Forum RPG Fairy Tail - 20 Lignes ( soit 360 mots ) Minimum demandées - Bon Roleplayers exigés
 

Partagez | 
 

 Éradication de guilde [Mission]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar
☁--Joker--☁

Entité hasardeuse contrôlant votre destinée

Entité hasardeuse contrôlant votre destinée
Masculin
Messages : 38
Jewels : 46221
Date d'inscription : 19/08/2011
Age : 67

Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Jeu 20 Oct - 18:00

Une voix se fit entendre dans l'habitation précaire du groupe, une voix jeune, douce, mais qui avait un ton particulièrement malsain. Une voix que Muzai connaissait bien, mais il n'avait bien entendu ni l'envie, ni la force, de citer le nom du jeune homme qui semblait maître des lieux. Ce n'était nullement le gardien, mais quelqu'un de beaucoup plus important, rien qu'au son de sa voix, on pouvait sentir son aura...ce type devait avoir un niveau SS, voir même proche du SSS. C'était à ne pas en douter, l'un des fameux Hauts Membres de Shadow's Circle...

Des paroles ? Non, pas exactement, un sifflotement représentant parfaitement sa voix amusée, un air morbide vu qu'il jouait la marche funèbre en sifflant, puis un éclat de rire démentiel, suivit d'un applaudissement. Un bruit que le démon connaissait bien...que tout musicien connaissait d'ailleurs, le déclic d'une serrure qu'on ouvre, la serrure d'un piano scellé. Craquement de doigts, la musique commença, un air sombre et entraînant, imprégnant la salle d'une lueur rouge sang. Le sang commença à couler, sortant du haut des murs, en même temps que la musique se faisait de plus en plus entrainante, les moments plus lourds créant des éclairs rouges sur le plafond. La tragédie arrivant soudainement, Mitsu disparut soudainement, sous les yeux de Kelik et sous le rire remplit de folie du mystérieux musicien.

Simple téléportation mon petit loup, tu le retrouveras à ta guilde si tu en sors vivant...

Toutes les touches du piano furent touchées en même temps, dans un bruit sourd, sec et violent. La nécropole entière fut parcourue de secousses dignes d'un tremblement de terre, tandis qu'une explosion se fit entendre, suivit d'un bruit d'éclats de verres ou plutôt de cristal. Muzai ne réagit pas comme ses camarades qui ne pouvaient qu'à peine sentir le tremblement, après tout...ils n'avaient pas de cristal du même genre implanté en eux...Ouvrant grand les yeux, il cracha une énorme quantité de sang avant de s'effondrer en tremblant au sol, comme si quelque chose avait explosé a l'intérieur de son corps. On ne pouvait plus entendre que les gémissements d'agonies de tous les nécromanciens vivant dans la zone, ils avaient eu un sort plus terrible que le jeune démon, refusant de faire le plaisir de gémir de douleur quant à lui. Cependant le roi panthère ne pu rester conscient plus longtemps, c'était déjà même surprenant qu'il ait survécu a une telle attaque. Quant au reste de la nécropole, ce n'était plus que décombres, ils verraient des morceaux de corps dans à peu près tous les sens dés qu'ils sortiraient...car les nécromanciens avaient quant à eux bien explosés et ceux qui étaient résistants ne vivraient pas longtemps...

Sacré Mumu, ton cristal n'a même pas été fissuré...Quant à vous autres, vous avez une chance incroyable vous savez ? Je voulais juste épargner votre ami louveteau, afin qu'il puisse tout raconter de votre mort, mais vous avez été installés dans l'endroit le plus résistant de la nécropole...Coup de chance ou prévu ? Pour la peine je vous indique la suite, allez au nord, vous trouverez une porte géante en ossements. Si vous y arrivez dans une heure...Je vous laisse tranquille pour votre petite mission. Sinon, je vous ferais faire à tous un arrêt cardiaque ! Bonne chance mes agneaux ♥

Plus rien...plus de voix...Des ruines, un silence de mort et un blessé gravement atteint. Est ce que Muzai avait fait choisir cet endroit en prévoyant de l'intervention d'un haut membre ? Le petit groupe ne le saurait que si ils couraient à vive allure pour atteindre l'autre bout de la nécropole et si ils voulaient réussir, ils n'avaient pas d'autre choix que de laisser Muzai ici. Un corps les ralentiraient et ferait baisser leurs chances de survie, rien n'était impossible...tout n'était qu'une question de choix. Allaient ils abandonner un camarade les ayant visiblement sauvé pour la seconde fois et tenter de survivre ? Ou courir à l'autre bout de la nécropole avec l'idée qu'il se réveillerait et les rejoindrais via le fameux système de téléportation des membres de cette guilde ? Ne pouvant être utilisé que par des mages noirs.

Une chose était certaine, le Haut Membre ne leur ferait pas de cadeaux en cas d'échec. Voila donc la puissance de Shadow's Circle...

Spoiler:
 




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Invité--☁

Invité
Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Ven 21 Oct - 13:39

[HRPG : Vu qu'on a trois IRL jours seulement, euh, je poste...Désolé, mais bon, vu que je doute d'avoir le pc avant dimanche après, je ne voulais bloquer personne T_T...
Après, je laisse le libre choix au PNJ (ou à Loo et Kelik) de me mettre des obstacles ou non à mon personnage. Car sinon, je considérerais que je n'en ai pas vraiment eu à mon prochain post....si ce n'est mon fichu point mort -_^ lol
]

    J’attendais les réactions, les répliques, mais je n’eus pas vraiment le temps d’y faire attention, ou d'y répondre. Quelque chose troubla l’ordre silencieux de la nécropole. Mumu semblait mal à l’aise, et cela me fit froncer des sourcils quand soudain…Et bien, si j’étais vulgaire, je gueulerai : « What the Fuck ?! » mais comme je suis la personne la plus distinguée et merveilleuse de ce troupeau, je me suis gentiment contenter d’un :

    « Cool alors, je veux sa technique…Histoire de repeindre plus facilement les murs de la guilde ! »

    Quoi ? Vous avez un souci avec moi ? Bon, j’avoue que lorsque le Boss s’est, euh, écroulé…je me suis plus ou moins précipité vers lui. Mais voir un spectacle aussi beau que moi me fit lever les yeux vers ses murs au combien artistique : je veux la même nécropole nom d’un nain jaune boiteux ! Le rire qui résonnait avec cette musique, je le trouvais un peu chiant. Cela gâchait le fun de la situation.
    J’ai eu, après les quelques mots qui me firent être soulager – enfin un des gosses en moins – la sensation qu’une secousse sismique eut lieu.
    Mais non, je stoppais mon admiration béate du spectacle le plus haut du millénaire pour froncer les sourcils et jeter un œil à la nécropole divine, rougeoyante de sang. Je la love cette nécropole moi ! On peut y emménager Mumu ?

    Mais voilà, j’allais me retourner vers le Chef, le regard pétillant comme un enfant à l’approche de Noël, qu’un bruit d’explosion et de verre se fit entendre. Ni une, ni deux, Muzai cracha ses tripes, et tomba inconscient baignant dans son sang.
    Je restais paralyser, le regard fixer sur le corps inerte de mon Maître de Guilde. Non, finalement, je n’aime pas cet endroit : il abime celui que je suis le seul à avoir le droit de surpasser !
    La voix de ce que je devine être un des pires ennemis du p’tit frère se fit de nouveau entendre. Cet amusement, il me rappelle le mien alors que je peins. Mais lui, il l’éprouve alors qu’il fait souffrir Mumu et ça m’énerve.
    Une chance incoryable ? J’ai un rictus à cette idée. Je suis sorti de mon état, et me suis agenouillé prés du corps de Muzai, vérifiant son pouls. Il vit : c’est l’essentiel. Je pourrais le ramener, non, je dois le ramener. Si je laisse le big boss ici, Kakuu deviendra plus chiant que l’an quarante lui-même, ou que l’armée de Mulfass. Et sérieux, ça me casserait les burnes mais grave.
    Je ne peux savoir où est ce copieur, ce voleur, ce faux artiste qui me pique mes lubies. Mais d’une voix moqueuse, je lâche dans le vide :


    « Va te faire mettre où je pense connard. Je vais te montrer qu’une panthère n’est pas un agneau. »

    J’ai la rage. Ils ont tous décidé de me faire chier aujourd’hui. Ils ont adhéré à la journée Boycott de Kakuu à mon égard au quoi ? J’aurais dû rester fumer à la guilde, ou peindre, ou dormir…ou m’envoyer en l’air. Toutes ces idées me semblent plus intelligente que celle qui m’a prit quand j’ai choppé ce job de tarés. Ok, je suis le plus incroyable et excellent de tous les tarés, de cette minuscule planète qui n’existerait pas sans moi….Mais quand même, celui-là, je lui décernerai bien la palme ! Connard de copieur va ! La peinture c’est mon dada, pas le tiens !

    Enfin bref, j’observe Mumu. Une heure ? Espérons que cet enfoiré n’a pas laissé trop de bordel, et que rien ne gêne le chemin. Je sais qu’abandonner une mission n’est pas dans mes habitudes, mais je crois que ramener le p’tit frère entier et en vie doit être « prioritaire ».
    Je suis génial, et omniscient aussi : je sais quand je dois être sérieux et me caser pour survivre. Je jette un regard aux deux autres. Mon visage est sérieux, je ne blague plus, je ne dirais rien sur moi non plus, je suis dans mon rôle habituel : mon rôle de « Lieutenant » paraît-il.


    « Notre collaboration semble se terminer ici. Je pars devant… »

    J’ai vraiment envi de tuer des gens là. Je pris le bras droit de Muzai, et je l’ai passé sur mon épaule gauche. Je sais que je vais en chier, mais ma fierté me fait refuser de leur demander de l’aide. Le sol peut à n’importe quel moment se dérober sous nos pieds, et les cadavres pas encore cadavériques peuvent se montrer insistant si leurs envies anthropophagique ressortent…Alors, je le hisse sur mon dos. Au sol, je laisse mon arc. Je ne pourrai le transporter Lui ET le Chef. Il a intérêt à m’en repayer un l’enfoiré ! Car mes flèches je peux les « matérialiser » mais pas mon arc.

    Enfin bref, je le hisse sur mon dos et le calle avec mon autre bras. A peine cela est-il fait – Alala, je le laisse monter sur mon superbe corps - je m’en vais vers le Nord. Je fais attention là où je marche, et il m’est bien arrivé de planter une ou deux fléchettes dans le front d’un type ou deux mais bon : c’est pour mon bien. Et puis, les vivants sont trop laids. Je ne sais pas combien de temps il me faudra, mais y’a pas intérêt qu’il m’arrive des couilles alors que je porte un poids mort ! Manquerais plus que ça…déjà, je suis certain que les deux autres irons plus vite que moi, et ça, pour quelqu’un avec ma vitesse : ça me gave déjà. T’es lourd Chef…j’ordonne une mise au régime quant on rentre merde !

Revenir en haut Aller en bas

avatar
☁--Kelik Blye--☁

˜Master of the Wind˜
˜Master of the Wind˜
Masculin
Messages : 78
Jewels : 76902
Date d'inscription : 10/08/2011
Age : 22

Localisation : Ici et là...

Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Mar 1 Nov - 17:27

Bon... Je pense que c'est déjà arrivé à tout le monde de croire que la situation était parfaitement sous contrôle, de penser avoir tout sous contrôle alors qu'en fait, c'était totalement le contraire ? Bah, c'est ce qui venait de m'arriver à l'instant. En écoutant le plan de Ryuuketsu, j'étais absolument sur que tout allait se passer comme sur des roulettes. J'ai rapidement changer d'avis en entendant la petite voix douce qui s'élevait depuis le fond de la nécropole. Je porta la main à mon sabre, attaché à ma ceinture, mais à peine dégainé, je ne pu plus le tenir dans les mains. Je venais de sentir l'aura la plus puissante de toute ma vie. La personne à laquelle elle appartenait devait être sacrément puissante. C'est alors que j'entendis un bruit étrange, que je ne reconnu pas tout de suite. Je me souviens alors l'avoir entendu il y a peu de temps, dans la salle de repos de la guilde. Un déclic, un craquement de doigts, le tout suivi de note de musiques. Aussi étrange que cela puisse paraître, quelqu'un jouait du piano.

Je ne compris absolument rien de ce qui se passa par la suite. En tournant la tête, je vis Mitsu disparaître instantanément, comme téléporté. L'homme au piano sembla me dire quelque chose, mais j'étais tellement absorbé par ce qui se passait autour de moi que je ne l'entendis même pas. C'est alors que l'inconnu à l'aura monstrueuse donna un grand coup sur toutes ses touches. S'en suivi une puissante onde de choc qui secoua toute la nécropole qui s'effondra sous le choc. C'est à ce moment la qu'un bruit de verre cassé se fit entendre. Tournant la tête, je vis avec horreur le maître de Black Panther cracher ses tripes avant de tomber à terre, comme si quelque chose avait explosé en lui. Incapable de rester conscient, il tomba à terre, vaincu par la douleur. Le mage noir commença alors à parler. Apparemment, nous étions dans l'endroit le plus résistant de la nécropole, ce qui nous avait protégé de cette onde de choc. Le mage nous parla alors d'une porte en ossement, menant à la suite du souterrain, situé au nord de l'endroit ou nous nous trouvions. Nous n'avions qu'une heure pour l'atteindre, sinon, nous mourrons tous d'un arrêt cardiaque. Personnellement, en me servant de magie, je pouvais l'atteindre très rapidement, mais cela impliquait de laisser le reste du groupe en arrière et ça, je ne pouvais pas me le permettre. Sur les six que nous étions au départ, nous n'étions plus que trois. L'une était morte, l'un téléporté à l'extérieur de la guilde et le dernier grièvement blessé. De plus, si Ryuuketsu mourrait, nous étions fichu. Il fallait absolument le prendre avec nous.

C'est alors que je vis Waya, l'autre type de Black Panther poser son arc à terre pour soulever son maître de guilde.

« Notre collaboration semble se terminer ici. Je pars devant… »

Comment ça, il partait devant ? Je m'approcha de lui avant de l'arrêter dans son mouvement en l'attrapant par la veste.

"Une minute... Tu nous laisses en plan, comme ça ? Ton maitre de guilde est la seule personne à pouvoir nous guider et nous faire sortir d'ici alors je ne tiens pas à ce qu'on se sépare. Alors si ça ne te déranges pas, je vais essayer de nous faire gagner un peu de temps pour rejoindre la porte."

N'attendant même pas de réponses, je me suis baissé pour ramasser mon arme et je suis sorti le premier de notre abri. Le type au piano avait dit vrai, toute la zone était détruite. De plus, on pouvait apercevoir de par-ci par-là des morceaux de cadavres. Les nécromanciens avaient du exploser avec la nécropole lors du tremblement de terre. Bon... Premièrement, il fallait que je trouve un point en hauteur. Un tas de roc serait parfait. J'en repéra rapidement un, une petite montagne, constituées de restes de la nécropole. Je mis alors les mains dans ma sacoche arrière pour en sortir deux gants noir. Habituellement, je ne m'en servait qu'en dernier recours et je ne les montrais que rarement en public, mais là, il y avait urgence. Je les enfila, attrapant les poignées métalliques situées sous les gants avant de les tirer d'un coup sec vers le bas. De longues griffes métalliques d'une quarantaine de centimètres jaillirent de chacun de mes gants. C'était normalement mon arme de secours, mais je n'aurais jamais cru qu'elle me servirait à autre chose. Plantant les lames dans la paroi, je commença à escalader. Il fallait bien faire attention à ne pas déraper lorsque je sortais une lame de la paroi, sinon, c'était la chute assurée. Après quelques minutes d'escalade, je parvints finalement en haut du monticule. De là, je pouvais voir toute la nécropole, malgré l'obscurité. Je chercha du regard la fameuse porte en ossement que je ne mis pas longtemps à trouver. Une grande porte blanche, au loin. Apparemment, le chemin pour y accéder était plutôt accidenté, mais au moins, aucun obstacle de grande taille ne nous bloquerai complètement. Au pire, je n'avais qu'à me servir de mes griffes pour dégager la voie. Je me pencha sur le rebord du monticule avant de héler aux deux autres :

"La porte est bien au nord et il n'y a pas l'air d'avoir d'obstacles insurmontables. Par contre, si quelqu'un connaîtrait un moyen de nous faire gagner encore un peu de temps, je dis pas non. Une heure, ça risque d'être un peu coton."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☁--Contenu sponsorisé--☁


Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Éradication de guilde [Mission]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Capitale : Valua-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit