Forum RPG Fairy Tail - 20 Lignes ( soit 360 mots ) Minimum demandées - Bon Roleplayers exigés
 

Partagez | 
 

 Éradication de guilde [Mission]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
☁--Muzai Ryuuketsu--☁




Masculin
Messages : 640
Jewels : 108219
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 27

Localisation : Dans un coin de démence



Tuer ? C'est bien beau, mais autant le faire avec style.
Click ♥
MessageSujet: Éradication de guilde [Mission]   Lun 15 Aoû - 16:18

Éradication de Guilde

Son odeur délicate parvint lentement jusqu'à ses narines, ce parfum exquis éveillant petit à petit ses sens. Un moment d'éveil, une étape préliminaire au véritable plaisir. Profiter de chaque seconde, de son odeur, de cette douce vision. Ne jamais se presser, avant de rapprocher délicatement et lentement ses lèvres de ce qu'il convoitait. Ce genre de moments si précieux, si agréable...précédant le moment tant attendu où il goûterait enfin à ce qu'il désirait. Faire durer le plaisir, sans pour autant trop le retarder, voila quel était le secret...comment apprécier ce doux moment. Ses lèvres se collèrent finalement avec envie sur sa surface, penchant la tête légèrement en arrière...pour recracher le tout au visage du patron du bar...

<< C'est quoi ce truc ?!!!! >>


L'homme se leva en grognant, désignant son verre de vin et injuriant le patron de toutes ses forces pour lui avoir servi le pire nectar qu'il eut l'occasion de goûter. Il s'agissait bien de vin et non d'un acte disons charnel, malgré les apparences et la réputation de notre homme. Il aimait savourer de bons moments avant chaque mission, un moment où bien entendu, il serait obligé de sentir l'odeur nauséabonde de cadavres ou de scènes sinistres, laissant cette délicate couleur rouge imprégner les murs. Ces scènes de boucheries dont il était témoin la plupart de temps, digne d'un très mauvais film gore...Tournant les talons rapidement, il quitta le bar hors de lui, ouvrant la porte à la volée d'un puissant coup de pied. Ce type était une légende dans le milieu, une crainte pour tous ceux se lançant dans la profession. Non...pas dans ce qui concerne la criminologie, mais dans le fait d'ouvrir un bar, dans n'importe quelle ville, ce type risquerait de se pointer, puis de repartir bien entendu sans payer ce qu'il consommait. Il était si effrayant, que le temps que le patron réagisse, il avait déjà disparu, c'était un spectre et un véritable démon ! Mais ce n'était pas pour boire un verre que le mage était venu à Valua, une mission des plus désagréable l'attendait.

Le Dragon Rouge se dirigea d'un pas rapide et ferme vers l'extérieur de la capitale, juste à l'endroit où se trouvait le vieux cimetière, sa cible. Non notre mage n'était pas un Dragon Slayer, mais son caractère était tellement insupportable que sa guilde, où il ne mettait d'ailleurs plus les pieds depuis son "affectation", lui avait donné ce surnom. C'était également à cause de sa couleur de cheveux, unique dans tout ce monde de magie, une teinte pas des plus discrète, mais qu'il ne pouvait cacher, même avec de la magie. Il pouvait cependant dissimuler autre chose...son aura, lorsqu'un membre du Conseil des mages se déplace, ceux qui ressentent énormément la magie pouvaient le repérer à des kilomètres. Et les proies que devait pourchasser Akuryou Iya, conseiller responsable des investigations en rapport avec les guildes blanches...et accessoirement nettoyeur de guildes noires, n'étaient pas des tendres. Révéler dés le départ sa présence magique, risquait d'effrayer les gros poissons qu'il désirait pêcher en un seul coup. Ce genre de coup de filet laissait rarement des survivants, mais plus encore...les petits poissons alerteraient les plus gros qui fuiraient, ce qui était absolument hors de question. C'est pourquoi il avait envoyé une lettre, plutôt qu'une fiche habituelle aux plus grandes guildes de mages, leur demandant de le retrouver au vieux cimetière de Valua avec leurs meilleurs éléments. Il savait bien que leur puissance ne serait pas détectée, du moins pas immédiatement et une attaque de groupe sur un groupe d'ennemis, serait plus efficace que du un contre dix. Il avait donné une heure précise, ils ne devaient pas être en retard, tout était une question de timing.

Cherchant une tombe du regard, il tomba sur le fossoyeur qui était presque en train de s'assoupir sur cette dernière. La couverture parfaite, le garde déguisé en l'ultime ami de nos chers défunts. Ce dernier sursauta, sa pelle en main, ouvrant grand les yeux, reconnaissant parfaitement la chevelure rouge du conseiller, il devait donner l'alerte avant qu'il...Il ne réussit à rien, un coup violent du pied arrivant sous la ceinture, certes pas une façon des plus honorables de combattre, mais au moins ça avait le mérite de paralyser un court instant n'importe quel homme. Le pseudo gardien des morts aurait sans doute désiré insulter le mage ou lui dire qu'il ne combattait pas loyalement, mais il n'en eut encore une fois pas le temps. Au moment où il se plia en deux, il lâcha sa pelle qui arriva sur le pied du conseiller, un coup agile vers le haut l'envoyant l'outil dans les mains du conseiller, la brandissant dans sa direction.

<< Bonne nuit ! >>

Iya envoya le plat de la pelle sur le visage de son adversaire d'un geste rapide et violent, laissant le fossoyeur s'écrouler sur la tombe. Lâchant la pelle, il sortit une cigarette de sa poche et l'alluma, puis d'un mouvement du pied fit glisser le corps de la tombe, afin de s'y asseoir et regarder un point dans le noir. Fixant de ses yeux rouges une silhouette se rapprochant, sans aucun doute son premier "allié" de la soirée, puis tirant une bouffée de sa cigarette et remettant ses lunettes en place, il se mit à sourire.

<< Excellent timing...>>







Thème of Muzai

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Mitsu Hikaru--☁

Rang D
Rang D
Masculin
Messages : 31
Jewels : 73021
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 22

Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Lun 15 Aoû - 20:22

J'ouvrais les yeux, c'était le matin, il faisait beau et les oiseaux chantaient. Cela est extrêmement relaxant, être allongé ne penser à rien où du moins avoir l'impression de ne pas penser. Je me levais donc de ce lit se trouvant dans la guilde, chez les loups aujourd'hui s'était calme, à vrai dire la guilde est en création et donc le monde ne se bouscule pas vraiment. J'avais rejoint cette guilde en voulant faire partit de ces piliers et du coups, être un très grand mage, j'espère réussir mon rêve.
Spoiler:
 

Après mettre réveillé je me dirigeais machinalement vers le tableau de quêtes, quand tout d'un coups, je ne comprenais pas vraiment ce qu'il se passait, mais la guilde avait reçu une lettre. Je prenais donc cette lettre : « Un membre du conseil a localisé des survivants d'une guilde noire de rendez vous et aidez le à éliminer cette vermine noire, désirant tout détruire, noir et blanc...aucune distinction ! Vous combattrez auprès d'un mage du conseil, alors ayez les nerfs solides ! ».

Tout cela pour 120 000jewels, mais tout indiquais qu'on allait être plusieurs. Kelik descendait les escaliers se trouvant non loin du tableau, je lui laissais la lettre sans rien dire, le contact n'était pas encore crée entre nous. Je me préparais donc pour mon départ, même s'il était encore tôt, le rendez-vous se trouvait être à minuit précise et la personne ayant envoyé cette lettre n'accepterait aucun départ. Le mieux serait qu'on ne soit que peu, sinon il faudrait partager la récompense et j'ai assez besoin d'argent, mais d'un autre point de vue plus on est de fou plus on rit. A vrai dire, non, on ne va pas forcément rire à plusieurs, tout le monde se méfiera de tout le monde, les mages noirs et blancs se retrouvant dans une même mission... Je pense réellement que la mission se passera dans une atmosphère tendue, enfin j'espère quand même rencontrer de grands mages et faire de nouvelle rencontre. J'espère juste ne pas faire tâche, et ne pas être un boulet pour le reste de l'équipe.

-Non ! Je ne saurais pas un boulet je serais un mage de rang S et personne ne m'en empêchera ! Pfff voilà que je parle tout seul et en plus je ne crois pas vraiment ce que je me dis.

Avoir confiance en moi ça fait bien longtemps que je l'ai perdu et pourtant je suis un héros ! Je deviendrais un héros ! Je dois le faire, pour mon frère et mes amis, surtout pour moi c'est assez égoïste puisque je veux devenir le meilleur mage et que si je le parviens c'est moi qui aurait toutes les fleurs.

Bon trêve de blabla il est 20heures et dans quatre heures je devais me rendre dans la capitale Valua dans Arcadya aussi connu pour être surnommé le pays du savoir. Je pense en avoir pour bien trois/quatre heures de marche je devrais partir maintenant. Après un après-midi à ne rien faire et simplement à penser il fallait que je me bouge un peu. Je choisissais donc de partir à pied maintenant et si le temps se fait long je prendrais un transport pour faire plus vite. Je pensais à tout et n'importe quoi et je me sens seul, les seules paroles que j'ai sorti aujourd'hui sont les paroles que je me suis crié, j'espère juste que cela changera ! Même si ma quête d'être le meilleur mage est ma quête principale, je recherche aussi des amis, des amis pour remplacer ma famille !Chaque jour que je passe, je pense à mon frère, à mes parents que je ne rêverais jamais, je pense à plein de choses, à trop de choses...Bref, faut que je me rafraîchisse les idées avant que je commence la mission, sinon je risque de ne servir à rien.

23 heures et 45 minutes, je suis bientôt arrivé au point du rendez-vous, parfait, j'espère être un des premiers et de voir arriver au fur et à mesure mes compagnons de mission. Je marchais, ma vision n'était pas vraiment à son summum j'avoue avoir du mal. Il est minuit, j'observe une ou plusieurs ombres au loin à vrai dire je ne sais pas, mais en tout cas il est minuit et je suis là !

-Hey, ça va ?

Sur ces mots je n'attendais pas vraiment de réponse, mais faire comprendre que j'étais bien là, moi : Mitsu Hikaru !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Kelik Blye--☁

˜Master of the Wind˜
˜Master of the Wind˜
Masculin
Messages : 78
Jewels : 76902
Date d'inscription : 10/08/2011
Age : 22

Localisation : Ici et là...

Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Mar 16 Aoû - 11:50

En toute sincérité, si j'avais pu m'éviter ça, je l'aurais sans doute fait. Cette aiguille avait un trou si petit qu'il m'avait fallu cinq ou six essais pour enfin arriver à enfiler le fil dans ce foutu trou. Ensuite, il fallait faire tout le contour du logo, qui était plutôt grand. Argl, je savais que j'aurais dû en prendre un plus petit ! Mais en même temps, il serait moins visible et j'avais voulu qu'on le remarque bien. Je venais de passer une bonne heure sur la terrasse de Crescent Wolf à coudre le logo de la guilde sur mon blouson. Or, de toute ma vie, je n'avais fait qu'une ou deux fois de la couture et ce n'était pas du tout ma spécialité. Cependant, j'étais assez content du résultat. On voyait bien le logo et je n'avais pas fait d'erreur. J'enfila mon blouson, avant de revenir dans le hall de la guilde. Comme d'habitude, il était désert. Après tout, je faisais partie de ses premiers membres. Mon attention se porta alors sur le tableau des quêtes, ou j'aperçu un autre membre de la guilde, Mitsu. Son attention était captée par une des annonces punaisée au tableau. Je m'approcha et il se retourna pour me la faire lire.

"Un membre du conseil a localisé des survivants d'une guilde noire hautement dangereuse devant être éliminée au plus vite. Rejoignez le au lieu de rendez vous et aidez le à éliminer cette vermine noire, désirant tout détruire, noir et blanc...aucune distinction ! Vous combattrez auprès d'un mage du conseil, alors ayez les nerfs solides !"

Mon attention fut alors captée par la récompense : 120'000 jewels ! Punaise ! ça, c'était de la somme. Bien qu'elle serait divisée entre tout les participants, la quantité de jewels restait importante. De plus, de l'argent gagner pour casser du mage noir, c'était exactement ce qu'il me fallait. La suite du message disait :

Chers Maîtres,

Suite à une situation délicate et très risquée, j'aurais besoin très rapidement de vos meilleurs éléments pour une mission d'assaut. Soyez là à minuit au cimetière de Valua et sans la moindre seconde de retard.

Je vous attendrais en plein coeur du cimetière, soyez discrets et rapides.

A.


A ? Qui était ce fameux A ? Sans doute le fameux mage saint, celui pour lequel il fallait avoir les nerfs solides. Bien que j'avais plus ou moins mémorisé tout les noms des mages saints, je ne savais pas du quel il était question. Je me suis dépêcher de monter chercher mes affaires, à l'étage, avant de me mettre en route. Mitsu était parti un petit peu avant moi, je devais donc me dépêcher si je voulais le rattraper.

[...]

Après 3 longues heures de marches, j'avais enfin atteint Valua, la capitale d'Arcadya. J'étais déjà venu ici, l'an dernier, mais uniquement pour visiter. Cette fois, j'avais rendez-vous, de nuit, dans un cimetière, avec un mage saint et des membres d'autres guildes pour une mission d'assaut. Une chose était sûre, l'atmosphère serait sans doute tendue entre nous. En effet, des membres de guildes blanches et noirs seraient mélangé en groupe, ce qui risquerai de créer des tensions. Moi et Mitsu étions les seuls membre de Crescent Wolf à participer à la mission. Les autres viendraient d'autres guildes, comme Silver Dragon, par exemple. A ce moment-même, j'arriva devant le portail du cimetière. Le dernier endroit ou quelqu'un de censé se baladerai à minuit. C'était sans doute la raison pour laquelle A. , le mage-saint nous avait donné rendez-vous ici. Je pris mon paquet de cigarette dans l'une de mes sacoches avant d'en sortir, une clope que j'alluma en utilisant mon briquet. Je regarda ensuite ma montre. J'étais un tout petit peu en avance, tant mieux. J'aperçu alors deux silhouette, possédant chacune une chevelure écarlate. Je reconnu immédiatement Mitsu, mais qui pouvait bien être le deuxième, assis sur une tombe.

"Euh... excusez-moi ?"

Comme je m'y attendais, aucune réponse...

"Je suis Kelik Blye, de Crescent Wolf. Vous devez être le fameux... A. ?

Je senti alors un petit vent souffler derrière-moi, me faisant flotter un peu les cheveux. Il était juste assez fort. J'étais dans mon élément, et prêt à en découdre, le contraire de ce que j'avais fait toute l'après-midi, quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Stellar Lousier--☁

Rang E
Rang E
Féminin
Messages : 54
Jewels : 46471
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 20

Localisation : Silver dragon

Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Mar 16 Aoû - 12:34

Mathilda revenait de sa promenade du matin ,il devait ètre environ dix heure lorsqu'elle rentra à sa guilde , lors de sa promenade elle avait gagner sa clef d'argent , elle avait maintenant deux clef , et elle était super contente .Elle soupira un instant et hésita à rentrer dans sa guilde , mais elle y rentra quand meme .Elle mis ses main derrière sa tète ,ferma les yeux et avanca de quelques pas vers le tableau d'affichage des missions .àpartir de la elle était officiellement mage de cette guilde , et elle sy plaisait . Elle farfouya des yeux le tableau d'affichage , et elle tomba sur une mision , pour 120 000 jewels oua , et puis elle jeta un coup d'ouil sur l'anonce qui disait :

« Un membre du conseil a localisé des survivants d'une guilde noire de rendez vous et aidez le à éliminer cette vermine noire, désirant tout détruire, noir et blanc...aucune distinction ! Vous combattrez auprès d'un mage du conseil, alors ayez les nerfs solides ! ».

Une guilde noire ?des survivants ? , un combat , tout cela excitait au plus haut mathilda , qui vit ausi qu'il pouvait y avoir en recompansse une clef d'or . La il n'y avait plus à esiter , elle prenait la mission . Il fallait y ètre à minuit , elle qui avait l'habitude d'ètre couhé à cette heure ,elle y fit une exception . Puis une fois qu'elle sortit de la guilde , elle regarda la suite du message qui disait cela :

Chers Maîtres,

Suite à une situation délicate et très risquée, j'aurais besoin très rapidement de vos meilleurs éléments pour une mission d'assaut. Soyez là à minuit au cimetière de Valua et sans la moindre seconde de retard.

Je vous attendrais en plein coeur du cimetière, soyez discrets et rapides.

A.

Elle se demandait qui était A ? le membre du conseil sans doute , elle se basa sur cette idée .elle retourna à la guilde car elle avait oublier de prendre quelques affaire pour cette mision elle embarqua donc dans un sac à dos : une lampe torche , ses clefs ,de l'eau , quelques pommes ,sa montre . Elle mis sa veste rouge , un pull à manche longue noir , ses botes noir , et un long pentalon marron , mathilda se fichiat de savoir si oui ou non les couleurs pouvait ètre associer .

Quelques heures plus tard , après avoir marcher pendant trois heure dans le froid de la nuit ,elle arrivait enfin dans al capitale d'Arcadya ,Valua .Ne connaisant pratiquement pas la ville il lui fut difficile de trouver le point de rendez-vous indiqué . Mais avec sa patience et son calme naturelle , la jeuen mage stellaire ne perdit pas son sans-froid et resta calme . elle chanta pour ce calmer :

Spoiler:
 

Apres quelques minutes à farfouiller la villes , pour trouver le point de rendez vous , elle y parvint enfin , chantant toujour la chansons mais dans sa tète . Elle finit finalement par trouver le cimetier dont il était question , et elle arriva au point de rendez vous , elle vit trois silouhettes certainement des hommes . Elle avanca ,sa lampe torche à la main vers les inconnues .La jeune femme sentit alors une légère brise de vent et éteignit la lampe n attendant une reponse .Elle avait entendu le nom d'une guilde : Crescent Wolf .elle en savait pas beaucoups , mais assez pour se mefier un peu d'eux .Elle rengea sa lampe torche dans son sac ,et mis ses ùains dans ses poches .ene attendant bien evidament la reponse .


Dernière édition par Mathilda le Mar 16 Aoû - 19:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailsrpg.bbactif.com/forum

avatar
☁--Ryuu Kurohiryuu--☁


Féminin
Messages : 916
Jewels : 100828
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 23


Look Me ♥️
Clique ici
Clique ici aussi
Je suis belle ♥️
Clique ici (:
Clique ici
Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Mar 16 Aoû - 15:25



Éradication de guilde
Mathilda, Muzai Ryuuketsu, Waya Tokito, Kelik Blye, Mitsu Hikaru


Remuant doucement dans son lit, sur son matelas des plus confortables, la tête dans l'oreille comme une adolescente qui avait trop fait la fête la veille et trop bu, la jeune rose du nom de Loo autrement dit la maitre de la guilde Silver Dragon, lâcha un soupire en sentant quelques rayons de soleil qui arrivaient à passer entre les rideaux finir sur son visage. Elle leva le coussin, en souquer et le plaqua sur sa tête alors que quelqu'un vint frapper à la porte, semblant presser...

«Loo ... Tu dors ? Loo... Bouge tes fesses... » Pas de réponse de la part de la rose qui soupira légèrement de nouveau et se redressa, se mettant assise sur le lit en tailleur, les mains posaient sur ses genoux alors que la personne qui se trouvait derrière la porte, l'ouvrit et entra dans la pièce.

« Loo, Mathilda est partie en mission ! » Dit-il avec inquiétude. Loo quant à elle, haussa un sourcil. Elle était partie en mission et puis ? C'est une mage, elle avait justement plutôt intérêt à partir en mission si elle voulait devenir plus fortes...

«Ne me dit pas que tu vas me déranger dès qu'un membre par en mission, sinon je suis bonne pour ne plus jamais fermé l'oeil de ma vie... » Soupire-t-elle en se levant lentement, frissonnant lorsque ses pieds entre en contact avec la froideur du sol. Vêtue d'une simple nuisette noir, légèrement transparente, le membre de la guilde la dévisagea et de haut en bas, restant comme fixer sur le sol, sans bouger... « N'as-tu jamais vu de femme de ta vie ? » Lâche la rose en posant ses mains sur le torse du jeune homme , le forçant à se reculer hors de la chambre. Elle affiche un léger sourire et lui claque la porte au nez en affichant ensuite un léger rictus exprimant parfaitement son agacement... Il faut avouer qu'être maitre de guilde n'est pas de tout repos...

« Mais Loo, elle est partie à une mission donnée par un inconnu qui a simplement signé par la lettre « A. », on ne va pas l'a laissé foncé tête baisser. » A ces mots, Loo s'adossa à la porte et passa sa main sur son visage...Visiblement, cette semaine n'était pour elle pas de tout repos. D'une part, Kurasa avait fait appel à elle pour visiter le temple Shadelight et lui rapporter les informations pouvant être utile. Bien entendu, vous vous imaginez bien que Loo n'a pas refusé la demande du membre du conseil et que la mission n'a pas été de tout repos, tombant dans un temple hanté, habitaient par des moines noirs et toutes sortes d'autres choses à vous en donner la chaire de poule... Un jour, Loo se vengera et fera une demande très spéciale à Kurasa, histoire de lui rendre la monnaie de sa pièce pour sa fainéantise . C'est vrai, s'il n'avait pas préféré passé ses journées le nez dans ses fameux bouquins, Loo n'était pas eu à se déplacer à sa place à Shadelight...

Maintenant, alors qu'elle n'était rentrée qu'hier de cette mission, on lui annonçait que Mathilda venait de partir il y a quelques minutes pour répondre à la mission d'un inconnu qui n'avait même pas la force dans les doigts pour signé de son nom Entier... Les gens de nos jours sont-ils tous devenu manchot ?

« J'arrive, laisse-moi le temps de m'habiller.. »Lâche-t-elle en grimaçant légèrement... Elle s'étira tout en s'approchant du lavabo, faisant couler l'eau avant de se mouiller le visage avec et de se l'essuyer avec une serviette qui trainée... La demoiselle ouvrit son armoire et en sortie une tenu simple, mais pratique et confortable s'il faut faire des mouvements demandant une certaine agilité. Une jupe, un short pour mettre dessous, un débardeur et une veste... Elle n'oublie pas d'attacher autour de sa taille, sa ceinture sur laquelle sont attachés ses dagues...Attrapant la brosse à cheveux, elle se les brossa d'un mouvement rapide, les attachants ensuite à l'aide d'un élastique en se regardant dans le miroir...

Loo ouvrit la porte et tomba nez à nez avec le jeune homme qui avait eu le culot de la réveiller et elle le fixa de ses yeux bleutés avec un pointe de défis...Celui-ci se décala aussitôt en se redressant, laissant la place à Loo pour sortir de la chambre et descendre au rez-de-chaussée alors que tout le monde tourna le regard vers Loo avant qu'un des membres ne pointe le panneaux des missions des guildes...Celle-ci se tourna aussitôt avec le panneau et s'en approcha avant que son regard ne soit attirer par une des missions, surement ajouté dans la nuit...

« Chers Maîtres,

Suite à une situation délicate et très risquée, j'aurais besoin très rapidement de vos meilleurs éléments pour une mission d'assaut. Soyez là à minuit au cimetière de Valua et sans la moindre seconde de retard.

Je vous attendrais en plein coeur du cimetière, soyez discrets et rapides.

A. »


Il ne fallu pas longtemps à la dragonne pour comprendre que c'était cette mission que Mathilda était partie faire... Elle lâcha un juron en croisant les bras sur sa poitrine. Qui pouvait bien être ce « A » ? Un membre du conseille ? Un membre d'une guilde noire désirant tendre un piège à d'autres mages ? Plusieurs possibilités...

« Je pars la chercher. Qu'il y est toujours un membre présent pour garder les lieux durant mon absence. »Ordonne-t-elle en sortant du Q.G de Silver Dragon...

5 Heures plus tard...

Arcadya... Cela faisait des semaines que la rose ne s'y était pas rendu pour une mission et cette fois-ci elle espérait ne pas s'y attardé trop longtemps. Loo ne comprenait toujours pas pourquoi l'homme de la mission n'avait pas plutôt fait appel aux militaire de Valua plutôt qu'à des mages...

Passant l'entrée de Valua, Capital du pays du savoir, elle ne perdit pas de temps se dirigea vers le cimetière, les rues assombrit par le manque de lumière, éclairement simplement de la lune, brillant , haute dans le ciel...L'homme à la signature d'une lettre avait fait demande de discrétion et de rapidité, elle n'allait donc pas le décevoir...

Elle pénétra silencieusement dans le cimetière sombres, décoraient de centaines de tombes poussiéreuses pour la plupart, se déplaçant avec discrétion entre les pierres tombales avant de finalement, apparaitre derrière un grand homme, il devait faire entre 1m85 et 1m95. Difficile de juger lorsqu'on voit une personne de dos et qu'actuellement, nous sommes assit sur une des pierres tombales, une jambe pliés sur l'autre et les bras croisant sur la poitrine...

Alors, c'était lui le fameux « A » ? Sans lui avoir parlé, il était évident que n'avait pas envie qu'on l'agressait d'un « Salut, moi c'est Loo Kurohiryuu , ça va ? » ou encore d'un « JE SUIS DANS LA PLACE ! »... La rose opta donc pour garder le silence, dans tous les cas, elle sentait facilement que cet homme était puissant, malgré le fait qu'il dissimule une énorme partie de sa puissance. Si elle ne se trompe pas, il arrivera facilement à sentir la présence de la rose, dragon slayer, derrière lui...

En attendant, la demoiselle balaya le cimetière du regard, cherchant Mathilda des yeux avec attention alors que d'autres mages arrivèrent, tous plus où moins discret...Puis finalement, quelques notes vocales joliment chantonnait parvint aux oreilles de la rose qui se redressa, observant Mathilda arrivé... Elle avait finalement réussit à la devancer et arriver avant elle... Elle se reteint de lâcher un soupire et ferma les yeux un instant, attendant que le «A » se décide à prendre la parole.

Copyright 2011 - Codage mise en page Rp By Loo Kuryohiryuu
Pas touche ou tu es mort.







Thème Song Of Loo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell-heaven.forumgratuit.org/

avatar
☁--Invité--☁

Invité
Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Mar 16 Aoû - 19:28

    Ah…La vie est belle, le soleil brille, les oiseaux chantent, et la peinture rouge est magnifique sur les murs glacé de ce couloir terne et morne. Je suis presque content alors que je passe et repasse le pinceau dessus, un petit sourire sur les lèvres et la clope au bec.
    Bon, il fait pas chaud, mais au moins, la peinture reste fraiche ! Il y a un léger zeste d’odeur de mort, de quoi me faire tirer d’avantage sur ma jolie cigarette. Enfin un peu de détente…enfin de la tranquillité.
    Je suis super d’avoir pensé à recycler les Laideurs que m’a filé Kakuu en cette peinture multitâches, et surtout, multifonctions. Mais bon, ma réserve est vide…mais une partie du couloir est déjà plus chaleureux selon moi.

    Je repose mon pinceau dans le seau, prend le seau, et retourne vers le Salon de la Guilde. Je suis un peu tâché, mon pull blanc est recouvert – par endroit – de rouge. Mon pantalon blanc aussi. On s’en fout, n’est-ce pas ?
    Je rentre, on me regarde et certains secoue la tête. Je leur avais dit qu’un jour, je retaperai la déco de la guilde. Si terne, si triste : un peu de vie ne fait pas de mal nom d’un Dragon en slip à pois vert ! Dans tout les cas, je pose mon seau, retire mon pull pour finir torse-nu devant le tableau des missions. Je zieute ma voisine – jolie sinon je lui parlerai pas – et lui demande :


    « Y’as rien de nouveau depuis hier ?
    - Si…Regarde. »


    Je lui fais un sourire charmeur, je frôle sa main, et m’empare de l’ordre de mission. Je lit cette lettre, mon regard s’illumine.
    La vue de la somme rondelette me permet de dire que pour cette somme, j’aurais de quoi me faire des vacances à NighTown, une bonne réserve de clopes, quelques pitis bonus d’armement, et une séance shopping à n’en plus finir. Bon, je grince en pensant que je devrai filer 10% à la Guilde…mais bon, on n’essaye pas d’arnaquer le « P’tit Grand frère » qui nous sert de « Master » !
    Je suis génial, je sais où sont mes intérêts. Et rester en vie est ma plus grande priorité, et surtout, fierté. Priver le monde d’un homme à ma hauteur : se serait vraiment cruel de ma part.

    Enfin, je sourie. J’ai trouvé mon job de la semaine, non, du Mois ! Sans le moindre mot, je vais vers ma chambre et enfile un pantalon noir coupé droit, une chemise blanche, une cravate noir, une veste noire. Je met des mocassins, que je suis à l’aise dedans.
    Je prend mon temps d’attacher mes cheveux en catogan, je passe mon arc sur mon dos. Je suis le type le plus classe du coin, à n’en pas douter. Ma langue humecte mes lèvres, je souri tout joyeux en quittant le luxe et la chaleur de ma chambre.

    En passant par le salon, je fais signe aux membres de la guilde et lâche un simple :


    « Je prend la mission à 120 000 ! A plus tard mes chéris. »

    Ni une, ni deux, j’use de la glyphe de la guilde pour me téléporter dans la ville du rendez-vous. Il est encore tôt, alors : je flâne et je drague. Je bois un coup et fume une clope aussi.
    Mais minuit approche, alors, je prends le chemin du cimetière. Chic alors : j’adore les cimetières ! C’est si joli là-bas, la laideur est devenue beauté en disparaissant dans les entrailles de la Terre, en redevenant poussière. Les cimetières sont la meilleure invention des siècles passés, Foi de Waya Tokito ! Minuit dans cinq petites minutes de rien du tout…j’arrive en vu de…NON ! UN TROUPEAU DE CRETINS ANGELIQUES !

    C’est bien ma veine ça ! Nooon ! En plus, à l’exception du canon rougeoyant, et de la froide beauté féminine…le reste…c’est des boulets en vue ! Ils sont siiiii laid ! Oh monde cruel, pourquoi me faire côtoyer pareille Laideur ? Est-ce là une épreuve que l’être Divin que je suis doit surmonter ? On va se dire que « oui »….
    Les dents qui grincent, je me poste devant la bande de « gays » lurons et leur jette un regard froid. Je tire sur la clope que j’ai entre les lèvres. Je m’appui contre un des mausolées, et je me « présente ». Vu l’armée de « gentils à sa maman », je garde sous silence ma guilde. Et puis, si j’ai prit ce job c’est pour, primo, le fric. Deuxio, être payer à zigouiller : c’est le pieds.


    « Waya…On peut partir zigouiller du crétin maintenant ? »

    Mon ton était du genre : « dit ouiiiii ! Je viens que pour ça, laisse-moi triper ! »….mais je m’en fout comme de l’An quarante !
    Le conseil ne nous aime pas, nous BPs ? Alors, qu’ils fassent attention aux lieux où se retrouvent leurs ordres de mission. Et puis, savoir que des Guildes Blanches répondent au fait de « Tuer » des membres d’une Guilde noire me donnerait presque envie de vomir. Eux qui prône l’interdiction de tuer….hypocrisie quant tu nous tiens.

    Mais voilà, je perçois un bruit derrière moi. Non, encore un crétin blanc va arriver ?!



Dernière édition par Waya Tokito le Jeu 18 Aoû - 22:24, édité 1 fois (Raison : Juste pour activier ma signature dans le rp : no souci ! j'ai rien modifié !)
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☁--Muzai Ryuuketsu--☁




Masculin
Messages : 640
Jewels : 108219
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 27

Localisation : Dans un coin de démence



Tuer ? C'est bien beau, mais autant le faire avec style.
Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Mar 16 Aoû - 19:42

L'homme tomba à genoux, lâchant son sabre et tenant fermement son épaule, le sang dégoulinant entre ses doigts. Son adversaire riant aux éclats et faisant un mouvement de son épée violent dans sa direction, laissant la victime recevoir son propre sang, resté avant sur la lame, en plein visage. Il ne voyait plus rien, le sang lui étant rentré dans les orbites, il ne sentit que la lame passer cette fois ci à travers son épaule, embrochant sa main par la même occasion, puis ressorti, c'était uniquement un jeu, un jeu malsain et sadique. Passant sa main sur ses cheveux, maintenant couverts de sang, le jeune agresseur semblait tel un prédateur affaiblissant sa proie lentement...

Riant une fois de plus, un regard totalement démentiel s'affichant dans ses yeux rouges, Muzai Ryuuketsu prenait un malin plaisir à torturer sa cible. Bien qu'il soit responsable d'une guilde, le mage était loin d'être des plus responsables sur le terrain, vu qu'il possédait un défaut majeur...Il possédait plusieurs personnalités et pas une ne rattrapait l'autre. En ce moment même, le Maître de la guilde Black Panther était sous son aspect le plus craint, il était devenu Le Joueur. Cette personnalité était un véritable fléau, dénigrant toute éthique, toute moralité ou tout honneur, il n'y avait que trois choses qui importaient, la rivalité, jouer et gagner et jusqu'à présent...il ne connaissait pas énormément de rivalité. Il fit tournoyer son épée au dessus de sa tête, comme si il allait lancer une technique avec cette arme, une attaque sans doute extrêmement douloureuse, mais ce n'était en fait que ce que pensait notre proie. L'épée fut simplement plantée dans le sol, puis Muzai s'assit en tailleur, fixant son adversaire de ses yeux rouges, avant de soupirer et de bailler.

<< Les contrats dans ton genre me déprime sérieusement, t'es vraiment lourd ! Même pas capable de me faire mordre un tant soit peu la poussière. Allez quoi ! Fais moi mal bon sang ! Non ? T'es désespérant...>>

Il laissa tomber ses mains sur ses genoux, puis se mit à les frapper en rythme, comme si il jouait simplement avec des percussions. Fermant les yeux, comme si il partait en transe, il bougea son corps au rythme de la "musique", totalement déchaîné et provoquant ainsi une incompréhension totale chez son adversaire. Il n'avait qu'à bondir sur lui et le tuer avec son bras encore valide, le jeune fou furieux aurait continué à faire du tam-tam sur ses genoux avant de comprendre ce qui lui arrivait, mais la vision que lui offrait le joueur était si surréaliste, qu'il ne bougea pas d'un cil. Ouvrant lentement un oeil, tout en continuant de jouer, Muzai fit apparaitre un air amusé sur ses lèvres. << Non ? Toujours pas ? Soit.>> Il cessa de faire semblant de jouer de la musique, puis sortit quelque chose de sa poche et la lança en l'air, avant de tendre sa main juste devant lui, l'ouvrant et attendit simplement que ce qu'il avait jeté lui retombe dans la main. Un paquet de cartes de poker, tenus par un riche tissu noir tomba du ciel juste après et le jeune homme retira lentement le tissu, comme si il profitait de chaque millième de secondes, le temps d'enlever simplement le ruban. Il fit passer les cartes de sa main gauche, à l'allure assez démoniaque au passage, à sa main droite, puis inversement. Il recommença le rituel un bon nombre de fois, puis mélangea le paquet de cartes, avant de reprendre son épée de sa main gauche, se lever et garder le paquet de cartes dans l'autre main.

<< Bon, vu que ne veux pas y mettre du tiens ! J'y vais ! >> Un sourire malfaisant se dessinant à nouveau sur son visage, ses yeux trahissant sa folie qui ne semblait connaitre aucune limite, il fit un habile mouvement de la main et regarda la première carte qui sortait de la pile. Il fixa la carte en riant et la jeta devant sa proie, afin qu'elle puisse bien voir le résultat. Prenant de l'élan, il se jeta sur lui en riant et semblant vraiment...prendre son pied. << Dix de pique !>> Lâchant son épée au dernier moment, il fit un coup latéral avec sa main gauche, entaillant la chair de son ennemi avec ses griffes, des blessures particulièrement douloureuses, mais pas mortelles...nullement, cela gâcherait le plaisir. A la fin de chaque coup, il prononçait un chiffre, le dix de pique représentant visiblement, dix coups de griffes. Une véritable dans macabre et totalement démente, voila comment on pouvait qualifier les déplacements de Muzai, il n'était pas le plus rapide, il n'était pas le plus puissant physiquement, ni le plus agile, seulement...ses coups étaient illogiques, donc imprévisibles et il était totalement terrifiant pour la personne se trouvant actuellement en face de lui. Sa vraie puissance sous cette forme ? Il ne pouvait pas l'utiliser et cela pour plusieurs raisons. Premièrement, il ne voulait pas la gaspiller sur un joueur raté, deuxièmement...il ne le pouvait pas, du moins...pas encore. Un joueur raté était pour lui la personne ne se défendant pas, le regardant juste, une misérable larve paralysée par la peur de l'inconnu. Une personne normalement constituée aurait trouvé cela avantageux de pouvoir faire un contrat sans la moindre blessure, mais le joueur n'était pas quelqu'un de ce genre là. A vaincre sans périls, on gagnait sans gloire et il n'y avait aucun amusement. Plus il était blessé, plus il avait des difficultés pour éliminer ses proies, plus il s'amusait et redoublait d'efforts, ignorant ses propres limites et la douleur, même si c'était bien réel...Le plaisir du combat...non le plaisir de jouer, de voir de la rivalité, de repousser sa proie jusqu'à ses limites ou de trouver quelqu'un à son niveau. Tout n'était que jeu, tout n'était que rôle, le tout était d'être assez bon pour ne pas faire qu'une seule et unique prestation.

Il recula d'un bond, plus par habitude que par danger et sortit une autre carte du paquet, puis regarda le résultat d'un air déçu. Posant doucement le paquet au sol, il jeta la carte devant sa proie et soupira un grand coup en murmurant...<< As de coeur...dommage...>> Ne laissant pas le temps à la victime de comprendre, il se jeta sur lui en récupérant au passage son épée, puis, la tenant à deux mains, l'enfonça droit dans le coeur de sa victime. Recevant les crachats sanglants de sa proie au visage, Muzai avait un air particulièrement triste...non pas de tuer cet homme, mais simplement car c'était déjà terminé. L’As représentait dans son style de combat une attaque faite pour tuer, le coeur représentant...le coeur, tout simplement. << Le rideau tombe, la partie s'est jouée trop rapidement...>> Changeant d'un seul coup brutalement son regard, son sourire redevint démentiel et il fixa sa proie d'un air sadique. Enfonçant ensuite lentement sa lame dans son coeur, il murmura à l'oreille de la victime, même si il y avait de grandes chances qu'elle soit même déjà morte...<< Mais faisons durer le dernier acte !>> Cela dura jusqu'à ce que ses mains, tenant bien entendu l'épée, puissent quasiment entrer dans la plaie, autant dire qu'il ne savait pas depuis combien de temps le contrat était achevé, mais au moins il savait que c'était terminé.

Retirant ensuite son épée et envoyant le corps du pauvre homme quelques mètres plus loin d'un coup dédaigneux du pied, il sortit un tissu de sa poche et nettoya le sang se trouvant sur la lame, puis rangea le tissu couvert de sang dans une minuscule sacoche accrochée à lui pour l'occasion. Il revint ensuite en arrière et ramassa les cartes qu'il avait jeté et mélangea une fois de plus la pile. Attachant ensuite le paquet avec le ruban, il le remit dans sa poche et bailla. Rejoignant ensuite une voiture qui l'attendait non loin de là et salua d'autres mages noirs, eux aussi couverts de sang, ils faisaient la plupart du temps leurs contrats simultanément, perturbant ainsi les enquêteurs ayant entre trois et six cadavres en même temps ou à quelques minutes près. << Bon, sauf si tu veux faire un extra qui soit pas ennuyeux à mourir, tu nous ramènes ?>> S'adressant au mage assit à la place du conducteur, il commença à charger la voiture en magie et s'éloignèrent des boucheries simultanées qu'ils venaient de commettre.

3 heures plus tard...

Hell Frost Palace...Quartier Général de la guilde noire Black Panther.

Marchant d'un pas rapide, Muzai semblait totalement différent, sans doute à cause d'un changement radical de la personnalité au moment où il s'était téléporté dans la demeure de sa "famille". Il avait prit le temps de se changer et de se nettoyer, sinon il aurait été au point de rendez vous convenu et se serait téléporté directement. Un contrat ennuyeux, mais au moins c'était fait, maintenant...la seule chose qu'il voulait, c'était un bon repas, avant d'attaquer une véritable mission, ses sens étaient éveillés suite à l'odeur ô combien appréciée du sang frais, mais il devait rapidement enchaîné. Faisant un signe de silence aux nouveaux membres voulant absolument lui poser leurs incessantes et particulièrement énervantes, missions, il se dirigea vers la salle à manger en soupirant. Il devait pour cela emprunter une longue allée de glace, mais étant totalement habitué au froid de l'endroit depuis le temps, il savait très bien qu'ici on ne le dérangerait pas pour des questions idiotes. Arrivant enfin dans la salle en question, il remarqua en haussant les sourcils, que son repas était déjà préparé. Visiblement un membre de la guilde, connaissant ses goûts, avait voulu lui épargner du temps...ou l'empoisonner pour prendre sa place, au choix. Haussant les épaules et prenant le risque de mourir sous l'empoisonnement, il ingurgita de quoi rassasier une dizaine de personnes, mais pour lui...c'était à peine suffisant. Nettoyant ensuite l'assiette, il salua un mage en le remerciant pour le repas, sous les yeux ébahis du membre, se demandant comment il savait cela...mais bon, quand on a affaire à un télépathe, rien de bien surprenant.

Il se dirigea ensuite, empruntant l'accès sécurisé cette fois ci, vers le tableau des missions. L'accès sécurisé était un ensembles de couloirs, reliant les différentes zones habitables de la forteresse, histoire que les nouveaux membres, ne finissent pas congelés vu qu'ils n'étaient pas tous habitués à supporter une telle température hors des salles dites "habitables". Il rencontra un groupe de nouvelles panthères, voulant encore une fois lui poser des questions et il leur lança un regard assassin en hurlant presque...<< Quoi encore ?!!!! >> Faisant sursauter les nouveaux venus, ces temps ci, les tueurs étaient décidément trop tendres. << On se demandait si vous alliez massacrer des mages noirs avec la nouvelle mission. Il parait que le conseil veut tuer des survivants d'une guilde assez dangereuse. >> Une guilde noire ? Dangereuse ? Survivants ? Le Conseil...Cela ne lui semblait que trop familier. Il courut jusqu'au panneau des missions, un regard meurtrier s'inscrivant sur ses yeux, tout le monde savait que dans les rares moments où il était comme ça...mieux vaut ne pas se mettre devant lui, surtout que son aura était loin d'être "stable" dans ce genre de cas. Il ne tarda pas à voir la récompense, typique appât du Conseil pour les missions dangereuses. << Il y a une lettre pour moi non ? Donnes moi ça tu veux...>> Arrachant la lettre des mains d'un membre qui voulaient juste le prévenir, il ne prit pas la peine de l'ouvrir correctement et déchira l'enveloppe brutalement.

<< Chers Maîtres,

Suite à une situation délicate et très risquée, j'aurais besoin très rapidement de vos meilleurs éléments pour une mission d'assaut. Soyez là à minuit au cimetière de Valua et sans la moindre seconde de retard.

Je vous attendrais en plein coeur du cimetière, soyez discrets et rapides.

A.>>


Se mettant à rire sadiquement, il froissa la lettre en fermant le poing sur elle et affichant un sourire malsain, il regarda dans le vide. << Cette fois je vous tiens !!! >> Voila qui risquait d'être une nuit des plus intéressantes, l'occasion pour lui de commencer petit à petit à se venger...

7 Heures plus tard...

Cimetière de Valua...

Aucun doute là dessus, il avait choisit exactement la bonne mission, il connaissait de nom l'endroit et son importance. Il savait déjà pourquoi le Conseiller A leur avait donné rendez-vous à cet endroit précis. Si cela se trouvait, il serait sur la seule tombe "inconnue" en plein coeur du cimetière. Ses prévisions se révélèrent bien entendu exactes, puis ce qu'il arriva derrière le Conseiller dans la plus grande discrétion, hormis bien entendu ses pulsions meurtrières. Seulement...il n'était pas seul et ne pensait pas un seul instant qu'elle serait présente elle aussi...Loo KuroHiryuu, Maître de la guilde Silver Dragon et également la femme qu'il aimait en secret. Manque de chance pour lui, elle le haïssait et voulait sa peau, en plus d'être sa rivale directe. Il avait horreur de cela, mais il devait le faire, jouer le jeu...Il dissimula tant bien que mal ses envies de meurtre et se mit à l'opposée de la dragonne, sans lui accorder un seul regard, ce qui lui fut bien entendu très difficile...Inutile de s'annoncer, il connaissait le mage du conseil de réputation, il l'aurait détecté même sans ses envies de meurtre...Si la lettre était venue dans sa guilde, alors que le Conseil le pourchassait, ce n'était pas pour rien. Il avait un rôle à jouer dans cette mission, mission qui, même sans les détails du mages aux cheveux rouges, était si familière au Maître des panthères, que ce qu'ils allaient affronter était un jeu d'enfant à deviner...Il ne réussit cependant pas à réprimer un soupire en voyant ses alliés, niveau discrétion...hormis Loo et légèrement Waya qui avait pas pu s'empêcher de venir bien entendu...on faisait quand même mieux. << C'est pas gagné...>> une pensée qu'il ne pouvait s'empêcher d'avoir...







Thème of Muzai

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Muzai Ryuuketsu--☁




Masculin
Messages : 640
Jewels : 108219
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 27

Localisation : Dans un coin de démence



Tuer ? C'est bien beau, mais autant le faire avec style.
Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Mer 17 Aoû - 13:23

Éradication de Guilde

Tirant une longue bouffée sur sa cigarette, il attendit que son mystérieux allié sorte de l'ombre, sentant son aura magique, il se dit que cela devait être un puissant mage qui la dissimulait, mais malheureusement pour son ego...ce ne fut pas le cas. Il remarqua le mage des Crescent Wolf et manqua de peu de faire tomber sa cigarette, tellement il était surpris du résultat. Mais c'était quoi ce bordel ? Il demandait les mages les plus puissants et on lui envoyait un...Le mot ne lui venait pas à l'esprit, mais qu'est ce que c'était que ce cirque ?! Encore l'administration du Conseil qui avait montré une fois encore leur efficacité exceptionnelle, ils ont du envoyer une autre lettre, pas possible...Une blague de Kusara ? Ce serait bien son genre de lui faire un coup pareil ! Non, impossible, il était en plein pillage...enfin fouille archéologique en ce moment. Soit...il devait s'agir d'une toute nouvelle guilde qui débutait...et bien c'était vraiment pas gagné. En plus sérieusement...à part la couleur de cheveux, il y avait de quoi vomir...En plus il lui demandait si ça allait ? Mais comment une telle horreur osait même adresser la parole à un être aussi supérieur que lui ? C'était inconcevable ! Ils avaient intérêt à lui envoyer des VRAIS mages, sinon il perdrait patience !

Allez, paysan suivant ! En plus il ne se trompait pas bien entendu, se massant le visage d'un air désespéré, après avoir retiré sa cigarette bien entendu, il lâcha un énorme soupire, ne trahissant qu'un millième du dégoût qu'il éprouvait...<< Crescent Wolf hein...>>Ce fut la seule réponse qu'il donna au loup, quand on donne un rendez vous à minuit, dans un endroit précis qui se trouve être un ancien cimetière où quasiment personne ne vient et qu'on à un corps inanimé d'un fossoyeur à quelques mètres, il est clair que c'est forcément lui qui a donné ce rendez-vous. Non seulement ils étaient inférieurs, mais en plus ils ne pensaient pas...bon, il ne faut pas trop demander non plus, la puissance, la beauté et l'intelligence, c'est pas fait pour tout le monde et heureusement, sinon vous imaginez l'horreur ! Inutile de dire que l'égocentrisme, le narcissisme et la mégalomanie du conseiller clairement psychotique ne s'arrangeait vraiment pas avec le temps. Pourquoi devait il faire ce genre de choses, mais toujours la même rengaine, on ne discute pas les ordres du chef vénéré du Conseil sous peine de prendre une ride ou quelques cheveux blancs...

Quelle horreur allait il voir maintenant ? Il était une fois de plus loin du compte...enfin selon ses propres critères...Cette fois ci, le choc visuel fut si violent, qu'il en perdit sa cigarette, regardant la très jeune femme bouche bée. C'était quoi ce...truc ?!!! Non mais c'était une blague ou quoi ?! Il leva les yeux au ciel, c'était limite si il levait les bras au ciel en leur demandant ce qui leur avait fait là haut. Il fixa la jeune femme...heu jeune fille surtout, puis se retint de faire une grimace,(digne de Soul Eater quand on parle d'Excalibur) et soupira un grand coup en prenant une nouvelle cigarette. Il sortit un paquet d'allumettes et voulu allumer sa cigarette, malheureusement le vent éteignit aussitôt cette dernière, le forçant à sortir carrément un chalumeau pour pouvoir fumer tranquillement en attendant les nouveaux bouseux du coin...Le niveau était tombé tellement bas, que même si il voyait un raton laveur se disant mage, il ne serait même plus surpris...

Il ne vit pas la nouvelle arrivante, mais sentit sa puissante aura et s'en délecta. Même si la puissance qu'il sentait en elle actuellement était limitée, son potentiel était énorme et vu l'odeur qu'elle dégageait, en plus de ce parfum féminin si enivrant pour Akuryou, il s'agissait sans aucun doute d'une Dragon Slayer. Mais cette odeur lui semblait familière, des souvenirs lui revenant en tête, les meilleurs moments de sa vie...pourquoi y repensait il maintenant ? C'était vraiment pas le moment ! Il interrogerait la jeune femme plus tard, le niveau était clairement augmenté, de plus elle était la seule à être discrète. Il attendrait le bon moment pour tous les rassembler et leur expliquer de quoi il s'agissait.

Le suivant fut par contre beaucoup moins impressionnant niveau puissance, il pu le voir de loin, bien qu'il semblait clairement au dessus niveau beauté, la puissance restait décevante, mais il sentait tout de même que le potentiel. Vu la nature de son aura, il savait exactement de quelle guilde venait le jeune homme, Black Panther, il n'y avait que cette guilde noire qui pouvait fournir des mages pour ce rendez vous, il espérait juste que le Maître des panthères serait là également, sinon ses plans seraient...plus compliqués. Il regarda le jeune homme en haussant les sourcils quand il entendit sortir de sa bouche qu'il voulait aller massacrer du crétin, ce qui lui fit rire, il ne savait absolument pas à qui il allait se frotter. Il allait enfin pouvoir expliquer comment la mission allait se dérouler...

Le dernier fut reconnaissable de loin, puis surprit Akuryou pour sa discrétion, bien qu'il fut repéré depuis longtemps. Si sa puissance avait été plus importante, la mission aurait été un échec à cause de son aura clairement meurtrière. Il savait donc pourquoi il était ici et qui étaient leurs ennemis. Parfait, inutile de perdre du temps plus longtemps !

<< Bon, écoutez moi bien, car je ne le redirais pas deux fois. Officieusement la mission est de type S, par conséquent, aucun de vous, je dis bien aucun n'est de taille. Vous deux qui restez en retrait, vous êtes sans doute Maîtres de guilde, donc je vous prie d'avancer et surtout toi Ryuuketsu ! Vu que je vous appuie pour cette mission, le rang est retiré bien entendu...L'objectif principal est ce que l'on nomme un gardien, c'est un mage de rang S qui contrôle la gravité, autant vous dire que ce sera pas une partie de plaisir, mais c'est pas votre travail, je m'en occuperais et vous m’appuierez si vous en avez encore la force, si vous parvenez jusque là, on augmentera la prime pour rajouter un petit bonus. Vous savez tous la différence entre une guilde blanche et une guilde noire n'est ce pas ? Et bien ce que nous affrontons est encore plus bas dans l'échelle. Il n'y a pas de quartier général, mais des cellules qui sont un peu partout dans notre cher monde de magie. Il y a plusieurs types d'adversaires, les sacrifices, les gardes, les membres et leurs spécifications, les hauts membres et le Maître de la guilde. Les sacrifices ou sacrifiés sont des jeunes recrues en test, chargés de donner l'alerte, se déguisant en parfait inconnu, comme le fossoyeur étendu juste à côté, en clair ce n'est plus une menace. Les gardes sont les mages dissimulés dans les souterrains qui mènent à la cellule, ils sont tous de rangs E à C, donc dans votre portée...ils sont très pénibles car dés qu'il sente un adversaire de rang S, ils donnent l'alerte et notre vraie proie de disperse et la mission est finie. Ils font bien entendu aussi exploser magiquement les souterrains, inutile que si ils me voient c'est fini...C'est là où vous intervenez, votre travail c'est de neutralisez toute cette vermine, pour que je puisse m'occuper du gardien, sachez bien entendu que dés qu'il vous verra, il vous attaquera, donc soyez rapides, discrets, mais n'allez pas trop loin non plus. Les membres de la guildes sont divisés en plusieurs genres également, les agents, ceux qui récoltent les informations, les exécuteurs, tout est dans le nom...et les gardiens, ceux qui protègent la sécurité des cellules. Ils sont tous de rang S bien entendu...Les hauts membres sont les plus puissants, ils ont tous un objectif précis que l'on a toujours pas découvert, leur rang varie entre S et SS, autant vous dire que c'est pas des timides. Le Maître quand à lui est de rang SSS et aucun membre du Conseil n'a pu pour l'instant se mesurer à lui. Pourquoi je vous dis tout ça ? Simplement car vous devez vous rendre compte que c'est pas des petits crétins que vous affronterez. Dans votre cas, vous n'aurez qu'à vous soucier des gardes et ne pas affronter le gardien, seulement sachez qu'en attaquant cette guilde, tôt ou tard il y aura des représailles. Ryuuketsu ? >>

Le conseiller fit signe au jeune homme caché dans l'ombre de poser sa main sur la tombe. Quand ce dernier s'éxecuta, un étrange symbole rouge sang apparu sur la pierre tombale et un véritable portail de magie noir apparu juste derrière le groupe, rien qu'à en sentir la puissance, si on était pas habitué à une magie aussi corrompue, on risquait d'avoir de la nausée, voir plus encore...

<< Les souterrains sont cachés sous terre et le seul moyen d'y accéder est d'utiliser leurs portails corrompus. Pour se faire, il faut qu'un membre de cette guilde touche la rune d'activation, par chance, nous avons parmi nous un ancien membre n'est ce pas ? >> Il décrocha un sourire clairement mauvais, démontrant ainsi l'étendue des choses qu'il savait sur les membres du groupe, les fixant un à un, il y avait de fortes chances qu'il sache au final un secret que chacun voulait préserver. Redevenant sérieux, il s'adressa aux autres en espérant quand même en faire changer quelques uns d'avis.

<< Si vous êtes toujours partants, sautez dans le portail, vous arriverez dans le souterrain qui se trouve être une crypte normalement, je vous rejoindrais en temps voulu. Bien que la prime soit importante, ne sacrifiez pas vos vies inutilement, vous avez de grandes chances de ne pas en revenir vivants. Si vous désirez abandonner, c'est le moment, car une fois le portail franchi, il n'y a pas de retour avant mon arrivée. Alors ? Sautez dans le portail, sinon...rentrez ! >>








Thème of Muzai

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Mitsu Hikaru--☁

Rang D
Rang D
Masculin
Messages : 31
Jewels : 73021
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 22

Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Mer 17 Aoû - 20:21

Minuit, minuit pile venait de sonner, tout le monde était là. Kelik était venu, assez décontracté à son habitude, il cria le nom de notre guilde dès son arrivée. En parlant de guilde, on sera justement deux membres de Cresentwolf pour cette quête. Je suis assez heureux, même si je ne le connais que peu je peux lui faire confiance. Ensuite il y avait cette fille, elle semblait être la plus jeune, je pouvais remarquer quel portait deux clefs, je connais ces clefs, même si lire n'est pas mon passe-temps favoris j'ai déjà entendu parler de ces clefs. Serait ce-une mage céleste et peut-elle invoquer des esprits ? Bref, passons. Il avait aussi cette fille au loin, elle avait les cheveux roses, je ne sais pas comment l'expliquer, mais cette fille avait l'air très forte. Je ne sais pas vraiment si je devais avoir peur ou plutôt être heureux d'avoir une alliée aussi puissante, encore faut il que ce soit une alliée. Il y avait aussi ce type, assez grand, les cheveux blonds vénitien assez long. Pour mon premier abord ce gars-là à l'air assez fort et surtout de s'aimer, un mec narcissique dans l'équipe c'est super. Mais surtout je retiendrais cette phrase : « Waya...On peut partir zigouiller du crétin maintenant ? ». Non pas que je sois contre tuer quelqu'un, si je dois le faire et que cette personne pose un problème au conseil c'est mon devoir de mage, juste que ce gars-là le dis d'une façon réjouissante. Je pense donc qu'il faudra que je me méfie de lui. Ce mec n'était pas la personne que je redoutais le plus à vrai dire. Il y avait aussi cet autre type, au cheveux bleutés, il portait un manteau et un pantalon noir. Il avait la plus grande partie de son temps les yeux fermés comme s'il pensait. Mais j'ai pu entrevoir son regard, il donne froid dans le dos, si ce n'était que son regard. Il avait l'air d'être le plus puissant dans ce cimetière sans compter bien sûr l'homme aux cheveux rouge, ce A.
A, parlons en d'ailleurs, il a l'air d'être bourré de puissance, ce n'est pas un membre du conseil pour rien, mais je me demande vraiment si nous sommes tous au niveau pour cette quête, il n'y a pas que moi, mais ici à nous six on mangerait le sable contre ce type-là. Mais suis je bête c'est le...c'est le grand et respecté Akuryou Iya, le dragon rouge, connu pour sa magie de rééquipement de distance! A voir son visage il a l'air déçu et déçu de moi, il faut donc que je fasse une bonne impression et arrêter avec mes « Hey, comment ça va », des fois j'vous jure je devrais la boucler.

On était tous réuni, à première vue beaucoup de mage d'une très grande force, j'avais l'air d'un minus à côté. Bon maintenant qu'on était tous ici, cet homme aux cheveux rouge et à la cigarette décidait enfin d'ouvrir sa bouche.

Spoiler:
 

J'avais donc raison d'avoir peur, je venais d'apprendre que la mission était de rang S. Les gens contre qui on allait se battre seront de rang E et C pour les plus faibles, sinon les membres de cette guilde seront des rangs S, voir supérieur. J'espère juste ne pas avoir fait de conneries en choisissant cette mission, je tiens à ma vie quand même ! Mais je dois faire bonne impression après mon arrivée raté et la vision que les autres participant de cette mission ont de moi. Cette mission sera, si j'ai bien tout compris, une mission d'infiltration tout en étant dans l'exécution. Je souris bêtement, mais ça me fais rire, peur de la mort OK, mais cette mission m'excitait au plus au point. Le danger, être avec des membres que je ne connaissais pas et en plus la récompense est plus que juteuse si on compte les primes pour les meilleurs. J'étais donc obligé de faire bonne impression, obligé d'être le meilleur ! Tiens en parlant de meilleur il a dit que la fille aux cheveux rose et le type aux cheveux "bleus" étaient des chefs de guilde, cela ne m'étonne pas il le porte sur eux. Je venais aussi d'apprendre le nom du type aux cheveux bleutés : Ryuuketsu. En parlant de lui Akuryou lui a demandé d'avancer.

Ryuuketsu avança et appuya sur la tombe que le conseiller lui montra, un symbole rouge apparu pour donner place à un portail, pas un portail métallique qu'on ferme et qu'on ouvre hein, mais un portail de magie noir. Un portail de magie noire venait de s'ouvrir juste derrière nous, c'était assez effrayant je dois l'avouer. Le membre du conseille ouvrit la bouche :

Spoiler:
 

Je ne savais pas de quoi avoir peur après ces paroles... Est-ce que je dois avoir peur de Ryuuketsu qui est donc bien d'après mes soupçons un mage noir et ancien membre de cette guilde qu'on doit dissoudre. Ou alors de ce conseillé, de cet homme aux cheveux rouges, de cet homme qui signa de A. Ce type, Akuryou, avait l'air de savoir bien des choses sur chacun et peut être trop de choses, même si je ne pense n'avoir rien à cacher un type qui sait tout sur tout ça file un peu les chocottes.
Il fini donc par nous dire :

Spoiler:
 

Et voilà la mission commençait et elle s'annonçait être une des plus difficiles. La peur venait de prendre possession de mon corps, je pensais à mon petit frère que dirait il si je venais à mourir lors de cette mission et part pure égoïsme que deviendrais je ? Toutes ces questions se bousculaient dans ma tête je venais d'apprendre trop de choses, de comprendre trop de choses. Je devrais abandonner !

-Pardon, mais j...je...

Les mots ne voulaient pas sortir, qu'allais dire Kelik s'il me voyait fuir après de simple parole ? Qu'allais dire les autres membres de cette mission et qu'allais dire le conseiller ? Je n'ai pas le droit de fuir la queue entre les pattes et de rentrer à la niche la langue pendue. Je dois montrer que je mérite comme n'importe quel autre membre d'être ici, que j'ai le niveau et que je serais d'une très grande aide. Je suis Mitsu Hikaru et je ne mourrais pas, simplement parce que je ne suis pas seul et que je suis un mage.

PETIT FRERE TU VERRAS JE REVIENDRAIS, JE REVIENDRAIS A LA MAISON EN TANT QUE TRES GRAND MAGE ! VOIR LE PLUS GRAND MAGE.

Après ces paroles destinées à mon frère, mais qui ne sont pas sorties de ma bouche je décidais de reprendre la parole.

-Pardon, mais je saute le premier !


Dernière édition par Mitsu Hikaru le Jeu 18 Aoû - 12:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Stellar Lousier--☁

Rang E
Rang E
Féminin
Messages : 54
Jewels : 46471
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 20

Localisation : Silver dragon

Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Jeu 18 Aoû - 10:35

Mathilda , reconaisait y être aller un peu fort , c'est vrai d'habitude elle arrive plutôt en silence , et bien la c'était tout le contraire .En effet étant arrivé en chantonnant sa chanson , et en plus de sa elle avait du ce faire passer pour idiote devant le mage du conseil . Mathilda alla s'éloigné un peu des autres ,pour farfouiller des yeux le cimetière et trouver sans doute quelques chose , enfin ne sachant pas vraiment pas quoi trouver , la jeune femme alla près des autre , elle remarqua le maitre de sa guilde , elle était certainement venu ici pour la ramener . Mais elle ne le voudrais pas même si c'était son chef qui le lui ordonnerait .Elle identifia ensuite l'aura sombre de l'inconnu qui était arriver en disant une phrase que mathilda avait déjà entendu quelque part : « Waya...On peut partir zigouiller du crétin maintenant ? ». Mathilda eu un moment de réflexion sur la phrase , c'était comme si il se réjouissait de tuer ou de faire le mal autour de lui , la jeune mage ne comprenait pas certainement qu'elle était jeune mais la jeunesse peut-être un atout parfois lors de situation délicate . mthilda regarda les autres membres de cette mission , puis elle planta son regard dans celui du mage du conseil et elle demandait :

*que c'est-tu sur moi ?si tu est si fort que sa*pensa-t-elle sur le moment.

Puis elle détourna son regard de celui du mage du conseil , elle se demandait ce que les autre pensait d'elle ,le mage du conseil certainement le plus fort des membres de guilde présent sur ces lieux se décida enfin à prendre la parole :

<< Bon, écoutez moi bien, car je ne le redirais pas deux fois. Officieusement la mission est de type S, par conséquent, aucun de vous, je dis bien aucun n'est de taille. Vous deux qui restez en retrait, vous êtes sans doute Maîtres de guilde, donc je vous prie d'avancer et surtout toi Ryuuketsu ! Vu que je vous appuie pour cette mission, le rang est retiré bien entendu...L'objectif principal est ce que l'on nomme un gardien, c'est un mage de rang S qui contrôle la gravité, autant vous dire que ce sera pas une partie de plaisir, mais c'est pas votre travail, je m'en occuperais et vous m’appuierez si vous en avez encore la force, si vous parvenez jusque là, on augmentera la prime pour rajouter un petit bonus. Vous savez tous la différence entre une guilde blanche et une guilde noire n'est ce pas ? Et bien ce que nous affrontons est encore plus bas dans l'échelle. Il n'y a pas de quartier général, mais des cellules qui sont un peu partout dans notre cher monde de magie. Il y a plusieurs types d'adversaires, les sacrifices, les gardes, les membres et leurs spécifications, les hauts membres et le Maître de la guilde. Les sacrifices ou sacrifiés sont des jeunes recrues en test, chargés de donner l'alerte, se déguisant en parfait inconnu, comme le fossoyeur étendu juste à côté, en clair ce n'est plus une menace. Les gardes sont les mages dissimulés dans les souterrains qui mènent à la cellule, ils sont tous de rangs E à C, donc dans votre portée...ils sont très pénibles car dés qu'il sente un adversaire de rang S, ils donnent l'alerte et notre vraie proie de disperse et la mission est finie. Ils font bien entendu aussi exploser magiquement les souterrains, inutile que si ils me voient c'est fini...C'est là où vous intervenez, votre travail c'est de neutralisez toute cette vermine, pour que je puisse m'occuper du gardien, sachez bien entendu que dés qu'il vous verra, il vous attaquera, donc soyez rapides, discrets, mais n'allez pas trop loin non plus. Les membres de la guildes sont divisés en plusieurs genres également, les agents, ceux qui récoltent les informations, les exécuteurs, tout est dans le nom...et les gardiens, ceux qui protègent la sécurité des cellules. Ils sont tous de rang S bien entendu...Les hauts membres sont les plus puissants, ils ont tous un objectif précis que l'on a toujours pas découvert, leur rang varie entre S et SS, autant vous dire que c'est pas des timides. Le Maître quand à lui est de rang SSS et aucun membre du Conseil n'a pu pour l'instant se mesurer à lui. Pourquoi je vous dis tout ça ? Simplement car vous devez vous rendre compte que c'est pas des petits crétins que vous affronterez. Dans votre cas, vous n'aurez qu'à vous soucier des gardes et ne pas affronter le gardien, seulement sachez qu'en attaquant cette guilde, tôt ou tard il y aura des représailles. Ryuuketsu ? >>

Mathilda sera les poings au moment ou la pièrre était activé , se rapelant les experiances douloureuse du passé , elle se disait qu'elle était sans doute la plus faible des mages présent ici mais elle réussirait la mission quoi qu'il en coute , et qu'elle ne se laiserai pas décourager par les paroles du mage du conseil A , même si la mission est de rang S .Mathilda s'apuyai contre tombe du cimetière et écoutait attentivement la suite de l'explication :

<< Les souterrains sont cachés sous terre et le seul moyen d'y accéder est d'utiliser leurs portails corrompus. Pour se faire, il faut qu'un membre de cette guilde touche la rune d'activation, par chance, nous avons parmi nous un ancien membre n'est ce pas ? >>

Portail corrompu , souterraint caché , tout cela prométait d'être excitant du moins c'est ce que pensait mathilda .Puis les dernières parole sur les explications du mage ,ne faisait ni chaud ni froid à mathilda , bien qu'elle adorait exploré et partir à l'aventure elle se disait qu'elle resterait prudente .La jeune constellationiste sera sa clef d'or ,attaché à sa ceinture . Puis elle s'approcha du portail qui avait été ouvert , mais ce fut un des membres de Cresentwolf qui la poussa pour rentrer en premier dans le portail .Mathilda tenta de le retenir mais non , il était déjà passer dedans .Mathilda prit alors un recule de trois quatre pas , puis courra et sauta dans le portail , une fois de l'autre coté la jeune fille observa les alentours et vit le mage de Cresentwolf . Mathilda soupira de soulagement et alla se positionner contre un es murs du souterrain , en attendant l'arrivée des autres .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailsrpg.bbactif.com/forum

avatar
☁--Kelik Blye--☁

˜Master of the Wind˜
˜Master of the Wind˜
Masculin
Messages : 78
Jewels : 76902
Date d'inscription : 10/08/2011
Age : 22

Localisation : Ici et là...

Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Jeu 18 Aoû - 12:05

Depuis le cimetière. on entendait très bien les cloches de l'église de Valua, sonnant minuit. douze puissants coups à vous arracher les tympans : BONG...BONG...BONG... et j'en passe. Cependant, en toute sincérité, je n'en avais absolument rien à cirer. J'étais là, au millieu d'un cimetière, à regarder deux hommes à la chevelure écarlate, dont l'un, avec une clope dans la bouche, m'adressa le même regard qu'il avait adressé à Mitsu quelques secondes plus tôt, et, pour être sincère, je préfère ne pas le décrire. Une chose était sûre, une fois près de lui, il n'était vraiment pas difficile à reconnaître. Akuryou Iya, surnommé le dragon rouge, célèbre pour son caractère absolument invivable. Je comprenais maintenant le sens de "Ayez les nerfs solides..." : On allait en baver sévèrement...
D'autres mages arrivèrent les uns après les autres. La suivante était une jeune fille, visiblement un peu plus jeune que moi. Elle avait des cheveux bruns, longs et était vêtu d'une robe blanche. Elle avait plutôt le physique d'une soigneuse que d'une combattante, mais je pu apercevoir des clés pendre à sa ceinture. C'était bien une mage céleste...
La suivante me fit nettement plus d'impression. Sa puissance magique était très importante. Je la reconnu presque immédiatement avec ses cheveux roses, bien que je ne l'avais vu qu'une seule fois, en photo. Loo Kurohiryuu, Dragon Slayer de la foudre et maître de la guilde Silver Dragon. La crème de la crème, comme aurait dit quelqu'un que je connais. (Ne me demandez pas qui, je ne vous répondrais pas.)
Ce fut le troisième qui m'intrigua le plus, un type blond et grand, le genre de mec qui s'embrasse lui-même avec un miroir, chaque matin, après s'être lavé, habillé et coiffé soigneusement : Un narcissique, quoi . Ce type s'approcha d'Iya et lui dit : « Waya...On peut partir zigouiller du crétin maintenant ? », l'air de dire qu'il n'était venu que pour ça. D'accord, quand une mission nous demandais d'éliminer de la racaille comme les membres d'une guilde noir, on le faisait sans broncher, mais jamais, on y prenait plaisir. Ce type devait sans doute faire partie d'une guilde noire.
Enfin, le dernier mages arriva. Un grand type, vêtu d'un manteau sombre avec des cheveux noirs avec des reflets bleutés. Pas besoin d'être un expert en déductions pour voir que ce type était dangereux, ça se sentait dans son aura. C'était le genre de type à qui il ne valait mieux pas adresser la parole sans réfléchir. Il semblait être, avec Akuryou Iya, le plus puissant d'entre nous, et de loin.

D'ailleurs, une fois que tout le monde fut autour de lui, le mage du conseil pris la parole. Il nous fis un long speech, nous expliquant tout ce que nous avions besoin de savoir pour la mission. Par exemple, qu'en réalité, il s'agissait d'une mission de rang S, que les différents gardes sont entre le rang E et C mais que le gardien, lui était de rang S, que nous combattrons dans des souterrains et, qu'il s'agissait d'une mission à haut risques. Personnellement, je n'étais pas claustrophobes et je n'avais pas franchement peur du noir, mais généralement, ces lieux étaient infestés de gros insectes, bien gluant, prêt à te sauter dessus pour t'arracher un hurlement de terreur. Hatsume, mon maître de guilde, m'avait parlé de combattre cette peur, dans la foret oubliée, à Foreslate, mais je n'avais pas encore osé y aller. Mais à part ça, peu importe ce que je trouvais face à moi, je lui ferais moi-même s'effondrer la grotte dessus. En plus, je venais d'apprendre le nom du type ténébreux : Ryuuketsu. Ce dernier fut d'ailleurs appelé par le mage du conseil. Il lui demanda d'avancer, puis de toucher une certaine tombe. Au moment précis ou il la toucha, un symbole rouge apparu sur la tombe, symbole qui fut vite remplacé par un portail noir que je reconnu immédiatement : Un portail corrompu.

<< Les souterrains sont cachés sous terre et le seul moyen d'y accéder est d'utiliser leurs portails corrompus. Pour se faire, il faut qu'un membre de cette guilde touche la rune d'activation, par chance, nous avons parmi nous un ancien membre n'est ce pas ? >>

Il fixa Ryuuketsu. Ainsi, ce type était un ancien membre de cette guilde que nous devions éliminer. Apparemment, Iya connaissait beaucoup de chose sur chacun d'entre nous. On pouvait même être sûr qu'il connaissait ma phobie des insectes.
ça foutait quand même les boules, ce genre de type à qui on ne peut rien cacher.

<< Si vous êtes toujours partants, sautez dans le portail, vous arriverez dans le souterrain qui se trouve être une crypte normalement, je vous rejoindrais en temps voulu. Bien que la prime soit importante, ne sacrifiez pas vos vies inutilement, vous avez de grandes chances de ne pas en revenir vivants. Si vous désirez abandonner, c'est le moment, car une fois le portail franchi, il n'y a pas de retour avant mon arrivée. Alors ? Sautez dans le portail, sinon...rentrez ! >>

Personnellement, j'avais déjà pris ma décision. Je n'avais pas fait ces 3 heures de marches pour rien, quand même. J'allais faire de mon mieux pour dégommer ces gardiens et aider maitre Iya à atteindre le Gardien, celui au rang S. Je m'apprêta à sauter le premier lorsque j'aperçu du coin de l'oeil Mitsu. Il avait l'air partagé et il ne savait pas si il devait y aller ou pas. Il dit alors : Pardon, mais j...je.... Impensable ! Je ne connaissais pas très bien Mitsu, étant donné que nous ne nous étions encore jamais adressé la parole, mais je savais qu'abandonner n'était pas son genre, encore moins après de simples paroles. Je m'approcha de lui par derrière, mais avant même que j'eu le temps d'ouvrir la bouche, il se ressaisi et dit : Pardon, mais je saute le premier ! avant de s'élancer vers le portail pour passer au travers. Je poussa alors un soupir de soulagement. De toute façon, même si il avait abandonné, je l'aurais soulevé et lancé dans le portail moi-même. Quelques secondes après, la mage céleste de Silver Dragon sauta à son tour, sans hésitation. Ce n'était pas le moment de se dégonfler. Je dis alors avec un ton détaché :

A moi, maintenant...


Avant de m'élancer vers le portail , puis, d'un saut, passer au travers. Peu importe combien de gardes se dresseraient en travers de ma route pendant cette mission, ils allaient être frappés par mon talent, au sens propre comme au sens figuré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Invité--☁

Invité
Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Jeu 18 Aoû - 23:20

    Le rire de ce mage du conseil particulièrement bien gaulé – mais moins que moi je vous rassure – me tira un sourire en coin alors que je regardais avec attention ce que le monde a fait de…pire, ou presque. Je suis dépité, me voilà à faire équipe avec une bande de marmailles, exception peut-être de la belle damoiselle qui elle, n’a pas l’air d’avoir fait réagir bizarrement le « célèbre » mago. Tsss…et dire que ma Magie est semblable à la sienne. Maintenant que j’y pense, il est connu ce type. Surtout dans mon domaine de magie. Les Armées de Mulfass n’avaient de cesse de citer les prouesses de cet enfoiré lorsqu’ils me formaient à la Magie d’équipement.
    Mon regard se fit probablement plus sombre à ce souvenir, de même que mon « aura », mais je n’en ai eu cure. Mes pulsions, mes envi de meurtres ont toujours augmenté à la simple mention, pensée, de Mulfass…qu’y puis-je si je suis rancunier au point de tout étriper voyons ? Extérioriser ses ressentiments est un acte, en soi, des plus attrayants.

    M’enfin, au moment où l’autre cessa de rire, je fus stoppé dans le mouvement que je venais d’entamer. En effet, pour me « calmer », j’avais eu l’idée ingénieuse de sortir mon paquet de clopes, et de porter tube de tabac à mes lèvres. Mais lorsque je m’apprêter à allumer mon briquet, et porter flamme au bout : l’homme remplissant mes critères se fit silencieux et une vague d’envi meurtrières se fit sentir dans le cimetière.
    Un sourire naquit sur mes lèvres, j’allumai ma clope et tirer une bouffée tout en rangeant mon briquet dans une poche de ma veste. Expirant la fumée, mes yeux fermés, je les rouvrais sur mon si charmant « Petit Frère ».


    « Ravi de vous voir ici…Boss. » que j'en vins à lui susurrer.

    Je n’ai pas parlé bien fort, mais le silence des lieux suite à son arrivée à du rendre mes paroles audibles à plusieurs d’entre eux. Je n’en avais que faire, je fumais ma cigarette histoire de ne plus penser à Mulfass.
    Mon ton avait été suave, légèrement mielleux et doucereux. Je faisais ainsi comprendre à celui qui restait mon « supérieur » à l’heure actuelle – car à l’avenir JE serais son supérieur – que je ne m’attendais pas à sa venue. Ni même à ce qu’il est connaissance du job en question. Moi qui était ravi…non mais, attend.
    Avant que l’autre ne commence à parler, je vins me placer prés du chef et lui susurra de façon à ce que seul lui m’entende :


    « Pour la récompense…vu que t’es là, je devrais quand même verser les 10% ? »

    Je ne le vouvoie pas, non. Tout à l’heure, si…j’ai parlé sans chercher à ne pas être entendu. Mais là, je veille au grain : ou pas. Une personne avec les sens très développé ou très proche de notre « duo » pourra m’entendre. Mais bon, je ne perds pas le Nord : Jamais !
    Je suis venu ici pour le plaisir non négligeable de tuer avec autorisation légale – c’est presque jouissif ça – et la somme rondelette promise.
    M’enfin, le monologue de ce copiteur de magie débuta en flèche ! Tout en fumant ma clope, et en restant légèrement en retrait du chef, j’écoutais. Mission de Rang S ? Le conseil ne pouvait-il pas le spécifier d’une façon ou d’une autre ? Il faut dire que s’ils voulaient du mage de Rang A ou S…voir plus, il aurait dû le spécifier sur la demande. A présent, qu’il assume. Et puis : JE SUIS LE MEILLEUR NOM D’UN DRAGON EN SLIP A POIS ET EN CHAUSSON HELLO KITTY ! Me descendre au rang de la plupart de ces…de ces…des ces CHOSES ! C’est l’acte le plus barbare qu’on n’est jamais fait à mon égard !

    Je suis contrarié, vexé, et je fulmine intérieurement. Cela s’exprime par le fait que je grille plus rapidement que prévu ma superbe dose de nicotine mais bon : on fait avec.
    Enfin, je prends note des « niveaux » et statut de cette guilde. Je comprends que le descriptif de la mission n’était pas non plus complètement correct. On ne traque pas les « survivants » d’une guilde désossé, mais d’une guilde active et « gênante ». Je trouve étrange qu’on est permis à notre guilde de participer…Je fronce les sourcils en jetant un regard vers le P’tit Frangin, Mini-Boss. Il ne doit pas être étranger à tout ça…et la façon dont le rouget le regardait me laisse à penser qu’il y a bien plus derrière toute cette affaire que ce que j’aurai bien put imaginer.
    Un sourire se dessine sur mes lèvres, une nouvelle fois. Je sens l’excitation qui monte. Un frisson s’empare de moi, la fête débutera quand bon sang ?!

    Il convie, non, ordonne au Boss de le rejoindre. Je grince des dents laissant mon mégot fumant rejoindre le sol. Mumu est notre Boss à nous, les panthères. On a accepté son nouveau statut, mais le voir obéir sagement me glace le sang et je ne peux retenir un « tchip » du coin des lèvres. Est-ce ça que j’ai voulu surpassé ?!
    Mon poing se referme, mais rapidement je cesse cela à la vue de cette magie putride, suintante de ténèbres…ce « portail » qui s’active avec merveille. C’est en entendant les dires de celui qui mérite désormais le qualificatif de « bouffon », que je retrouvais mon sourire en coin et le regard pétillant. Mon envi de participer à ce joyeux carnage avait faillit disparaître par dégoût envers mon « Boss »…mais en fait, je venais de comprendre que si Mumu était là, si les BPs avaient eu accès à la mission : c’est car ces tarés sont un obstacle que notre guilde doit franchir…et que s’il faut user du Conseil pour ça, le manipuler en attendant d’en avoir la force – bien que je l’ai déjà – alors nous le feront !

    La notion de « souterrains » vain enfin faire tilt dans mon esprit et je ne put m’empêcher de lâcher un fin soupir. Je suis archer, je n’aime pas les espaces trop clos à contrario des spécialistes en armes à feu, comme le dragonneau rougeâtre.
    Enfin, j’ai encore les fléchettes en cas de « pépins »…et il s’agit d’une crypte. La notion de crypte est assez vague/large. Certaines sont des véritables « cités des morts »….où on peut trouver des points de hauteurs et garder une vue d’ensemble d’une zone de combat. Espérons que cela soit ainsi : si l’endroit se fait exigu, je crains de ne pas pouvoir briller comme le soleil au firmament ! Car pour briller, le Soleil doit être à son zénith : en hauteur ! Et je suis de même.

    La provocation est lancé….et voilà 3 bouffons de partis sans dire un mot. Moi, je m’approche de celui à qui « j’obéis » ce soir, et probablement encore demain….mais peut-être pas après demain, si je prends le pouvoir entre temps : sait-on jamais.
    Je prends mon arc en main, lui fait un sourire en coin et lâche :


    « Vous m’intriguez Boss…et ne pensez pas aller seul dans un bourbier pareille. La saleté ne mérite aucunes considérations… »

    J’ai vouvoyé, car je me doute qu’on est écouté. Mon ton suave accompagne mes dires, alors que mes iris scintillent de part l’adrénaline, la curiosité, l’envi d’en apprendre plus, l’envi de sang. J’imagine déjà ces mages qui osent se croire à mon niveau, gisant dans leur sang, criblé par mes flèches si aimantes, si douce, si Moi. J’en frisonne d’extase, tout en passant le Portail. Les deux autres ? J’en ai rien à faire de la chef d’une guilde adverse, ni même du mage du conseil. Mais bon, ne pensons pas au fait que je m’en vais rejoindre TROIS erreurs que la nature a osé engendrer sur le même sol que ma sainteté. C’est tellement pénible, et dur à supporter…vraiment, j’ai besoin de tuer.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
☁--Ryuu Kurohiryuu--☁


Féminin
Messages : 916
Jewels : 100828
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 23


Look Me ♥️
Clique ici
Clique ici aussi
Je suis belle ♥️
Clique ici (:
Clique ici
Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Sam 20 Aoû - 16:42



Éradication de guilde
Mathilda, Muzai Ryuuketsu, Waya Tokito, Kelik Blye, Mitsu Hikaru


Maintenant, la question était : En quoi consiste cette mission aux allures lugubre et dangereuse, dirigeait par Akuryou Iya, membre puissant du conseil des mages. Je croise les bras sur ma poitrine, glissant une de mes jambes sur l'autre et observe chacun de mages présents dans le cimetière.

Mathilda, petite, surement la plus jeune de nous tous ici, peut-être est-ce même elle qui a le moins de chance de survivre à cette mission. Qu'elle naïve, se rendre à une mission pareille avec comme seul détail que la personne convoquant les mages à un prénom qui commence par la superbe lettre « A ». Il fallait également être idiot pour signer d'une simple lettre, ou totalement déranger. Le nombre de mages qui ne sont pas venu ici ce soir juste à cause de sa façon de signer ne doit pas être négligeable...

Mon regard se tourna vers un des jeunes hommes qui venait d'arriver, Waya Tokito, un homme narcissique sous les ordres de Muzai Ryuuketsu qui arriva a son tour, ce qui me surpris d'ailleurs... Je n'ai pas eu besoin de le regarder pour savoir qu'il était là, qu'il s'agissait de lui...Sa simple magie , puissance étant suffisante pour le reconnaitre...Une aura mauvaise, remplie de haine et désire de vengeance. Que demandé de plus ( Clin d'oeil à Muzai : Du Nutella x) )... Je lâche un fin soupire...Décidément, on est pas gâté, moi qui pensait faire partie des plus faibles de cette mission, entre Mathilda qui est une rang E, ce type waya qui n'a d'yeux que pour sa propre personne, à se demander s'il ne passe pas du bon temps sous sa douche en regardant dans un miroir son propre reflet dénudé, les deux rigolos de Crescent Wolf...Dure de l'avouer, mais une chance que Muzai soit présent...Qui sait, peut-être pourrais-je le finir durant la mission...Qui a dit que j'étais une gentille mage ? Ne pas se fier à l'appartenance à une guilde ou aux rumeurs...


<< Bon, écoutez moi bien, car je ne le redirais pas deux fois. Officieusement la mission est de type S, par conséquent, aucun de vous, je dis bien aucun n'est de taille. Vous deux qui restez en retrait, vous êtes sans doute Maîtres de guilde, donc je vous prie d'avancer et surtout toi Ryuuketsu ! Vu que je vous appuie pour cette mission, le rang est retiré bien entendu...L'objectif principal est ce que l'on nomme un gardien, c'est un mage de rang S qui contrôle la gravité, autant vous dire que ce sera pas une partie de plaisir, mais c'est pas votre travail, je m'en occuperais et vous m’appuierez si vous en avez encore la force, si vous parvenez jusque là, on augmentera la prime pour rajouter un petit bonus. Vous savez tous la différence entre une guilde blanche et une guilde noire n'est ce pas ? Et bien ce que nous affrontons est encore plus bas dans l'échelle. Il n'y a pas de quartier général, mais des cellules qui sont un peu partout dans notre cher monde de magie. Il y a plusieurs types d'adversaires, les sacrifices, les gardes, les membres et leurs spécifications, les hauts membres et le Maître de la guilde. Les sacrifices ou sacrifiés sont des jeunes recrues en test, chargés de donner l'alerte, se déguisant en parfait inconnu, comme le fossoyeur étendu juste à côté, en clair ce n'est plus une menace. Les gardes sont les mages dissimulés dans les souterrains qui mènent à la cellule, ils sont tous de rangs E à C, donc dans votre portée...ils sont très pénibles car dés qu'il sente un adversaire de rang S, ils donnent l'alerte et notre vraie proie de disperse et la mission est finie. Ils font bien entendu aussi exploser magiquement les souterrains, inutile que si ils me voient c'est fini...C'est là où vous intervenez, votre travail c'est de neutralisez toute cette vermine, pour que je puisse m'occuper du gardien, sachez bien entendu que dés qu'il vous verra, il vous attaquera, donc soyez rapides, discrets, mais n'allez pas trop loin non plus. Les membres de la guildes sont divisés en plusieurs genres également, les agents, ceux qui récoltent les informations, les exécuteurs, tout est dans le nom...et les gardiens, ceux qui protègent la sécurité des cellules. Ils sont tous de rang S bien entendu...Les hauts membres sont les plus puissants, ils ont tous un objectif précis que l'on a toujours pas découvert, leur rang varie entre S et SS, autant vous dire que c'est pas des timides. Le Maître quand à lui est de rang SSS et aucun membre du Conseil n'a pu pour l'instant se mesurer à lui. Pourquoi je vous dis tout ça ? Simplement car vous devez vous rendre compte que c'est pas des petits crétins que vous affronterez. Dans votre cas, vous n'aurez qu'à vous soucier des gardes et ne pas affronter le gardien, seulement sachez qu'en attaquant cette guilde, tôt ou tard il y aura des représailles. Ryuuketsu ? >>

Une mission de rang S ? Et cet homme soit disant puissant et intelligent fait appelle à de petits mages de guilde...n'aurait-il pas mieux valu qu'il se déplace dans les Q.G des guildes pour faire un recrutement et sélectionner lui-même les mages ? J'arque un sourcil en observant la réaction chez mes compagnons de l'heure...Certains ont l'air presque effrayer, d'autres surpris et ou encore sur d'eux...En ce qui me concerne, je me contente de gardé le même visage, aucun changement, aucune trace d'émotion...Sauf peut-être un peu d'excitation intérieure...

Le conseiller fait signe à Muzai de posé sa main sur la tombe. Quand ce dernier s'exécuta, un étrange symbole rouge apparu sur la tombe et un portail de magie noir apparu derrière le troupeau de mage...

<< Les souterrains sont cachés sous terre et le seul moyen d'y accéder est d'utiliser leurs portails corrompus. Pour se faire, il faut qu'un membre de cette guilde touche la rune d'activation, par chance, nous avons parmi nous un ancien membre n'est ce pas ? >> Les souterrains sont cachés sous terre…Il était pas un peu LOGIQUE dans sa tête ce mec ? Un souterrain est forcement caché sous terre… Je me lève lentement, sautant discrètement de la pierre tombale sur laquelle j’étais actuellement assise et m’approcha…La puissance de ce portail était-elle qu’un mage de rang D qui n’est pas habituer pouvait facilement se sentir mal…Je jeta un coup d’œil rapide à Mathilda qui s’emblait jusque là, aller bien, ce qui n’étais de toute évidence pas le cas de ce mage blanc, aux cheveux rouge orangés…

<< Si vous êtes toujours partants, sautez dans le portail, vous arriverez dans le souterrain qui se trouve être une crypte normalement, je vous rejoindrais en temps voulu. Bien que la prime soit importante, ne sacrifiez pas vos vies inutilement, vous avez de grandes chances de ne pas en revenir vivants. Si vous désirez abandonner, c'est le moment, car une fois le portail franchi, il n'y a pas de retour avant mon arrivée. Alors ? Sautez dans le portail, sinon...rentrez ! >>

Je croise, comme d’habitude mes bras sur ma poitrine, attendant que quelqu’un des mage se décide à passer…Laissant le mage blanc qui juste avant été effrayer sauté, Mathilda, le type aux cheveux blancs qui doit être un compagnon de l’autre mage blanc puisque celui-ci ne faisait que lui jeter des coups d’œil…ou alors il est homo et intéresser…Vient le tour de Waya, ce mec complètement…moi moi moi…Il ne restait plus que Muzai, Iya dont je n’ai pas encore vu le visage…Juste ses cheveux rouges qui me rappelle étrangement ce de mon défunt père ce qui à tendance à me déstabilisé légèrement…Et moi-même… Je décroisa les bras et m’approcha lentement du portail avant de tourner le regard vers Muzai en fronçant les sourcils légèrement…

« Je sais que tu me surveilles et que tu demandes des informations sur le moindre mes faits et gestes…Moi aussi j’ai mes sources Akuma… » Dis-je, la voix froide, tranchante avant de passer d’un pas lent et décontracté le portail et d’arriver de l’autre coté, tombant nez à nez avec mes compagnons provisoires…Je m’adosse contre le mur, une main sur une de mes dagues…Qui dit : Passer le portail , dis Danger potentiel et nous ne sommes jamais trop prudent…

Copyright 2011 - Codage mise en page Rp By Loo Kuryohiryuu
Pas touche ou tu es mort.






Thème Song Of Loo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell-heaven.forumgratuit.org/

avatar
☁--Muzai Ryuuketsu--☁




Masculin
Messages : 640
Jewels : 108219
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 27

Localisation : Dans un coin de démence



Tuer ? C'est bien beau, mais autant le faire avec style.
Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Mar 23 Aoû - 12:03

Il écouta attentivement ce que l'homme à la peau grise et aux yeux jaunes lui raconta, un sourire malsain aux lèvres et posa son haut de forme sur sa tête. S'approchant de l'enfant aux cheveux blancs, il posa sa main sur le coeur du jeune homme, un éclair noir s'enfonçant brutalement dans le coeur de celui ci. Il recommença sur son front, le faisant hurler de douleur cette fois ci et finit par passer affectueusement sa main dans ses cheveux. Il tremblait...tremblait de peur...ce type était la chose la plus effrayante qu'il avait connu à cette époque et cette vision du passé revenait le hanter.

Kurai, échappes toi avec lui, réfugiez vous dans les planques de secours et ne sortez de là que si vous n'avez plus le choix.
A vos ordres ô Maître.
Taches de rester en vie Muzai, quoi qu'il arrive, peu importe tes choix, tu es des nôtres et tu m'appartiens, que tu le veuilles ou non.
Et vous Maître ?
Je vais les retenir, le temps de préparer la téléportation massive.
Vous seul ?
Me sous estimerais tu ?
Non...
Disparais !


L'inquiétant personnage en haut de forme mit sa main en avant, puis sembla resserrer ses doigts, ayant quelques millièmes de secondes plus tard, des balles de pistolet entre chaque doigt. Le second homme, Kurai, celui à la peau grise et aux yeux jaunes, prit l'enfant dans ses bras et traversa le mur, fuyant toutes cette agitation...

Une dizaine d'années plus tard...

Il en était certain maintenant, ces souvenirs...ce flash back...l'homme qui avait tiré, n'était autre que ce conseiller prétentieux et s'aimant beaucoup trop. Il était encore en vie ? Il faut croire que la mauvaise herbe a la vie dure. Cet imbécile savait pertinemment la souffrance qu'il devait endurer, rien que pour ouvrir ce portail. Que savait il de l'énergie demandée pour une simple utilisation et matérialisation d'un puissance aussi corrompue ? Rien, il ne pouvait le savoir, il ne l'endurait pas. On pouvait être frappé par la magie noire, mais sentir un tel déchirement, il fallait le vivre et personne ici présent ne pouvait supporter une telle chose, hormis lui...après tout, il n'avait pas eu le choix et soit il survivait à l'implantation dans son aura, soit il succombait. Avec cette guilde, les choses avaient toujours été très simples. Il écouta sagement les explications du conseiller, se retenant de rire, il ne savait vraiment pas dans quoi il s'embarquait, enfin...en l'occurrence c'était plutôt dans quoi ils les embarquaient eux...

<< Les souterrains sont cachés sous terre et le seul moyen d'y accéder est d'utiliser leurs portails corrompus. Pour se faire, il faut qu'un membre de cette guilde touche la rune d'activation, par chance, nous avons parmi nous un ancien membre n'est ce pas ? >>

Des souterrains ? Le Conseil croyait que les cellules étaient de simples souterrains ? Pas étonnant que les mages présents n'avaient pas été sélectionnés en personne, c'était presque une mission suicide. Ils ne savaient pas dans quoi ils les envoyaient, ne comprenaient ils pas l'importance d'un cimetière pour chaque cellule ? La nécromancie pauvre abruti, jamais entendu parlé ? Bien entendu que c'était sous terre, un souterrain était LOGIQUEMENT sous terre, c'était le principe même du souterrain...On voyait bien que ce type ne savait vraiment pas de quoi il parlait. Une crypte ? Il ne croyait pas si bien dire, un vrai royaume des morts hein...il n'était pas loin de la vérité. Les ignorants sont bénis, ce fut la seule pensée du moment, même si il savait à quoi s'attendre...les chances de survie ne dépassaient pas le 2%...

<< Bien que la prime soit importante, ne sacrifiez pas vos vies inutilement, vous avez de grandes chances de ne pas en revenir vivants. Si vous désirez abandonner, c'est le moment, car une fois le portail franchi, il n'y a pas de retour avant mon arrivée. Alors ? Sautez dans le portail, sinon...rentrez ! >>


Son arrivée ? Car il croyait que ses misérables portails pouvaient percer les défenses de ces lieux damnés ? Si c'était possible, il n'auraient pas eu besoin de lui pour activer ce satané portail. Une façon détournée de dire qu'ils devraient neutraliser les maléfices de protection de la cellule depuis l'intérieur...En fait, le Conseil avait fait appel à Black Panther pour deux raisons, la première étant l'ouverture indispensable du portail noir, la seconde et dernière était...que l'organisme politique espérait que les panthères n'en réchappent pas. C'était mal les connaître. Waya était peut être le plus grand narcissique qu'il connaissait, voulant prendre sa place, mais également son frère et il le considérait comme tel...L'égocentrique en avait bavé, bavé pour se faire accepter dans la fratrie qu'était devenue la guilde noire se concentrant jadis uniquement sur le massacre. Il avait lui aussi plongé dans les ténèbres et montrait chaque jour, chaque nuit, sa valeur de frère. Le maître et la panthère ne se supportaient pas, mais pourtant...ils étaient de la même famille et formaient un duo redoutable, c'était certain, ils en ressortiraient vivants...bien que techniquement Muzai soit déjà mort. Le problème restait ses alliés...les loups semblaient peu utiles sur le moment, mais Akuryou les sous estimaient, la meute...ne jamais sous estimer ces boules de poils et surtout pas en meute. Il ne se faisait pas de soucis pour Loo non plus, il devrait cependant couvrir ses arrières, vu le nombre de fois qu'elle avait voulu le tuer...Il se méfiait cependant de cette fille, elle ne semblait pas des plus agressives et son aura faiblarde en disait long sur elle. Sans doute une mage de soutien, il faudrait créer une stratégie sur le moment, mais pour l'instant, il avait d'autres choses à régler...pour commencer, le business. Il se retourna vers princesse ou Waya pour les intimes et soupira un grand coup.

Tu as toujours pas compris que ce pourcentage concernait la guilde ? Tu payeras comme d'habitude, tout comme moi. Rappelles moi juste de demander le double de la somme à cet abruti rougeoyant...Et je me fiche de ce que tu penses, tes questions tu te les gardes, survis et on verra. Qui sait, peut être que tu me montreras enfin ton vrai potentiel...

Il fixa le conseiller avec un air méprisant, il devait lui dire ce qu'il pensait, juste avant qu'il ne saute, car sa télépathie entre la surface et les "souterrains" serait inutilisable, tout comme tout pouvoir autre que le portail noir, pour faire le moindre lien entre ces deux endroits bien différents. Mais il n'en eut pas le temps, la belle dragonne aux cheveux roses vint vers lui et il savait bien que ce n'était pas pour lui susurrer des mots tendres et affectueux. Effectivement, il avait vu juste...la surveiller ? Oui il ne faisait que cela, enfin il se tenait au courant, il s'informait dirons nous. Au départ c'était pour créer une stratégie pour la manipuler afin de la faire rejoindre les Black Panthers, mais les choses changèrent avec le temps...Il tomba petit à petit sous son charme, tomba amoureux en somme...un amour qu'il ne pouvait lui avouer pour le moment et surtout, elle ne le croirait pas. Akuma ? Démon...elle n'avait pas totalement faux après tout, c'était bien ce qu'il était, mentalement et physiquement, mais les deux mages et maîtres de guildes par la même occasion, n'avaient sûrement pas la même définition du terme démon. Un démon anarchiste, oui ce n'était vraiment pas une mauvaise définition. Il joua le jeu du parfait rival, tachant de cacher tout l'amour qu'il éprouvait au fond de lui même, de toute manière...même si elle le croyait...l'acceptait, elle serait encore plus en danger que maintenant, il ne pouvait pas, il ne l'accepterait jamais...

L'information est l'arme la plus efficace dans une guerre, Loo.


Il se dirigea ensuite vers Akuryou et à sa grande surprise, glissa sa main sur son cou, sa main gauche, entaillant le cou du conseiller. Il débordait de haine, mais il ne pouvait pas tuer sa seule source de revenue non plus...et puis il n'était pas de taille, pas encore...

Tu ne sais rien ou tu ne veux rien dire hein ?! Teme...

Il le lacha et sauta dans le portail en soupirant, ne pensant qu'à une seule chose...et cela malgré lui...home sweet home...il allait détester cette mission...Il arriva avec les autres dans le tunnel, la première étape...Avant d'aller plus loin, ils devaient trouver un moyen de survivre. Le portail était refermé et ils étaient tous seuls...livrés à eux mêmes. Il soupira et reprit son calme, dissimulant parfaitement son aura et ses pulsions, du moins pour le moment, puis murmura quelques mots à la panthère.

C'est un repaire de nécromanciens ici...et ils se déplacent par groupes et vont pas tarder. On va tomber sur une sympathique cité des morts dans quelques minutes...J'ai pas l'intention de servir de sacrifice à ce mégalomane au dessus de nous. On dirait que j'ai pas le choix...

Muzai s'entailla le front et laissa couler son sang, le tracé de la goute prenant un étrange tracé, dessinant un certain symbole...pour la première fois, il allait activer son pouvoir en publique, prêt à la moindre attaque ennemie, jamais trop prudent...







Thème of Muzai

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Muzai Ryuuketsu--☁




Masculin
Messages : 640
Jewels : 108219
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 27

Localisation : Dans un coin de démence



Tuer ? C'est bien beau, mais autant le faire avec style.
Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Ven 26 Aoû - 7:03

HRPG : Il n'y a plus à attendre le PNJ avant un petit moment, je le ferais intervenir de temps à autre pour une situation bien précise, mais il faudra continuer pendant un petit moment sans lui.







Thème of Muzai

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Stellar Lousier--☁

Rang E
Rang E
Féminin
Messages : 54
Jewels : 46471
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 20

Localisation : Silver dragon

Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Ven 26 Aoû - 17:34

Je m'étais adossé contre un mur en attendant que les autres arrivent .Je fut suivit par un membre de crescent wolf suivit du deuxième vient aussi de cette guilde . Puis c'est alors que je vis bientôt arriver dans les souterrains Loo Kuryohiryuu le maitre de la guilde dont je fais partit et aussi Muzai Ryuuketsu maître des black panthers .Je vit alors le portail se refermer , je me demandais ce que cela signifiait que le mage du conseil ne soit pas là , une mission de rang S ,cela allait me permettre de déployer au moins la moitié de ma puissance pour que je puisse leur prouver que malgré ma jeunesse , et que ma faible puissance , je peut être beaucoup plus puissante que ce qu'il y parait , méfiez vous du loup qui dort ! , j'en leva mon manteau rouge bordeau , et le mis dans mon sac ,je me sentais beaucoup mieux. Et de plus ,je serais plus alaise pour combattre . Puis allant me réinstaller contre mon mur ,je regardait chacune des personnes présentes dans la pièce , il est vrai que je me sentais faible par mis eux , mais bon ...Je m'y ferais je ne suis pas du genre à me laisser décourager à la première parole ou dernière seconde d'un combat , et si il faut mourir je l'accepterais sans problème ...... Passons à autre chose , je haussa les épaules après un grand soupire, pas d'inquiétude , non mais d'autre chose que je ne n'avais pas ressentit avant ici . Je passa devant les membres de cette mission pour aller voir loo , je lui fit fit un sourire . Et je tourna ma tète vers le maître de la guilde des blacks panthers : Muzai Ryuuketsu . Je le regarda se mettre en position de combat , vu qu'il dévoilait son pouvoir en public ,elle le vit s'entailler le front et laisser couler son sang, cela fit un étrange tracé, dessinant un certain symbole... Que voulais dire ce symbole ? je me le demandais mais je préféra ne pas lui poser la question , je me contenta de passer devant les autres sans rien dire et en gardant la tète froide .



Dernière édition par Mathilda le Lun 29 Aoû - 12:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytailsrpg.bbactif.com/forum

avatar
☁--Mitsu Hikaru--☁

Rang D
Rang D
Masculin
Messages : 31
Jewels : 73021
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 22

Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Sam 27 Aoû - 23:54

Je me trouvais dedans, j'étais à l'intérieur de ce « portail noir ». Que dire à part que les couloirs étaient petits, on se sentait serré, par chance je n'étais pas claustrophobe, il n'y avait de la place pour une voir deux personnes en largeur. J'avais sauté le premier après de nombreuse hésitations et j'en suis fière, du moins j'assume. J'attendais des bruits au loin qui résonnaient jusqu'à moi, je n'avais pas peur, mais ces cris-là sont vraiment effrayant. Je ne faisais pas de bruit, pour éviter une attaque juste après être entré, mais je ne pouvais pas cacher que j'avais l'impression que les sons que j'entendais se rapprochaient de plus en plus. Je m'abaissai pour me poser contre le mur, je pensais à plein de choses avec cette mission, aux nombreuses personnes se trouvant avec moi : est-ce que je peux leurs faire confiance ? Ne sont-ils pas dangereux ? Et sont-ils de bons alliés ? Je ne pouvais bien sur pas encore avoir mes réponses.

La première personne tomba du « portail », c'était la petite mage céleste, je pense franchement qu'elle n'a pas sa place ici, elle n'a pas l'air d'avoir le niveau ni même l'assurance de ce genre de mission. Et quand on la voit on se dit quand même qu'elle ne peut pas jouer le rôle de l'assassin, enfin elle peut cacher son jeu, mais je ne le pense franchement pas. Bon, je ne pense pas avoir une face de tueur, mais ce genre de job m'excite même s'il en est plus facile de ne pas en sortir vivant.

Voilà que mon deuxième compagnon de mission arriva, c'était Kelik. Pas de soucis à se faire avec lui, je sais même si je ne le connais pas plus que ça, qu'il maitrise la magie du vent. Pour faire simple avec un gars pareil dans l'équipe les groupes d'adversaire voltigeront dans les airs, et comme les plafonds sont assez bas ils se cogneront, les dégâts seront donc améliorés. Du moins c'est la vision que je me fais de ces attaques, j'espère juste qu'elles se rapprochent de ce que je vois. J'avançais vers Kelik, même si je ne le connais pas on est quand même de la guilde des CresentWolf, et je lui tapotai l'épaule, de manière à lui dire que je lui fais confiance et que je suis là au cas où, comme un ami.

J'avais à peine le temps de me remettre contre le mur que le troisième allié, du moins pour cette mission, tomba. C'est le blondinet « je m'aime, je m'aime » qui fit son apparition. J'ai le sentiment qu'il y a un rapport entre lui et Ryuuketsu, j'avais l'impression qu'il le collait. Peut-être seraient ils dans la même guilde, vu qu'Akuryou a dit que l'homme aux cheveux bleutés était un meneur ? Enfin je n'aime pas cette impression de ne rien savoir réellement. Je sais juste une chose me méfier de tous les membres ne se trouvant pas dans ma guilde, mais surtout de lui et Ryuuketsu.

Le bruit se rapprochait, je ne sais pas si je suis le seul à le remarquer, mais en tout cas je reste sur mes gardes. La fille aux cheveux rose venait de tomber, tout comme Ryuuetsu, je pense qu'elle est la plus forte ici, enfin je me dis simplement ça puisqu'elle est chef de guilde. Et je ne vois pas un chef de guilde être plus faible que moi, sauf si bien sur je suis son total point faible et encore la victoire n'est jamais certaine. Son premier réflexe fut de se poser contre le mur dague en main. Il faut croire que tout le monde se méfit de ce qu'il peut se trouver dans ces souterrains, surtout quand les bruits se font entendre comme s'en est le cas.

Et celui dont j’ai le plus peur, mais que je me dis qu’il vaut mieux l’avoir comme allié que comme ennemi, Ryuuketsu. Je l’observais fixement, mais sans être trop visible pour ne pas me faire remarquer non plus, son visage était froid en aucun cas je ne pouvais imaginer ce qui se passait dans sa tête. Il sortit son arme et il commença à s’entailler le front, ce n’est pas beau à voir, son sang coulait, à première vue le tracé ressemble étrangement à un symbole. Cela ne me dit rien qui vaille, mais pour qui ? J’avais l’étrange sensation que j’allais en savoir plus sur cet homme.

J'entendis des cris, non pas du « blabla » je dirais « humains », mais plutôt des hurlements de je ne sais pas moi, de monstres ! Pas la peine de savoir si mes alliés sont des personnes de confiance ou non, nous sommes là pour une simple raison : terminer une mission pour empocher l'argent. Et quoiqu'il arrive on est tous dans la même équipe aujourd'hui, du moins pour ce lapse de temps. Nous vaincrons et empocheront le pactole, faites gaffe ô adversaire je reste sur mes gardes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Kelik Blye--☁

˜Master of the Wind˜
˜Master of the Wind˜
Masculin
Messages : 78
Jewels : 76902
Date d'inscription : 10/08/2011
Age : 22

Localisation : Ici et là...

Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Lun 29 Aoû - 18:15

Lorsque je passa à travers le portail corrompu, l'obscurité devint quasi-totale pendant quelques secondes. Puis, petit à petit, je commençais à distinguer l'endroit dans lequel nous avions atterri. C'était un long couloir, apparemment assez étroit. Un mètre et demi maximum. Même si j'aurais voulu, je n'aurais pas pu ne coucher par terre en largeur. De toute façon, l'espèce de boue dans laquelle nous marchions ne me donnait pas vraiment envie. Le Thalasso, c'était pas vraiment pour moi. Je m'arrêta quelques secondes pour me concentrer. A mon grand étonnement, un petit bourrasque soufflait à l'intérieur de ces souterrains, ce qui prouvait qu'il y avait bien de l'air. Je pourrais donc me servir de mes sorts à pleine puissance et ça, c'était déjà une bonne nouvelle.

Je regarda les deux mages déjà présent. D'abord, la jeune constellationiste de Silver Dragon. Je me demandais toujours qu'est ce qui lui avait pris d'accepter une telle mission. Peut-être était-elle une amatrice de risque, aucune idée. De toute façon, je ne lui posa pas la question. Elle faisait partie d'une guilde blanche, mais on ne sait jamais (Bien qu'en toute sincérité, je me demandais bien si elle aurait eu une chance contre moi, sans vouloir me vanter).

Je vis ensuite Mitsu, mon ami des Crescent Wolf, celui que je ne connaissais que de vue. Cependant, nous étions de la même guilde et pour rien que pour ça, je savais que je pouvais lui faire confiance. D'ailleurs, je le vis s'approcher de moi et me donner une tape amicale sur l'épaule. Sympathique le gars, en plus. En retour, je lui fis un signe du pousse levé. Si nous devions combattre ensemble, je ne laisserai pas tomber, ça c'était sûr.

Le quatrième arrivant fut le grand blond narcissique. Pour être sincère, pas sûr que je ne l'aurais pas laissé tomber, lui. Pour être sincère, je ne le trouvais pas très net, ce type. Je ne savais pas quel magie il utilisait, mais j'aperçu dans la pénombre un grand arc de bois. Un combattant longue distance... Quoi qu'il arrive, je devais garder un oeil sur ce type. Je sais que je suis souvent un peu parano, mais...

La cinquième arrivante fut la maître de guilde de Silver Dragon, la demoiselle aux cheveux roses. Elle arborait à sa ceinture deux longues dagues, arme plutôt utile au combat rapproché. De plus, comme si tout cela ne suffisait pas, elle était Dragon Slayer. Je n'étais inquiet que d'une chose, c'est que pendant un combat, elle ne provoque l'effondrement du souterrain. Après tout, vu la réputation de grand casseurs qu'avaient les membres de Silver Dragon, qui faisaient penser à la fameuse guilde Fairy Tail d'il y a 300 ans, la grotte n'allait sûrement pas résister longtemps.

Enfin, le dernier membre de notre groupe jailli du portai. Le fameux Ryuuketsu, celui qui avait ouvert le portail, l'ancien membre de la guilde que nous allions éliminer. J'hésitais à m'approcher de lui pour lui demander des renseignements à propos de la guilde, mais ce type me fichait vraiment les boules. On sentait bien son aura magique, une aura de tueur sanguinaire. Je n'étais pas vraiment un expert en matière d'aura, loin de là, mais je savais que la mienne était ridicule, par rapport à la sienne. La seule qui se rapprochait presque de la sienne était celle de la maître de Silver Dragon. Ce type était dangereux et je ferais bien attention à ne pas me retrouver seul avec lui.

Je le vis d'ailleurs se couper le front en se servant de sa dague, faisant apparaître un étrange symbole, écrit avec du sang. Quel magie pouvait-il bien utiliser, je me le demandais. Je vis aussi la mage de Silver Dragon s'avancer un peu, son trousseau de clé à portée de main, suivie par Mitsu, apparemment prêt à se battre. Je pris quelques secondes pour détacher mon arme et me mettre en position défensive. Je devais être paré à toute éventualité. Mes bandages sur les bras étaient apparemment bien serrés. Tant mieux, ils m'éviteront de me blesser moi-même en faisant exploser des sphère de vent. Cette fois, j'étais fin prêt pour la mission, prêt à en découdre, prêt à casser du mage noir. Après tout, la chasse aux guildes noirs n'était-elle pas la spécialité de Crescent Wolf ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Muzai Ryuuketsu--☁




Masculin
Messages : 640
Jewels : 108219
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 27

Localisation : Dans un coin de démence



Tuer ? C'est bien beau, mais autant le faire avec style.
Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Ven 2 Sep - 17:49

Sa main tremblait, cette fameuse main gauche, membre à l'apparence démoniaque. Noire ou bleu glacial, cela dépendait des moments, ce sombre diamant incrusté, ces griffes, une chose qui une fois de plus, apportait plus de questions que de réponses. Ce n'était pas la seule chose qui tremblait chez le mage noir, ses lèvres...un sourire démentiel se créait petit à petit, Muzai semblait résister...Se battre contre quelque chose, contre lui même ? Contre sa vraie nature ? Un aspect de lui même ? Son vrai visage ou était ce son pouvoir qui le forçait à être ainsi, non c'était simplement le véritable Muzai Ryuuketsu, mage noir depuis sa naissance. Il avait de bons côtés, il était fidèle en toute chose, un sens de l'honneur assez développé, un sens de la famille (a dire avec un accent Italien de préférence *_*) et il aimait...même si l'avouer était une autre paire de manche. Mais il était sombre...noir... ténébreux, c'était son élément, sa nature. Un meurtrier, détestant la faiblesse, critiquant l'innocence...elle n'existait pas, il y avait juste des personnes moins coupables que d'autres. Aucune pitié, aucun remords, aucun regret, il tuait et dans le sang, s'en délectait, il était humain...du moins en partie. On peut choisir sa route, mais on ne peut pas changer qui on est au fond...et ce n'est pas ses parents qui avaient fait de lui un être aussi noir, mais bel et bien lui même, il adorait cet environnement, l'odeur du sang, de la mort, les ténèbres entourant toute chose. Toute action entraîne une réaction, égale et opposée. Un principe fondamental de l'univers, quel était son opposé ? Fixant Loo, il se mit à sourire, ils étaient tous deux gris, mais lui beaucoup plus porté sur le noir et elle c'était l'inverse...Le choc des opposés, une attirance sans savoir comment et ne pouvant l'avouer, une chose amusante...Si il avait le cran de venir vers elle et lui avouer certaines choses, du cran ? Peut être autre chose, mais le temps n'était pas aux réflexions, les nécromanciens arrivaient.

Après le couloir, se dresserait une véritable cité nécropole, ces conseillers ne connaissaient pas les cellules...tout comme l'histoire de la destruction des tunnels, conneries de rumeurs que "Le Maudit" faisait circuler, la seule chose de vraie est que les hauts membres rappliqueraient immédiatement si un seul Conseiller passait le portail. Akuryou ne pourrait pas rentrer comme ça, seul un portail de magie noire pouvait faire entrer quelqu'un ici...et il ne voyait que deux mages pouvant faire cela dans le conseil, le chef des recherches magiques et d'investigation des guildes noires...et le chef de la section officieuse d'informations. Kurasa...ancien membre de cette guilde lui aussi, Muzai se demandait pourquoi il n'était pas encore intervenu, peut être pour tester les jeunes mages ou alors par crainte de tomber sur "Le Maudit", chef de la fameuse guilde. Des appâts ? Des éclaireurs ? Peu importe les raisons, le mage noir ne se retint pas plus longtemps de rire, il avait l'avantage, il jouait à domicile...Shadow's Circle...guilde noire, sa maison et sa première famille. Même Kurasa ne connaissait pas autant de choses que lui, sans doute pour cela que le conseil le laissait plus ou moins courir. Il était leur seul "indic" dans cette affaire, leur seul témoin vivant qui accepte de parler...enfin si on pouvait appeler ça vivant...

Bon retour à la maison...

Les cellules, nom de code que le Conseil utilisait, Shadow's Circle n'était qu'un ensemble de zones de magie noire, des véritables villes souterraines collées les unes contre les autres, ayant chacune une frontière mortelle. Sept zone, un chiffre n'étant pas choisi au hasard, ce n'était pas une mission qu'on expédiait en un coup, il leur faudrait des jours pour atteindre l'objectif final. Ils devaient être rapide et surtout devraient se reposer régulièrement, mais c'était impossible dans la nécropole, ce n'était pas des gardes...mais des nécromanciens, ils étaient tous de niveau S eux aussi...Les autres idiots étaient dans les zones suivantes. Le seul moyen d'avancer serait d'utiliser le téléporteur de magie noire, mais ceux qui n'étaient pas sous le signe de la guilde risqueraient de mourir aussitôt...Alors l'unique solution était de se reposer dans les demeures des nécromanciens...et hormis si on est invité, c'est du pur suicide ! Muzai allait devoir jouer un jeu amusant, il n'avait qu'une seule chose à faire...Les nécromanciens arrivèrent, ils n'étaient pas en somme si différents, hormis leur tête de mort en guise de visage, bien entendu ce n'était qu'un masque...par contre les mains de squelettes ça...c'est une autre histoire.

Alors on se promène ? Donnez nous une bonne raison de pas vous...
Fermes là !
Que...

Muzai venait de frapper le nécromancien avec sa main gauche, coupant au passage le masque d'ossement, un visage surpris se dessinant sur la tête encore humaine du nécromancien. Ce visage laissa place à la peur, fixant le bras démoniaque du jeune homme, il tremblait...bégayait. Muzai avait eu de la chance de le toucher aussi rapidement pour le surprendre, en vrai combat il n'aurait pas fait le poids et aussi une chance de pouvoir dissimuler son aura.

Ce bras...votre manque d'aura...seriez vous ?...
Comment oses tu même m'adresser la parole ? Tu n'es rien, même pas un membre.
Je...
Je suis un membre de cette guilde, toi tu n'es qu'un vulgaire servant.
Je ne vous ai pas reconnu, si vous aviez prévenu nous...
Et tu te permets encore de me contredire, alors que je suis fils de haut membre et choisit par le Maître lui même ?
Avec tout le respect que je vous dois, prouvez moi que vous êtes bien le fils de Ryuuketsu-Sama.

Muzai se retourna et fixa un à un les membres du groupe, il avait bluffé contre ces nécromanciens pouvant tous les réduire en cendre en une incantation...Mais il devait trouver autre chose, il réfléchissait rapidement...il devait trouver une solution. Mais c'était la force du mage noir justement, son intelligence, son sens tactique, il venait d'élaborer un plan...risqué, mais il n'avait pas le choix, Loo et Waya devraient jouer un rôle à la perfection...enfin Waya serait dans son élément le connaissant. Les jeunes loups ne passeraient jamais pour des mages noirs, ils serviraient donc de prisonniers...quant à la très jeune membre de Silver Dragon...Un poids pour eux. Muzai ne supportant pas la faiblesse ne voyait qu'une seule chose à faire, il devait se débarrasser d'elle et au plus vite.

Les deux mages derrière moi sont des mages noirs indépendants, ils sont venus m'aider à capturer ceux qui sont derrière pour les expériences du maître, on doit les faire transiter par le gardien, vous connaissez le protocole n'est ce pas ?
Heu...oui...bien entendu hé hé...et la jeune derrière ?
Elle ? On l'a ramassé au passage, mais sa faiblesse ne mérite même pas les expériences du maître.

Muzai se retourna et envoya un coup violent sur le visage de la jeune fille, la faisant tituber et se collant contre le mur froid derrière elle. Muzai la saisit alors par sa main droite et la souleva, prenant appuis sur le mur justement. Il dégagea son bras gauche, griffes en avant et l'envoya de toutes ses forces dans la chair de Mathilda. Il enfonça lentement sa main, l'entendant hurler de douleur, jusqu'à atteindre progressivement son coeur. Il le sentit battre, tandis que ses doigts et griffes entouraient l'organe, une douce mélodie aux oreilles du jeune homme, n'entendant même plus les hurlements de douleur. Elle cessa de crier ? Morte ? Non pas encore, la douleur l'avait juste fait perdre connaissance. Cette odeur...le sang, c'était si enivrant ! Le mage noir retira le coeur en un seul coup, envoyant le sang gicler derrière lui, arrivant pile poil sur le visage de Mitsu. Regardant le coeur encore chaud dans sa main, il le fourra dans la bouche de la jeune fille, morte cette fois ci et donna un coup sur la tête, forçant la mâchoire à se refermer sur l'organe. Un sourire se dessina sur son visage, ainsi que sur celui du nécromancien sans masque.

Il faut supprimer les fruits mauvais avant que l'arbre ne pourrisse.
Arracher les coeurs ? C'est de famille ?
Sentir la vie entre ses doigts, vous devriez y songer.
Bienvenue chez vous Ryuuketsu-Sama, votre père n'est pas encore arrivé cependant.
Oh ? Je serais en avance ?
Il ne sera là que dans une semaine...
Je vois, je vais parler au gardien dans ce cas, trouvez nous des logements pour notre traversée de la nécropole !
Je mettrais des gardes à votre dispo...
J'ai demandé des gardes ?
Non...
Alors mettez simplement les logements, ne prends pas d'initiative chien !
Bien...et vous êtes surs que vos compagnons sont...

Muzai arracha les clés du corps de Mathilda et les jeta en direction de Loo, signe parfait pour que les nécromanciens pensent que le groupe était effectivement composé de mages noirs. Le nécromancien qui avait discuté les ordres du jeune homme finit en cendre, d'un simplement mouvement des mains de ses collègues et ils s'inclinèrent respectueusement, puis un des leurs se proposa pour les guider jusque dans une maison...enfin ressemblant plus à un tombeau aménagé, afin qu'ils se reposent. Une fois que tous les nécromanciens furent partis, Muzai soupira un grand coup, son plan plus que risqué venait de marcher. Il fixa les autres d'un air décontracté et parla doucement et calmement, comme si tout ce qui venait de se faire était normal.

Il nous faudra un jour pour traverser cette nécropole, toute la "cellule" est divisée en sept parties, on trouvera les gardes dans la suivante...si on arrive à franchir le premier portail. Il y a un haut membre qui arrive d'ici une semaine, vaut mieux qu'on soit sorti avant...Sinon la petite démonstration envers le truc qui est sans doute en train de servir de repas à l'heure qu'il est...ne sera rien comparé à ce qu'on devra subir. Vous deux, tachez de jouer les prisonniers sans poser de questions, jusqu'à ce qu'on sorte d'ici et Loo...tu devras jouer la mage noire, aucun problème ? De toute manière, c'est soit ça...soit on meurt tous.







Thème of Muzai

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Ryuu Kurohiryuu--☁


Féminin
Messages : 916
Jewels : 100828
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 23


Look Me ♥️
Clique ici
Clique ici aussi
Je suis belle ♥️
Clique ici (:
Clique ici
Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Mer 7 Sep - 21:01

On peut choisir sa route et visiblement, Mathilda l'avait fait. Cette fille était partie, tête baisser pour une mission de Rang S alors qu'elle était du simple rang E... Savait-elle réfléchir ? Elle n'avait aucune chance de survivre dans une telle situation, tôt ou tard, elle se serait retrouvée la gorge tranchée, les tripes à l'air ou pire encore...Inconsciente , oui, elle l'avait été, ajouter à cela, incompétente... Il était évident que pour une telle conduite naïve, la jeune blonde n'allait pas faire long feu ici...

« Ce bras...votre manque d'aura...seriez vous ?... »
« Comment oses-tu même m'adresser la parole ? Tu n'es rien, même pas un membre. »
« Je... »
« Je suis un membre de cette guilde, toi tu n'es qu'un vulgaire servant. »« Je ne vous ai pas reconnu, si vous aviez prévenu nous... »
« Et tu te permets encore de me contredire, alors que je suis fils de haut membre et choisit par le Maître lui-même ? »
« Avec tout le respect que je vous dois, prouvez-moi que vous êtes bien le fils de Ryuuketsu-Sama. »

Muzai Ryuuketsu, Maitre de Black Panthers ou autrement dit, le rival, l'ennemie de Loo, se tourna vers le groupe de mage qui l'accompagnait, les regardant longuement... Il venait de tromper ces hommes, mais maintenant, comment allait-il s'en sortir ? La seule preuve qu'il pouvait éventuellement fournir était le coeur, encore battant de quelqu'un à qui il venait de lui arracher... Et encore...Loo croisa les bras sur sa poitrine, curieuse de voir la suite des événements, maintenant, elle n'était plus là pour protéger et ramener Mathilda, mais pour survivre, sortir d'ici plus puissante qu'elle ne l'ai déjà et en apprendre un peu plus sur Muzai et son « fonctionnement »... Pour le faire couler, il faut qu'elle est toutes les pièces en mains et elle commençait déjà à les ramasser une part une...

« Les deux mages derrière moi sont des mages noirs indépendants, ils sont venus m'aider à capturer ceux qui sont derrière pour les expériences du maître, on doit les faire transiter par le gardien, vous connaissez le protocole n'est-ce-pas ? »
« Heu...oui...bien entendu hé hé...et la jeune derrière ? »
« Elle ? On l'a ramassé au passage, mais sa faiblesse ne mérite même pas les expériences du maître. »

Alors qu'elle arqua légèrement un sourcil en fixant le ténébreux, les bras toujours croisant sur sa généreuse poitrine, Loo craignait le pire et elle le pouvait vu la suite des événements...Muzai se retourna et envoya un violent coup sur le visage de Mathilda, celle que Loo devait ramenée à la guilde, vivante de préférence. Titubant, la blonde se colla contre le mur se trouvant derrière elle, mais elle n'eut le temps de réagir que le Maitre des Black Panthers la saisit de sa main droite et la souleva, l'appuyant sur le mur pour la maintenant bloquer. Muzai dégagea son bras gauche, griffes levaient et pointant vers l'avant avant de l'envoyait de toutes ses forces dans la chaire de Mathilda. Il enfonça très lentement sa main, alors que Loo garda, malgré la scène d'horreur, un air stoïque, si elle intervenait et venait en aide à la constelationniste, le plan de Muzai tomberait à l'eau et bien que cela soit difficile de l'admettre, ce plan n'était pas mal du tout. Continuant d'enfonçait sa main lentement, alors que la blonde hurlait de douleur, le ténébreux cessa tout mouvement...Il venait probablement d'atteindre le coeur de sa victime étant donné que celle-ci venait d'arrêté le d'émettre le moindre gémissements, hurlement de douleur...Malheureusement pour elle, elle n'était pas encore morte, juste évanouie, surement à cause de la douleur... Du moins, inconciente pour quelques secondes à peine puisque Muzai lui arracha, d'un seul coup précis et sec le coeur, du sang giclant sur le visage de Mitsu alors, que le coeur dans la main du démon battait encore...

Cette scène aurait pu en faire vomir plus d'un, mais certainement pas Loo qui avait déjà assisté à ce genre de scène par le passé... La fois où sa mère s'est fait arracherle coeur par le père de Muzai... L'odeur du sang de sa mère revint lui chatouiller les narines...Enfin, pas l'odeur, mais le souvenir de l'odeur plutôt...Revenant au présent...Muzai enfonça le coeur battant dans la bouche de l'ex-constelationniste avant de forcer la mâchoire à se refermer sur l'organe alors, qu'un sourire malsain se dessina sur les lèvres du démon... Et il espérait encore que Loo rejoigne sa guilde ?

« Il faut supprimer les fruits mauvais avant que l'arbre ne pourrisse. »« Arracher les coeurs ? C'est de famille ? »
« Sentir la vie entre ses doigts, vous devriez y songer. »
« Bienvenue chez vous Ryuuketsu-Sama, votre père n'est pas encore arrivé cependant. »
« Oh ? Je serais en avance ? »
« Il ne sera là que dans une semaine... »
« Je vois, je vais parler au gardien dans ce cas, trouvez nous des logements pour notre traversée de la nécropole ! »
« Je mettrais des gardes à votre dispo... »
« J'ai demandé des gardes ? »
« Non... »
« Alors mettez simplement les logements, ne prends pas d'initiative chien ! »
« Bien...et vous êtes surs que vos compagnons sont... »

Sur ces quelques paroles, Muzai arracha les clés du corps de Mathilda et les jetta en direction de la rose qui l'est attrapa au vole. Dans d'autres circonstances, cela aurait arraché une grimace à la rose, mais là, elle n'avait d'autres choix que de rester notre ou à la limite, adressé un sourire en guise de remerciement à Muzai, mais il pouvait toujours rêver... La demoiselle rangea rapidement les clés dans sa sacoche, attachait à sa cuisse, alors que le nécromancien qui avait osés discutés les ordres de Muzai finit en cendre en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire... Un de ces hommes guida ensuite le groupe de mage jusqu'à ce qui ressemble de près à un...Tombeau ?! Avant qu'il ne s'éclipse, laissant le groupe de mage seul, entre eux... On pu entendre le grand soupire de Muzai, ce qui attira l'attention de Loo qui le fixa longuement alors que celui-ci fit de même, fixant le groupe avant de prendre calmement la parole...

« Il nous faudra un jour pour traverser cette nécropole, toute la "cellule" est divisée en sept parties, on trouvera les gardes dans la suivante...si on arrive à franchir le premier portail. Il y a un haut membre qui arrive d'ici une semaine, vaut mieux qu'on soit sorti avant...Sinon la petite démonstration envers le truc qui est sans doute en train de servir de repas à l'heure qu'il est...ne sera rien comparé à ce qu'on devra subir. Vous deux, tachez de jouer les prisonniers sans poser de questions, jusqu'à ce qu'on sorte d'ici et Loo...tu devras jouer la mage noire, aucun problème ? De toute manière, c'est soit ça...soit on meurt tous. »

La rose arqua un sourcil, joué la mage noire ? Pour qui l’a prenait-il ? Loo était probablement la meilleure comédienne qu’il aurait pu rencontré jusque là et elle n’avait certainement pas peur de sacrifier quelques innocents pour qu’un plan marche, surtout à l’heure actuellement. Maintenant, c’était eux ou rien…Soit ils s’en sortaient tous ensembles, soit ils mourraient tous ensemble et ça Loo le savait et heureusement pour tout le monde, elle ne compte pas mourir ici.

« Hm…Pas de problème, mais ne fantasme pas trop sur moi en t’imaginant que je fais partie de ta chère guilde tel que tu le désires mon cher. »





Thème Song Of Loo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell-heaven.forumgratuit.org/

avatar
☁--Invité--☁

Invité
Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Sam 10 Sep - 16:40

    L’endroit est exigu….et, au mon dieu…IL EST SIII BEAU ! Bon, manque un peu de rouge par-ci, par-là, mais je suis certain qu’on peut retaper la décoration intérieur un de ces quatre. Tiens, pourquoi pas avec le sang de la mouflette en âge de jouer à Barbie et Ken ? Oulà…j’ai encore dû toucher au carrelage de la chinoise d’à côté moi.
    Enfin bref, j’ignore mes compagnons d’infortune. Ils sont pas à mon goût de toute façon. J’en profite surtout pour détailler l’endroit, me laisser aller à un petit sourire satisfait. Ils ont bon goût dans le soin. Lugubre, mais pas trop. Bon, petit hic quand même : les endroits exigus c’est pas tip-top quand on est spécialisé…et bien, en attaque à distance. Mais je devrais, non je vais, m’en sortir. Je suis le meilleur, le plus beau et le plus étincelant après tout. Omnipotence est mon deuxième nom, à n’en pas douter.
    Voilà l’arrivé du chef, peut après celui de la fillette aux cheveux roses qui a l’air de connaître le boss. Je remarque que le portail se referme, je tique. Putain, l’enfoiré ! Il est canon, il sait se servir de flingues, et pour la peine ils nous envoient au casse-pipe sans chercher à venir se faire démonter sa belle gueule ?! Putain de dragon rouge ! Il ne mérite pas son visage lui….ni sa Magie ! Car c’est MA Magie ! Nul autre que moi ne devrait pouvoir équiper ses projectiles avec tant de finesses, de rapidité et de précision. Non mais oh !

    Enfin, je sens les envi de tuer de mon « Maître ». J’en frisonne, et mes yeux se font un peu dans le vague. J’ai un sourire de fou, je suis excité par cette odeur de sang, cette ambiance oppressante. Je me sens chez moi, moins qu’à Hell Frost…mais je suis dans mon élément. Ici, je n’aurai pas besoin de cacher mes envi.
    Je passe ma langue sur mes lèvres, tel le chat qui se lèche les babines voyant là le plaisir d’un bon petit carnage, euh, festin ? Dans tout les cas, un homme arrive. Je frisonne. Va-t-il mourir ? Va-t-il y avoir suffisamment de sang pour colorer l’endroit ? Vais-je pouvoir contempler ses entrailles et le rendre beau ? Tss…mes questions fusent dans mon esprit, mais le Boss veut la jouer fine.
    Le visage qui se dessine sous le masque est d’une laideur ! On peut le repeindre de sang ? Dîtes « ouiiiii » ! Enfin, j’ai un regard dégouté alors que j’observe la silhouette chétive de cette sous-merde. Tiens, je suis un Mage Noir compétent ? Héhé, pour sûr…car un jour je surpasserai mon Maître de Guilde : foi de Waya Tokito ! Et alors, je raserai Mulfass.

    Je m’adosse au mur, il n’y a plus de soucis. On ne va pas combattre sur le champ. Mais nuls doutes que le spectacle ne fait que commencer. J’ai un regard un peu fou, des envis de meurtres en veux-tu : en voilà. Mais je reste en retrait…je suis bien ici en fait.
    Les mots sont prononcés, un sourire fou se dessine sur mes lèvres. Mes yeux s’écarquille de joie, alors que Mumu agit contre la petite chose que je rêvais de tuer pour son offense à ma personne. Être aussi laide, je ne peux le supporter ! Déjà qu’il y en a encore deux à zigouiller pour atteinte à la Beauté !
    Enfin bon, je suis aux premières loges car je suis contre le mur où la pauvre petite chose est plaquée. Je ricane alors que la mort s’empare brutalement d’elle. Je pourrais presque jouir face à ce liquide carmin. Je reçu une légère éclaboussure de sang sur le visage, j’étais dans un état de joie pur ! Je lâcha un petit rire devant le corps désormais inerte. Je ne vais pas trop attention aux autres pour le coup, je m’agenouille devant le corps mort et la regarde avec tendresse. Là, je ne peux m’empêcher de dire :


    « Et bien voilà ! Là, elle est belle la petite…quoique…elle serait mieux en peinture. »

    La fin est dîtes avec les yeux vers le plafond, et un air d’intense réflexion sur le visage. Je suis sérieux là ! Mais voilà, mon extase est brisé par Mumu qui s’empare des clés de la petiote. Je fais une moue, il vient de briser ce superbe tableau ! Surtout avec son propre organe en bouche, les yeux encore écarquillés…elle est vraiment belle comme ça ! Mais bien moins que moi.
    Enfin bref, je me redresse. J’étais accroupi jusqu’ici. Outch, mes yeux sont agressés par la laideur du mec au masque. HEIN ?! Pourquoi il finit en cendre ?! Ah non, pas juste là ! Je boude et lâche à Muzai le ton triste et plein de reproche :


    « Mais des cendres, c’est pourri ! Il aurait été plus utile colorer en rouge ou en peinture…au moins, il aurait cessé d’être laid. »

    Je soupire, dépiter. J’emboîte le pas l’air blasé. Oh, je fais semblant de surveiller crétin 1 et crétin 2. Je dois jouer le jeu mais bon…pas de peinture avec la miss, pas d’entrailles à transformer en porte-jarretelle avec l’autre. Finalement, la mission est moins cool que prévue.
    Lorsqu’on met pied dans la nécropole. J’ai de nouveau un sourire en coin. Une nécropole c’est gigantesque. Il y a de bon points en hauteur et les édifices, souvent partiellement en ruines, offrent de bonnes zones de couvertures. Ici, si combat il doit y avoir, je pourrai offrir une bonne couverture de tir. Le pied…c’est déjà plus mon terrain de combat.
    On est arrivé à bon port apparemment. Je m’installe à mon aise. Je m’en fout qu’on soit dans un tombeau, ça a son charme je trouve. Assis sur un probable cercueil, j’ai mon arc en main et je vérifie que sa corde est en bon état. Je lâche au passage :


    « En tout cas, ici aussi il manque de couleur ! Je veux pas dire, mais on pourrait faire un super atelier peinture sanglante ici ! Alala...plus besoin de se demander d’où vous vient vos idées de décorations moroses Chef. »

    Je m’adresse à Muzai, oui. Et alors ? Je m’en fout du danger qu’on encoure. Une mission est toujours un danger pour sa propre vie. L’autre ne devait pas en avoir conscience, il faut croire.
    Dans tout les cas, le speetch est lancé, j’ose un sourcil en écoutant la réponse de Miss Rose. Là, je rajoute :


    « Non, chef…tu voulais la recruter. C’es vrai qu’elle est potable…enfin, on a accepté le job, dommage qu’ils soient en train de bouffer la mouflette. Je l’aurai bien utilisé en peinture…Sinon, on doit juste foutre le bordel dans l’autre zone. Ou il y a plus encore dans cette mission que Mister Rougeoyant à garder secret ? »

    Mon ton est passé de la moquerie/rigolade…au sérieux. Mes yeux ne sont plus en train de pétiller de folie, mais on reprit l’éclat du sérieux. Là, il est temps que je me concentre à nouveau sur l’idée qu’on est ici au travail…même si je ne peux m’empêcher d’avoir des envi de sang au parfum ambiant.
    Je me demande si tout à chacun pourra jouer son rôle, mais surtout, où ces rôles nous mèneront. Perso, je sais que faire le Mage Noir s’est resté moi-même alors…0 souci. Mais la suite des évènements, je ne peux la prédire et cela m’énerve légèrement. Mais chuuuut. Je suis omnipotent et omniscient normalement, alors, gardez pour vous le fait que j’ignore quelque chose. Car en fait, je n’ignore rien ! Je fais en sorte d’ignorer des informations pour garder les surprises, surprise.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
☁--Kelik Blye--☁

˜Master of the Wind˜
˜Master of the Wind˜
Masculin
Messages : 78
Jewels : 76902
Date d'inscription : 10/08/2011
Age : 22

Localisation : Ici et là...

Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Jeu 15 Sep - 15:40

HRP : Désolé du retard. J'avais oublié que c'était à moi de poster.

On venait d'arriver dans une immense cité nécropole. De vieilles bâtisses tombant en ruines, le tout dans la pénombre. De quoi faire froid dans le dos, mais personnellement, je n'étais pas effrayé. J'avais mon arme dans la main et tout mes sens étaient en alerte. Cependant, en toute sincérité, je ne m'attendais pas à ça. Je vis des hommes étranges, utilisant des crânes comme casque, se présentèrent devant nous. Normalement, mon premier reflexe aurait été de les couper en morceau avec des lames de vent, mais, mûrement réfléchi, je crois que ce n'était pas vraiment une bonne idée. De plus, Ryuuketsu semblait connaitre ces catacombes beaucoup mieux que n'importe lequel d'entre nous. Je pris donc la décision de le laisser faire. J'ai rangé mon sabre dans son fourreau, collé à ma jambe et j'ai patienté, jusqu'à ce que Ryuuketsu en eu fini.


Ce bras...votre manque d'aura...seriez vous ?...
Comment oses tu même m'adresser la parole ? Tu n'es rien, même pas un membre.
Je...
Je suis un membre de cette guilde, toi tu n'es qu'un vulgaire servant.
Je ne vous ai pas reconnu, si vous aviez prévenu nous...
Et tu te permets encore de me contredire, alors que je suis fils de haut membre et choisit par le Maître lui même ?
Avec tout le respect que je vous dois, prouvez moi que vous êtes bien le fils de Ryuuketsu-Sama.


Je vis alors Ryuuketsu réfléchir un moment. Personnellement, jamais je n'aurai pris la décision de nous faire passer pour des mages noirs. C'était beaucoup trop risqué à mon gout. De plus, j'étais un mage blanc, donc je ne possédait pas certaines caractéristiques, typique des mages noir. J'allais sans doute devoir m'adapter un peu...


Les deux mages derrière moi sont des mages noirs indépendants, ils sont venus m'aider à capturer ceux qui sont derrière pour les expériences du maître, on doit les faire transiter par le gardien, vous connaissez le protocole n'est ce pas ?
Heu...oui...bien entendu hé hé...et la jeune derrière ?
Elle ? On l'a ramassé au passage, mais sa faiblesse ne mérite même pas les expériences du maître.

Je vis alors Ryuuketsu se retourner brusquement et frapper la jeune constellationiste en plein visage. Cependant, il ne s'arrêta pas là. Il leva sa main griffue et d'un seul coup, la lui enfonça dans la poitrine, à l'endroit ou se trouvait le coeur. Il resta quelques secondes dans cette position avant de la retirer d'un seul coup, arrachant son coeur, projetant des goutelettes de sang partout, éclaboussant le visage de Mitsu. Je dû faire un effort gigantesque pour ne pas gerber mon 4 heures. Je n'avais jamais vu une façon de tuer aussi atroce. Elle avait du atrocement souffrir, lorsqu'il lui a planté la main dans le ventre. Je vis alors le maitre de guilde enfoncer le coeur dans la bouche de la jeune fille qui tomba comme une poupée de chiffon. J'étais choqué par ce meurtre gratuit. Cependant, il avait réussi à gagner la confiance des hommes aux crânes et ça, c'était une bonne nouvelle.

Il faut supprimer les fruits mauvais avant que l'arbre ne pourrisse.
Arracher les coeurs ? C'est de famille ?
Sentir la vie entre ses doigts, vous devriez y songer.
Bienvenue chez vous Ryuuketsu-Sama, votre père n'est pas encore arrivé cependant.
Oh ? Je serais en avance ?
Il ne sera là que dans une semaine...
Je vois, je vais parler au gardien dans ce cas, trouvez nous des logements pour notre traversée de la nécropole !
Je mettrais des gardes à votre dispo...
J'ai demandé des gardes ?
Non...
Alors mettez simplement les logements, ne prends pas d'initiative chien !
Bien...et vous êtes surs que vos compagnons sont...

Il n'eut même pas le temps de finir sa phrase. Son corps se transforma en tas de cendre. Ses "confrères" l'avaient tué d'un claquement de doigt. Voilà donc ce qui se passait lorsqu'on désobéissait à "Ryuuketsu-Sama". Au fond, son plan avait marché comme sur des roulettes. Seulement, j'espérais qu'il ne sacrifierai pas un nouveau membre du groupe à chaque fois que l'on rencontrera un obstacle. L'un des hommes aux crânes nous emmena dans une étrange salle que je défini comme un tombeau. Lorsque le nécromancien s'éloigna, Ryuuketsu se tourna vers nous et commença nous fit un petit briefing :

Il nous faudra un jour pour traverser cette nécropole, toute la "cellule" est divisée en sept parties, on trouvera les gardes dans la suivante...si on arrive à franchir le premier portail. Il y a un haut membre qui arrive d'ici une semaine, vaut mieux qu'on soit sorti avant...Sinon la petite démonstration envers le truc qui est sans doute en train de servir de repas à l'heure qu'il est...ne sera rien comparé à ce qu'on devra subir. Vous deux, tachez de jouer les prisonniers sans poser de questions, jusqu'à ce qu'on sorte d'ici et Loo...tu devras jouer la mage noire, aucun problème ? De toute manière, c'est soit ça...soit on meurt tous.

J'acquièça. J'avoue que jouer les prisonniers n'était pas vraiment ma spécialité, mais je savais m'adapter. De plus, je pourrais peut-être en profiter pour en apprendre un maximum sur cet endroit. Cependant, il y avait un petit détail que je devais préciser à Ryuuketsu.

"Ok... Je veux bien jouer les prisonniers, mais à une seule condition."

Je tendis vers lui mes deux bras, recouvert de bandages.

"Si on dois me ligoter, je préférerai des cordes ou éventuellement des chaines, comme ça, si le plan tourne au vinaigre, je pourrai me libérer de moi-même. "

C'était mon unique condition. Même si je n'avais pas vraiment peur, je préférai pouvoir me libérer moi-même, en cas de pépin. Je savais qu'il fallait que nous nous serrions les coudes et je serai un vrai boulet, complètement ligoté. Je regarda tour à tour les membres du groupe. D'accord, nous ne nous connaissions pas. D'accord, certain des membres étaient des psychopathes. Cependant, nous étions tous dans la même galère. Comme l'avait dit Ryuuketsu, soit au réussissait ensemble, soit on mourrait tous dans d'atroces souffrances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Muzai Ryuuketsu--☁




Masculin
Messages : 640
Jewels : 108219
Date d'inscription : 05/08/2011
Age : 27

Localisation : Dans un coin de démence



Tuer ? C'est bien beau, mais autant le faire avec style.
Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Lun 19 Sep - 18:36

Quand on entre dans une guilde, on nous explique dés le départ qu'il faut parfois faire des choix difficiles en mission, dans une guilde noire c'est encore pire, il faut se mettre en tête dés le départ que les sacrifices sont nécessaires. Muzai avait appliqué ce principe sans sourciller, bien qu'habitué à tuer sans le moindre remords ou scrupule, le mage noir avait horreur d'une chose, sacrifier ses camarades et malgré la faiblesse de la fille qui était maintenant un repas pour les nécromanciens, elle était quand même devenue provisoirement sa camarade. Bien entendu, une grande partie de lui même se réjouissait de la mort de cette fille, après tout, elle était faible, elle ne méritait pas de vivre, il le lui avait rendu service. Comme vous pouvez le constater, le jeune homme était comme à son habitude en parfaite dualité et en proie au doute, c'était l'ennui avec ses multiples personnalités, effet secondaire très imprévu de son pouvoir. L'opposition avec l'humain qu'il était jadis et le monstre élevé par sa guilde d'enfance, soigneusement créé pour tuer ce que cette guilde jugeait comme faibles. Malgré ses doutes, rien ne se lisait dans ses yeux, un masque parfait, un visage ne laissant rien transparaître de ses émotions, un rôle au final. Muzai Ryuuketsu, le démon, le monstre, un rôle qu'il endossait en permanence et qui faisait que beaucoup le craignait, le détestait, si seulement ils savaient...si seulement ils pouvaient comprendre, voir la vérité, au delà de l'illusion. Oui, tout n'était qu'illusion, encore une fois ce pouvoir, cette capacité contrôlait tout. Pensez vous qu'il regrettait son acte ? Nullement, il avait horreur de ce genre de choses, mais Muzai ne faisait que rarement ce qu'il désirait, le mage noir faisait ce qu'il devait faire, là est toute la nuance. Si Mathilda n'avait pas été sacrifiée, ça aurait été le groupe entier qui aurait été réduit à l'état de petit déjeuner, et bien que Muzai aurait pu ralentir un petit groupe avec une attaque mentale bien placée...cela n'aurait été que bref, il ne faisait pas le poids contre des mages pareil. Sacrifier un autre compagnon, même si ils n'étaient que temporairement alliés ? Hors de question, bien qu'il n'aimait pas les loups, il ne pouvait pas les sacrifier ainsi, hormis si ils étaient des obstacles sur la route de son objectif. Sacrifier Waya ? Il savait pertinemment que l'archer voulait le dépasser, désirant sa place, pourtant il restait son frère de guilde et personne ne touchera jamais à sa famille...Quant à Loo...inutile d'en parler, il tuerait Waya si il avait le malheur de la menacer, c'est pour dire...

Se levant, il alla vérifier que personne ne les écoutaient et écrasa quelque chose d'invisible avec sa main démoniaque, faisant tomber sur le sol, une sorte d'oeil en cristal. Fixant le membre en question, malgré son apparence, c'était bien pratique d'être aussi corrompu par la magie noire, surtout dans ce genre d'endroits. Par contre le jour où il tomberait dans un sanctuaire de magie blanche...il souffrirait plus que si tous les dragon slayer d'Acarya se servaient de lui comme d'un mannequin d'entrainement. Ouvrant et fermant la main, il ne s'habituerait jamais à cette désagréable sensation, chaque fois qu'il utilisait ce membre, de violentes pulsions s'emparaient de lui et si son aura n'était pas scellée, elle devant carrément instable, ce qui entraînait bien entendu un changement de personnalité. On croit que les choses sont simples, que certains êtres sont mauvais et on s'arrête là, personne ne fait attention au pourquoi du comment. L'enfant des ténèbres était en fait incroyablement complexe et rares étaient les personnes à comprendre, voir ce qu'il y avait sous le masque et c'était sans doute mieux ainsi. Soupirant, sa voix trahit cependant son masque si parfait, un mélange entre la nostalgie et la tristesse.

Cela fait longtemps que j'ai laissé tomber cette idée Loo, mais tu es sans doute trop aveugle pour le comprendre. Kelik c'est ça ? Je ne t'attacherais pas, tu auras les mains libres et tu pourras te préparer à n'importe quelle attaque sans éveiller les soupçons. J'ai quitté cette guilde il y a longtemps...étant le fils d'un des hauts membres de ce regroupement de mages noirs, ils s'imaginent que je suis minimum S ou au limite du SS. Comme tous les membres sont forcés de posséder une technique dissimulant leur aura, on a l'avantage pour le coup de bluff. Par conséquent, ils s'imaginent pas que des mages comme vous puissent échapper à leur idéal du mage noir. Si ils avaient vérifiés l'aura de Loo ou de Waya...ça aurait été une autre affaire, mais c'était tout le principe du plan, les faire se concentrer sur l'inconnu. De plus ils sont trop confiants dans leurs capacités, les nécromanciens de cette cellule sont spécialisés dans l'élimination au corps à corps, donc en distance, hormis leurs invocations, ils ne peuvent rien faire, souviens t'en. Waya, je crois que tes compétences seront plus qu'utiles dans cette zone, vise en préférence leur masque, une flèche entre les deux yeux, leur magie deviendra instable si tu les tues pas du premier coup, une belle petite explosion...La distance c'est vraiment pas mon truc.

Se collant contre le mur, croisant les bras, il venait de dire clairement les faiblesses de leurs adversaires. Car oui, non content de les avoir bluffés, le mage noir était entré dans les esprits des nécromanciens pour obtenir toutes les informations possibles afin de les éliminer, un jeu dangereux pour lui d'utiliser le moindre pouvoir actuellement, beaucoup trop risqué, mais si il ne prenait pas de risque, les autres ne le feraient pas non plus et aucun d'eux n'en sortirait vivant. Sa marque disparut soudainement, aspirée par son oeil qui redevint rouge, il devait cessé ce pouvoir rapidement, sinon les conséquences seraient dramatiques pour lui. Montrer sa faiblesse devant Waya, bon sang...c'était une chose qu'il voulait absolument éviter et montrer le résultat devant Loo, c'était encore plus inacceptable ! Ouvrant grand les yeux, ce qu'il craignait venait juste d'arriver, s'accrochant à une tombe, il manqua de peu de tomber par terre. Mettant sa main sur sa bouche, il toussa avec une violence digne d'un mourant et ferma les yeux sous la douleur. Une goutte noire tomba sur le sol, répandant une odeur de sang petit à petit dans la pièce, pour ceux n'ayant que rarement senti du sang ce n'était rien, tandis que pour les habitués, l'odeur était reconnaissable entre mille. Pourtant elle était différente, une odeur plus lourde, son sang était aussi corrompu que sa magie. Crachant le sang qui lui restait dans la bouche, la panthère se releva avec peine en frappant le mur de sa main démoniaque, toujours ainsi après utilisation de ce maudit pouvoir, aussi minable qu'était cette technique ! C'était basique bon sang, il n'avait fait que sonder son esprit, juste ça ! Ne cachant pas une fureur sans nom dans son regard, mais montrant clairement que ce n'était pas contre les autres personnes présentes dans la pièce, mais bien contre ce pouvoir. Ses compagnons n'ayant pas la moindre information sur lui, n'ayant pas du tout expliqué ou montré clairement son pouvoir, ne pouvaient vraiment comprendre la situation et encore une fois...c'était mieux ainsi. Essuyant le sang qu'il avait sur la bouche avec sa main dite "humaine", il se mit à rire, un rire cachant clairement une souffrance que les autres ne pouvaient imaginer.

Chacun porte sa croix n'est ce pas ? Bref, vous feriez bien de vous reposer, la route demain sera longue et nous devons arriver devant ce maudit gardien avec un esprit clair ou tous mourir. Quant à moi, il faudrait que je trouves la source noire qui brouille le pouvoir de l'autre conseiller se servant de nous. Comme les zones, il y en a sept...faut bien commencer par celui là...

Posant sa main sur son torse, serrant sa peau au risque de se faire saigner, il cacha sa souffrance en sortant progressivement de leur "habitation" provisoire. Ce sceau retenait son aura, souvent ses personnalités, mais le jeune homme avait l'impression de brûler à chaque fois que ses autres "lui" voulaient se manifester. C'était aussi le cas quand il venait d'utiliser son pouvoir, certaines capacités ne sont pas toujours sans danger. Combien de temps lui restait il ? Le mage noir n'en savait strictement rien, mais pour le moment le plus important était de trouver ce fichu cristal...








Thème of Muzai

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
☁--Ryuu Kurohiryuu--☁


Féminin
Messages : 916
Jewels : 100828
Date d'inscription : 01/08/2011
Age : 23


Look Me ♥️
Clique ici
Clique ici aussi
Je suis belle ♥️
Clique ici (:
Clique ici
Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Sam 8 Oct - 9:54

« Cela fait longtemps que j'ai laissé tomber cette idée Loo, mais tu es sans doute trop aveugle pour le comprendre. » Lâcha Muzai sur un ton nostalgique, voir triste, ce qui attira davantage l'attention de Loo. Elle se redressa, les bras croisait sur sa poitrine et l'observa avec attention, le détaillant, lui et l'expression peinte sur son visage de démon. Pour ne pas mentir, elle le trouvait plutôt pas mal foutu, s'il n'était pas Muzai Ryuuketsu, cela ferait bien longtemps qu'elle aurait mit la main sur lui.

« Kelik c'est ça ? Je ne t'attacherais pas, tu auras les mains libres et tu pourras te préparer à n'importe quelle attaque sans éveiller les soupçons. J'ai quitté cette guilde il y a longtemps...étant le fils d'un des hauts membres de ce regroupement de mages noirs, ils s'imaginent que je suis minimum S ou à la limite du SS. Comme tous les membres sont forcés de posséder une technique dissimulant leur aura, on a l'avantage pour le coup de bluff. Par conséquent, ils s'imaginent pas que des mages comme vous puisses échapper à leur idéal du mage noir. S'ils avaient vérifiés l'aura de Loo ou de Waya... ça aurait été une autre affaire, mais c'était tout le principe du plan, les faire se concentrer sur l'inconnu. De plus ils sont trop confiants dans leurs capacités, les nécromanciens de cette cellule sont spécialisés dans l'élimination au corps à corps, donc en distance, hormis leurs invocations, ils ne peuvent rien faire, souviens t'en. Waya, je crois que tes compétences seront plus qu'utiles dans cette zone, vise en préférence leur masque, une flèche entre les deux yeux, leur magie deviendra instable si tu ne les tues pas du premier coup, une belle petite explosion... La distance ce n'est vraiment pas mon truc. »

Alors, comme ça, les mages de cette cellules sont spécialisées au combat au corps à corps, intéressant, si jamais le petit groupe de mages en mission devait entrer en action et éliminés des nécromanciens, Loo pourrait toujours utiliser ses clones de foudre et les manipuler à distances. Cela reste une solution qui n'est pas négligeable.

Observant toujours Muzai, adossait à une tombe, la marque sur son visage disparu soudainement, aspirait par son oeil qui reprit une teinte rougeâtre. Il ouvrit brusquement grand les yeux avant de s'accrocher à une tombe, manquant de peu de tomber. Que lui prenait-il ? Il plaqua ensuite sa main sur sa bouche, toussant avec violence en fermant les yeux, surement sous la douleur. Une goutte de couleur noire tomba sur le sol, répandant rapidement une odeur de sang dans la pièce, remuant légèrement le nez, Loo fronça les sourcils... L'odeur de son sang était étrange. Pas comme le sang d'un simple mage, il était lourd, comme concentré en magie noire. D'ailleurs, si on regarde de plus près, on s'aperçoit rapidement que son sang n'a pas une couleur normal. Noir... Aussi noire que le fin fond de l'enfer. Crachant le sang restant dans sa bouche, le démon se releva et donna un coup dans le mur de sa main démoniaque, faisant se redressait Loo qui le fixa toujours aussi longuement. Il était en train, inconsciemment d'attiser la curiosité de la rose...

« Chacun porte sa croix n'est-ce-pas ? Bref, vous feriez bien de vous reposer, la route demain sera longue et nous devons arriver devant ce maudit gardien avec un esprit clair ou tous mourir. Quant à moi, il faudrait que je trouve la source noire qui brouille le pouvoir de l'autre conseiller se servant de nous. Comme les zones, il y en a sept...faut bien commencer par celui là... » Dit-il en posant sa main sur son torse, serrant sa peau... Il agissait vraiment bizarrement depuis quelques minutes...Arquant un sourcil, Loo se mit à le suivre, n'adressant aucun mot au groupe de mage restant dans la bâtisse. Elle courut et finit par ralentir une fois arrivé près de Muzai, ne prenant même pas la peine de le regarder.

« Je viens avec toi. Dans l'état actuel dans lequel tu es, se serais suicidaire de se balader seul. On ne peut permettre qu'il t'arrive quelque chose. » Dit-elle en marchant à ses cotés, le visage complètement vide d'émotion. Stoïque. Si jamais il arrivait quelque chose à Muzai durant cette mission, il sera dur de sortir d'ici vivant. C'est pour le moment le seul qui connait ses lieux et toutes les failles qu'il contient. Si on voulait que mages de cette mission s'en sortent vivant, alors il faut protéger Muzai en cas de complication. Qu'importe les sacrifices pour survivre ou permettre à quelqu'un de survivre, tant que ce sacrifice n'inclus pas la vie de ce démon. C'est illogique ? Vous trouvez ? Et bien pourtant non. C'est très simple. Si Muzai meurt, tout le groupe y passe. Si Loo ou un autre meurt, il reste encore de bonne chance de survivre et de sortir d'ici vivant.

« Domine-les. Tes ténèbres, ne les laissent pas te dominer. » Dit-elle en regardant devant elle, le visage n'arborant toujours aucune expression.





Thème Song Of Loo





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell-heaven.forumgratuit.org/

avatar
☁--Invité--☁

Invité
Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   Dim 16 Oct - 19:14

[HRPG : Je vous préviens, la qualité de mon post est médiocre pour ne pas dire pourri. Je suis loin d'en être fier pour une raison : je rp dans le vent. Je gueule ici et maintenant car un rp à plusieurs, on prend le temps de TOUT lire et de TOUT utilisé. Seul Muzai semble avoir lu mon rp, les autres, merci pour l'ignorance ! Mon perso s'adresse à vous, rien, pas même une ligne pour dire que vous l'ignorez. Si j'ai encore le cas au prochain tour de jeu, je préviens maintenant, je met Waya K.O pour la suite de la mission. Je suis pas là pour le décor, et je ne me casse pas le cul à faire 500 mots, voir plus, personnels sans reprise des autres post pour de la merde. Merci d'avance de votre compréhension. Et désolé du retard, dur de rp quand on a pas plus d'ouverture qu'un post sur trois.]



    J'avais attendu réaction qui jamais ne vint. Mes paroles à l'encontre de cette femme restèrent sans réaction de sa part, me faisant grincer des dents. Je ne put qu'écouter les dires du Grand Boss à ce sujet. Mais ses propos me firent grimacer. Ces types, je dois les voir comme des alliés ?!
    Tant de « gentillesse » de la part de Mumu ne peut vouloir signifier que ça. Je connais le code de la guilde, et savoir que je me dois de l'appliquer ici commence déjà me donner des envies meurtrières. Mais le p'tit frère reprend. Ils l'écoutent tous, moi, je suis retourner m'adosser à un des murs. On est dans un tombeau, je m'amuse à jongler avec des crânes qui pullulent par terre. C'est marrant, fun, et me fait sortir de la tête toutes les conneries du coin.
    Je tilt lorsqu'on parle de mes aptitudes. Avec un grand sourire un peu fou, je répond avec entrain au chef :


    « Roger, Boss. Par contre, je compte sur vous pour me couvrir. Lorsque je dois viser et renforcer, je suis un pète à la merci. Et vous voudriez pas que votre indispensable et géniallisime archer soit abimé : n'est-ce pas Boss ? »

    Mon ton était emprunt d'amusement. Je me sens comme chez moi ici. Une odeur de mort légèrement feutré, des jolis cadavres en déco intérieur. J'en soupire d'aise alors que soudain, la voix du Boss se tu et un bruit étrange n'accapare mon regard.
    Je détourne enfin la tête de mes jouets du moment, et ce que je vois me fait froncer des sourcils. Je la vit, cette unique goutte noire à même le sol. Je la détailla...Pour avoir tué le vieux, je savais déjà qu'il était strange. Mais là, j'avais clairement raison de pensé que le boss ne me dit pas tout. Je grince des dents, et m'en vais vers lui. Je m'adosse au même mur que lui et sans le regarder, matant seulement ce putain de magnifique plafond mais qui ne m'égalera jamais, je lui dit :


    « Je te couvrirai alors, forces pas trop. »

    Un murmure que seul lui devrait entendre. Même cette garce de dragonne ne devrait pas l'entendre. J'ai parlé trop bas pour ça. Et puis, de toute façon, elle doit pas en avoir grand chose à faire de moi vu comment elle a osé m'ignorer. Le plus beau, le plus incroyable, le miraculeux Waya que je suis ! Elle a osé me snober !!!
    Ne pas y penser, ou je vais m'énerver. Que petit truc à zigouiller m'ignore, je veux bien : j'en fais de même. Mais elle ! J'ai, l'espace d'un instant, estimé qu'elle pourrait faire une bonne BP. Sa froideur face à la mort de sa camarade étant pour moi quelque chose de jouissif. Elle n'est pas toute blanche, loin de là même.
    Il se reprend, j'en suis ravi. J'ai un sourire en coin alors que je murmure un :


    « Roger, Boss »

    Je me décolle du mur et commence à retourner vers mes si jolis petits squelettes trop choupi, trop chou. Je le vois qui tente de sortir, et elle le suit !? Je fronce des sourcils à ce constat et balance à l'autre là, Kelik je croit :

    « Je les suis, toi, fait pas l'con avec l'autre silencieux de service. Enfin, tu peux me suivre si tu veux aussi...si t'en a les couilles. »

    Je le provoque, oui, et alors ? Ni une, ni deux, je les suivit en catimini. Je restait contre le mur...Le chef devait sentir mon aura, mais pas elle je pense. Quoique, elle n'est pas faible non plus.
    Je ne peux les voir, mais les sons m'offrent des yeux. Je l'imagine très bien être face à lui, le regarder avec un regard de tendresse, de pitié peut-être même, et dire ces mots qui font naître en moi un élan de rage et d'envies de meurtre. Rien à foutre de la Mission, comment ose-t-elle ?!
    Je quitte le mur derrière lequel je suis placé et la fusille du regard en lui lâchant froidement :


    « Tu t'inquiètes pour un homme d'une autre guilde et n'a aucun intérêt à la perte d'une des tiennes ? Tu devrais revoir tes priorités la Laideur...Muzai n'a pas besoin de toi. »

    Ma voix est rauque, et montre clairement que je suis en colère. Les ténèbres, la folie, c'est là ce qui nous habite et fait de nous les Blacks Panthers. Que veux-t-elle faire en mettant son nez dans nos affaires ! Je refuse qu'elle change le Maître de Guilde que j'ai eu déjà beaucoup de mal à considérer comme tel. Muzaï est très bien comme il est, qu'elle cesse de faire sa condescendante celle-là. Les dents grinçantes, je m'approche d'elle et la passe sans lui dédier un regard. Je me pose aux côtés du chef, assis sur un des murets qui encadrent l'entrée de notre « habitation ». Ma colère est palpable...je m'en fout, je regarde cette nécropole avec attention. Je veux tuer...je veux passer mes nerfs, car je n'ai pas le droit de le faire sur des « alliés ». Mais putain, j'en meurt d'envi.

    « Je reste avec toi Mumu... » que je murmure.

    Pour moi, il est peut-être le chef mais il est avant tout un petit frère qui m'laisse triper quand je le veux, qui gueule pas malgré mes lubies de peintre amateur, qui est blasé quand j'oublie les scellés insonorisation alors que je m'envoie en l'air, et qui m'estime autant que je l'estime. Mais, je sais pas, il est trop doux face à cette fille et je n'aime pas ça. Je refuse qu'elle nous change notre petit frère merde ! Et surtout, pas en pleine mission. Les affaires de guilde appartiennent uniquement à la guilde, de quoi donc elle se mêle à la fin ?
Revenir en haut Aller en bas

☁--Contenu sponsorisé--☁


Click ♥
MessageSujet: Re: Éradication de guilde [Mission]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Éradication de guilde [Mission]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Capitale : Valua-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit