Forum RPG Fairy Tail - 20 Lignes ( soit 360 mots ) Minimum demandées - Bon Roleplayers exigés
 

Partagez | 
 

 Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
☁--Invité--☁

Invité
Click ♥
MessageSujet: Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]   Mer 17 Aoû - 18:38

    L’heure de se lever… Pour Nailah, se réveiller le matin n’avait plus du tout la même signification depuis qu’elle faisait partie des Silver Dragon. Ici, au moins, on se lève avec un beau soleil, les nuages blancs et le ciel bleu. Ca peut semblait anodin mais la jeune femme avait passé quasiment toute son adolescence à se réveiller dans une pièce au mur blanc et aseptisé, sans vie, sans couleur, sans personnalité, tout d’une tristesse parfaitement affligeante… Et puis les scientifiques, ce n’est pas la meilleur des compagnies qui soit, cultivés, certes mais à la conversation la moins amusante qui soit. Chez les SD, au moins, il y a de l’ambiance, de la compagnie, des rêves à partager, des choses à échanger. Nailah avait encore un peu de mal, elle n’avait pas l’habitude des contacts sociaux. Elle était sexiste et parlait peu aux hommes, sans doute à force de fréquenter les scientifiques du labo qui n’étaient que des hommes, cela jouait-il. Et d’un autre côté, elle draguait sans aucun complexe toutes les jeunes femmes de la guilde. Bref, elle était complètement décalée dans ces contacts sociaux mais bon, ils étaient tous un peu décalés en général dans cette guilde donc ca passait plutôt bien.

    Deep Blue est sans aucun doute un endroit charmant mais Nailah, comme à son habitude, mourrait d’envie de voir de nouvelles choses, elle partit donc très tôt le matin, direction Ettinsmoor, le pays de l’eau et plus précisément, sa capitale, Coast city, grande ville commerciale. Bon, elle avait retenue les mises en garde de ses collègues, ne pas chercher les Horsea, l’étrange guilde grise de pirates qui gouvernent plus ou moins la ville. Tant qu’elle ne faisait pas de vague, pas de soucis. Ca tombait bien, Nailah avait certes des défauts mais ce n’était pas une bagarreuse avérée… tant qu’un abruti ne venait pas faire de blague sur sa taille et insistait sur le sujet… après, elle ne pouvait plus rien garantir.

    Grâce à cette merveilleuse invention qu’étaient les runes de téléportation de sa guilde, elle pouvait quitter Deep Blue pour Coast en un éclair et revenir ce soir sans soucis, pratique ces petits objets. La première chose qu’elle fit en arrivant, ce fut d’aller voir la mer. L’espace d’un instant, elle put redevenir une enfant, le regard brillant de bonheur, le sourire aux lèvres. Petite, elle vivait dans les montagnes, le seul souvenir qu’elle en avait était la roche nue en été, le manteau de neige en hiver, les mines, rien de bien folichon. Puis après, ce fut le laboratoire où la mer n’était plus qu’un vaste sujet abstrait. D’ailleurs, elle ne connaissait même pas les forêts qui l’entouraient. Maintenant qu’elle prenait sa vie en main, elle voulait en profiter à fond, voir tout ce qu’elle n’avait pas pu voir, toutes les beautés que le monde avait à lui offrir. C’était son rêve pour le moment. Une fois qu’elle en aurait vu assez, elle trouverait bien autre chose, mais chaque chose en son temps. Tout était différent ici, les sons, les odeurs, l’ambiance.

    Vu ce que l’on avait dit sur les Horsea, elle s’était attendue à une ambiance plus sombre mais il n’en était rien, elle n’avait croisé aucun pirate et la ville était très animée, normal pour un carrefour commercial de cette ampleur. Les marchandises du monde entier transitaient par cet endroit, ce qui faisait que l’on y voyait beaucoup de choses. La jeune femme eut donc tout le loisir de flâner, regarder, s’émerveiller même. Puis vint l’heure de déjeuner, à force de marcher, elle avait franchement faim. Suivant son instinct, elle se laissa aller vers le port où une délicieuse odeur de poisson cuisiné commençait à venir lui chatouiller les narines, elle allait bien réussir à trouver un restaurant sympa dans le coin, l’occasion de tester une nouvelle cuisine peut-être…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☁--Yuma--☁

~|| Petite Furie ||~
~|| Petite Furie ||~
Masculin
Messages : 74
Jewels : 56942
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28

Click ♥
MessageSujet: Re: Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]   Mer 17 Aoû - 19:19

    Comment avait-elle pu tomber à ce point aussi mal ? Certes par péché de gourmandise, mais quand même c’était la première fois que Yuma se faisait attrapée par des humains. A présent enfermée dans une cage avec une muselière d’acier sur son visage et de lourdes chaînes d’acier enroulées autour de son corps, elle était là ligotée tel un saucisson. Ne pouvant rien faire dans l’état actuel des choses, elle essaya alors de se remémorer ce qui lui était arrivé. Tout avait commencé par un simple convoi de marchandise, celui-ci transportait plusieurs paniers remplis de délicieux poissons fraîchement pêchés, devant un tel spectacle Yuma n’avait pas hésité une seule seconde et avait bondi sur l’un des chariots et saisit l’un des paniers. Elle fut aussitôt cernée par des gens peu accueillants qui se devaient d’être les propriétaires de sa nouvelle acquisition. Soit Yuma n’était pas du genre à partager une fois qu’elle avait quelque chose, et elle se défit alors de ces hommes en un tour de main, sa force bestiale lui était d’une grande aide face à des humains de tout ce qu’il y a de plus normal. Cependant parmi eux se trouvait un mage payé pour protéger le convoi, ce qu’il fit en moins de temps qu’il n’en faut pour dire « oups ». Une lumière blanche venait frapper Yuma à la tête et celle-ci tombait inconsciente sur le sol. La suite fut son réveil dans une cage et dans une obscurité presque totale, étant donné qu’une bâche avait été mise sur sa prison afin de masquer plus ou moins grossièrement son contenu.

    « Je ne sais quel genre de créature que c’est, mais à mon avis on en tirera un bon prix sur le marché. Il y a toujours des collectionneurs peu scrupuleux qui seront prêt à acheter cette petite merveille. »


    C’était à prévoir, Yuma était devenue en l’espace d’un moment qu’une simple marchandise, du bétail ou plutôt le futur animal de compagnie de celui à qui elle allait être vendue. Mais cela n’allait être que temporaire, dès qu’une occasion se profilera, elle s’enfuira comme elle l’a toujours fait jusqu’ici. En attendant il lui fallait faire quelque chose pour ses chaînes, mais elle avait beau s’agiter, elle n’arrivait pas à dégager ses bras, elle parvint cependant à se redresser sur ses pattes arrières qui avaient été préservées de l’ensaucissonnement. Brusquement le chariot la transportant s’arrêta et manqua de la déséquilibrer, l’un des hommes s’approcha alors de la cage et en souleva la bâche. Il avait vraiment un horrible visage, mais si Yuma le trouvait horrible c’était surtout parce que c’était le visage de l’un de ceux qui la retenait captive. Visiblement elle semblait être arrivée sur son lieu de vente, autrement le type ne serait pas venu lui ouvrir sa cage et lui ordonnait de sortir. Mais bien qu’ainsi réduite au silence et dans ses mouvements, Yuma n’en restait pas moins dangereuse pour autrui, le mage qui l’avait eue n’était plus dans les parages, elle allait donc nullement se retenir. Bien que cette chaîne était handicapante, elle ne l’empêcha de sauter sur les épaules de l’homme et d’avec son poids le mettre à terre avant de prendre la fuite. Déjà qu’en temps normal, elle ne passait pas inaperçue avec sa fourrure de neige rayée de cendre, elle l’était encore moins avec plusieurs kilos d’acier sur elle. Mais se faufilant sur les hauteurs, elle parvint à échapper à ses poursuivants, avant de rater par mégarde son saut et de chuter dans une ruelle non loin de la position de Nailah.

    ** Bordel de poubelles !! **

    Voulu-t-elle crier mais sa muselière étouffait ses paroles. Yuma était à présent coincée dans une grande caisse qui servait de vide ordure, mais la petite se débattait tant dans ces immondices qu’elle finit par en faire tomber la caisse à la renverse. Non sans provoquer encore plus de tapage dans les environs, elle était à présent dans un triste état, sa belle fourrure avait perdu de son éclat et malgré toute la viscosité de ces détritus, elle n’arrivait toujours pas à se défaire de ses liens. Ce fut alors qu’une silhouette apparut au bout de la ruelle dans laquelle elle se trouvait piégée actuellement. Yuma voulut reculer et mettre de la distance entre elle et cette personne, mais elle manquait d’adhésion sur ce sol glissant, et elle tomba assez lourdement sur son derrière. L’individu continuait de son approche et Yuma ne cessait de se débattre et de tenter de se relever.


Dernière édition par Yuma le Jeu 18 Aoû - 20:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s6.sfgame.fr/index.php?rec=101111

avatar
☁--Invité--☁

Invité
Click ♥
MessageSujet: Re: Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]   Jeu 18 Aoû - 17:54

    Nailah remontait tranquillement les quais, cherchant une bonne table pour manger à midi, jusqu’ici, rien de bien compliqué, seulement, elle ne se doutait pas que tout allait basculé sous peu. Et ca commença par un bruit sourd de métal qu’on percute dans la ruelle à côté. Mue par sa curiosité naturelle, la jeune femme alla donc voir de quoi il s’agissait. Elle avait le soleil dans le dos, ce qui faisait qu’elle y voyait bien, ce qui ne devait pas être le cas de la pauvre créature devant elle. Car, par terre, à côté d’une poubelle, il y avait comme un… animal ? La bête était sale à cause des poubelles, enchainé et muselée. Mais plus elle s’approchait, plus cette créature semblait humaine. En fait, c’était une étrange fille-chat, la pauvre, que lui avait-on fait ? Nailah s’approcha doucement, offrant son sourire et sa voix la plus douce.

    Du calme, je ne vais pas te faire de mal, laisses-moi t’aider.

    Nailah arriva à sa hauteur et s’accroupie pour se mettre à son niveau, commençant par la débarrasser des chaînes qui lui entravaient le corps, puis sa muselière. Et là, elle tomba en extase, elle était trop mimi cette petite bête, le rêve incarnée, la féminité associée au côté mignon du chat, bon, l’odeur de poubelle, c’était pas ca mais rien qu’un bon bain ne pouvait effacer. Cependant, elle n’eut pas le loisir de gagatiser d’avantage qu’un homme se présentait au bout de la rue. Nailah se retourna et se releva, faisant barrage entre lui et la pauvre Neko. Il n’avait pas l’air d’un pirate ni d’un mage, ca ressemblait plutôt à un marchand. Celui-ci était souriant malgré tout et parla calmement.

    Ha ! Elle est là ! Pardon pour le dérangement mademoiselle, nous avons capturé cette sale bête alors qu’elle nous volait, je savais qu’elle était dans le coin, je viens vous la reprendre.

    Sur le visage de Nailah, c’était l’énervement qui se lisait, quoi, c’était lui qui lui avait fait ca ? Et il osait dire ca tout sourire devant elle ?!

    Du balai ! Elle ne vous appartient pas !

    L’homme semblait choqué par l’attitude soudaine de la jeun mage, ne comprenant pas pourquoi elle défendait un vulgaire animale sauvage.


    Je ne comprends pas pourquoi vous réagissez ainsi mademoiselle mais je vous prierais de me laisser récupérer notre marchandise maintenant. Elle nous a volé, ce n’est qu’une bête sauvage, nous sommes libres de la capturer et de faire ce que bon nous semble avec elle.

    Ce n’est pas un animal… c’est une jeune fille…

    Non, son instinct lui hurlait que cette pauvre créature était intelligente, qu’elle n’était pas un animal, ce qui faisait de cet homme un esclavagiste.

    Et moi les esclavagistes, je les explose…

    Tout en parlant, une sphère mauve s’était matérialisée dans la main de Nailah, l’énergie tournait et convergeait vers le centre, signe que la gravité augmentait à l’intérieur.

    DISPARAIS ENNEMI DES FEMMES !

    Et sur cette magnifique remarque sexiste, l’homme, qui n’avait rien d’un magicien et ne pouvait donc se défendre, se prit la boule de gravité augmentée dans le ventre et fit un magnifique vol plané dans la mer. Bon, malgré sa colère, Nailah avait su faire preuve de retenue, elle n’avait pas compressé la gravité au maximum, la charge avait du faire mal mais pas assez pour le tuer, il allait juste avoir une côte ou deux de fêlés au pire, plus un bon bain dans le port, de quoi lui passer définitivement l’envie d’y revenir. Nailah se retourna vers l’adorable chaton et reprit son plus beau sourire.

    Pardon mon chaton, tu as du avoir horriblement peur.

    Nailah s’approcha d’elle et sortit un mouchoir en tissu de sa poche pour essuyer la fourrure de la jeune femme et lui rendre un minimum de propreté. Puis, elle craqua et l’attrapa pour la serrer dans ses bras et lui faire un énorme câlin. Franchement, comment ne pas craquer devant une bouille aussi adorable ? Elle avait tout pour plaire à Nailah cette petite.

    Là mon chaton, c’est terminé, plus personne ne te fera de mal maintenant, c’est promis…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☁--Yuma--☁

~|| Petite Furie ||~
~|| Petite Furie ||~
Masculin
Messages : 74
Jewels : 56942
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28

Click ♥
MessageSujet: Re: Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]   Jeu 18 Aoû - 19:38

    Yuma n’était vraiment pas à son aise, même si cette jeune femme lui avait dis qu’elle ne lui ferait aucun mal, elle craignait toujours de mauvaises intentions derrière son beau sourire. Cependant elle fut bien contente de voir que visiblement, elle lui voulait du bien, elle venait de lui ôter ses chaînes et sa muselière. Yuma était désormais de nouveau libre de ses mouvements et ne pensait qu’à une chose s’en aller vite fait d’ici sans demander son reste. Ce qu’elle aurait fait si un des marchands auxquels elle tentait d’échapper ne s’était pas pointé, celui ne posait pas de problème en lui-même à présent que notre jeune amie était libérée de ses liens. Cependant il eut le mérite de la faire hésiter quelques instants, ce qui suffit à sa sauveuse pour user de sa magie et de se débarrasser de la nuisance qu’il représentait pour elles deux. Bon avec çà, Yuma se disait qu’elle pouvait avoir confiance en cette demoiselle, bien que ses manières étaient pour le moins dérangeante. Il existait peu de gens aussi possessive qu’elle, et cette fille en faisait partie. Cela ne faisait même pas vingt minutes que le destin avait fait croiser leur chemin, qu’elle était déjà devenue son petit chaton.

    « Pardon mon chaton, tu as du avoir horriblement peur. »

    Peur ? La bonne blague non Yuma avait juste été un peu… un peu… un peu inquiète oui voilà, la peur, elle ne connaissait pas. Sauf peut-être sur le moment, elle se demandait ce que cette âme charitable lui réservait et la craignait d’un côté un peu plus que ses poursuivants. C’était surtout le regard qu’elle braquait sur elle qui était assez déroutant, sans parler de ce sourire, Yuma n’était vraiment pas à son aise face à ce genre de personnage. Puis soudain aussi imprévible qu’elle, la jeune femme se prit à la prendre et à la serrer dans ses bras, mais un peu trop fort au goût de notre amie qui dut user d’autant de force pour se défaire de son étreinte.

    « Hola du calme, suis pas une peluche moi. »

    Le fait qu’elle prenne la parole semblait avoir eu son petit effet, la jeune demoiselle ne semblait plus vouloir la prendre dans ses bras, mais Yuma craignait fort que cela ne soit que temporaire face à ce genre de phénomène. Quoi qu’il en soit, une fois encore, elle s’était assez bien tirée d’une situation qui semblait aux premiers abords des plus catastrophiques. La jeune demoiselle avait toujours entre ses mains son mouchoir en tissu, mais d’un geste rapide, Yuma s’en empara et continua de se débarbouiller un minimum sa figure ainsi que le plus gros de sa fourrure.

    « Et puis, je sais me défendre toute seule. »

    Finit-elle par rajouter, bien que ce qui venait de se passer n’allait pas tant à prouver ses dires. Mais bon, Yuma était du genre très indépendant et elle ne voulait pas qu’on la prenne pour une faible créature sans défense, ce qu’elle était loin d’être. Cependant il lui arrivait de se montrer un peu plus docile que d’habitude, et cela n’arrivait que lorsqu’il y avait quelque chose d’intéressant pour elle à en tirer. Et cette demoiselle avait tout du profil de la personne qui lui rendrait service, déjà qu’elle semblait avoir craqué pour elle, Yuma se disait qu’elle allait peut-être pouvoir se la couler douce un moment, ce qui n’était pas de refus après une pareille aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s6.sfgame.fr/index.php?rec=101111

avatar
☁--Invité--☁

Invité
Click ♥
MessageSujet: Re: Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]   Ven 19 Aoû - 8:08

    Une fois débarrassée sur marchand un peu trop entreprenant, Nailah s’était naturellement tournée vers son adorable petit chaton d’amour et après l’avoir débarbouillé comme elle put, se mit en tête de lui faire un énorme câlin et tant pis pour l’odeur. Cependant, la fille-chat finit par réagir en repoussant la jeune mage avant de prendre la parole pour lui dire qu’elle n’était pas une peluche. Si Nailah ne fit rien sur le coup, ce n’était pas qu’elle était choquée, elle réfléchissait. Bien sûr, elle se doutait qu’elle pouvait parler, elle avait le regard d’une créature intelligente. En plus, elle avait une aura magique. C’est un phénomène difficile à expliquer mais Nailah, comme tous les mages arrivent à ressentir si une personne est mage quant elle est à proximité d’elle. Bien sûr, c’était une capacité très succincte, tous les mages pouvait ressentir la magie quant ils étaient à proximité d’un autre mage ou d’un objet magique mais sans pouvoir dire la teneur du pouvoir, sa force ou d’autres critères qui sont la spécialité de mages possédant des pouvoir d’analyses. Nailah avait jadis entendue parler au labo de ces créatures mi-homme mi-chat disposant de pouvoirs magiques, les Exceeds. Cette jeune femme devait en être une. Mais bon, personne ne lui avait dit que les filles Exceed pouvaient être aussi craquantes, mignonnes et adorables. Elle lui avait prit le mouchoir des mains pour continuer à se frotter a fourrure vigoureusement, lâchant une seconde remarque comme quoi elle savait se défendre, pas très crédible vu l’état où elle l’avait retrouvé. Rentrant dans le jeu, parce que la voir faire la fière lui donnait aussi un côté mignon, Nailah lui répondit avec un sourire.

    Et bien, mon chaton, ils te sont tombés dessus à combien pour te mettre dans cet état ? Quoiqu’il en soit, je te promets de t’aider, on ne te fera plus de mal.

    Une fois qu’elle en eut finit avec le mouchoir, Nailah le lui reprit, le regarda avec un air dégoutée, vu l’état, et le balança dans les poubelles. L’odeur n’était pas terrible mais au moins, elle ne ressemblait plus à un chat de gouttière, elle trouvait les motifs de sa fourrure magnifique et elle ne put s’empêcher de poser un doigt sur le ventre de la fille-chat pour en suivre une des lignes noires.

    Quoiqu’il en soit, tu as un nom chaton ? Moi, c’est Nailah, mais tu peux aussi m’appeler Onee-chan si tu veux.

    Se faire appeler grande sœur, ca y est, Nailah avait complètement craqué et était en plein délire. Mais bon, comment voulez-vous ne pas craquer devant cette bonne bouille, ces petites oreilles mignonnes qui bouges dans tous les sens, ce petit corps fragile et cette fourrure douce qui ne demande qu’à être caressée ? Puis, la jeune femme chercha un moyen de faire plaisir à son petit chaton et eut une bonne idée en tête.

    Au fait tu as faim ? Je me cherchais justement un bon resto il y a quelques instants, il parait qu’ils font du poisson délicieux ici…

    C’était un chat, elle était sensé aimer le poisson non ? Et puis, même si les chats sont indépendants, ils ont toujours un peu d’affection pour ceux qui les nourrissent. Aux yeux de Nailah, c’était une façon de faire qui en valait une autre.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☁--Yuma--☁

~|| Petite Furie ||~
~|| Petite Furie ||~
Masculin
Messages : 74
Jewels : 56942
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28

Click ♥
MessageSujet: Re: Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]   Ven 19 Aoû - 9:43

    A combien ? Eh bien elle ne pouvait pas vraiment le dire, car ce serait avouer qu’elle ait été mise hors combat par un seul mage, mais bon il l’avait attaqué dans le dos aussi, ce n’était pas du jeu, seul elle avait le droit de faire çà. Quoi qu’il en soit cette jeune demoiselle semblait vraiment éprise d’elle, cela allait vraiment être tout bénef pour elle, notre petite féline allait pouvoir en profiter. Yuma avait fini de se débarbouiller, ce mouchoir ne lui étant plus d’aucune utilité, elle se laissa le reprendre par celle qui se présentait à présent comme Nailah. Mais qui souhaitait déjà qu’elle l’appelle Onee-chan, mais bon là fallait pas trop espérer, pour Yuma ce serait au-dessus de ses forces d’appeler une humaine comme çà, surtout une qu’elle venait tout juste de rencontrer. Quoi qu’il en soit, Yuma se devait de réagir car cette humaine se montrait fort envahissante à son égard, et quoi qu’on en dise, se présenter était une première chose à faire, car se faire appeler « mon chaton », à longueur de temps, Yuma n’allait pas tenir.

    « Ecoutes Nailah, moi c’est Yuma, et pas mon chaton, compris ? »

    Yuma avait beau utilisé un ton assez autoritaire avec elle, cela ne semblait pas avoir un quelconque effet. C’était presque comme si elle était en extase devant elle, c’était là l’avis de notre amie qui s’inquiétait un peu des évènements à suivre. Naiah lui proposa alors d’aller manger, ce n’était pas de refus pour Yuma, mais elle doutait fort qu’on laisse entrer une créature comme elle dans un restaurant, surtout vu l’odeur qu’elle dégageait sur le moment. Il fallait se rendre à l’évidence, cela n’allait pas être possible dans l’état actuel des choses.

    « J’irai manger tout ce que tu veux avec toi après, mais avant je veux prendre un bain. »

    De cette manière, elle ne déclinait pas son invitation à se remplir la panse gratuitement, et elle lui faisait part de son envie de se faire plus présentable. En effet ce n’était pas une femelle Exceed pour rien, elle aspirait à un minimum de coquetterie. Et peu importe à quel point elle pourrait se montrer exigeante, elle avait l’impression qu’elle pourrait presque tout obtenir de cette humaine. En échange il fallait qu’elle prenne sur elle, et se montre un peu plus docile qu’accoutumée. Bref Yuma était prête à suivre Naiah n’importe où pour satisfaire ses envies primaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s6.sfgame.fr/index.php?rec=101111

avatar
☁--Invité--☁

Invité
Click ♥
MessageSujet: Re: Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]   Ven 19 Aoû - 17:35

    Et oui, pour son plus grand bonheur ou son plus grand malheur, tout dépendait des points de vue, Yuma venait de s’attirer l’affection d’une personne qui pouvait se montrer particulièrement collante dans ce genre de situation. Mais d’abord, c’était la faute de l’Exceed, elle n’avait qu’à pas être si mignonne pour commencer. Comment vous voulez que Nailah ne craque pas devant ce petit amour de chaton ? Surtout que son petit air rebelle était loin d’être effrayant, au contraire, il ne faisait que la rendre plus mignonne. Nailah pourrait d’envie de faire craquer cette carapace pour que la Neko se prenne d’affection pour elle en retour. La jeune magicienne eut tout de même la politesse de se présenter dans les règles, même si son idée de se faire appeler « onee-chan » était un peu exagérée. La jeune Exceed lui répondit que son nom était Yuma et pas chaton. Mais Nailah ne semblait nullement vexée par son ton sec, au contraire, son petit caractère lui donnait du charme.

    D’accord, d’accord mon cha… enfin Yuma-chan. C’est un très jolie nom, je suis heureuse de faire ta connaissance, j’espère que nous deviendrons de bonnes amies.

    Toute méfiante qu’elle était, même Yuma devait sentir la pureté des propos de la jeune femme et la sincérité dans sa voix. Bien sûr, après une telle aventure, elle n’allait pas lui faire confiance tout de suite mais elle espérait bien qu’elle arriverait à lui prouver sa bonne foi à la longue. Bon, le repas l’inspirait mais elle voulait d’abord prendre un bain, ce n’était pas Nailah qui allait lui refuser ca. L’odeur n’était vraiment pas géniale et la jeune femme ne semblait pas craindre l’eau comme les chats ordinaires. Nailah lui sourit donc avant de reprendre la parole.

    C’est une excellente idée, tu es tellement mignonne qu’il serait dommage de continuer à te promener dans cet état. J’ai vu des bains publics plus bas dans la rue en me promenant, je te paie l’entrée, et je pourrais même te frotter le dos si tu veux.

    Disait-elle avec un air innocent. En fait, Nailah n’aurait rien contre la possibilité d’avoir une excuse pour caresser la douce fourrure de son adorable petit chaton. La jeune femme se releva et tendit la main à la femelle Exceed.

    Tu viens ?

    Toujours le même sourire, la même douceur, la petite chatte l’avait littéralement faite fondre pour le coup…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☁--Yuma--☁

~|| Petite Furie ||~
~|| Petite Furie ||~
Masculin
Messages : 74
Jewels : 56942
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28

Click ♥
MessageSujet: Re: Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]   Sam 20 Aoû - 10:26

    La proposition des bains publics semblait convenir à notre jeune amie, du moment que c’était gratuit pour elle, Yuma savait éviter de se montrer difficile, ou du moins, moins que d’habitude. Elle prit alors la main de la jeune fille pour s’aider à se relever mais la lâcha aussitôt une fois debout. Ben oui, il était hors de question qu’elle lui tienne la main durant tout le chemin jusqu’au bain, elle n’était pas un chat apprivoisée, et quoi qu’on en dise, elle n’était pas un chat tout court. Sans plus attendre elles se mirent en route quittant cette ruelle qui empestait les ordures pour emprunter un chemin plus aéré. Yuma ne savait quel était l’itinéraire et donc elle se laissait guidée par Nailah. Elle marchait aux côtés de la jeune femme et dans la rue de nombreux regards se braquaient sur elle, il faut dire que d’habitude elle se déplaçait plus en hauteur et plus à l’abri des regards. Mais quoi qu’il en soit, notre petite féline ne semblait nullement incommodée par la pression de ses yeux observateurs. Au contraire cela lui faisait plaisir de marcher normalement de temps en temps, de plus elle se disait qu’elle n’avait rien à craindre car elle avait vu Nailah à l’œuvre avec ce marchand. En gros elle pouvait se la couler douce et se détendre, bien qu’elle ne devait pas en baisser sa garde pour autant. On n’était jamais à l’abri d’une mauvaise surprise.

    Durant tout le trajet, Yuma se montra quelque peu distante vis-à-vis de Nailah, elle ne désirait pas lui parler, du moins le temps du trajet. Son regard était toujours dirigé sur les alentours et jamais posé directement sur la jeune femme, elle ne jetait que de bref coup d’œil à celle-ci pour vérifier qu’elle suivait toujours ses pas. Ce ne fut qu’après une bonne dizaine de minutes qu’elles arrivèrent à destination des bains publics. Et c’est qu’un écriteau à l’entrée attira son attention, celui-ci était assez visible et mentionnait de manière on ne peut plus claire : Animaux interdits.

    « Si t’arrives à me faire entrer là-dedans, veux t’accorder une faveur. »

    Ces paroles venant d’elle témoignaient bien de son envie de prendre un bain dans ces lieux, surtout qu’elles étaient à présent arrivées, Yuma ne voulait pas avoir fait tout ce chemin pour des prunes. Mais bon une créature comme elle ne passerait pas inaperçue au guichet, devait-elle dès lors s’introduire en douce ? Hum cela restait une solution de secours, mais Yuma était curieuse de voir si Nailah allait pouvoir réussir à la faire entrer ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s6.sfgame.fr/index.php?rec=101111

avatar
☁--Invité--☁

Invité
Click ♥
MessageSujet: Re: Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]   Dim 21 Aoû - 20:48

    Yuma prit la main que lui tendit la magicienne de la gravité, sa fourrure était douce, Nailah aurait voulu pouvoir conserver cette agréable chaleur au creux de sa main l’Exceed en décida autrement. Dommage, elle avait beau dire, elle agissait comme un chat, distante avec les gens qui lui étaient inconnus, il fallait sans doute batailler pour obtenir sa confiance et faire en sorte qu’elle vous apprécie. Décidant de ne plus trop se montrer collante pour le moment, Nailah ouvrit la marche, la fille-chat qui marchait à ses côtés. Elle se fichait bien elle aussi du regard des gens, elle s’intéressait plutôt à sa nouvelle amie, même si celle-ci n’avait pas vraiment envie de lui faire la conversation. Quand elle tournait le regard vers elle, elle lui offrait toujours son plus gentil sourire, espérant qu’elle apprendrait à l’apprécier petit à petit. Au bout d’une petite dizaine de minute de marche, elles arrivèrent devant les bains publics et Yuma lui fit remarquer directement un écriteau assez gênant qui interdisait les animaux dans les lieux. Yuma lui promit même une faveur si elle arrivait à la faire rentrer.

    Fais attention Yuma-chan, ce n’est pas tombé dans l’oreille d’une sourde. Surtout que je vais bien trouver un moyen de m’arranger avec le guichet. Tu es peut-être toute douce et aussi adorable qu’un chaton, tu es une jeune fille intelligente qui mérite qu’on la traite en tant que telle.

    Puis, derrière Yuma, plus loin dans la rue, elle vit quelque chose qui lui tira un sourire sadique et carnassier.

    Dis Yuma-chan… ca te tente une petite vengeance supplémentaire ?

    Pour comprendre ces mots, il fallait voir que plus loin, il y avait le pauvre marchand que Nailah avait balancé à la flotte qui passait. Il était trempé comme une soupe, visiblement peu heureux de son vol forcé et il eut même le droit de blêmir en voyant débarquer vers lui à grand pas la furie responsable de ses malheurs. Nailah lui décocha un regard noir tout en lui expliquant qu’en guise d’excuse pour ce qu’il avait fait à Yuma, il allait maintenant expliquer à la guichetière des bains que Yuma était une jeune femme normale malgré son apparence et qu’en prime, il allait leur payer leur bain. Devant les promesses de douleur que lui lançaient les yeux de Nailah, il s’exécuta et leur obtint le droit d’entrer dans les bains, même s’il du payer un supplément pour la chatte qui allait probablement perdre des poils. Nailah se tourna vers sa nouvelle amie en lui faisant un grand sourire et un clin d’œil.

    Et un problème de réglé tout en joignant l’utile à l’agréable. On y va Yuma-chan ?

    Et les deux jeunes femmes rentrèrent dans les bains, côté femmes, sans même un regard pour ce pauvre homme qui partit dépité, la larme à l’œil, décidément y’a des jours… ben c’est pas la journée. De leur côté, les deux jeunes femmes étaient dans les vestiaires. Bon, Yuma n’avait pas vraiment besoin de se changer vu qu’elle ne portait rien. Nailah lui donna quand même une serviette alors qu’elle-même ôtait ses vêtements, n’ayant visiblement aucune gêne à montrer son corps nu à l’Exceed.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☁--Yuma--☁

~|| Petite Furie ||~
~|| Petite Furie ||~
Masculin
Messages : 74
Jewels : 56942
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28

Click ♥
MessageSujet: Re: Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]   Lun 22 Aoû - 7:46

    Pas tombées dans l’oreille d’une sourde, c’est qu’elle allait faire regretter ses paroles en lui disant cela. Qu’allait-elle bien pouvoir lui demander ? Mais bon de toute façon ce ne serait rien d’impossible pour notre petite féline, et puis elle n’était toujours pas rentrée dans les bains et donc n’était toujours pas dans l’obligation d’exaucer l’une des faveurs de Nailah. Sinon une chose que Yuma s’avouait d’apprécier chez cette jeune demoiselle était le fait qu’elle ne la considérait pas comme inférieure à la race humaine. Elle n’était peut-être pas la seule dans ce cas-là, mais elle était la première à l’avoir exprimé de vive voix. Nailah venait là de monter un peu dans son estime mais ce n’était pas pour autant qu’elle lui ferait confiance et ne cesserait de la voir uniquement comme une humaine dont elle pouvait profiter de la générosité. Mais notre petite furie eut la surprise de voir que cette fille pouvait se montrer bien pire qu’elle lorsqu’elle le voulait, elle avait repéré le marchand qui en voulait à sa liberté. Celui-ci semblait plutôt s’en être bien tiré de son vol plané, trop bien même au goût de Nailah qui jugea bon de le faire souffrir encore un peu tout en le faisant se rendre utile. Il fut donc, contraint sous la menace, celui qui permit à nos deux demoiselles de bénéficier gratuitement des services des bains publics.

    C’était une grande première pour Yuma, si bien qu’elle suivit Nailah en regardant avec curiosité les alentours. Elle venait de pénétrer dans une pièce qui servait de vestiaire et qui donc n’avait pas d’utilité pour notre petite féline. Enfin cela était vrai qu’avant qu’elle ne commence à voir Nailah se déshabiller. Elle n’avait jamais vu d’humain nu, toujours ils avaient porté des vêtements, dès lors sa curiosité n’était on ne peut plus stimulée par le corps nu qu’affichait désormais Nailah qui se tenait devant elle. Mais Yuma détacha assez vite son regard d’elle, elle ne souhaitait en effet pas qu’elle se fasse de fausses idées à son sujet, elle ne l’intéressait pas elle était juste avec elle pour prendre un bain et se restaurer, rien de plus, rien de moins. Elle prit alors la serviette que Nailah lui avait donné et partit la première en direction des bains, son arrivée ne se fut pas discrète, les femmes déjà présentes dans les bains avaient toutes le regard braqué sur sa personne. Mais comme à son accoutumée, Yuma n’y prêta pas attention et partit se plonger dans l’eau, alors que Nailah suivait ses pas. Mais elle ressortit bien vite du bain, visiblement surprise par quelque chose.

    « Elle est brûlante ! »

    S’écria-t-elle, bien que la température de l'eau était normale pour les humains présents, pour elle qui avait eu jusque là l’habitude de se baigner dans les eaux froides des rivières et des lacs, c’était un grand choc. Si bien qu’elle n’avait pas pris la peine d’apprécier le côté agréable que procurait le fait de se baigner dans de l’eau chaude, elle en était ressortie trop vite et la seule impression qui lui restait était qu’elle avait failli se faire ébouillantée. Elle n’avait vraiment pas l’habitude de ce genre de coutume humaine qui était de prendre des bains chauds, peut-être que lors de sa première année de vie elle y avait goutté avec les humains qui l’avaient recueilli, mais elle avait tout oublier de cette année.

    « J’ai jamais pris un bain dans une eau aussi chaude, t’es sûre que c’est sans danger ? »

    Yuma était toute sérieuse en demandant cela à Nailah qui l’avait à présent rejoint, bien qu’elle devait avoir l’air d’une idiote aux yeux des autres femmes présentes dans les bains. Mais que voulez-vous, on ne peut rien faire face à l’ignorance de certaine personne, et concernant Yuma, il y avait de nombreuses habitudes de vie humaine qu’elle ne connaissait pas. Sinon non loin d’elle il y avait toute une rangée d’évier avec plusieurs savons et bassines à côté, deux trois femmes y étaient d’ailleurs afférées à leur toilette. Peut-être valait-il mieux commencer par là pour enlever toute les saletés de la fourrure de Yuma, car rien qu’en un seul plongeon elle avait assez sali l’eau du bain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s6.sfgame.fr/index.php?rec=101111

avatar
☁--Invité--☁

Invité
Click ♥
MessageSujet: Re: Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]   Lun 22 Aoû - 11:12

    Nailah devait bien être aussi en décalage du monde que ne l’était la petite Exceed. Elle ne pouvait pas la voir comme un inférieur, elle lui était égale, sans doute du au fait que Nailah ne possédait pas elle-même tous les codes sociaux de base. En fait, jamais l’Exceed ne trouverait quelqu’un d’aussi proche d’elle et d’apte à la comprendre. Bon, il fallait passer le côté gaga qu’avait souvent Nailah en sa présence et son envie folle de lui faire des câlins mais bon, on n’a rien sans rien. Qui plus est, la jeune mage allait devoir faire tenir sa promesse à l’Exceed car elle n’eut aucune honte à se servir du pauvre marchand qui passait dans le coin pour se faire payer l’entrée.

    Les deux demoiselles rentrèrent donc dans les bains, Nailah se déshabilla, voyant tout de même le regard curieux qu’avait Yuma devant sa nudité même si elle détourna le regard en faisant style de ne pas s’y intéresser. Nailah ne dit rien, lui donnant simplement une serviette pour qu’elle parte devant elle. La jeune mage enroula la sienne autour de ses hanches, peu gênée de se balader la poitrine à l’air. Mais bon, elles étaient dans le bain des femmes, personne n’allait pleurer, surtout qu’elle n’avait rien de plus que les autres même si son corps était tout de même joliment sculpté.

    Juste derrière Yuma, elle vit celle-ci sauter dans le bain et en ressortir aussi sec, enfin façon de parler, et venir vers elle en lui disant que l’eau était brûlante, sous les regards curieux des quelques autres femmes ici présentes. Devant son regard sérieux, Nailah ne sourit pas, lui montrant qu’elle la prenait très au sérieux, se dirigeant avec elle vers le bassin en question avant de se pencher pour mettre le bras à l’eau.

    Elle est chaude, oui mais pas brûlante. C’est la température idéale pour un bain agréable.

    Puis, la jeune mage réfléchit et se dit que vu le physique de Yuma, elle n’avait pas du profiter souvent de ce genre d’endroit, si elle avait l’habitude de vivre dehors et de se baigner dans la nature, ca lui paraitrait forcément chaud. Elle lui vit un doux sourire pour la mettre en confiance.

    Tu ne t’es baignée que dans des cours d’eau sauvage n’est-ce pas. Ne t’en fais pas, tu ne risques rien. En fait, dès qu’on s’y habitude, on trouve ces bains chauds très agréable. Mais on va commencer par autre chose pour t’y habituer, viens avec moi.

    Elle lui prit délicatement la main et l’entraina dans une autre partie des bains, contre un des murs, il y avait d’aligner des miroirs près du sol avec des jets de douche individuels et des petits tabourets en plastique. Nailah fit s’assoir Yuma face à une vitre et prit un tabouret pour s’assoir derrière elle. Elle prit ensuite le tuyau au bout du quel était fixé le pommeau de douche et tourna les robinets de manière à régler la température dur une eau tiède. Elle fit ensuite tendre le bras à la petite Exceed pour y passer le jet d’eau et déterminer avec elle la température idéal de son point de vue. Une fois que ce fut réglé, Nailah commença à passer l’eau sur le corps de sa nouvelle amie, mouillant bien toute sa fourrure. L’eau qui coulait le long du carrelage blanc était plutôt sale, signe que Yuma avait visité les poubelles de plus près qu’elle n’avait du le vouloir. Nailah attrapa ensuite une bassine avec divers produits de toilette. Et maintenant, avec quoi la laver ? C’était sûr qu’elle n’allait pas trouver un savon spécial pour fourrure d’Exceed. Elle prit alors la décision de se rabattre sur le shampoing pour la nettoyer. Elle confia le jet aux mains de la jeune féline pour avoir les siennes dégagées. Elle prit tout d’abord du shampoing et en étala sur la tête de Yuma avant de lui laver les cheveux, lui offrant au passage un bon petit massage capillaire qui détend bien. Yuma était chanceuse, elle avait trouvé quelqu’un qui était petit soin pour elle. Une fois qu’elle eut finit avec ses cheveux, elle s’attaqua au reste du corps, pas un recoin n’échappa aux mains de Nailah qui se faisait douce pour ne pas la faire fuir. Ceux qui ne voyaient en elle qu’un animal ou une curiosité étaient bien stupides car ce que Nailah pouvait sentir sous la fourrure de la jeune fille-chat était très féminin, ce qui n’était absolument pas pour lui déplaire. Une fois qu’elle eut enfin enlevé toute la crasse de sa fourre, elle reprit le pommeau de douche.

    Penches la tête en arrière, s’il-te-plait.

    Et Nailah acheva de la rincer avec la même douceur, faisant couler le savon qui partait en petit îlots de mousse sur le sol, dessinant des formes amusantes pendant que l’Exceed retrouvait une certaine propreté.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☁--Yuma--☁

~|| Petite Furie ||~
~|| Petite Furie ||~
Masculin
Messages : 74
Jewels : 56942
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28

Click ♥
MessageSujet: Re: Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]   Lun 22 Aoû - 16:37

    Nailah avait deviné juste à propos de Yuma, et elle la rassura à propos de ces bains, qu’il n’y avait aucun danger pour elle et qu’elle ne tarderait pas à trouver cet endroit des plus agréables. Mais pour l’heure ce fut vers des douches que Nailah l’emmena, visiblement c’était ici qu’elle allait pouvoir se décrasser complètement et retrouver une fourrure d’un bel éclat. Ne sachant pas comment fonctionnaient toute l’installation, notre petite féline se laissa faire, se montrant par ailleurs bien plus docile qu’à son habitude. Mais ici sa curiosité avait pris le dessus sur sa méfiance, dès lors elle prenait plaisir à découvrir les douches de ces bains. D’une espèce de brosse de métal sans poil et trouée c’était mis à jaillir de l’eau, dont la température semblait variée à la demande de Nailah qui actionnait alternativement deux robinets. A sa grande surprise l’eau n’était pas brûlante mais elle n’était pas froide non plus, une température idéale que notre petite furie appréciait à sa juste valeur. Elle se fit alors copieusement arrosée par les jets d’eau, avant d’être commencée à être savonner de la tête au pied, Nailah était vraiment aux petits soins avec elle, et Yuma appréciait les caresses qu’elle lui faisait en la lavant. Elle n’oublia pas un seul endroit, même les plus indiscrets, mais cela n’avait nullement dérangé Yuma de sentir les mains de la jeune fille à ces endroits. Et après tout cela, Yuma eut droit à un bon rinçage qui eut aussitôt fait de révéler tout l’éclat de la fourrure de la petite féline qui pouvait avoir un aperçu de sa beauté retrouvée dans le miroir, bien que celui-ci était à présent un peu embué.

    « Cà fait vraiment du bien, et je sens la pomme à présent. »

    En effet c’était un shampoing à la pomme qui avait utilisé pour sa toilette. Celle-ci à présent terminée, Yuma se leva son tabouret, avec sa fourrure trempée elle gouttait partout, elle ne put alors retenir un réflexe naturel qu’elle avait attrapé avec le temps et se secoua énergiquement éclaboussant au passage Nailah qui était aux premières loges. Après ces quelques instants de joie sauvage, sa fourrure était toute ébouriffée. Yuma se tourna alors vers Nailah en lui affichant un sourire, pour la première fois elle lui affichait clairement qu’elle était contente, dès lors bien que Nailah ne s’était pas encore lavée, Yuma ne se gêna pas pour lui demander si elle passait à la suite.

    « Maintenant que je suis propre, on va manger ? »

    Déjà sans avoir profité des plaisirs dont regorgeaient les bains publics ? Il faut dire que vu que ceux-ci étaient inconnus à la petite Exceed, celle-ci ne voyait pas de raison de rester d’avantage dans cet endroit, même pas le fait que Nailah ne s’était pas encore lavée. A ce propos, maintenant qu’elle y repensait, celle-ci avait toujours droit à une faveur de sa part, Yuma ne pouvait que s’interroger à l’instant sur la nature de la demande qui ne tarderait pas à lui être faite tôt ou tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s6.sfgame.fr/index.php?rec=101111

avatar
☁--Invité--☁

Invité
Click ♥
MessageSujet: Re: Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]   Lun 22 Aoû - 17:55

    Pendant toute la durée de l’opération, Yuma fut agréablement calme, elle ne détestait pas l’eau et se laissait faire aux petits soin de Nailah. Elle avait cru qu’elle réagirait un peu au lavage qu’elle lui faisait mais visiblement, elle préférait profiter à fond du fait de se faire dorloter, devait-elle prendre ca pour une preuve de confiance. En tout cas, elle n’eut aucune réaction particulière aux passages des mains de Nailah, surtout que celles-ci ne délaissèrent aucun endroit de son corps, même les plus intimes pourtant cachés par la fourrure. Mais bon, vu qu’elle se promenait déjà nue avec sa seule fourrure pour vêtements, on pouvait en déduire que la pudeur n’était pour elle qu’une vague notion inconnue. En tout cas, elle était heureuse d’arriver à lui faire plaisir, la petite chatte découvrait et ca semblait lui plaire. Surtout qu’elle venait de retrouver toute sa beauté, elle ne put s’empêcher de faire un commentaire auquel Nailah répondit sur un ton gentil et taquin avec le sourire.

    Oui, tu es maintenant une jolie petite pomme bleue Yuma-chan.

    Celle-ci se redressa et eut alors un geste qui était là parfaitement animal, s’écrouant en éclaboussant tout autour d’elle et surtout Nailah qui riait sur le coup, s’amusant comme une enfant. Puis après, elle pouffa de rire un peu plus fort, maintenant, Yuma avait la fourrure toute ébouriffée et ressemblait pour le coup à une vraie boule de poils mais Nailah se garda de faire un commentaire de peur de la vexer. Plutôt rapide en besogne, elle lui demanda maintenant si elles allaient manger. Nailah lui répondit avec le sourire.

    Hé ! Pas si vite, laisses-moi au moins le temps de me laver et puis on peut aussi se détendre un peu, sans compter que je vais t’aider à brosser ta fourrure, elle doit en avoir besoin. Et ne t’en fais pas Yuma-chan, je t’ai promis que je te paierais un bon repas et je tiens toujours mes promesse, fais-moi confiance.

    Nailah s’installa sur le tabouret face au miroir et après s’être débarrassé de sa serviette, se mouilla intégralement à son tour. Elle disposa su gel douche sur une fleur de douche, celle-ci se mit à mousser abondamment, elle la donna à Yuma.

    Tu veux bien me rendre service et me frotter le dos avec ca s’il-te-plait ?

    Elle le lui demanda avec un gentil sourire. Pendant ce temps, elle pouvait prendre à son tour de cet agréable shampoing à la pomme et commença à se laver les cheveux, les redressant sur sa tête pour que Yuma puisse accéder à son dos sans problème. Bien sûr, ce n’était pas là la faveur qu’elle compterait demander à Yuma, elle lui demanderait autre chose mais ca pouvait attendre un peu, pour l’instant, elles devaient achever de se détendre, Yuma en avait bien besoin après toutes les mésaventures qu’elle avait vécu aujourd’hui.

    Au fait Yuma-chan, ca te plait les bains publics ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☁--Yuma--☁

~|| Petite Furie ||~
~|| Petite Furie ||~
Masculin
Messages : 74
Jewels : 56942
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28

Click ♥
MessageSujet: Re: Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]   Lun 22 Aoû - 20:46

    Leur du départ n’était visiblement pas pour tout de suite, Nailah désirait elle aussi se laver et elle le fit savoir à notre jeune amie. Et en échange de sa patience, elle lui promit de lui brosser sa fourrure, ainsi qu’un bon repas, elle avait donné sa parole et cela semblait suffire à Yuma qui se montra d’accord pour rester encore un peu. Et alors que Nailah s’installait à présent à son tour sur le tabouret, elle demanda à Yuma si elle voulait bien lui frotter le dos avec une fleur de douche qu’elle lui tendait. Yuma hésita un instant, elle ne voulait pas qu’elle croit qu’elle pouvait tout lui demander comme cela, elle n’était pas apprivoisée, alors elle trouva une excuses pour pouvoir lui laver le dos sans qu’elle se fasse de fausses idées à son sujet.

    « D’accord je te frotte le dos, mais il aura intérêt à être bon ton repas. »

    Voilà c’était juste en échange du repas qu’elle acceptait de faire cela, rien d’autre. Enfin du moins c’est ce qu’elle voulait faire croire, car mine de rien, elle commençait déjà à s’attacher un peu à cette humaine. Elle prit alors la fleur de douche et commença à frotter le dos de Nailah, et alors qu’elle s’attelait à cette tâche, Nailah lui demanda si elle se plaisait aux bains publics.

    « C’est un endroit intéressant. »

    Lui répondit-elle simplement pour ne pas se montrer trop enthousiaste, car en vérité elle était ravie des nouvelles choses qu’elle découvrait à chaque instant. D’ailleurs ce qu’elle tenait entre ses pattes, c’était la première fois qu’elle en voyait une de fleur de douche. Elle n’en revenait pas que les humains puissent utiliser autant d’accessoire uniquement pour se laver.

    « Voilà, ai fini ton dos. »

    Lui dit-elle tout en laissant retomber la fleur de douche par terre. Yuma alla alors ensuite s’asseoir contre le mur des douches, de cette façon, elle se trouvait presqu’en face de Nailah et pouvait la regarder se laver, et surtout observer son corps nu. Sa poitrine était plus volumineuse que la sienne, et l’absence de fourrure sur celle-ci ne faisait qu’accroître cette impression de grosse poitrine. Mais ce ne fut pas seulement çà que regarda Yuma avec curiosité, chaque partie de son corps fut détaillée par ses yeux et comparée avec les siennes. Au final elles avaient beaucoup de ressemblance, mais leur différence était si grande qu’il avait été impossible à Yuma de s’en rendre compte sans une observation minutieuse. Après celle-ci, Yuma ne put s’empêcher de lui demander :

    « T’as bientôt fini ? »

    Elle ne tenait pas en place cette petite, une fois qu’elle s’était acquittée d’une occupation, il fallait absolument qu’elle trouve autre chose à faire. Elle n’était en effet vraiment pas du genre à rester assise bien sagement dans un coin, sa queue battait derrière elle l’air de haut en bas, qu’allaient-elles faire après ? Se baigner ? Ou bien peut-être que Nailah allait lui brosser sa fourrure comme elle le lui avait dit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s6.sfgame.fr/index.php?rec=101111

avatar
☁--Invité--☁

Invité
Click ♥
MessageSujet: Re: Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]   Mar 23 Aoû - 8:38

    Yuma était du genre vive et impatiente, Nailah l’avait déjà deviné mais ca ne le rendait que plus mignonne à ces yeux. Avant de partir, elle voulait tout de même lui laisser le temps de profiter du bain, et puis la brosser aussi. Mais avant, il fallait bien qu’elle se lave elle aussi. Alors pour permettre à Yuma de passer le temps, elle lui demanda son aide pour lui faire le dos. Celle-ci accepta de le faire, à condition que le restaurant soit vraiment bon. Nailah eut un petit rire amusée, elle était adorable quant elle faisait la fière comme ca.

    C’est promis Yuma-chan, un bon restaurant qui sert du bon poisson.

    D’abord c’était la spécialité culinaire du coin, normal pour un port et puis elle lui avait déjà prouvé qu’elle avait tout de même quelques réactions animales parfois, alors comme elle était à moitié chat, elle devait aimer le poisson. Pendant qu’elle s’occupait de ses cheveux, Yuma lui frottait le dos, elle s’y prenait bien la petite, Nailah adorait ca. Elle lui fit ensuite la conversation mais Yuma ne lui répondit que peu de chose avant de finir son dos et d’aller s’assoir presque face à elle. Nailah reprit la fleur de douche et savonna méticuleusement son corps. Elle n’était comme toutes ces filles superficielles qui ne se soucient que de leurs apparences, mais elle était tout de même féminine et un peu coquète, du moins assez pour prendre soin d’elle. Elle remarquait que la petite chatte la regardait avec un certain intérêt. En fait, elle suivait les mouvements de ses yeux qui passaient d’un corps à l’autre, elle les comparait visiblement. Mais du point de vue de Nailah, Yuma n’avait pas à être jalouse, elle était jolie, ses formes étaient très féminines, sa fourrure était douce et son côté chat lui donnait un visage adorable. Yuma lui demanda ensuite si elle en avait bientôt terminé et Nailah lui répondit alors qu’elle prenait le pommeau de douche pour se rincer.

    Oui Yuma-chan, pardon de te faire attendre.

    Nailah ne fut pas longue à se débarrasser du savon, elle remit ensuite sa serviette autour de la taille et tendit la main à Yuma pour l’inviter à la suivre. Elle la guida jusqu’au bassin qui lui avait fait peur avant.

    Maintenant que tu es habituée à la chaleur des lieux, ca devrait aller, on y reste juste quelques minutes et tu verras ca ira mieux, rentres-y doucement pour t’habituer.

    Nailah rentra la première dans le bassin à l’eau délicieusement chaude, elle prit la main de Yuma et l’invita à la suivre, lui faisant un grand sourire pour la mettre en confiance. Une fois qu’elles furent toutes deux dans l’eau, Nailah alla s’assoir au fond du bassin et invita la petite chatte à se mettre à côté d’elle.

    Alors ? Ca passe mieux maintenant ?

    Pour sa part, elle était parfaitement détendue, elle pensa alors à la faveur que lui devait Yuma et avait par se décider pour quelque chose. Elle tourna la tête vers elle et lui parla gentiment.

    J’ai bien réfléchie Yuma-chan, je sais ce quelle faveur tu pourrais m’accorder. Alors, je sais qu’à la fin de la journée, tu vas reprendre ta route de ton côté. Tu n’es pas un petit chat qu’on peut adopter et ramener chez soi pour le dorloter. Ca me rend triste de me séparer de toi, alors la faveur que je te demande, c’est de devenir mon amie. Je veux qu’on puisse se revoir de temps en temps, s’amuser ensemble à l’occasion. Est-ce que… ca te va ?

    Nailah avait bien réfléchit et finalement, elle ne pouvait lui demander autre chose, elle voulait sincèrement devenir son amie, apprendre à mieux la connaitre, et cela ne venait pas de sa différence, elle ne cherchait pas à être amie avec une Exceed pour faire l’originale. En fait, elle sentait que la petite chatte partageait des points communs avec elle, elle avait l’air de connaitre aussi la solitude, peut-être pourraient-elles toutes deux la briser…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☁--Yuma--☁

~|| Petite Furie ||~
~|| Petite Furie ||~
Masculin
Messages : 74
Jewels : 56942
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28

Click ♥
MessageSujet: Re: Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]   Mar 23 Aoû - 10:23

    Yuma ne pouvait s’empêcher de se montrer quelque peu craintive à l’idée de replonger dans les eaux des bains, cependant si Nailah y allait, cela ne devait pas être si dangereux qu’elle pourrait le croire. Notre petite féline se laissa alors guidée par son amie dans les profondeurs des bains, l’eau lui semblait déjà moins chaude que la première fois. Et pour être honnête, elle trouvait cela assez agréable à présent. Nailah prit alors l’avance en allant s’installer au fond du bassin, Yuma la suivit dès lors en nageant la distance à la brasse. Arrivée à sa hauteur, Nailah s’empressa de lui demander si cela allait mieux à présent. Ce fut alors un oui unanime qu’elle lui répondit, elle était visiblement ravie de barboter dans cette eau. Yuma semblait en effet ne pas pouvoir tenir en place et ne cessait d’agiter ses membres dans l’eau tout en restant non loin de Nailah. Ce fut alors que celle-ci lui exposa la faveur qu’elle voulait se voire accordée par Yuma. Celle-ci s’arrêta un instant, et sentant qu’une oreille attentive devait être portée à ses paroles, elle se tourna et regarda Nailah, tout en l’écoutant avec attention.

    En effet elles n’allaient pas restées indéfiniment ensemble, il faudrait bien que tôt ou tard leurs chemins se séparent. Mais Nailah ne voulait pas d’une séparation définitive, Yuma avait bien compris que cette humaine c’était vraiment attachée à elle, sinon la nature de son souhait n’aurait été pas qu’elles deviennent amies. C’était en tout cas une invitation ouverte à ce que Yuma accepte de lui faire pleinement confiance, et cela était un peu difficile pour la petite Exceed. Cependant elle n’avait pour le moment passé que de bons moments avec elle, Nailah l’avait sauvée quand elle en avait eu besoin, et elle lui avait fait découvrir de nouvelles choses. Dès lors peut-être qu’entamer une relation sur du long terme avec elle pouvait être envisageable.


    « Je ne m’attendais vraiment pas à ce genre de faveur… »

    Finit-elle par répondre tout en se remettant à nager autour de Nailah, Yuma se mit alors à faire la planche, elle semblait réfléchir à sa demande. Elle lui avait certes promis une faveur, mais ses mauvaises expériences passées avec les humains faisaient qu’elle ne pouvait lui répondre un oui tout de suite et sincère. Après une minute qui devait paraître une éternité pour Nailah, Yuma finit par se redresser et se tournant vers celle qui voulait devenir son amie, elle finit par lui donner la réponse tant espérée.

    « C’est d’accord, je veux bien devenir ton amie. »

    Suite à ses paroles, elle se rapprocha de l’endroit où s’était installée Nailah et poursuivit ses dires.

    « Mais ne t’en vas pas croire que j’en serai docile pour autant. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s6.sfgame.fr/index.php?rec=101111

avatar
☁--Invité--☁

Invité
Click ♥
MessageSujet: Re: Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]   Mar 23 Aoû - 12:00

    Nailah était heureuse d’avoir pu débarrasser Yuma de ses réticences à aller dans le bassin. En effet, maintenant qu’elle était habituée, elle la vit découvrir les joies du bassin d’eau chaude, s’amusant à barboter dedans alors que la magicienne s’installait au fond pour se détendre. Nailah commença alors à lui parler de la faveur qu’elle allait demander à Yuma et ce qu’elle lui demanda, devenir son amie, sembla la surprendre. Celle-ci était perplexe et prit son temps pour réfléchir. Puis elle finit par la regarder et lui dire qu’elle acceptait, ce qui tira un grand sourire heureux à Nailah, heureuse de savoir qu’elle lui faisait un peu plus confiance. Puis la petite chatte pleine de fierté s’approcha d’elle en précisant qu’elle ne deviendrait pas un petit chaton docile pour autant. Nailah lui sourit de plus belle avant de lui répondre.

    Au contraire, ca me va, je veux que tu sois toi-même, je veux apprendre à mieux te connaitre. C’est ainsi que les amitiés se développent non ? Lentement et sûrement, alors que les amis en apprennent plus l’un sur l’autre. En tout cas, je suis heureuse Yuma-chan, rien ne pourrait me faire plus plaisir.

    Elle était bien tentée de lui sauter dans les bras pour lui faire un câlin mais elle avait encore que Yuma, toute fière, ne prenne mal un geste aussi affectueux et ne croit qu’elle ne la voyait toujours que comme un chaton à câliner. Bon, il était vrai aussi qu’en général, on ne proposait pas vraiment à ses amies de leur brosser la fourrure. D’ailleurs, il était temps de sortir pour le faire. Nailah se leva et marcha vers la sortie du bassin d’eau chaude, ca faisait un petit moment maintenant qu’elles y étaient, il ne fallait pas trop abuser des bains chauds.

    Tu viens Yuma-chan ? Je vais t’aider à brosser ta fourrure.

    Nailah se dirigea donc vers les vestiaires, attendant que la petite Exceed l’y rejoigne. Bon, la brosser, c’était une bonne idée mais avec quoi. Ils n’avaient certainement pas une brosse spéciale pour fourrure d’Exceed dans le coin. Elle se rabattit sur une brosse à cheveux, en choisissant une aux pointes suffisamment éloignée pour ne pas lui faire mal. Elle vint près de la petite chatte et commença par l’essuyer avec une serviette, le tout avec des gestes ayant la même douceur que lorsqu’elle l’avait lavé. Elle avait beau être fière, Yuma aimait bien aussi se faire dorloter alors Nailah en profiter. Elle se mit ensuite derrière elle et lui releva délicatement sa chevelure.

    Pour faire simple, je vais commencer par tes cheveux, puis je ferais ta queue et le reste après. Je vais y aller doucement mais si je tire sur des nœuds et que je te fais mal, dis-le moi surtout.

    Doucement, elle se mit à l’œuvre, en petite sauvageonne, Yuma ne se brossait pas souvent, nul doute qu’elle allait en trouver des nœuds et qu’elle allait en enlever des poils mais une fois qu’elle aurait terminée, Yuma serait toute belle et toute propre, aucun doute que son côté femme serait satisfait de cet élan de coquetterie, du moins, l’espérait-elle…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☁--Yuma--☁

~|| Petite Furie ||~
~|| Petite Furie ||~
Masculin
Messages : 74
Jewels : 56942
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28

Click ♥
MessageSujet: Re: Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]   Mar 23 Aoû - 20:16

    Leur amitié était à présent nouer et seul le destin pouvait dire comment celle allait évoluer par la suite, allait-elle persister jusqu’à la toute fin ou allait-elle finir par se rompre suite à une confiance trahie. Nul ne pouvait se prétendre devin, et quoi qu’il en soit Yuma était loin de penser au futur sur le moment. Le présent à lui seul requérait toute son attention. En effet elle avait à présent quitté les eaux du bain et était entrain de se faire brosser sa fourrure par son amie. Celle-ci avait très bien compris au moins une chose sur elle, Yuma aimait se faire dorloter, elle aimait que le monde gravite autour d’elle. C’était pour cela que bien que les humains en général la rejetait, elle continuait de vivre dans leur monde, d’être leur centre d’attention en commettant quelques délits qui se résumaient en général à des vols et quelques bousculades agitées. Cependant si notre petite féline avait apprécié de se faire laver par Nailah toute à l’heure, elle ne pouvait pas dire qu’elle aimait tout autant lorsque celle-ci la brossait. Et ce surtout lorsque la brosse qu’elle utilisait venait se coincer dans les nœuds formés par ses poils. Le plus dur fut ses cheveux, si bien qu’à un moment elle ne supporta plus les douleurs qu’engendraient chaque heurte, et prit la brosse des mains de Nailah pour se faire elle-même sa crinière azure.

    « Aïe ! Donnes-moi çà ! »

    Nailah se montrait trop douce, Yuma s’y prit de manière plus énergique, cela faisait tout aussi mal mais au moins cela allait plus vite. Bien que ce fût la première fois qu’elle se donnait ce genre de petit soin, Yuma avait vite attrapé le coup de main et en l’espace de quelques minutes ses cheveux étaient entièrement démêlés. Elle en avait cependant perdu quelques uns en cours de route, ceux-ci étaient restés coincés dans sa brosse. Brosse qui ne tarda pas à retourner dans les mains de Nailah.


    « Voilà tu peux continuer. »

    C’était carrément presque un ordre qu’elle lui avait donné, c’était qu’elle se prenait vraiment pour une petite reine. Le brossage de sa fourrure se passa beaucoup mieux, aussi bien sa queue que le reste de son corps, ses poils étant là moins longs que ceux de sa crinière, leurs nœuds se défaisaient sans le moindre mal. Et cette fois-ci Yuma ne pouvait qu’apprécier les passages de la brosse, elle découvrait là un nouveau genre de caresse bien agréable, à un tel point qu’elle en avait des frissons de plaisir par moment. Mais alors qu’elle s’oubliait dans la luxure de se faire dorloter, Yuma se souvenu qu’avec toute cette histoire qu’elle venait de vivre qu’elle avait perdu ses petits ornements fétiches. Ceux-ci ne valaient pas grand-chose aux yeux des humains, il s’agissait en effet de petites ceintures qu’elle portait en guise de bracelets à ses bras et de colliers à son coup. On avait dû les lui retirer lorsqu’elle était captive, sans doute que les marchands avaient cru qu’elle appartenait à quelqu’un et qu’ils s’étaient débarrassés de ses bijoux de cuir pour éviter toute question indiscrète sur sa provenance.

    Quoi qu’il en soit, Yuma semblait toute triste de cette perte, et les passages répétés de la brosse dans son dos ne lui procurait plus guère de plaisir tellement elle était affligée. Elle ne possédait pas grand-chose, mais le peu qu’elle avait, Yuma l’avait toujours chéri. Elle devait se faire une raison, il fallait qu’elle se trouve de nouveaux bijoux à porter. Mais où en trouver dans cette immense ville portuaire ? Peut-être que demander de l’aide à Nailah serait une option, non elle était trop fière pour cela, elle attendrait plutôt que Nailah propose elle-même son aide pour daigner l’accepter, ouais c’était mieux dans ce sens-là. Mais il ne fallait pas non plus qu’elle en oublie son estomac pour autant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s6.sfgame.fr/index.php?rec=101111

avatar
☁--Invité--☁

Invité
Click ♥
MessageSujet: Re: Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]   Mer 24 Aoû - 6:57

    Seul l’avenir dirait en effet comment l’amitié entre ces deux là allait se poursuivre. Mais Nailah était positive, tout irait bien, elle en était persuadée. De toute façon, inutile de se prendre la tête pour le moment, avant de penser à l’avenir, il faut savoir jouir du moment présent. Pour l’instant, son plaisir était de s’occuper de sa nouvelle amie. En fait, elles étaient en parfaite symbiose. Si Yume était un peu égocentrique et adorait se faire dorloter, le nouveau plaisir de Nailah était justement de la dorloter. Enfin, pour le moment, elle se bagarrait avec une chevelure plutôt rebelle, pleine de nœud, ce qui rendait l’opération plutôt difficile. D’ailleurs, Yuma finit par craquer et lui prendre la brosse des mains pour le faire elle-même. Nailah avait fait en sorte de se montrer douce, la petite chatte y allait de manière plus énergique, elle se faisait au moins aussi mal mais c’était elle qui se l’infligeait sur ce coup là. Une fois qu’elle en eut finit avec sa chevelure, elle rendit la brosse à Nailah et lui dit de continuer. C’était quasiment un ordre mais Nailah lui pardonnait volontiers le ton qu’elle employait. Après tout, elle avait vécu seule et les rares contacts qu’elle avait avec les humains n’avaient pas l’air de bien se passer. Dans ces conditions, elle ne pouvait pas lui reprocher ses manières un peu brusques, elle ne pouvait que compter sur le fait qu’elle finirait par s’adoucir en sa présence, une fois qu’elle aurait définitivement assimilée Nailah à quelqu’un d’agréable. Cette dernière continua à lui brosser la fourrure, le reste du corps était bien plus facile à faire, même la queue. Elle la sentait d’ailleurs frissonner de plaisir, elle ne devait pas se brosser bien souvent. Quant elle passa devant elle pour continuer le travail, Nailah vit que sa nouvelle amie avait une mine un peu tristounette et lui colla un petit bisou surprise sur le museau pour la sortir de sa rêverie et essayer de lui redonner le moral.

    Voilà j’ai fini, tu es magnifique maintenant.

    En effet, sa fourrure propre et fraichement brossée lui donnait un autre aspect, plus belle, moins sauvage mais toujours aussi adorable.

    Accorde-moi quelques minutes que je termine pour moi.

    Nailah fit la même opération pour elle, brossant sa longue chevelure fuchsia, comme elle en prenait plus souvent soin, il y avait beaucoup moins de nœud et l’opération ne dura pas longtemps, elle se rhabilla rapidement et vint sourire à la petite Exceed.

    Maintenant que nous avons terminé avec le bain, chose promise, chose du, on va manger. Un bon restaurant de poisson, ca te tente Yuma-chan ?

    Suivit d’un clin d’œil complice, il était impossible en théorie qu’elle lui refuse un bon morceau de poisson, tout intelligente qu’elle était, son côté chat devait trop la titiller de ce point de vue là.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☁--Yuma--☁

~|| Petite Furie ||~
~|| Petite Furie ||~
Masculin
Messages : 74
Jewels : 56942
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28

Click ♥
MessageSujet: Re: Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]   Mer 24 Aoû - 21:07

    Le petit bisou de Nailah sur son museau eut pour effet de sortir Yuma de ses pensées, jamais elle n’avait été aussi belle et elle n’avait de sauvage plus que son comportement à présent, et encore celui-ci s’était assez bien assagi depuis sa rencontre avec Nailah. Notre petite féline laissa ensuite celle-ci s’occuper de sa longue chevelure, ce ne fut comme elle l’avait dit qu’une affaire de minute. Plus rien ne les retenaient à présent dans ces lieux, et à l’annonce du restaurant de poisson, Yuma ne put se retenir d’afficher une certaine impatience. Notre amie était une grande carnivore et le poisson était l’un de ses mets favoris. Elle en oublia sur le coup ses petits accesoires de cuir, de toute façon, elle se débrouillerait bien par la suite pour lui trouver quelque chose qui lui aille. Yuma n’aimait pas porter de vêtements, mais elle s’était néanmoins prise d’intérêt pour les colliers et les bracelets, et pas spécialement ceux en or ou autres métaux précieux. Quoi qu’il en soit elles étaient à présent sorties des bains publics et faisaient route vers le restaurant de poissons qui ne savait pas quel estomac l’attendait. Sur le trajet Yuma n’évitait plus les regards de Nailah, et il lui arrivait même par moment d’esquisser un bref sourire en voyant celui de sa jeune et nouvelle amie. Mais alors qu’elles n’étaient qu’à mi-chemin du restaurant, un vieil homme accompagné de deux armoires à glace vint se mettre en travers de leur chemin. Le vieil homme affichait un visage rassurant, et ses vêtements témoignaient de sa riche fortune.

    « Excusez-moi ma demoiselle, cet animal est à vous ? Je me présente Paricil Amonai, je suis un grand collectionneur, je suis à la recherche de toutes les raretés du monde, et je crois bien en avoir une sous les yeux. Accepteriez-vous de me la vendre ? Votre prix sera le mien. »


    Bien que Yuma était la principale concernée dans cette affaire, celle-ci avait eu l’attention détournée par une mouette qui volait un peu trop bas avec un poisson dans son bec. Résultat elle n’avait rien écouté de ce qui venait de se dire, à un tel point qu’elle fut surprise en regardant de nouveau devant elle de voir ce vieux crouton et ses deux gorilles. Elle jeta ensuite un coup d’œil vers Nailah, l’expression de son visage n’était pas des plus aimables. En effet maintenant qu’elle daignait utiliser ses oreilles pour écouter la conversation, elle entendit cet homme insister pour qu’elle lui vende quelque chose. Yuma n’y connaissait rien à la monnaie humaine, mais d’après l’agitation qui commençait à naître de ce débat, cela ne devait pas être une petite bourse.

    « Nailah, on peut y aller ? J’ai faim ! »
    « Ah ! Mais en plus elle sait parler ! Je triple mon offre. Allez mademoiselle, acceptez, je vous prie. »

    Bien que loin d’avoir un QI des plus élevés, Yuma avait compris qu’elle était ce que convoitait cet homme avec tant d’ardeur. Celui-ci semblait prêt à tout pour la posséder, employer la force brute de ses hommes de main semblait même être une option envisageable pour lui, si l’argent ne suffisait pas. Mais sur ce point, Yuma avait vu Nailah à l’œuvre et savait de quoi elle était capable, elle s’attendait donc à voir quelques vols planés. Cependant il n’en fut encore rien, car Yuma ignorait les organisations locales, mais ces gars-là faisaient parties de la guilde la plus influente de toute la ville. S’attaquer à eux serait idiot et lourd de conséquence pour la suite. Mais bon l’estomac de Yuma ne savait attendre d’avantage, et elle se mit alors à tirer sur la manche de son amie, l’air de dire de se magner de finir la discussion avec le monsieur pas beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s6.sfgame.fr/index.php?rec=101111

avatar
☁--Invité--☁

Invité
Click ♥
MessageSujet: Re: Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]   Jeu 25 Aoû - 9:30

    Difficile de savoir si c’était le petit bisou sur le museau ou l’annonce d’un bon repas à base de poisson mais Yuma sembla soudainement aller beaucoup mieux, elle semblait même joyeuse et impatiente. Nailah eut donc vite fait de se coiffer et de se rhabiller. Les deux jeunes femmes se mirent donc en chemin. Yuma semblait même sauvage envers elle qu’avant, elle croisait son regard plus facilement et lui rendait même ses sourires de temps en temps. Une jolie amitié était en train de se développer et plus rien ne pouvait venir gâcher cette journée à présent. Enfin, c’était parler trop vite. En vieil homme accompagné de deux gorilles de garde leur barra la route et commença à faire à Nailah un discours mielleux dans lequel il lui demandait tout simplement de lui vendre Yuma ! Et puis quoi encore. Pour l’instant, elle n’avait rien dit mais son regard sombre trahissait déjà le refus catégorique. La jeune Exceed qui venait enfin de comprendre qu’on parlait d’elle, demanda à Nailah si elles y allaient, cependant, l’homme ne semblait pas disposé à les laisser partir. Nailah se mit de façon à être devant Yuma, façon de dire clairement qu’elle s’interposait. Cependant, elle gardait son calme et analysa la situation. Les deux gros gorilles étaient peut-être impressionnant physiquement mais ils n’avaient aucune aura magique, de simple garde qui comptait sur leur charisme pour impressionner, contre une mage, ils ne pourraient rien faire. Seulement, elle ne devait pas chercher la bagarre la première. Mais ce n’était pas comme si elle n’avait pas de plan pour autant, son regard avait déjà embrassé les alentours et plusieurs plans de fuite étaient déjà prêts pour se faire la belle en cas d’urgence. Mais pour le moment, elle se contenta de parler d’une voix calme, froide et sûre d’elle.

    Amonai-san. Désolée de vous décevoir mais cette jeune femme n’est pas à vendre. Tout d’abord, ce n’est pas une marchandise, il s’agit de mon ami, qui plus est elle, cette jeune femme et moi-même sommes membres de la guilde des Silver Dragon.

    Dit-elle en désignant le tatouage à sn épaule, puis Nailah tourna la tête brièvement pour faire un clin d’œil discret destiné à faire comprendre à Yuma de rentrer dans son jeu et de lui faire confiance alors qu’elle lui tenait la main. Les deux gorilles semblaient prêts à venir la chercher de force mais ils firent un pas qu’une aura mauve commençait à briller autour de Nailah.

    A votre place, je ne ferais pas ca. Si vous vous attaquez à nous alors que nous sommes venu dans cette ville en paix, c’est toute la guilde des Silver Dragon que vous devrez affronter, à commencer par notre maîtresse de guilde qui est une Dragon Slayer.

    C’était du bluff ! Un putain de bluff ! Mais Nailah parlait avec une telle assurance que ca marchait divinement bien, les deux gars reculèrent, le vieil homme était hésitant, la réputation des Dragon Slayer suffisait toujours à impressionner la majorité des gens. Mais Nailah ne s’arrêta pas là, il fallait maintenant porter l’estocade et l’achever une fois pour toute.

    Qui plus est, vos propos et vos intentions relèvent maintenant du domaine de l’esclavagisme. Et dans ce cas, je suis sûr que le Conseil approuverait pleinement une action de ma guilde, ils n’aiment pas les esclavagistes aux dernières nouvelles. Il serait bien dommage que cette ville voit son équilibre du pouvoir être chamboulé pour une telle raison non ?

    C’était trop, le vieil homme était assommé par les arguments de Nailah, la fille-chat n’était pas à vendre, elle était sous la protection d’une guilde puissante, il n’avait pas réussi à voir que Nailah le bluffait, enfin seulement à moitié, les grandes lignes étaient vraies, elle-même était membre de la guilde et cette dernière agirait surement si Nailah rentrait blessée en disant qu’elle s’était faite attaquer alors qu’elle se promenait avec une amie. Le vieil homme se retira donc avec ses gardes, l’affaires était close pour le moment et sans doute définitivement.

    Voilà, c’est terminée Yuma-chan. Bon, cette fois on va au restaurant, moi aussi je commence à avoir faim avec tout ca.

    Lui tenant toujours la main et lui souriant, elles reprirent leur marche et arrivèrent dans un quartier prêt du port où il y avait plein de restaurant de poisson. Tous avaient l’air aussi bon l’un que l’autre, ca devenait difficile de faire un choix.

    Heu… je te laisse choisir celui qui t’inspire le plus Yuma-chan. De toute façon, c’est moi qui offre.

    Et puis, la chatte devait mieux s’y connaitre en poisson, sans doute son instinct les guiderait-elle vers le meilleur établissement.


Dernière édition par Nailah Juuryoku le Ven 26 Aoû - 7:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☁--Yuma--☁

~|| Petite Furie ||~
~|| Petite Furie ||~
Masculin
Messages : 74
Jewels : 56942
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28

Click ♥
MessageSujet: Re: Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]   Jeu 25 Aoû - 19:31

    Silver Dragon qu’est-ce que cela était donc ? Une guilde ? Yuma ne savait même pas la signification de ce terme dans la société humaine, mais apparemment ce qu’elle disait avec l’air d’effrayer les individus qui se tenaient en face d’elles. Ceux-ci ne tardèrent pas à les laisser en paix et à reprendre leur chemin, notre petite féline ne comprenait pas comment Nailah s’y était prise, mais au final, elle s’en moquait un peu. En effet comme le lui faisait remarquer son amie, elles pouvaient enfin aller manger. Il ne leur fallut pas longtemps avant d’atteindre le restaurant aux mets tant convoités, Celui-ci offrait un large choix de poissons, il y en avait pour tous les goûts et lorsque Nailah lui demanda de choisir ce qui l’inspirait le plus, Yuma lui répondit au tac au tac.

    « Tous, je veux tous les manger !! »

    Nailah lui avait dis qu’elle lui offrait toute cette nourriture, dès lors notre petite féline n’allait pas se retenir, ce n’était d’ailleurs pas du tout son genre de faire la fine bouche. Le restaurant était organisé de la manière suivante, il s’agissait en fait d’un buffet à volonté, on payait certes cher à l’entrée mais on avait en retour le droit de manger autant de poissons que l’on souhaite. Dès lors laissant à Nailah les formalités de paiement, Yuma se dirigea à toute allure vers les rangées de tables où étaient exposés une multitude de plat exquis. Et sans perdre un instant elle commença à manger, où plutôt à s’empiffrer. Bien que de petite taille, son estomac était lui pareil à un gouffre sans fond.

    « Hum c’est délicieux, ils ont rajouté plein de choses avec les poissons, çà les rend encore meilleurs ! »

    En effet Yuma n’avait pas pour habitude de les manger de la sorte, pour elle c’était soit crus soit cuits au feu de bois. Autant dire que cela la changeait beaucoup, mais elle n’avait aucun mal à s’adapter à toutes ces nouvelles senteurs gustatives. Elle venait de découvrir un petit paradis, et vu ce qu’elle avait déjà avaler en l’espace de quelques minutes, elle allait peut-être causer la faillite du restaurant. Yuma était tellement focalisée sur son repas qu’elle ne faisait plus attention à rien d’autre, que ce soit les regards des autres clients, ou encore Nailah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s6.sfgame.fr/index.php?rec=101111

avatar
☁--Invité--☁

Invité
Click ♥
MessageSujet: Re: Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]   Ven 26 Aoû - 8:50

    Bon, pas de soucis, l’homme avait été pris par son demi-bluff, jusque là, elles étaient tranquilles, il n’y avait plus qu’à espérer ca continue comme ça pour le moment. Car avec une Yuma aussi insouciante, elles n’iraient pas loin en cas de véritables attaques. Mais bon, on verrait en temps et en heure. Pour le moment, une seule chose comptait, surtout pour la féline, se remplir l’estomac de délicieux poissons. Face au choix de restaurant qui s’offraient à elle, Nailah se décida finalement à guider la petite féline vers un qui serait sans doute plus pratique. Celui-ci offrait en effet l’option buffer à volonté sur tout le menu. Ce n’était pas donné mais vu le comportement de la petite Exceed, il serait sans doute dur de la faire tenir en place à une table le temps qu’un serveur arrive. Mais devant la joie de vivre de sa nouvelle amie, Nailah ne pouvait que fondre.

    Alors commences à te servir, je vais régler les détails.

    Ici, il fallait payer avant de consommer, la jeune mage régla donc d’avance la facture, à ce prix, on sentait le buffet à volonté mais surtout la cuisine avait intérêt à être bonne. Mais vu l’appétit dont avait l’air de faire preuve la petite chatte, le prix serait très vite rentabilisé. D’ailleurs, le personnel commençait à pleurer et le cuisinier allait pleurer aussi vu qu’il allait devoir accélérer la cadence pour regarnir rapidement le buffet. Le serveur apeuré devant l’appétit de la féline désigna tout de même une table à Nailah. Cette dernière se dirigea tranquillement vers Yuma qui était heureuse de goûter à du poisson aussi bien cuisiné. Nailah eut un petit rire et se mit à attendre calmement que la petite morfale se calme un peu.

    Si ca te plait, j’en suis contente Yuma-chan. Mais tu sais, pas la peine de te précipiter comme ca, ils vont regarnir le buffet sous peu. Prend donc une assiette, met tout ce que tu veux dedans et allons nous assoir pour manger tranquillement d’accord ?

    Elle ne lui avait pas dit ca sur le ton de la moral, non c’était une invitation tout ce qu’il y a de plus gentil. La jeune mage prit donc une assiette et commença à se servir au buffet, montrant à la petite Exceed comment faire avant de lui montrer la table où elles devaient s’assoir, ce serait plus agréable de manger comme ça que debout devant le buffet. En tout cas, maintenant, la petite féline ne pourrait pas dire que Nailah ne tient pas ses promesses…
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☁--Yuma--☁

~|| Petite Furie ||~
~|| Petite Furie ||~
Masculin
Messages : 74
Jewels : 56942
Date d'inscription : 12/08/2011
Age : 28

Click ♥
MessageSujet: Re: Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]   Ven 26 Aoû - 19:54

    Yuma serait pourtant bien restée là devant le buffet, elle avait tout à portée de main et ne voyait pas l’intérêt d’aller s’installer à une table un peu plus loin. Mais bon cela lui était demandé si gentiment qu’elle n’allait pas refusé de suivre les désirs de Nailah cette fois-ci, mais une assiette était trop petite pour espérer contenir tout ce dont Yuma voulait se délecter. Elle prit dès lors un large plateau qui traînait sur le banquet et le remplit le maximum qu’elle put. Une vraie petite montagne de poissons sur un plateau qui devait être presque aussi lourd que Yuma à présent, cependant celle-ci n’eut aucun de mal à la transporter jusqu’à la table qui leur avait été choisie. Et une fois installée à celle-ci, elle ne perdit pas un instant et se remit à festoyer. C’était vraiment à se demander où est-ce qu’elle mettait tout ce qu’elle avalait, c’était comme-ci elle n’avait rien eu à manger depuis plusieurs jours, cependant c’était loin d’être le cas.

    « Au chait t’as parchlé de Shilver Dlagon tout l’heuchre, chest quoi ? »

    Yuma n’avait même pas pris le temps d’avaler pour lui poser sa question, mais elle ne doutait pas qu’elle était tout de même arrivée à se faire comprendre. Elle était curieuse d’en savoir plus sur Silver Dragon et les guildes en général, cela ne semblait pas être anodin. Par contre elle n’avait nullement besoin d’explication sur les dragons slayers car lorsqu’elle avait entendu Nailah en parler, des brides de souvenirs qu’elle s’était forcée d’oublier lui revinrent à l’esprit, l’objet de sa véritable présence ici, les dragons slayers représentaient une source de magie impressionnante et peut-être étaient-ils à même de sauver les siens sur Edoras. Mais pour Yuma elle ne faisait pas partie des Exceeds d’Edoras, elle prenait son envoi sur ce monde comme une punition et ne voyait pas pourquoi elle viendrait en aide aux siens. Qu’ils se débrouillent seuls. Et comme pour se dire de fermer définitivement cette parenthèse, Yuma mordit avec un peu plus de hargne dans son poisson un gros brochet qui fut vite avalé mine de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://s6.sfgame.fr/index.php?rec=101111

avatar
☁--Invité--☁

Invité
Click ♥
MessageSujet: Re: Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]   Sam 27 Aoû - 8:21

    Bon, on ne pouvait pas trop en vouloir à Yuma si elle manquait de manières, après tout, elle avait l’air d’avoir grandi toute seule à la sauvage en se débrouillant. Néanmoins, Nailah avait réussi à la convaincre de venir avec elle à une table. Sauf que Yuma avait une conception de l’assiette très à elle. Elle prit carrément un plateau et y mit autant de poisson que possible. En cuisine, ils devenaient fous, il devait regarnir un buffet qu’un client morfal était en train de leur piller. Mais bon, que pouvaient-ils dire, la cliente avait payé, ils allaient devoir assumer leur notion de buffet « à volonté ». Nailah, elle, dégustait son poisson tranquillement, avec des couverts, mais il était vrai qu’ils cuisinaient très bien ici. Elle eut tout de même les yeux ronds quant elle vit ce que Yuma avait ramené en prenant compte de ce qu’elle avait déjà avalé.

    Et bien Yuma-chan, ce n’est pas un estomac que tu as, c’est un vrai trou noir.

    Alors qu’elle mangeait, cette dernière lui demanda ensuite ce qu’était les Silver Dragon, malgré tout, Nailah avait réussi à la comprendre et ne lui fit pas de remarque sur l’utilité d’avaler avant de parler, il était peu probable qu’elle l’écoute. Vu qu’elle ne savait pas à quel point Yuma connaissait les guildes ni même si elle savait ce qu’était une guilde, elle opta pour la version complète.

    Silver Dragon, c’est le nom d’une guilde de magicien, celle à laquelle j’appartiens. Une guilde, c’est un rassemblement de magicien qui se regroupe pour une raison ou pour une autre. En général, il y a deux sortes de guildes, les blanches comme la mienne, qui sont considérées comme les guildes officielles et il y a aussi les guildes noire. Mais celle-ci ne sont que des ramassis d’individus dangereux, criminel voir complètement fou, de sales types en fait.

    Elle lui laissa le temps de digérer ces premières informations alors qu’elle-même prenait une bouchée de poisson avant de reprendre la parole.

    Ma guilde, les Silver Dragon, a pour adage de suivre ces rêves. C’est un petit peu comme une grande famille, on s’entend tous, on s’entraide et quand l’un des nôtres est menacé, tout le monde vient lui porter secours. Nous avons notre propre quartier général même. Il s’appelle Deep Blue, c’est un magnifique palais qui flotte dans les nuages. Grâce à un système de rune magique, on peut s’y rendre quant on veut depuis n’importe où et grâce à un système de glyphe dans toutes les grandes villes, on peut aller quasiment n’importe où dans le monde. Là-bas, on y a tous notre chambre, c’est un endroit magnifique.

    D’ailleurs, une idée lui surgit dans la tête, pourquoi ne pas essayer de convaincre Yuma de les rejoindre ? Sans la forcer bien sûr, mais lui présenter une autre option de vie qu’elle ne connaissait pas l’intéresserait peut-être.

    D’ailleurs, tu es toi-même magicienne, je le sens. Ca te dirait de venir visiter Deep Blue avec moi ? Ainsi tu pourrais te faire une idée de ce qu’est ma guilde et si ca te plait, tu pourrais même nous rejoindre. Tu sais autrefois, moi aussi, j’ai un petit peu errée ici et là, cette guilde m’a beaucoup offert. Chaque membre est libre de vivre sa vie comme il l’entend mais avoir un endroit où rentrer quant on en a envie et des gens amicaux qui vous accueille, c’est pas mal aussi…

    Surtout pour quelqu’un qui avait grandi dans un laboratoire, loin de tout. Elle espérait que Yuma prendrait tout ca en considération… enfin après le repas, cela allait sans dire…
Revenir en haut Aller en bas

☁--Contenu sponsorisé--☁


Click ♥
MessageSujet: Re: Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le chat est-il à adopter ? [PV Yuma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Coast City-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit