce matin, il avait eu un mauvais pressentiment et avait décidé d'aller effectuer encore une mission pas terrible pour tenter de calmer cette intuition. La mission qu'il avait choisie était une mission honteusement simple : un vulgaire arnaqueur à appréhender. Le problème était que ses victimes savaient qu'elles avaient été arnaquées mais ne pouvaient le prouver car il semblait affreusement malin. Il semblait capable de prouver aux autorités qu'il se trouvait à tel lieu loin de ses victimes à l'heure énoncée par les victimes en question. En lisant l'annonce, l'ange avait immédiatement pensé à une sorte d'illusionniste ou de mage de persuasion. Autrement dit, le gibier idéal pour s'amuser un peu, l'ange étant insensible aux vulgaires illusions et possédant des barrières mentales assez solides pour contrer le plus aisément du monde une vulgaire tentative de persuasion. Donc, il allait peut-être pouvoir s'amuser un peu. Pas du challenge, il n'y en avait aucun dans cette mission, mais peut-être aurait-il droit à un peu de duel d'esprits, ce qui serait légèrement amusant.

Il avait donc entamé sa mission. Il s'était arrangé pour trouver rapidement sa cible et lui demandé en termes clairs s'il était possible de passer un marché avec lui. Evidemment, il avait prononcé le mot magique : "marché". Il avait appâté sa cible. Et par la suite, il l'avait complétement attrapé en quelques secondes. Bon, encore une mission de bâclée, une récompense faible touchée et un objet de mission capturé. L'ange rentra donc à la guilde. Au moment précis où il sortait de la salle des téléporteurs, il entendit la fameuse phrase citée plus haut. Alors, il se figea. Certes, à la base, ça ne le gênait pas de nettoyer Deep Blue, mais bon... Voilà quoi... Il était hors de question qu'il soit de corvée nettoyage. Autrement dit : nouveau départ en mission instantané. Enfin, instantané... Le temps d'aller au panneau d'affichage des missions, d'en choisir une quelconque et de retourner aux téléporteurs, bien entendu. Au fameux panneau, il chercha une mission qui pouvait sembler potable. Mais rapidement, il s'aperçut qu'une nouvelle mission très intéressante et rondement récompensée avait fait son apparition. Parfait! Quoi de mieux que de joindre l'utile et l'agréable? D'autant plus que, si on y réfléchit bien, ceux qui méritaient le plus de faire de nettoyage étaient... la plupart des Dragon's, puisque leurs habituelles bagarres foutaient plus de bordel en une minute qu'un ouragan en trois jours. Mais puisqu'Akiro n'était pas parmi les bagarreurs, pourquoi nettoyerait-il les dégâts des autres? C'est sur cette pensée que l'ange se téléporta le plus près possible du lieu de la mission.

Quelle était cette mission? Simplement une histoire de disparitions étrange dans une auberge. Autrement dit, sans doute une mission nécessitant de la réflexion, autrement dit, une mission parfaite pour l'ange. Enfin, pour l'instant, il marchait, puisque les téléporteurs ne couvraient pas l'auberge dont il était question dans la mission. Il s'était matérialisé à l'extrême limite de la zone couverte par les téléporteurs et se rendaient à ladite auberge à pied. Certes, il aurait pu y aller en volant, mais parfois, c'est agréable de marcher. Surtout quand on a pas un trajet infini à faire, que le lieu où l'on doit se rendre n'est pas situé très loin de là où on est. Et plus encore quand rien ne presse, les disparitions ne se produisant qu'au coeur de la nuit.

D'autant plus qu'il était encore tôt quand il arriva à l'auberge. Il se présenta à la patronne, qui lui donna la clé de sa chambre en lui signalant que d'autres étaient déjà là pour la mission. L'ange accueillit la nouvelle d'un hochement de tête. Il devinait que quelques uns de ses camarades de mission étaient des Silver Dragon's. Après tout, il n'était sans doute pas le seul à avoir... hum... fui le grand nettoyage, pas vrai? Enfin bref, il avait une mission. L'ange choisit de monter directement dans sa chambre. Quelques temps après, il dormait du sommeil du juste.

Dans son rêve, il revivait une scène qu'il avait déjà revécu plusieurs fois. Peu de temps avant, avec l'aide de Ren et Alaël, il avait déjoué les plans de Gyaku -ce qui, au passage, leur avait à tous les trois valu une prime de 100 000 Jewels chacun sur leur tête- et, à peine quelques minutes avant, il était passé à deux doigts de la mort. A ce moment-là, il avait rencontré les trois vieilles femmes qu'il avait appelé les Passeuses. C'était cette scène qu'il revivait en ce moment. Les Passeuses lui expliquaient les projets de Gyaku et son rôle à lui, Akiro Pathfinder, dans cette histoire. Apparemment, il était bizarrement liée à une ancienne prophétie, ou un truc du genre, comme quoi "l'ange était le seul à pouvoir contrer l'opération du démon, un échec se traduisant par le Cataclysme". Quel Cataclysme? Celui que, justement, Gyaku semblait redouter. Mais selon l'illusionniste, cette pseudo-prophétie pouvait très facilement être soumise à une vingtaine d'interprétations différentes. Une d'entre elles était certes l'implication d'Akiro, mais il préférait éviter d'y penser, puisqu'il détestait les prophéties, et plus encore l'idée de n'avoir au final aucun libre-arbitre. Et encore, pouvait-il réellement être qualifié d'ange? Selon les propres dires du savant fou, il n'était pas réellement un projet... abouti... Alors qu'à côté, la conseillère Evy était, elle, un véritable ange, du moins le semblerait-il. Une autre interprétation possible était l'intervention de quelqu'un ayant le coeur pur, qu'on pouvait par conséquent qualifier d'ange... Et on pouvait aussi... Etc, etc, etc. En gros, vous l'aurez compris, Akiro était vraiment très réticent à l'idée d'être impliqué dans une quelconque prophétie. Pas trop son truc, les prophéties. Mais, tout à coup, alors qu'il revivait cette scène inscrite dans ses souvenirs qu'était l'explication des Passeuses, une voix déchira son rêve en murmurant à peine quatre mots :

"-C'est l'heure!"

Forcément, puisque son rêve avait tout d'un coup été interrompu, il s'éveilla instantanément. Une partie de lui jubilait : la mission commençait enfin! Une autre partie s'inquiétait : à qui appartenait cette voix étrange? Il avait beau étendre ses perceptions auriques au maximum, il ne ressentait aucune aura dans sa chambre, sauf la sienne. Enfin, une autre partie de lui -majoritaire, à ce qu'il semblerait- s'amusait : "c'est l'heure"? Celui qui avait dit ça n'aurait-il pas pu choisir de prononcer quelque chose de moins... banal? De plus original? Cela aurait sans doute été trop lui demander... Puis ces trois parties se recentrèrent : priorité sur la mission, pour l'instant. L'ironie viendrait sans doute plus tard. La peur aussi. Pour l'instant : ACTION!

L'ange sortit rapidement de sa chambre. L'heure était sans doute venue de savoir qui effectuait la mission avec lui. Dehors se trouvaient Kazuma Kannagi, membre des Silver Dragon's, Ryuu Kurohiryuu, maîtresse de cette guilde, Dimitri Wood, lui aussi des Dragon's, mais l'ange ne le connaissait pas plus que ça, Dimitri n'était rentré dans la guilde que depuis peu. Eux trois avaient apparemment aussi fui le grand nettoyage. Et avec eux se tenait un type tout en noir. Cheveux noirs, vêtements noirs -bon, ça, encore, ça pouvait aller, puisqu'Akiro aussi s'habillait surtout de noir- même son aura était noire. L'ange fut fortement impressionné par ce type. S'il ne se trompait pas, c'était Muzai Ryuuketsu, leader des Black Panthers. Comment le savait-il? Les chasseurs de primes ont la mauvaise habitude de mettre toutes leurs cibles dans le même panier. Et leurs avis de recherches, bien entendu. Donc bon... Un peu de curiosité n'a jamais nui à personne, pas vrai? En compulsant les avis de recherches, il s'était dit que le chasseur de primes avait eu de la chance de tomber sur lui -il l'avait juste blessé mais certains ne se seraient pas gênés pour le tuer. Ainsi, l'ange connaissait-il l'identité du type en noir qui était là. Ryuu le savait sans doute aussi. Les deux autres, peut-être pas. Bref, pour ça, il fallait voir plus tard. Pour l'instant, l'ange demanda confirmation :

-Vous aussi vous avez eu droit à un très original "C'est l'heure!" qui vous a réveillé, sans doute pour vous empêcher de disparaître?

Bon, et maintenant, qu'est-ce qu'ils devaient faire?...

HRP : Désolé du temps de réponse ^^'...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Kazuma Kannagi--☁

Yume no Kaze
Yume no Kaze
Masculin
Messages : 135
Jewels : 59488
Date d'inscription : 14/09/2011
Age : 25

Localisation : Dans les nuages


Click ♥
MessageSujet: Re: Une nuit pas comme les autres...[MISSION]   Mar 29 Nov - 15:19

Rien à dire, les gars qui sortaient dans le couloir étaient de plus en plus étranges. Alors que les deux hommes à l’aura … maléfique je dirais, semblait vouloir rester ensemble, je suivis le petit groupe qui descendait au rez-de-chaussée. C’était compliqué d’expliquer ce qu’il se passait, mais d’après le troisième homme plus noir que jamais, il s’agirait de démons. Comme si une magie bizarre, des disparitions soudaines et des voix qui parlent seules n’étaient pas suffisantes, voici qu’on devait se taper des démons. Fuck !

Quoi qu’il en fût, malgré ma faible puissance, je pourrais au moins aider à discerner les démons. Le problème est que je ne peux pas bouger en utilisant cette technique, aussi faudra-t-il que je me trouve l’endroit approprié avant de l’utiliser. Je recherchais quelque chose. Quoi ? Aucune idée ! Juste un indice, un chemin, quelque chose qui aiderait à savoir par où commencer des recherches. Je fouillais le comptoir, et l’argent était encore dans la caisse. Je passai dans l’arrière salle, et rien ne semblait déranger. Je continuai ainsi avec le salon, une petite remise, et toujours rien. S’en était frustrant.

Heureusement, je trouvai mon bonheur dans la cuisine. En effet, en je sentais des courants d’air qui ne devraient pas exister, aussi, en déplaçant doucement une table de travail, on y trouver une trappe encore grande ouverte. Premier coup de chance comme on dit.

-J’ai trouvé quelque chose, venez tous !

Aussitôt dit, aussitôt fait. Mais je ne parle pas de mes camarades de mission là, mais bien d’un truc qui me sauta dessus. Réflexe, je me protège en mettant mes bras devant moi. Si cela empêche le monstre de me bouffer, cela m’immobilise au moins autant que lui. J’espère alors juste que quelqu’un va vite arriver.


Kazuma Kannagi, Protecteur des Esprits du Vent

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☁--Contenu sponsorisé--☁


Click ♥
MessageSujet: Re: Une nuit pas comme les autres...[MISSION]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nuit pas comme les autres...[MISSION]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Autres lieux de Arcadya-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit